La Revue Québec n°60-25 6 nov 2019
La Revue Québec n°60-25 6 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-25 de 6 nov 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 17 Mo

  • Dans ce numéro : 336 heures de plus par semaine...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
A-4 Le mercredi 6 novembre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Le coroner Jacques Ramsay n’est pas tendre à l’endroit de la police de Terrebonne dans son rapport au sujet du décès d’Antoine Bouchard, un automobiliste de 18 ans mort au terme d’une poursuite policière qui s’est soldée par une violente sortie de route à Mascouche, il y a deux ans. « Il s’agit d’une mort accidentelle évitable dans la mesure où la pertinence de cette poursuite aurait été mieux évaluée », conclut le Dr Ramsay dans son rapport publié récemment. Les événements remontent au 12 septembre 2017. Antoine Bouchard, un Montréalais de 18 ans, est passager avant d’une voiture rapportée volée et repérée par les policiers de Terrebonne sur l’autoroute 25. Les agents prennent le véhicule en filature sans tenter de l’intercepter, sur recommandation de leur superviseur. Quelques minutes plus tard, une fois rendus à la hauteur de l’avenue de la Gare, à Mascouche, les policiers actionnent gyrophares et sirène pour signifier au conducteur de s’arrêter, mais ce dernier n’obtempère pas. Après une poursuite de quelques minutes, le conducteur tente un virage à droite à grande vitesse, mais rate sa manœuvre et le véhicule s’écrase contre un arbre à l’intersection du chemin Sainte-Marie et de la rue Le Gardeur. MORT D’ANTOINE BOUCHARD Évaluation de sécurité « défaillante », selon un coroner Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca L’impact est violent. « L’aiguille du compteur de vitesse est restée coincée entre 140 et 160 km/h », rapporte le coroner Ramsay. En arrêt cardiorespiratoire, Antoine Bouchard est transporté à l’hôpital, où son décès sera constaté. Politique non respectée Le coroner a consulté la politique de gestion en cas de poursuite policière de la police de Terrebonne pour produire son rapport. « Des éléments n’ont pas été respectés lors de cette poursuite, à commencer par le fait que le superviseur qui devrait diriger la poursuite n’a pu le faire du fait qu’il était occupé à procéder à l’arrestation de gens [à bord d’un autre véhicule que les policiers voulaient intercepter dans le cadre du même événement] », écrit le Dr Ramsay. « Principalement, toutefois, c’est l’évaluation de la sécurité qui a été défaillante. [...] Cette fonction revient au superviseur, plus expérimenté, et souvent le seul à garder son calme du fait qu’il ne participe pas directement à la poursuite. Un superviseur aurait peut-être été en mesure de comprendre le risque et de commander la suspension de la poursuite », enchaîne-t-il. Intervention « justifiée » Invitée à commenter le rapport, la police de Terrebonne reste campée sur ses positions. « Les décisions prises par nos policiers lors d’une poursuite sont basées sur les données disponibles au moment de l’événement. À cet égard, bien que le dénouement ait été tragique, nous maintenons que dans les circonstances et en fonction DÉPISTAGE AUDITIF SANS FRAIS 385, montée Masson, local 104, Mascouche 450 657-1000 SUR RENDEZ-VOUS TÉLÉPHONE 450 964-4444 INTERNET www.larevue.qc.ca COURRIEL larevue@larevue.qc.ca PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis RÉDACTRICE EN CHEF Pénélope Clermont JOURNALISTES Mélanie Savage Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert *Valide jusqu’au 31 décembre 2019 JOURNALISTES PIGISTES Karine Audet Pierre-Luc Chenel Sophie Ginoux Stéphane Fortier CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel * La version E-PAPER est C’est ce qui restait de la voiture dans laquelle prenait place le défunt Antoine Bouchard et deux autres personnes grièvement blessées au terme de la poursuite policière survenue en septembre 2017. (Photo  : archives) de l’évaluation qui a été faite cette nuit-là, l’intervention policière était justifiée, affirme le capitaine Joël Lamarche. À la suite de cet événement, il y a eu analyse par le Bureau des enquêtes indépendantes, le Directeur des poursuites criminelles et pénales ainsi que par le Bureau des normes professionnelles du Service de police de Terrebonne. Ces trois instances ont conclu qu’il n’y avait pas matière à poursuite ou à sanction. » Des séances du conseil renouvelées D ans le but de tenir des séances du conseil municipal qui se terminent à des heures raisonnables et pour favoriser un plus grand accès à l’information aux citoyens, la Ville de Terrebonne apporte des changements qui seront en vigueur dès la prochaine séance, le 11 novembre. DIRECTEUR DES VENTES Gilles Bordonado COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Audet-Davidson REFLET ÉCONOMIQUE Luc Laurin Mireille Cyr CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Pierre St-Arneault Luc Laurin Mireille Cyr D’abord, tous les projets de résolutions de chaque point prévus à l’ordre du jour seront publiés sur le site Web de la Ville avant chaque séance, soit le jour même de celle-ci, vers midi, comme c’est déjà le cas dans plusieurs villes, a expliqué le greffier Jean-François Milot lors de la séance du 28 octobre. De plus, des écrans seront installés des deux côtés de la salle du conseil pour permettre aux citoyens présents de lire chacune des résolutions au fur et à mesure que celles-ci sont adoptées. Avec ces changements, le greffier n’aura plus à faire la lecture de chacune des résolutions comme c’est le cas actuellement, ce qui aura comme effet prendre moins de temps, en plus de « favoriser la transparence », indique M. Milot. Autre changement important, qui, lui, entrera en vigueur en janvier 2020, les séances ordinaires du conseil débuteront à 19 h plutôt qu’à 19 h 30. (JMG) GUIDE DES ADRESSES Julie Gordian Mireille Cyr RÉCEPTION/PETITES ANNONCES/ARCHIVES Carolle Cyr Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE/MONTAGE Compomax inc. DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 1 888 999-2272 TIRAGE  : 57 000 EXEMPLAIRES LA RE VU E, journal h ebd om ad aire, est p ublié e p ar LA RE VU E de Terrebonne inc.231, rue Ste-M arie à Ter rebonne, province de Qué bec (Cod e p ostal  : J6W 3E 4) et im prim é p ar l’imprimerie Transm ag.N os bureaux sont ouverts du lund iau vend red id e 8 h à 16h.D é p ô t lé gal à la Biblioth èque N ationale du Qué bec. Distribué gratuitement dans les m unicip alit é s de Terrebonne et Mascouche dans les dépôts de journaux de la ré gion.Tous d roits ré servés.La reproduction d es textes d’information et d’annonces p ublicitaires est interd ite à m o ins d’une autorisation é crite du directeur.Envoide publication can adienne #0556971.
gbordonado@larevue.qc.ca J’ai fait de la persévérance et de la réussite scolaires des thèmes récurrents de cette chronique et je suis heureux de voir le bulletin annuel de l’Institut Fraser montrer qu’il se vit des améliorations sensibles dans la région, comme le rapporte mon collègue Gilles Fontaine dans un article fort intéressant qu’il signe en page 8 de la présente édition de La Revue. Parmi les données qui m’enthousiasment le plus, je note la chute du nombre d’élèves en situation d’échec dans plusieurs écoles secondaires du territoire au cours des cinq dernières années. De 2014 à 2018, le taux d’échec a chuté de 18% aux écoles secondaires du Coteau et Le Prélude de Mascouche, de 13% à l’école Des Rives de Lachenaie et de 6% à l’école de l’Odyssée de La Plaine. Il s’agit d’exploits notables quand on prend en considération le fait que ces institutions accueillent de 27% à 31% d’élèves handicapés ou ayant des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage. Et ils sont 41,4% à l’école du Coteau dans cette situation. Notre journaliste souligne d’ailleurs que ce dernier établissement se classe parmi les 10 écoles s’étant améliorées le plus rapidement au Québec. C’est tout à l’honneur du personnel de cette école et des élèves. La chute du taux d’échec s’explique donc par une amélioration des notes des élèves. Encore une fois, on remarque une hausse remarquable des résultats des étudiants de ces différentes écoles dans les matières dites obligatoires, le français, les mathématiques, Libre opinion GILLES BORDONADO Bonne nouvelle ! l’anglais et l’histoire. Autre élément très intéressant et que j’ai relevé je ne sais combien de fois par le passé, c’est l’écart faramineux qui existait entre la réussite des garçons et celle des filles. S’il y a toujours une différence, celle-ci a tendance à se réduire sensiblement. À l’école de l’Odyssée, il y a une quinzaine d’années, j’avais soulevé que près de la moitié des gars étaient en situation d’échec. La moitié ! Et ce n’était pas la seule école à vivre cette situation. C’était un constat que l’on faisait à l’échelle du Québec. J’avais alors écrit que si une telle catastrophe frappait les filles, il y aurait eu une montée aux barricades tout à fait justifiée des institutions. Je disais ne pas comprendre pourquoi un tel sentiment d’urgence n’habitait pas le milieu devant cet échec monumental de notre système scolaire envers les gars. Visiblement, la situation se replace depuis et j’en suis bien heureux. Je suis pour l’équité en tout. Qu’on donne un plus grand accès aux femmes aux postes d’autorité. Qu’on rémunère de façon égale les hommes et les femmes. Qu’on donne des chances égales aux gars et aux filles de réussir à l’école. *** J’en profite aussi pour souligner le brio du Collège Saint-Sacrement qui se classe invariablement dans l’élite des écoles privées de niveau secondaire. Si cette institution a l’avantage notable de sélectionner ses élèves, elle a cependant le mérite de les faire réussir de façon exceptionnelle. On ne se classe pas parmi les meilleurs année après année sans raison. Chapeau ! Massage traditionnel Chinois Reçu d’assurance/Certificat cadeau Massage Tui-Na En plus En plus de l’apport de l’apport d’une d’une détente générale, ce ce massage vous vous régénère. Il renforce Il la la vitalité et et le le bien-être. Il soulage soulage fatigue, la fatigue, augmente les les mécanismes de défense, aide aide à prévenir à prévenir la maladie. « The « The origin-point therapy » Traitement pour pour les les maux maux de de tête, tête, cou, bras, épaules, dos, jambes, jambes, pieds, pieds, (migraine, tendinite, nerf nerf sciatique...) Massage des des pieds Membre de A.C.T.M.D. Très Très répandu répandu en Chine, en Chine, ce ce massage est est précédé d’un bain de pieds. de pieds. Il relâche Il relâche les les tensions, améliore la la circulation et favorise favorise un meilleur un fonctionnement de de l’organisme. Il permet permet de soulager de de de nombreux maux lié lié au au stress et au surmenage. Reçu d’assurance Certificat cadeau Prenez rendez-vous Li Liu 514 554-7177 785, Place des Roselins, Mascouche Le mercredi 6 novembre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-5 ÉVITEZ LES PERTES DE TEMPS ANALYSES DE SANG À PASSER ? Tests sanguins et d’urines Électrocardiogramme (ECG) Holter et MAPA Plus de 60 000 CLIENTS SATISFAITS à ce jour ! Un simple coup de fil 450 622-4556 2 CENTRES DE PRÉLÈVEMENTS À TERREBONNE/MASCOUCHE jmadiagnostics.com La PROTHÈSE qui vous fait rayonner ! UNE ÉQUIPE D’EXPÉRIENCE DEPUIS 1981. Denis Brisson d.d. François Brisson d.d. 450 325.1421 brissondenturologistes.com 396, montée Masson, Mascouche



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 1La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 2-3La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 4-5La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 6-7La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 8-9La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 10-11La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 12-13La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 14-15La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 16-17La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 18-19La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 20-21La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 22-23La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 24-25La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 26-27La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 28-29La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 30-31La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 32-33La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 34-35La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 36-37La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 38-39La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 40-41La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 42-43La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 44-45La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 46-47La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 48-49La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 50-51La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 52-53La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 54-55La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 56-57La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 58-59La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 60-61La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 62-63La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 64