La Revue Québec n°60-27 29 nov 2019
La Revue Québec n°60-27 29 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-27 de 29 nov 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 21,5 Mo

  • Dans ce numéro : dure semaine à l'hôtel de ville.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
A-4 Le mercredi 27 novembre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca Id ACTUALITÉ « La démission de [Denis] Bouffard a été obtenue dans des circonstances qui ont vicié son consentement; il s’agit d’une démission forcée équivalant à un congédiement déguisé.» C’est ce qu’affirme le Tribunal administratif du travail dans une décision qui ordonne à la Ville de Terrebonne de réintégrer l’ex-greffier dans ses fonctions d’ici 30 jours. La décision a été rendue le 21 novembre par le juge administratif François Demers. Ce dernier n’est pas tendre à l’égard de la Ville, et particulièrement de son directeur général, Alain Marcoux, dans la description qu’il fait de la séquence des événements ayant mené au départ de l’ex-greffier, en février 2019. Le jugement mentionne que M. Marcoux a appris, le 19 février, qu’une journaliste enquêtait sur M e Bouffard et sa conjointe, SINGER À LA SUITE DE LA «DÉMISSION FORCÉE» DU GREFFIER Un tribunal ordonne la réintégration de Denis Bouffard Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca TÉLÉPHONE 450 964-4444 INTERNET www.larevue.qc.ca COURRIEL larevue@larevue.qc.ca 239, boul. Curé-Labelle, Rosemère (Québec) 450 437-9562 PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis et ce, depuis une demande d’accès à l’information formulée en décembre 2018. Une enquête qui a révélé qu’une firme d’avocats pour laquelle œuvrait la conjointe du greffier de Terrebonne avait obtenu des mandats de la Ville pour un total de 1,3 M$ entre 2007 et 2015. Le 21 février, le directeur général a téléphoné au greffier sur l’heure du dîner en lui donnant «jusqu’à la fin de la journée pour démissionner, à défaut de quoi il le suspendrait avec solde afin de présenter une recommandation de destitution au conseil [municipal]», relate le magistrat. «Exercice abusif» RÉSEAU «SEL EU "'el> hebdos Q IFREC CartadU «La méthode utilisée pour obtenir la démission rend l’exercice abusif en ce que le directeur général de la Ville a imposé un délai de réponses irréaliste uniquement pour soigner l’image publique de la Ville, et ce, sur la base d’une connaissance superficielle des faits», ajoute le juge Demers. Il est aussi d’avis que «monsieur Marcoux agit sous le coup de la panique en raison de l’imminence de la publication d’un article de journal alors qu’il a été embauché pour rétablir l’intégrité et la probité de la Ville». À la lumière de ces faits, le Tribunal annule la «démission forcée» du 21 février et ordonne à la Ville de Terrebonne «de réintégrer Denis Bouffard dans son emploi avec tous ses droits et privilèges dans les 30 jours de la notification de la présence décision». Le juge rejette par ailleurs la plainte pour harcèlement psychologique, puisqu’il considère que «monsieur Bouffard n’a pas réussi à faire la preuve prépondérante d’une conduite vexatoire». Terrebonne analyse ses options La Municipalité a réagi au jugement par voie de communiqué. Elle entend «se prévaloir des 30 jours qui lui sont offerts pour analyser toutes les options possibles». Sans dire clairement si elle portera la décision en appel, la Ville souligne TRAVAUX SUR DES SEIGNEURS Silence radio Bien que les travaux majeurs sur le boulevard des Seigneurs soient terminés, plusieurs questions sont restées sans réponse de la part de la Ville de Terrebonne, notamment en ce qui a trait aux coûts supplémentaires dus à une erreur de conception. Un enjeu relié à la géométrie physique des lieux avait été décelé lors des RÉDACTRICE EN CHEF Pénélope Clermont JOURNALISTES Mélanie Savage Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert JOURNALISTES PIGISTES Karine Audet Pierre-Luc Chenel Sophie Ginoux Stéphane Fortier CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel La version E-PAPER est «La méthode utilisée pour obtenir la démission rend l’exercice abusif en ce que le directeur général de la Ville a imposé un délai de réponses irréaliste uniquement pour soigner l’image publique de la Ville.» - le juge François Demers travaux. Le problème concernait la conception, selon les commentaires obtenus par notre collègue Jean-Marc Gilbert et publiés dans un article le 24 juillet 2019. «Les coûts supplémentaires exacts sont en cours d’analyse», avait alors répondu la Ville de Terrebonne. Depuis, malgré nos demandes répétées, la Ville se refuse à tout autre commentaire. (GF) DIRECTEUR DES VENTES Gilles Bordonado COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Audet-Davidson REFLET ÉCONOMIQUE Luc Laurin Mireille Cyr CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Pierre St-Arneault Luc Laurin Mireille Cyr Denis Bouffard pourrait réintégrer son poste de greffier de Terrebonne d’ici les 30 prochains jours. (Photo : archives) «que le tribunal ne se prononce d’aucune façon sur le fondement même du dossier, à savoir : la question cruciale du manque d’éthique, du possible conflit d’intérêts de monsieur Bouffard ou encore du bris évident du lien de confiance entre l’administration publique et son ancien employé». «La question d’abus de confiance se posait pour moi en tant que directeur général, puisqu’il ne m’avait pas informé durant deux mois d’une demande d’accès à l’information le concernant directement sur un sujet aussi important», indique le directeur général Alain Marcoux dans le communiqué. «Il est essentiel que notre administration puisse compter sur des employés qui respectent une éthique de travail sans faille et puissent servir les intérêts des citoyens de la ville et non les leurs», ajoute le maire Marc-André Plante. Au moment de publier ces lignes, M. Bouffard ne nous avait pas rendu notre appel et son avocat mentionne ne pas avoir le mandat de commenter la décision. GUIDE DES ADRESSES Julie Gordian Mireille Cyr RÉCEPTION / PETITES ANNONCES/ ARCHIVES Carolle Cyr Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE/MONTAGE Compomax inc. DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 1 888 999-2272 TIRAGE : 57 000 EXEMPLAIRES LA RE VU E , journal h ebd om ad aire, est p ublié e p ar LA RE VU E d e Terrebonne inc.231 , rue Ste-M arie à Ter rebonne, p rovince d e Q ué bec (Cod e p ostal: J6W 3E 4) et im prim é p ar l’imprimerie Transm ag.N os bureaux sont ouverts d u lund iau vend red id e 8 h à 16 h.D é p ô t lé gal à la Biblioth èque N ationale d u Q ué bec. Distribué gratuitem ent d ans les m unicip alit é s d e Terrebonne et Mascouche dans les dépôts de journaux d e la ré gion.Tous d roits ré servé s.La rep rod uction d es textes d’inform ation et d ’annonces p ublicitaires est interd ite à m o ins d ’une autorisation é crite du directeur.Envoide publication can ad ienne #0556971 .
gbordonado@larevue.qc.ca Hebdomas horribilis Le maire Marc-André Plante et son administration ont eu une hebdomas horribilis sur le plan de la gestion municipale. Ils se font taper sur les doigts pour leur gestion malhabile des contrats octroyés à une firme de communication et le départ de leur ancien greffier. Cette «semaine horrible» fait suite à d’autres mauvaises nouvelles survenues au cours des dernières semaines : les notes très modestes données à l’administration actuelle par les répondants au sondage mené récemment par Mainstreet Québec pour le compte de La Revue, les négociations difficiles entre la Ville et ses cols bleus, l’annonce de la création d’un regroupement réunissant tous les employés syndiqués de la Ville, et la demande justifiée de la conseillère Caroline Desbiens qui veut connaître les raisons de son expulsion du caucus de l’ADT et de tous les comités auxquels elle siégeait, et qui veut aussi savoir si une enquête a été ouverte sur elle au Bureau de l’intégrité et de l’éthique ou à la Commission municipale du Québec. Le jugement porté par le Tribunal administratif du travail est dévastateur. Me Denis Bouffard a été traité de façon cavalière. Si la Ville ne le réintègre pas, ce qui est probable, une entente devra être conclue avec lui. Celle-ci forcera la Ville à enligner des dollars pour acheter la paix avec ce haut fonctionnaire, comme cela a été le cas pour plusieurs autres depuis l’arrivée de la nouvelle administration de Terrebonne. L’octroi des contrats à la firme de communication de Steve Flanagan, s’il a été fait dans les règles de l’art Libre opinion GILLES BORDONADO (Anime Adicarie d'amaigrissement de Terrebonne Maigrir et rra maintenir un ùn - poids • -ds_s santé Une équipe attentionnée avec plus de 20 ans d’expérience vous accompagne tout au long du processus de la perte de poids et pour le maintien à long terme. 831, montée Masson, Terrebonne amaigrissementterrebonne.com comme le prétend la Ville, est malhabile. Des contrats de 24 999,01 $ et de 24 949,58 $ porteraient à interprétation, comme la participation du maire pour 3 750 $ à une formation de cinq heures en communication avec d’autres administrateurs. Il est évident que l’affaire allait faire grand bruit si elle était apprise. Ça ne prend pas un grand stratège en «comm.» pour voir venir ça. Pour votre information, La Revue a déposé à la Ville de Terrebonne des demandes d’accès à l’information touchant la gestion des ressources humaines, puisque notre équipe a reçu plusieurs témoignages d’employés et d’ex-employés qui n’en peuvent ou n’en pouvaient plus de l’ambiance vécue sous l’administration municipale. Nous voulons évaluer la situation, car vous avez le droit de le savoir comme contribuables. Qu’en est-il des départs volontaires ou à la retraite, des congédiements et des gens en congé maladie, puisqu’il semble que le phénomène se multiplie à vitesse grand V? Des employés syndiqués ou cadres quittent leur poste, mais ne sont pas remplacés ou le sont sur une base intérimaire, ce qui explique d’ailleurs les contrats en communication donnés à la firme Flanagan. Et puisque nous y sommes, je confirme que ce département, si habilement réformé, fait face à de véritables portes tournantes. Si l’administration de Terrebonne ne peut se plaindre d’une annus horribilis, comme cela a été le cas pour la reine Élizabeth II, elle doit redresser rapidement la barre sur le plan des ressources humaines et des communications pour que ça n’en devienne pas une… 450 492-7474 450 961-DENT (3368) www.clinidentaire.corn 14a7 rancle=Allét, 7errebanne QC erW 1502 COIFFURE & ESTHÉTIQUE BELLEZZA Mina vous y accueille Dans son nouveau local du 1220, av. de la Croisée, Lachenaie Dans la nouvelle tour Fridöm (face à l’école des Pionniers) Coiffure hommes et femmes Massothérapie Podologie Esthétique Manucure Traitement capillaire Boutique de produits Parfums et bijoux Aussi disponible: Gamme de produits naturels, écologiques et végans - Le mercredi 27 novembre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-5 Prenez rendez-vous au 450721-6462 CoiffureBellezza.com kt, GIACOMINA SPADAVECCHIA 26 ans d’expérience



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 1La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 2-3La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 4-5La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 6-7La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 8-9La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 10-11La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 12-13La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 14-15La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 16-17La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 18-19La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 20-21La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 22-23La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 24-25La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 26-27La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 28-29La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 30-31La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 32-33La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 34-35La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 36-37La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 38-39La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 40-41La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 42-43La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 44-45La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 46-47La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 48-49La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 50-51La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 52-53La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 54-55La Revue Québec numéro 60-27 29 nov 2019 Page 56