La Revue Québec n°60-24 30 oct 2019
La Revue Québec n°60-24 30 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-24 de 30 oct 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 11,4 Mo

  • Dans ce numéro : petites frayeurs et grandes terreurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
A-30 Le mercredi 30 octobre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca AUX PERSONNES INTÉRESSÉES AYANT LE DROIT DE SIGNER UNE DEMANDE D’APPROBATION RÉFÉRENDAIRE CONCERNANT LE SECOND PROJET DE RÈGLEMENT NUMÉRO 1103-57 ADOPTÉ LE 28 OCTOBRE 2019 ET VISANT LA MODIFICATION DU RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 1103 AFIN D’AUTORISER CERTAINS USAGES COMMERCIAUX ET INDUSTRIELS À L’INTÉRIEUR DE LA ZONE AD 621 AVIS PUBLIC est donné de ce qui suit  : 1. Objet du projet et demande de participation à un référendum À la suite de l’assemblée publique de consultation tenue le 16 octobre 2019, le conseil municipal a adopté un second projet de règlement. Le second projet de règlement adopté est le suivant  : SECOND PROJET DE RÈGLEMENT NUMÉRO 1103-57 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 1103 AFIN D’AUTORISER CERTAINS USAGES COMMERCIAUX ET INDUSTRIELS À L’INTÉRIEUR DE LA ZONE AD 621 Ce second projet contient des dispositions qui peuvent faire l’objet d’une demande de la part des personnes intéressées des zones visées et des zones contiguës à celles-ci, afin qu’un règlement qui les contient soit soumis à l’approbation de certaines personnes habiles à voter conformément à la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités. Les renseignements permettant de déterminer quelles sont les personnes intéressées ayant le droit de signer une demande peuvent être obtenus au bureau de la municipalité aux heures normales d’ouverture. Les dispositions du second projet numéro 1103-57 qui peuvent faire l’objet d’une demande sont les suivantes  : Articles 2 à 2.2 concernant la modification du « cahier de spécifications » applicable à la zone AD 621 de manière à spécifiquement autoriser les bureaux de professionnel, les salons de coiffure et les salons de beauté, les commerces de détail de produits d’alimentation, d’autoriser les usages de la classe « Commerce et service (C-7) », soit les entrepreneurs en construction à titre d’usage complémentaire à l’habitation, de spécifiquement autoriser les entreprises de déneigement ainsi que les normes spécifiques se rattachant à l’entreposage extérieur et de spécifiquement autoriser l’usage « Industrie du sciage et des matériaux dérivés du bois », sur un lot où cet usage est en exploitation au moment de l’entrée en vigueur du présent règlement ainsi que les normes spécifiques s’y rattachant. 2. Condition de validité d’une demande Pour être valide, toute demande de participation à un référendum doit  : - indiquer clairement la disposition qui en fait l’objet et la zone d’où elle provient et, le cas échéant, mentionner la zone à l’égard de laquelle la demande est faite ; - être reçue au bureau du greffier de la Ville, au plus tard le 7 novembre 2019 ; - être signée par au moins 12 personnes intéressées de la zone d’où elle provient ou par au moins la majorité d’entre elles si le nombre de personnes intéressées dans la zone n’excède pas 21. 3. Personnes intéressées Est une personne intéressée  : 3.1 Toute personne qui n’est frappée d’aucune incapacité de voter et qui remplit les conditions suivantes en date du 28 octobre 2019, soit  : - être domiciliée dans une zone d’où peut provenir une demande ; - être domiciliée depuis au moins six (6) mois au Québec. 3.2 Tout propriétaire unique d’un immeuble ou occupant d’un établissement d’entreprise qui n’est frappé d’aucune incapacité de voter et qui remplit les conditions suivantes en date du 28 octobre 2019, soit  : - être propriétaire d’un immeuble ou occupant d’un établissement d’entreprise situé dans une zone d’où peut provenir une demande depuis au moins 12 mois ; - avoir produit ou produire en même temps que la demande un écrit signé par le propriétaire ou l’occupant demandant l’inscription sur la liste référendaire, le cas échéant. AVIS PUBLIC 3.3 Tout copropriétaire indivis d’un immeuble ou cooccupant d’un établissement d’entreprise qui n’est frappé d’aucune incapacité de voter et qui remplit les conditions suivantes, soit  : - être copropriétaire indivis d’un immeuble ou cooccupant d’un établissement d’entreprise situé dans une zone d’où peut provenir une demande, depuis au moins 12 mois ; - être désigné, au moyen d’une procuration signée par la majorité des personnes qui sont copropriétaires ou cooccupants depuis au moins 12 mois, comme celui qui a le droit de signer la demande en leur nom et d’être inscrit sur la liste référendaire, le cas échéant. La procuration doit avoir été produite ou être produite avec la demande. Dans le cas d’une personne physique, elle doit être majeure, de citoyenneté canadienne et ne pas être en curatelle. Dans le cas d’une personne morale, il faut  : - avoir désigné parmi ses membres, administrateurs ou employés, par résolution, une personne qui en date du 28 octobre 2019, est majeure, de citoyenneté canadienne, qui n’est pas en curatelle et n’est frappée d’aucune incapacité à voter prévue par la loi ; - avoir produit ou produire en même temps que la demande, une résolution désignant la personne autorisée à signer la demande et à être inscrite sur la liste référendaire, le cas échéant. Sauf dans le cas d’une personne désignée à titre de représentant d’une personne morale, nul ne peut être considéré comme une personne intéressée à plus d’un titre, conformément à l’article 531 de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités. 4. Absence de demande Toutes les dispositions du second projet qui n’auront fait l’objet d’aucune demande valide pourront être incluses dans un règlement qui n’aura pas à être approuvé par les personnes habiles à voter. 5. Consultation du projet Une copie du second projet peut être consultée au bureau de la municipalité au 3034, chemin Sainte-Marie, aux heures normales d’ouverture, soit du lundi au vendredi de 8 h 15 à 12 h et de 13 h 15 à 16 h 30. On peut également en obtenir copie, sans frais, sur demande. Ce second projet de règlement peut également être consulté sur le site web de la Ville au www.ville.mascouche.qc.ca. 6. Zones concernées et zones contiguës Une demande peut venir de la zone concernée suivante  : AD 621  : sur le chemin Saint-Henri entre la propriété portant l’adresse civique 2274 et la propriété portant l’adresse civique 2502 et sur le chemin Saint-Philippe entre la propriété portant l’adresse civique 3132 et la propriété portant l’adresse civique 3370. Une demande peut également provenir des zones contiguës. L’illustration de la zone concernée et des zones contiguës touchées par le projet de règlement peut être visionnée sur les plans à cet effet, au bureau du greffier ou sur le site internet de la Ville à l’adresse  : https://ville.mascouche.qc.ca/avis. Donné à Mascouche, le 30 octobre 2019. L’assistante-greffière, M e Caroline Asselin
VICTOIRE Frédérik Gauthier commence à s’établir de plus en plus dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Le porte-couleurs des Maple Leafs de Toronto joue présentement sa 2 e saison complète avec le grand club. Avec la troupe de Mike Babcock, Gauthier est utilisé sur le 4 e trio, en désavantage numérique et lors des mises en jeu importantes, surtout en zone défensive. Le hockeyeur de Mascouche a un taux de réussite de 56,8% dans cette facette du jeu. « J’ai mis du temps là-dessus cet été, a- t-il dit après la défaite de son équipe le 26 octobre, au Centre Bell. Si tu es bon sur les mises en jeu, tu as plus de temps de glace. Ça me permet de jouer un peu plus. » Cette saison, le temps de glace du numéro 33 varie entre 9 et 13 minutes. Présentement, il complète un trio avec Nick Shore et Dmytro Timashov. « Personnellement, je pense que mon début de saison va bien », a dit celui qui a 3 points en 13 parties. « Du côté de l’équipe, je ne crois pas qu’on joue à notre plein potentiel, on a du chemin à faire, a admis l’attaquant, qui s’est fixé des objectifs pour la saison 2019-2020. Je peux toujours faire mieux que la dernière saison. En général, je veux que tout aille un peu mieux. » Aujourd’hui, le hockey est axé sur la vitesse et les habiletés, et Frédérik Gauthier a dû travailler fort pour améliorer son coup de patin l’été dernier. Mesurant 6 pieds 5 pouces, il doit toujours travailler cet aspect. « Je me déplace mieux sur la glace que la saison dernière, donc ça rend les choses un peu plus faciles, a avoué le joueur de 24 ans. Chaque année, le jeu devient de plus en plus vite. Chaque nouveau joueur qui arrive est plus rapide. » Le choix de première ronde de l’organisation en 2013 est aux premières loges pour admirer la force de frappe des Maple Leafs avec, entre autres, Mitch Marner, Auston Matthews, William Nylander et John Tavares. Après 13 matchs, les Maple Leafs montrent un dossier de 6 victoires, de 5 défaites et de 2 défaites en prolongation. Frédérik Gauthier est conscient que les attentes sont élevées. « Toronto, c’est comme Montréal, c’est une ville avec des gens passionnés et il faut que l’équipe fasse bien », a conclu l’ancien de l’Océanic de Rimouski. Le mercredi 30 octobre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-31 Frédérik Gauthier prend plus de place Pierre-Luc Chenel redaction@larevue.qc.ca Suite de la page A-29 En 2016, elle grossit les rangs de District Montréal, une équipe senior de calibre provincial composée de joueuses de la grande région métropolitaine. « Je n’avais pas nécessairement pensé jouer à un haut niveau, mais mes entraîneurs m’ont fait remarquer que j’avais du potentiel », dit-elle humblement. Encore là, la Terrebonnienne qui joue à la défense se distingue par son jeu. Si bien que les dirigeants de l’équipe nationale l’ont remarquée à la suite des championnats canadiens qui se tenaient à Saskatoon cet été. Ils ont décidé de lui offrir un poste dans l’équipe en vue de l’International Bowl, qui opposera des équipes de plusieurs pays. En vente dès maintenant Cette saison, le temps de glace du numéro 33, Frédérik Gauthier, varie entre 9 et 13 minutes. (Photo  : Maple Leafs) Une Terrebonnienne au International Bowl En plus de vivre une première expérience en jouant à l’extérieur du Canada, Elisabeth Rehel souhaite performer, puisque ce championnat représente aussi l’une des étapes de sélection pour réduire l’équipe canadienne à 15 joueuses en vue de la Coupe du monde de flag football, en 2020, au Danemark. « Mon objectif, c’est vraiment de me qualifier pour la coupe du monde », confie la jeune femme, tout en sachant qu’elle doit travailler sur son « impulsion et [sa] vitesse ». C’est pourquoi elle s’entraîne trois fois par semaine en gymnase et qu’elle joue au deck-hockey deux fois par semaine. Campagne de financement Qui dit sport de haut niveau dit aussi financement. La jeune femme ira au International Bowl coûte que coûte, mais elle souhaite amasser 2 000 $, ce qui lui permettrait de payer une partie des coûts reliés au voyage. C’est pourquoi elle a lancé une campagne de financement à laquelle on peut contribuer sur Internet au www.gofundme.com/f/elisabeth-atthe-international-bowl. Elle a l’intention de garder cette page à jour et d’y annoncer notamment la tenue de concours et d’événements, dont possiblement un tournoi de hockey bénéfice. Au collégial, Elisabeth Rehel a notamment porté les couleurs des Indiens du Collège Ahuntsic. (Photo  : courtoisie) ABONNEMENT DE SAISON 450 471-1933/gpat.ca



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :