La Revue Québec n°60-30 18 déc 2019
La Revue Québec n°60-30 18 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-30 de 18 déc 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 18,4 Mo

  • Dans ce numéro : entraide et générosité pour Noël.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
A-20 Le mercredi 18 décembre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca PHY SIO THÉRA PIE La commotion cérébra le  : la recon n a ître et in terven ir ra pid em en t D ep u is quelques années déjà,la commotion cé ré b ra le est une pathologie d on t on en ten d p arler de plus en plus dans notre qu otidien, particu liè rem en t dans le monde du sport,mais é ga lem en t lor s d es a ccidents de tra va il et d’autom ob ile.Voiciun article pour vou s aider à mieu x com pren d re l’u - niver s des commotion s cé r é b r a les. Qu’est-ce qu’une commotion cérébra le ? La commotion cé rébrale,a u ssi ap - pelée traumatism e craniocé rébrallé - ger(TCCL),est une blessu re quivien t affecterle cervea u et son fonctionne - ment de fa çon tem poraire da n s la grande majorité du tem ps. Elle su r- vien t à la suite d’une force d’im pulsion transmise à la tête,pa ru n coup directà celle-ciou ailleurs surle corps. Cette force amène une accélération et une dé cé lération du cerveau, pou va n t pertu rberle fonctionnement des n eu - ron es.Ilest actu ellem en t im possible de dé tecterune commotion avec des tests médica u x tels que des im ageries cé rébrales ou des prises de sa n g,ce qui explique le grand nombre de commotion s n on diagnostiqu é es. Commentreconna ître une commotion cérébra le ? Afin de soupçonner une commo - tion, ildoit y a voiru n mécanism e de blessu re (mentionné plus haut),pu is l’appa rition d’au moin s un des 22 symptômes possibles quiy son t a sso - ciés  : m aux de tête,étourdissemen ts, trou bles de con cen tration ou de m é - moire,hypersen sibilité à la lu mière ou au bruit,n ausées,fatigue,et ce,que PhysioE0tra CLINIQUE SANTE ira facebook.com/PhysioExtra Simon L’Heureux, ostéopathe pour nommerles plus fréquents.De plus,les sym ptômes peu ven tse manifester jusqu’à 24 h su iva n t l’événe - ment.Ilest important de savoir que l’in ten sité et le n om bre de sym ptô - mes ressen tis ne permetten t pa s de prédire l’évolution de la con dition.Ce - la dit,avec une bonne prise en charge, la majorité des ca s peu ven t se résou - dre rapidem ent. L’a ssistance d’un professionnel de la santé Sil’on soupçonne une commotion cé rébrale,ilest im portant d’allercon - su lterun professionnelde la sa n té afin d’être bien dirigé.Étantdonné que les preu ves scien tifiques et les connais - sances concernant les commotion s son t en con sta n te évolution, ilest fortem en tcon seillé de trou veru n profes - sionnelayant suivi des forma tion s supplémentaires da n s ce dom a ine, que ce soit un physiothé rapeute,un médecin ou autre.Ils pourron t a lors bien vou s a ssistertou t au lon g de vo - tre récupération grâce à un protocole dé ta illé de 9 étapes.Les commotion s cé rébrales son t des blessu res à con sidé rer sé rieu sement,m ais lorsqu’elles son t prises en charge rapidem ent,ce - la n’est pa s plu s sé vè re que tou tes au - tres blessu res comme une en torse de cheville. De plus,aucune étude n’a ré u ssi à démontrer qu’u ne commo - tion cé rébrale a u gm en ta it les risques de sou ffrirde trou bles cogn itifs da n s le fu turou en core d’être plu s vu lnéra - ble à faire une autre commotion parla su ite,pourvu qu’elle soitbien prise en charge.Donc,ne laissez pa s votre con - dition vou s stresser inutilem ent, les professionnels de Physio Extra son t là pourvou s aider. Simon L’Heureux, T.R.P. Ostéopathe Thérapeute en réadaptation T 450 964.5222 F 514 383.1735 simon.lheureux@physioextra.ca CLINIQUE DE LACHENAIE 1417, Grande-Allée Terrebonne, QC J6W 5M9 Le Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec (RCJEQ) dévoile le Carrefour JEunesse. Il s’agit d’un projet de société dans lequel les jeunes seront acteurs de leur parcours et dans lequel les carrefours jeunesse-emploi (CJE), en complémentarité avec leur milieu, les accompagneront dans la réalisation de leurs projets de vie. « Le Carrefour JEunesse est une véritable occasion pour notre communauté de se donner les moyens nécessaires pour que tous les jeunes, sans exception, puissent contribuer à son essor. Le projet se développera en complémentarité avec COMMUNAUTAIRE Un projet pour les jeunes Diane Hamelin, directrice du CJE des Moulins (3 e à partir de la droite), en compagnie des directeurs des autres CJE de Lanaudière. (Photo  : courtoisie) l’ensemble des acteurs de la région afin d’offrir à tous les jeunes l’accompagnement dont ils ont besoin au sein même de leur milieu de vie », assure la directrice du CJE des Moulins, Diane Hamelin. « Avec le Carrefour JEunesse, ajoute Alexandre Soulières, directeur général du RCJEQ, nous proposons de répondre aux nombreux trous de service apparus ces dernières années dans les différentes régions du Québec. C’est un accompagnement global et continu dans l’ensemble des sphères de vie des jeunes. » Pour consulter le mémoire sur le Carrefour JEunesse, il faut visiter le https://bit.ly/2PxcfoN, alors que pour consulter le document récapitulatif, on se rend au https://bit.ly/2ExtAaF. (GF) Une jeune cuistot brille aux fourneaux Des enfants âgés de 7 à 13 ans de partout au pays ont été invités à participer au Défi des p’tits chefs, un concours culinaire pour lequel ils soumettaient des recettes santé et originales reflétant leur culture. Parmi les 26 gagnants qui se sont rendus à Toronto plus tôt en novembre pour un gala durant lequel ils ont pu présenter leur recette, on comptait Cordélia. Âgée de 8 ans, la jeune Terrebonnienne a proposé un pouding chômeur aux framboises. On retrouvera ses secrets dans la 3 e édition du livre Défi des p’tits chefs – les recettes qui sera publié prochainement. Passionnée de cuisine, la jeune cuistot se souvient de la première recette qu’elle a concoctée. « J’avais 3 ans et avec ma mamie France, on a fait des crêpes. Ça s’était bien passé, même si la première crêpe était un peu moche », confie celle qui aime beaucoup écouter l’émission Masterchef. Et d’où lui est venue l’idée de soumettre un pouding chômeur aux framboises ? « Ma petite sœur adore les framboises et moi, le sirop d’érable. C’est comme ça que j’ai eu l’idée de faire un pouding chômeur aux framboises. Et on n’a jamais vu de pouding chômeur aux framboises, donc c’est ça qui le rend si spécial ! » conclut la chef. Ça donne faim ! (PC)
LA SECTION DES SPORTS Le Le mercredi 18 18 décembre 2019 - - 57 60 e e année. n oo 30 10 Un ancien joueur de l’équipe de football les Scorpions de l’école secondaire Armand-Corbeil, Anthony Horth, a choisi le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke pour entamer son stage universitaire. SERGE.51101 ? r.eiou AuR É É 514. 823.7743 SERGESIROIS.COM Un Scorpions chez le Vert & Or Le Terrebonnien était pourtant courtisé par plusieurs établissements, dont l’Université Laval à Québec qui offre un programme de footballayant fait ses preuves. Pour plusieurs, la décision peut surprendre. Pas pour Anthony. PDSM 299,95$ MS170 Avec guide-chaîne de 16po 25 9 95$ 30.1 cm 3/1.3 kW/3.9 kg (8.6 lb) * « J’ai choisi le Vert & Or parce que j’ai vu que quelque chose de solide se bâtit. J’aime le style des joueurs sur le terrain. Pendant la saison dernière, j’ai vu un changement. L’équipe a même battu à une occasion les Carabins de l’Université de Montréal, finaliste de la Souffleur à feuilles BG50 19 9 95$ t ; ÉQUIPE L’É QU I P E Suffi*, Photo  : Isabelle Loisel coupe Vanier 2019. J’aimerais contribuer à la progression et à l’amélioration de l’équipe », a expliqué Anthony. Un texte de Gilles Fontaine Suite en page A-23 UNE SURPRISE POUR NOËL 512, BOUL. ADOLPHE-CHAPLEAU, BOIS-DES-FILION www.r-100sport.com 450 621-7100



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 1La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 2-3La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 4-5La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 6-7La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 8-9La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 10-11La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 12-13La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 14-15La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 16-17La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 18-19La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 20-21La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 22-23La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 24-25La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 26-27La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 28-29La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 30-31La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 32-33La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 34-35La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 36-37La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 38-39La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 40-41La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 42-43La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 44-45La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 46-47La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 48-49La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 50-51La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 52-53La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 54-55La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 56-57La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 58-59La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 60