La Revue Québec n°60-32 8 jan 2020
La Revue Québec n°60-32 8 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-32 de 8 jan 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 13 Mo

  • Dans ce numéro : des fêtes mouvementées.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
A-4 Le mercredi 8 janvier 2020 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ir ? Labelle et Godin Blouin al toua& i trarrnem ACTUALITÉ Autre temps des Fêtes, autre débordement à l’urgence Une fois de plus, la période des Fêtes a été marquée par un très grand nombre de visites à l’urgence de l’Hôpital Pierre-Le Gardeur. La situation ne s’est pas améliorée dans les derniers jours  : le taux d’occupation des civières était de plus de 200% mardi midi, l’un des pires de la province. Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca Le directeur général adjoint du CISSS de Lanaudière, Philippe Éthier, note une augmentation significative des visites par rapport à la même période l’an passé. « Chaque année, les visites à l’urgence augmentent à partir du 28 décembre », mentionne-t-il, précisant que cette année n’a pas fait exception. « Habituellement nous avons entre 180 et 220 visites chaque jour. Cette année, nous avons eu certaines journées avec 280 ou 285 visites », affirme M. Éthier. Même chose pour les patients qui arrivent à l’urgence par ambulance. Si ce chiffre oscille entre 40 et 50 quotidiennement à cette période de l’année, l’Hôpital Pierre-Le Gardeur a observé des journées de pointe avec parfois jusqu’à 75 ambulances. Manque de lits et de main-d’œuvre ALI nr. C:C ! RÉSEAU leiSÉLECT Philippe Éthier reconnaît que le manque de lits et de personnel se fait sentir plus que jamais. « Les besoins grandissent chaque année. On sait qu’il manque 250 lits. Nous en aurions besoin aujourd’hui, mais ça prend du temps à mettre en place », dit-il. L’ajout de 246 lits a été annoncé par le gouvernement en février 2019, mais les travaux ne sont prévus qu’en 2022. Le directeur général adjoint ajoute que la pénurie de maind’œuvre, malgré les efforts de recrutement, frappe plus fort qu’avant, surtout dans le nord de Lanaudière. « Avant les Fêtes, nous avions besoin de presque 400 employés », nord et sud de Lanaudière combinés, rapporte M. Éthier. Alternatives En plus de la croissance démographique qui apporte notamment des personnes de 75 ans et plus, lesquelles sont susceptibles d’avoir une santé plus fragile, d’autres facteurs comme le fait de se rendre à l’urgence pour une grippe ou une gastro peuvent influencer l’achalandage et, par conséquent, le temps d’attente. Pour de tels symptômes, il est préférable de consulter un médecin de famille ou de se rendre dans une clinique d’hiver, ce que suggèrent d’ailleurs souvent les infirmières au triage de l’urgence. Mentionnons aussi que les temps d’attente sont calculés à partir du triage jusqu’à l’obtention du congé. Par exemple, un patient qui a vu un médecin, mais qui se trouve toujours à l’hôpital en attente de résultats de prises de sang ou d’imagerie médicale a une influence à la hausse sur les statistiques de temps d’attente, même si la personne a déjà été prise en charge par le personnel soignant. DÉPISTAGE AUDITIF SANS FRAIS 385, montée Masson, local 104, Mascouche 450 657-1000 SUR RENDEZ-VOUS TÉLÉPHONE 450 964-4444 INTERNET www.larevue.qc.ca COURRIEL larevue@larevue.qc.ca PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis RÉDACTRICE EN CHEF Pénélope Clermont JOURNALISTES Mélanie Savage Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert *Valide jusqu’au 30 avril 2020 hebdos olEREt- JOURNALISTES PIGISTES Karine Audet Pierre-Luc Chenel Stéphane Fortier CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel * La version E-PAPER est Canadâ L’urgence de l’Hôpital Pierre-Le Gardeur a été très achalandée pendant la période des Fêtes et déborde toujours en ce début d’année. (Photo  : archives) Un prévenu s’évade de l’hôpital Les policiers sont à la recherche de Marco Cloutier, qui s’est évadé de l’Hôpital Pierre- Le Gardeur, le 3 janvier, où il se trouvait en garde légale pour se soumettre à une évaluation psychiatrique imposée par la cour dans un dossier d’introduction par effraction et de vol qualifié. L’homme de 41 ans a quitté l’hôpital peu avant 19 h 30, selon la police de Terrebonne, qui diffuse l’avis de recherche. Le suspect mesure 1,60 m (5 pi 5 po) et est mince. Au moment de son évasion de garde légale, il n’avait pas de barbe et avait les cheveux bruns rasés. Il a les yeux bleus. Il arbore plusieurs tatouages, dont un scorpion à l’avant-bras gauche et une toile d’araignée à la main gauche. La dernière fois qu’il a été vu, il portait un pantalon de style « jogging » noir et un chandail en coton molletonné noir avec un logo rond blanc sur la poitrine et de l’écriture blanche sur la manche gauche. Il a quitté l’endroit à pied avec les pantoufles de l’hôpital. La police demande à toute personne qui l’apercevrait de composer le 9-1-1 et de ne pas tenter de l’intercepter. Toute information permettant de localiser l’individu peut être transmise de façon confidentielle à la police de Terrebonne au 450 471-4121 ou par le biais de la ligne Échec au crime au 1 800 711-1800, en mentionnant le numéro de dossier TRB-200103-033. (JMG/Photo  : courtoisie) SUPERVISEUR DES VENTES Luc Laurin COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Audet-Davidson REFLET ÉCONOMIQUE Luc Laurin Mireille Cyr CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Pierre St-Arneault Luc Laurin Mireille Cyr GUIDE DES ADRESSES Julie Gordian Mireille Cyr RÉCEPTION/PETITES ANNONCES/ARCHIVES Carolle Cyr Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE/MONTAGE Compomax inc. DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 1 888 999-2272 TIRAGE  : 57 000 EXEMPLAIRES LA RE VU E, journal h ebd om ad aire, est p ublié e p ar LA RE VU E de Terrebonne inc.231, rue Ste-M arie à Ter rebonne, province de Qué bec (Cod e p ostal  : J6W 3E 4) et im prim é p ar l’imprimerie Transm ag.N os bureaux sont ouverts du lund iau vend red id e 8 h à 16h.D é p ô t lé gal à la Biblioth èque N ationale du Qué bec. Distribué gratuitement dans les m unicip alit é s de Terrebonne et Mascouche dans les dépôts de journaux de la ré gion.Tous d roits ré servés.La reproduction d es textes d’information et d’annonces p ublicitaires est interd ite à m o ins d’une autorisation é crite du directeur.Envoide publication can adienne #0556971.
gbordonado@larevue.qc.ca Toutes les villes du grand Montréal doivent être traitées sur un pied d’égalité, comme le plaident avec raison les maires de Terrebonne et de Mascouche. Pour faire suite à une chronique que j’ai publiée avant les Fêtes soulignant les avantages dont profitent les municipalités de la troisième couronne vis-à-vis des villes qui les voisinent au sud, je relance l’importance que la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) soit revue. Les administrations et les citoyens de la deuxième couronne, comme Mascouche et Terrebonne, sont membres de la CMM et font face à une suite d’exigences auxquelles ne sont pas confrontées leurs voisines localisées plus au nord. Ainsi a-t-on appris récemment que sur la Rive-Nord, des terres agricoles pourraient être dézonées dans la MRC de Montcalm, elle qui profite déjà de libertés plus grandes pour aménager son territoire. En ajoutant à cela le fait que les coûts d’un terrain sont beaucoup moins élevés qu’à Montréal, à Laval, à Terrebonne et à Mascouche, il s’avère que de plus en plus de banlieusards optent pour habiter une vingtaine de kilomètres plus au nord pour trouver la maison de leur rêve. Ce faisant, ils exacerbent les problèmes liés à l’étalement urbain. Comme le fait remarquer le maire Marc-André Plante dans un récent écrit, les citoyens d’ici sont traités inéquitablement. Ils contribuent entre autres au financement de la CMM, financent pour 13 M$ le transport collectif et payent 3 cents de plus leur litre d’essence, des Libre opinion GILLES BORDONADO CMM 2.0rr Une nouvelle, mesures auxquelles ne sont pas confrontés les citoyens de Saint-Lin–Laurentides, de Lavaltrie, de Sainte-Sophie, voire de Saint-Jérôme et de Joliette, par exemple. Le maire Guillaume Tremblay ajoute que certaines routes de Mascouche sont littéralement congestionnées par des automobilistes venus d’ailleurs, le tout aux frais des Mascouchois. Si les Montréalais se sont plaints d’une même iniquité avec les villes de Laval, de Longueuil et des deuxièmes couronnes nord et sud de Montréal, ce sentiment d’injustice a trouvé écho à Québec en 2001 avec la création de la CMM par le gouvernement du Parti Québécois. Cette décision n’a pas plu aux banlieues, mais elles n’ont eu de choix que de l’accepter et d’en assumer les conséquences. Presque 20 ans plus tard, il est plus que temps que la CMM soit mise à niveau pour mieux contrôler l’étalement urbain, pour favoriser un aménagement plus harmonieux du territoire et pour partager de façon plus équitable les frais associés au financement de la CMM, du réseau routier et des transports collectifs. Québec doit s’assurer que l’équité s’applique, alors que se vit un sous-financement chronique des transports collectifs et du réseau routier. Comme le dit le maire Plante et comme je l’ai répété de nombreuses fois dans cette chronique, il reste du travail à faire  : une voie réservée sur la 25 et, qui sait, sur la 40/640, le prolongement de la 19 et l’élargissement de la 337. La carte de la CMM doit s’élargir et il est plus que temps qu’une CMM 2.0 voie le jour. une opinion à nous transmettre redaction@larevue.qc.ca Le mercredi 8 janvier 2020 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-5 O R T H O D O N T I S T E S Dr Maurice ST-PIERRE Dre Judith LIMOGES La Clinique du Dr St-Pierre c’est… Une équipe dynamique et attentive Des traitements de haute qualité L’obtention du sourire que vous souhaitez ! Consultation avec ou sans référence Membre de  : L’Association Québécoise des Orthodontistes L’Association Canadienne des Orthodontistes www.OrthoTerrebonne.com 3015, boul. de La Pinière (face à la 640) Terrebonne J6X 4V5 Radiographie numérique Technologie Itéro (scan digital de la bouche) Boîtiers blancs ou conventionnels 450 477-0808 À l’aube de la nouvelle année, je tiens à rem ercier mes concitoyens de leur confiance et de leur soutien. J e suis heureuse, entant que conseillère indépendante, de représenter les citoyens du quartier 8 et de servir les T errebonniens. J e souhaite à tous une année 2020 sous le signe de l’am our, de la santé, de l’ouverture, de la communication et de la gratitude. R appelons-nous qu’ensemble, tout est possible ! CAROLINE DESBIENS Conseillère municipale du quartier 8 Ville de Terrebonne caroline.desbiens@ville.terrebonne.qc.ca



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :