La Revue Québec n°60-25 6 nov 2019
La Revue Québec n°60-25 6 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-25 de 6 nov 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 17 Mo

  • Dans ce numéro : 336 heures de plus par semaine...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
B-2 Le mercredi 6 novembre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca Collecte de résidus verts Matières admises Feuilles, plantes, gazon et branches COLLECTE SPÉCIALE DE BRANCHES SUR INSCRIPTION SEULEMENT ville.terrebonne.qc.ca ! Dernière collecte 14 NOVEMBRE Sacs de plastique refusés Aucune collecte spéciale ne sera planifiée pour ramasser les sacs de plastique. VENTS VIOLENTS DU 1er NOVEMBRE Téléphonez au 450 492-5620 avant le 14 novembre, 16h.
CULTUREL Bien qu’elle ait réalisé son rêve de jeune fille en devenant policière à la GRC, Josée Querry n’a pu éviter de sombrer dans une grande noirceur. Une noirceur qui l’a menée droit dans le mur d’un trouble de stress post-traumatique. Suite de la page B-1 Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Le 1er janvier 2017, celle qui a pratiqué le judo à un haut niveau, celle qui a gravi très rapidement les échelons de la GRC, celle qui a tenté d’être la meilleure mère de l’univers, mais surtout, celle qui ne va pas très bien se met à écrire à propos de son état. À travers Facebook et sa page « Une histoire de fille et le TSPT », Josée Querry, seule et isolée, raconte ce qu’elle est devenue, ce qu’elle était et le chemin qu’elle a pris. La performance « J’ai longtemps été dans la performance. J’ai été élevée par des parents très vaillants et très travaillants », nous raconte la Terrebonnienne originaire de la petite municipalité de Saint-Quentin au Nouveau-Brunswick. « C’est probablement après la performance que je courais. J’avais le syndrome de la fille du petit village, il fallait toujours que j’en fasse davantage. J’ai fait du judo de haut niveau et je ne voulais jamais perdre. Cette pièce à l’humour noir et burlesque transporte donc le public à Saint- Maurice, petite ville tranquille d’une France qui retrouve sa douceur de vivre après la guerre de 1914-1918 et la grippe espagnole, qui ne sont plus que de mauvais souvenirs. Le vieux docteur Parpalaid en profite pour vendre sa clinique à un inconnu, le docteur Knock, qui réalise avec horreur que la clientèle de son prédécesseur est pratiquement inexistante… Qu’à cela ne tienne, le défi n’en sera que plus grand. Et voilà Knock qui enrégimente les personnes-clés de la ville pour réaliser son grand projet  : l’avènement de l’Âge Médical. L’obsession de la santé Pour mener à bien cette quête, il mise sur la grande vulnérabilité universelle. « On est tous habités par la crainte de la mort, soutient Daniel Brière. On a du mal L’espoir de se relever Même chose au travail, j’en donnais toujours plus et beaucoup plus », ajoute-t-elle. Et ce, jusqu’au jour où ce qui était jadis son rêve s’est écroulé. Progression rapide En août 1997, Josée Querry reçoit son insigne de la GRC. Elle vient d’atteindre son rêve, mais elle est rapidement confrontée à ses peurs et à ses angoisses, les scènes de crime qu’elle voit n’aidant en rien. Elle gravit rapidement les échelons pour se retrouver dans des équipes d’enquêtes extrêmement importantes (drogue, terrorisme). Son travail acharné est récompensé. Et c’est en 2015 qu’elle frappe un mur, un mur qui changera sa vie. Elle reçoit un diagnostic de trouble de stress post-traumatique. Aujourd’hui, Josée Querry s’est donné la mission de parler de ce trouble. Avec son livre Flashbacks, qu’elle vient de faire paraître aux Éditions de Mortagne, elle veut montrer que même les plus forts peuvent tomber et, surtout, se relever. « Le livre, c’est plutôt un livre d’espoir. L’espoir qu’il est toujours possible de sortir d’une période noire. Que oui, ça peut arriver à n’importe qui, mais qu’il sera toujours possible de se relever », explique-t-elle. Informer, démystifier, sensibiliser Josée Querry aurait aimé savoir. « Si j’avais su, je sais que j’aurais réagi différemment. Je ne connaissais rien du trouble de stress post-traumatique. Je ne savais pas qu’il L’avènement de l’Âge Médical à accepter qu’on va tous mourir », évoque-t-il. Pour repousser ce moment, on est prêt à tout. « La santé est devenue une obsession », ajoute-t-il. Ce médecin nouveau genre sait comment en profiter. « Il va d’abord questionner les gens sur la présence de l’Église, d’un chaman ou d’une quelconque autorité dans la communauté pour constater qu’il a le champ libre. Il va en venir à proposer des forfaits selon les moyens financiers de ses patients. C’est comme la privatisation de la médecine », note Brière. Contrairement à son prédécesseur, Knock s’enrichira. Au-delà de l’avancement de la médecine, on parle plus de l’avancement du médecin. « C’est une quête de pouvoir. Il joue la carte de la médecine, mais c’est plus proche du charlatanisme », relate-t-il. Un duo bien huilé Pour camper ce médecin profiteur et manipulateur à souhait, le metteur en n’était pas « normal » de voir des suicidés ou du sang sur les murs. Si j’avais su, je pense que je ne serais pas descendue aussi bas avant de consulter. C’est ce que je tente de faire avec ma page Facebook, mes conférences et le livre. » Josée Querry ne s’adresse pas qu’aux policiers ou aux premiers répondants. Elle a parlé devant des enseignants et des employés des services correctionnels également. Ces conférences sont ouvertes à tous parce que justement, cela peut arriver à scène qui a personnifié le père de Thomas, d’Oli et de Zac dans la populaire émission Les Parent s’est tourné vers son vieil ami Alexis Martin, avec qui il agit comme codirecteur artistique du Nouveau Théâtre Expérimental. « KNOCK est une commande de Lorraine Pintal (directrice artistique et générale du Théâtre du Nouveau Monde). Elle souhaitait une comédie d’Alexis et moi. Le théâtre n’a pas fait souvent des comédies qu’on connaît moins », fait-il savoir. Décrivant la relation qu’il entretient avec Alexis Martin comme celle d’un vieux couple, il admet que la collaboration n’en est que facilitée. « On gagne du temps, il y a des choses qu’on n’a pas besoin de se dire. Ça peut avoir ses désavantages  : des fois, on se tape sur les nerfs », soulève-t-il en riant. Aux côtés d’Alexis Martin, on retrouve sur scène Évelyne de la Chenelière, Marie-Thérèse Fortin, Pierre Lebeau, Didier Lucien et Sylvie Moreau. Le mercredi 6 novembre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca B-3 Avec Flashbacks, Josée Querry raconte ce qu’elle est devenue, ce qu’elle était et le chemin qu’elle a pris pour remonter la pente. (Photo  : courtoisie) n’importe qui. Aujourd’hui, Josée Querry est dans une grande forme. « Je n’ai jamais été aussi bien de toute ma vie », assure-t-elle. Les mots qu’elle reçoit de lecteurs ou de personnes qui ont assisté à ses conférences confirment qu’elle a pris la bonne direction. Pour en savoir davantage sur son histoire, il suffit de visiter le www.joseequerry.com ou la page Facebook « Une histoire de fille et le TSPT ». Le livre Flashbacks est aussi disponible dans toutes les librairies. Alexis Martin campe Knock, médecin compétent comme un stéthoscope, rationnel comme une radiographie et escroc comme tout zélote. (Photo  : courtoisie) Pour assister à KNOCK ou le Triomphe de la médecine, présentée au Théâtre du Vieux-Terrebonne le 16 novembre à 20h, procurez-vous des billets au 450 492-4777 ou en visitant le www.theatreduvieuxterrebonne.com.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 1La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 2-3La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 4-5La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 6-7La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 8-9La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 10-11La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 12-13La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 14-15La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 16-17La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 18-19La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 20-21La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 22-23La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 24-25La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 26-27La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 28-29La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 30-31La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 32-33La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 34-35La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 36-37La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 38-39La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 40-41La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 42-43La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 44-45La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 46-47La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 48-49La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 50-51La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 52-53La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 54-55La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 56-57La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 58-59La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 60-61La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 62-63La Revue Québec numéro 60-25 6 nov 2019 Page 64