La Revue Québec n°60-30 18 déc 2019
La Revue Québec n°60-30 18 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-30 de 18 déc 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 18,4 Mo

  • Dans ce numéro : entraide et générosité pour Noël.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
A-10 Le mercredi 18 décembre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Des cartons portant le logo de la Ville de Terrebonne et servant à souhaiter de joyeuses Fêtes à tous auraient été distribués à tous les citoyens de la municipalité. Ces cartons de souhaits ne montrent que le maire Marc-André Plante et 11 conseillers municipaux sur 16, soit ceux de l’Alliance démocratique de Terrebonne. On y mentionne « 2 ans d’AC- TION pour vous ! » et on donne un aperçu des réalisations de 2019. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Des souhaits qui font jaser AVIS PUBLIC siGnaTerre environnement Cinq conseillers n’y apparaissent pas  : les conseillers des deux oppositions, Nathalie Lepage (quartier 15), Marc-André Michaud (16) et Robert Morin (10), ainsi que les conseillers indépendants Caroline Desbiens (8) et André Fontaine (12). Fonds de soutien et de recherche Cette publicité aurait été payée par le Fonds de soutien et de recherche dont bénéficie chaque conseiller municipal. « Le logo de la Ville y est affiché parce que leur rôle, c’est d’être conseiller municipal de la Ville. Ce n’est pas une publicité partisane », se défend, malgré les apparences, Alain De Choinière, chef de cabinet du maire. « C’est une publicité qui est faite en tant que conseillers municipaux. Parce que ça provient de notre organisation, ce sont les conseillers qui ont pris leur budget ensemble. Chaque conseiller est maître de son budget », insiste-t-il. PROCÉDURE D’ÉVALUATION ET D’EXAMEN DES IMPACTS SUR L’ENVIRONNEMENT PÉRIODE D’INFORMATION PUBLIQUE SUR LE PROJET D’AUGMENTATION DE LA CAPACITÉ DU LIEU DE DÉPÔT DÉFINITIF DE SOLS CONTAMINÉS DE SIGNATERRE ENVIRONNEMENT INC. Le projet de Signaterre Environnement consiste à optimiser la capacité d’un lieu déjà utilisé pour l’enfouissement sécuritaire de sols contaminés. La construction d’un nouveau centre de traitement moderne et de gran de capacité est également projetée. Le lieu présente des caractéristiques hydrogéologiques permettant la construction de cellules d’enfouissement à sécurité maximum et conformes au règlement québécois sur l’enfouissement des sols contami - nés. L’étude d’impact réalisée conclut en un projet ayant peu d’impact sur l’environnement considérant l’isolement relatif du lieu et ses qualités intrinsèques. Cet avis est publié pour informer le public que l’étude d’impact du projet a été jugée recevable par le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et que la période d’information pu blique relati - vement à ce projet débutera le 12 décembre 2019. Toute personne, tout groupe ou toute municipalité peut, durant cette période, demander par écrit au ministre la tenue d’une consultation publique ou d’une médiation relativement à ce projet. Cette demande doit lui être faite au plus tard le 27 janvier 2020. SÉANCE PUBLIQUE D’INFORMATION DU BAPE Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement tiendra une séance publique d’information  : DATE  : Le mardi 14 janvier 2020 HEURE : 19 h 30 ENDROIT : Impéria Hôtel & Suites 2935, boul. de la Pinière Terrebonne (Québec) J6X 0A3 L’étude d’impact du projet, incluant un résumé, de même que les autres documents concernant le projet sont acces - sibles pour consultation dans le registre public des projets assujettis à la procédure d’évaluation et d’examen des im - pacts sur l’environnement, à l’adresse Internet suivante  : www.ree.environnement.gouv.qc.ca. L’avis de projet, la directive du ministre relative à la réalisation de l’étude d’impact de même que l’étude d’impact et son résumé sont également disponibles pour consultation  : Bibliothèque Bernard-Patenaude 3015, avenue des Ancêtres Mascouche (Québec) J7K 1X6 Téléphone  : 450 474-4159 Accès Internet gratuit Heures d’ouverture  : Lundi au vendredi  : 10 h à 20 h Samedi et dimanche  : 9 h 30 à 17 h Exceptionnellement, la bibliothèque fermera à 17 h le 13 décembre 2019. La bibliothèque sera fermée du 23 décembre 2019 à midi au 2 janvier 2020 inclusivement. Des renseignements supplémentaires peuvent être obtenus aux numéros 418 643-7447 ou sans frais 1 800 463-4732 et sur le site du BAPE au www.bape.gouv.qc.ca. 18 décembre 2019 Cet avis est publié par SIGNATERRE ENVIRONNEMENT INC. conformément à l’article 11 du Règlement relat if à l’évaluation et l’examen des impacts sur l’environnement de certains projets (RLRQ, chapitre Q 2,r. 23.1). Plusieurs défis. Plusieurs réalisations. 2 ans d'ACTION pour vous ! Stagne lelknearee - Reidl, Isreltegeneuenteustlelenehonne et a Serge Gagnoa - Dtrice5 seruenagartne. terreLturruRcéa Simon',Rat leanalia Ménure Pierce, nurgagebullusercegeele lerselme gués Marst-André Plante, ruse agenda.mare,salleterrebonne pu ré Raquée Rocard gel, 11.seule nate. lenge, sera Cané St-Pena gisInst S,tlany.sl teserreeérille.larreboureecys Érié Colin - Ilistect g, aminées:Me lerrebonne Jacques Semers-Omrel lB. taré, tlemerslenly'emmené gr.rra Réal Leclerc - Dist, d, reaLleclencettsuleerrebonne.qcya Yan nalsonneuve - Défi, yan.monenneureateelle.tartelsonnees. Rote, Brade - 04111011entscsextessaangeserrehoumteca « C’est notre prérogative » Il admet par contre que les 11 conseillers et le bureau du maire ont volontairement omis d’inviter les 5 conseillers manquants. « C’est notre prérogative », répond-il. Malgré cet aveu, le chef de cabinet ne reconnaît pas que cinq élus aient été exclus et ne croit pas que les citoyens dont le conseiller n’apparaît pas sur le carton doivent s’inquiéter de ne pas être écoutés par le conseil. Lorsque nous suggérons que la situation semble montrer une incapacité, pour le conseil, de travailler en équipe, il répète que c’est la prérogative du cabinet du maire et de chaque conseiller d’utiliser leur budget comme ils l’entendent. La Revue a questionné M. De Choinière sur le coût total de cette publicité et le coût pour chaque conseiller présent sur la photo. « Je vais vérifier si vous devez passer par l’accès à l’information », a-t-il avancé. YRS, rue ain[-Lean-Baptiste, It er on, P/, W 650 961-2001 grebonnegc.ca Terrebonne Uneheoi cir vie Des cartons arborant le logo de la Ville de Terrebonne et servant à souhaiter de joyeuses Fêtes auraient été distribués à tous les citoyens. Ces cartons ne montrent que le maire Marc-André Plante et 11 conseillers municipaux sur 16, soit ceux de l’ADT. Réception des conseillers De manière générale, les cinq conseillers exclus sont amèrement déçus. Tous ont appris par la poste ou par un citoyen la publication de ce carton. « C’est dommage. Ça me dit que 30% du conseil municipal n’est pas entendu. Je considère ça comme une erreur. La partisanerie provoquera toujours des erreurs. C’est pourquoi je suis indépendant », commente André Fontaine. « C’est clairement partisan, dit Caroline Desbiens, exclue de l’ADT au printemps. Une publication comme celle-là porte à confusion. Ils ont aussi agi de cette façon lors de la présentation du budget, en nous séparant des autres. » « Ça ne me surprend plus d’eux », réagit simplement Robert Morin. « J’ai appris sur Facebook que je ne faisais plus partie des élus », se moque le conseiller. Quant aux conseillers de Mouvement Terrebonne, ils comptent examiner attentivement les règles dans un tel cas et agir en conséquence. Les dépenses de recherche et de soutien Selon le guide administratif destiné aux municipalités, daté de mars 2017 et intitulé Remboursement des dépenses de recherche et de soutien des conseillers, « la dépense doit être engagée pour l’exercice de la fonction de conseiller municipal, qui consiste à représenter les citoyens et à agir comme législateur et administrateur public ». De plus, « la nature de la publicité doit être prise en compte ». Pour consulter le guide  : https://bit.ly/36vlMlL. Selon le Règlement sur le remboursement des dépenses et de soutien des conseillers (chapitre T-11.001,r. 1), sont admissibles à un remboursement « la publicité visant à diffuser auprès de la population d’un district le nom de ce conseiller de ce district, ainsi que sa photo et ses coordonnées », et « les frais pour la publication d’un texte ou pour l’impression et la distribution d’un envoi sans adresse portant sur des dossiers et des débats d’intérêt public », (art. 2, al. 13 et 14).
goddess garden 2 0 1:1() PHAIA ACTUALITÉ imMan goddes9 garden ELE WELE à Fillime Matly iI nuit, iirmimivirett. di, MM Mlanquiltà. uII reernerle Reiti. inuleUée 1 Né Rachelle Béry espace sente Air 15 DE RABAIS M4116114Le mercredi 18 décembre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-11 Offres salariales et projet de loi 40 dénoncés Près d’une centaine d’enseignants moulinois ont pris la rue, le 17 décembre, en manifestant devant le bureau du premier ministre François Legault, à L’Assomption, pour protester contre les offres patronales et le projet de loi 40 qui viendra modifier la Loi sur l’instruction publique. Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca « Le premier ministre avait déclaré que nous aurions l’équivalent de l’inflation. Mais 7% en 5 ans, c’est en deçà de l’inflation, alors que nous sommes déjà les moins bien payés au Canada », dénonce Jean-Louis Bray, président du Syndicat de l’enseignement de la région des Moulins (SERM). Affilié à la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE) et à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), le SERM veut un rattrapage salarial de 8% pour rejoindre la moyenne canadienne, en plus des hausses qui seront négociées CADEAUX DE DERNIÈRE MINUTE ! Un choix de produits à petits prix. PRODUITS DE MARQUE GODDESS GARDEN Sélection variée dans le cadre de la prochaine convention collective. Celle actuellement en vigueur vient à échéance le 31 mars 2020. Les propos du président du Conseil du trésor, Christian Dubé, qui affirmait que les 7% sur 5 ans sont proposés pour respecter la capacité de payer des contribuables, font bondir M. Bray. « Il a une pension de 70 000 $ de la Caisse de dépôt, en plus de son salaire de ministre. Qu’il vienne me faire la morale alors qu’il profite largement lui-même des fonds publics, j’ai de la misère avec ça. » Austérité du passé Par ailleurs, le président du SERM souligne que Québec « a des surplus à la pelletée » et que l’austérité est chose du passé. « On ne dirait que ce n’est jamais le bon moment pour nous. La dernière fois, nous avons eu 7,75% sur quatre ans. On recule toujours. Pourrait-on récompenser ceux qui tiennent le système d’éducation à bout de bras depuis des années ? » demande-t-il. Les enseignants en ont aussi profité pour protester contre le projet de loi 40, aussi appelé la réforme Roberge. « Il n’y a PRODUITS POUR LE CORPS DE MARQUE WELEDA Sélection variée Les enseignants moulinois, qui étaient accompagnés de la présidente de la FSE, Josée Scalabrini, jugent les offres salariales insuffisantes et ne voient pas en quoi le projet de loi 40 favorisera la réussite éducative. (Photo  : courtoisie) PRODUITS DE MARQUE ANNEMARIE BORLIND Sélection variée BOUTIQUE INTÉGRÉE AU le à 50%—r L’article gratuit doit être de valeur égale ou moindre. PRODUITS DE MARQUE MELVITA Sélection variée rien là-dedans qui permet de penser que ça va améliorer la réussite des élèves », est d’avis M. Bray, faisant notamment référence à la majoration des notes, aux conseils d’établissement des écoles qui compteront plus de parents et de représentants de la communauté que de membres du personnel. S’il est adopté ainsi, le projet de loi prévoit des sanctions si les enseignants ne suivent pas de formation continue. « Les profs le font déjà, mais en l’imposant de cette façon, ça réduit notre autonomie. Il y a plusieurs façons de faire de la formation continue, comme en lisant des ouvrages spécialisés. Mais en le faisant de façon forcée, ce sera peut-être moins efficace », craint M. Bray. DRU IDI N.51..1it acti,NN SEN5LIEL 44 Llq. Libbrie 2 0 0/0 F ABAIS BAIN MOUSSANT DRUIDE 250 ml Sélection variée FAMILLE CRÉGHEUR (LA PINIÈRE) INC. 2765, boulevard La Pinière, Terrebonne 450 471-8273



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 1La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 2-3La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 4-5La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 6-7La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 8-9La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 10-11La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 12-13La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 14-15La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 16-17La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 18-19La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 20-21La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 22-23La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 24-25La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 26-27La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 28-29La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 30-31La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 32-33La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 34-35La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 36-37La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 38-39La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 40-41La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 42-43La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 44-45La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 46-47La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 48-49La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 50-51La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 52-53La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 54-55La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 56-57La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 58-59La Revue Québec numéro 60-30 18 déc 2019 Page 60