La Revue Québec n°60-25 13 nov 2019
La Revue Québec n°60-25 13 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-25 de 13 nov 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 14,9 Mo

  • Dans ce numéro : les maires reçoivent leur bulletin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
A-26 Le mercredi 13 novembre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca Faites vos pré-arrangements r r a en On s’occupe c de tout t pour vous ! Sans frais cachés Le prix affiché est le prix que vous payez ! Incinération immédiate (crémation)... 865 $ + taxes Transport du défunt (50 km), incinération (crémation), contenant de crémation, urne de base, preuve de décès, documents administratifs, remise des cendres à la famille. Direction de funérailles à l’église de votre choix en présence des cendres. 1 175 $ + taxes Transport du défunt (50 km), incinération (crémation), contenant de crémation,urne de base, réservation de l’église et cimetière, direction des funérailles, preuve de décès, documents administratifs. Exposition des cendres à la chapelle de nos salons funéraires.. 1 475 $ + taxes Transport du défunt (50 km), incinération (crémation), contenant de crémation, urne de base, utilisation du salon funéraire (4 heures), preuve de décès, documents administratifs. Liste de prix pour l’année 2019 SALON FUNÉRAIRE Lajeunesse Fortin Cenac www.salonfuneraireLFC.com NOTRE ENGAGEMENT  : vous offrir un service personnalisé AU MEILLEUR PRIX ! Services funéraires aux meilleurs prix sans frais cachés (PRIX 2019) TERREBONNE 10280, boul. Laurier 450 478-8042 1-877 478-8042 Montréal, Rive-Sud, Rive-Nord Exposition au salon suivi de l’incinération. 2 575 $ + taxes Transport du défunt (50 km), thanatopraxie (embaumement), location de cercueil, exposition au salon funéraire, incinération (crémation), contenant de crémation, urne de base, documents administratifs. Funérailles traditionnelles... 3 975 $ + taxes Transport du défunt (50 km), thanatopraxie (embaumement), exposition au salon funéraire, cercueil en bois (de base inclus), porteurs, corbillard, directeur des funérailles, documents administratifs.
VICTOIRE C’est maintenant confirmé  : dès 2021, les équipes de soccer de niveau AA et éventuellement AAA de Mascouche, de Terrebonne et de Repentigny seront unies au sein d’une seule et même organisation  : l’Union Lanaudière Sud. Parce que « l’union fait la force », mais surtout parce que cette organisation permettra aux joueurs de développer leur potentiel tout en continuant de jouer dans la région, les dirigeants des clubs de soccer des trois villes du sud de Lanaudière ont décidé de mettre la rivalité de côté et d’agir pour le bien des jeunes. « Pour avoir une équipe AAA, nous avons besoin d’une licence nationale. Pour l’obtenir, les critères sont vraiment élevés et ça devient très difficile pour un seul club. Nous sommes donc arrivés à un constat  : il faut agir », a résumé Éric Lepage, président du Club de soccer de Repentigny, accompagné de ses homologues des clubs de Terrebonne et de Mascouche, Jean-Pierre Labelle et Éric Paul, lors d’une conférence de presse. La nouvelle entité appartiendra à parts égales aux trois clubs et toutes les décisions devront être prises à l’unanimité. Le président de l’Union changera chaque année. Les terrains auxquels ont accès les clubs et les programmes techniques de chacun seront mis en commun pour que tout soit harmonisé. Soccer Québec et Soccer Canada ont accepté la proposition. Si ce genre de regroupement est le premier au Québec, il existe des structures similaires dans d’autres provinces canadiennes, notamment en Colombie-Britannique. Les équipes locales et A continueront d’évoluer au sein de chacun des clubs qui conserveront leur licence régionale. Pour le AAA, les catégories U13 et U14 seront les premières à faire partie de l’Union Lanaudière Sud en 2021. Les U15, U16 et U17 s’ajouteront à raison d’une catégorie par année, chez les garçons et chez les filles. Olivier Jean accroche ses patins Lors de la dernière année, le feu sacré était toutefois moins présent pour Olivier Jean. Les sacrifices imposés lors des dernières décennies étaient plus lourds et d’importantes décisions s’imposaient. « Après les Jeux olympiques de PyeongChang, je voulais continuer à patiner et je me suis dit que j’allais y aller une année à la fois, admet celui qui étudie maintenant à la maîtrise en innovation et entrepreneuriat à l’Université Queen’s. La saison dernière, j’avais un peu moins de plaisir parce que les performances n’étaient pas toutes là. Durant la saison et à l’entraînement, c’était un peu plus dur à cause des sacrifices et des sorties, et j’avais le goût de faire autre chose. Graduellement, au cours de la saison, j’ai décidé que j’allais arrêter parce que j’avais moins de motivation. » Une carrière diversifiée Pendant sa carrière de 30 ans, Olivier Jean a été un touche-à-tout. Il a patiné en courte piste, en longue piste et il a aussi fait des marathons sur glace en Europe. « Je suis super content de ma carrière et je l’ai poussée au maximum, avoue-t-il. J’ai atteint les performances que je pouvais atteindre. Ce n’est jamais une décision facile, car j’aimais mon mode de vie et l’entraînement. » Sans hésitation, il affirme que son plus grand fait d’armes demeure sa médaille d’or remportée au relais aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010. Avec « l’Opération Cobra », qui accordait au dernier patineur du relais plus de repos pendant que Le fonctionnement pour les inscriptions aux tournois et d’autres détails organisationnels devront être établis d’ici le démarrage officiel des activités de l’Union Lanaudière Sud. Pourquoi un dragon comme logo ? Il s’agit d’un clin d’œil à l’ancienne équipe les autres réalisaient plus de tours, les astres étaient alignés. « La stratégie secrète qu’on avait utilisée, c’était comme un conte de fées. Ça faisait plusieurs années qu’on savait que les Jeux étaient à la maison et il y avait beaucoup d’engouement, mentionne Jean, qui avait terminé au pied du podium au 1 500 mètres. C’était un coup de chance, j’avais 24 ans et les Jeux allaient être au Canada. » Dans la saison 2011-2012, il a remporté toutes les épreuves de 500 mètres sur le circuit des coupes du monde, en plus de celle des championnats du monde. Olivier Jean a passé les dernières saisons en longue piste, participant aux Jeux olympiques de 2018 dans l’épreuve du départ en groupe et remportant une médaille de bronze aux championnats du monde en 4 PNE S HIVER.m11 185-65-15 395$ Txs incluses 225-65-17 630$ Txs incluses erer 195-65-15 395$Tx. Incluses 185-65-14 375$ Txs incluses ge. 205-55-16 474$Txs incluses POSE ET BALANCEMENT INCLUS., Le mercredi 13 novembre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-27 S’unir pour maximiser le potentiel des joueurs Suite de la page A-25 4 PNEUS D’HIVER 185-65-15 395 $ Txs incluses 195-65-15 395 $ Txs incluses 205-55-16 474 $ Txs incluses Garage CRISCI & FRÈRES INC. 3535, chemin Gascon, MASCOUCHE 225-65-17 630 $ Txs incluses 185-65-14 375 $ Txs incluses POSE ET BALANCEMENT INCLUS Éric Paul, Jean-Pierre Labelle et Éric Lepage, des clubs de Mascouche, de Terrebonne et de Repentigny, entourés d’Éric Fortin, conseiller municipal de Terrebonne, de Bernard Thériault, président de l’ARS Lanaudière, de Bertrand Lefebvre, maire suppléant de Mascouche, et de Cécile Hénault, conseillère municipale de Repentigny, ont officialisé cette union. (Photo  : Jean-Marc Gilbert) 450 477-0112 LE BOSS PAYE LES TAXES. ROUES D’ACIER et PNEUS USAGÉS DISPONIBLES élite de l’Association régionale de soccer (ARS) qui s’appelait les Dragons de Lanaudière. Et comme le souligne le directeur général actuel de l’ARS de Lanaudière, John Bellini, la mascotte du FC Lanaudière est un dragon. Texte  : Jean-Marc Gilbert 2017. De son propre aveu, il aurait aimé amorcer cette expérience à un plus jeune âge. « J’aurais aimé gagner une médaille olympique en longue piste. Chaque année, j’ai continué à m’améliorer, mais pas à atteindre la marque mondiale, analyse-t-il. Sur les distances individuelles, l’aspect mental du contre-la-montre, d’être seulement soimême, j’ai eu beaucoup de difficulté avec ça. Je suis meilleur quand il y a des adversaires autour de moi. J’avais beaucoup de mauvais plis en longue piste qui étaient des points positifs en courte piste. » Avec sa carrière maintenant terminée, Olivier Jean consacre beaucoup de temps à ses proches et à divers projets, mais garde ses patins pas trop loin, puisqu’il entraîne des jeunes deux fois par semaine à Kingston. — Image à titre indicatif



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 1La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 2-3La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 4-5La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 6-7La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 8-9La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 10-11La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 12-13La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 14-15La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 16-17La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 18-19La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 20-21La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 22-23La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 24-25La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 26-27La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 28-29La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 30-31La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 32-33La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 34-35La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 36-37La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 38-39La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 40-41La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 42-43La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 44-45La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 46-47La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 48-49La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 50-51La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 52-53La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 54-55La Revue Québec numéro 60-25 13 nov 2019 Page 56