La Revue Québec n°60-22 23 oct 2019
La Revue Québec n°60-22 23 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-22 de 23 oct 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 15,9 Mo

  • Dans ce numéro : balayage du bloc.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
B-8 Le mercredi 23 octobre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca Observons cette merveilleuse croissance de notre vitalité économique depuis quatre décennies. SODERNMI redaction@larevue.qc.ca Dès janvier 1980, la Société de développement économique de la Rive-Nord des Mille-Îles entreprend ses activités sous la direction générale de Jean Lafrenière, qui entre en poste en février. Ce dernier part en décembre 1981 alors que l’on confie la direction à Serge De Blois. Au moment de créer l’organisme, la MRC ne compte que 1 923 emplois industriels (112 industries) pour 54 000 habitants, ce qui est très peu. SORDEM La création de la MRC des Moulins, en 1982, apporte un changement de nom  : ce sera dorénavant la Société régionale de développement économique des Moulins. En 1984 arrive un nouveau directeur ambitieux, Richard Marcotte, qui quittera la direction en 1991 pour devenir maire de Mascouche. L’économie reprenant du mieux, la société connaît, à partir 1984, un accroissement significatif des investissements dans la région. Toujours en 1984 apparaît un supplément du journal La Revue à l’occasion de la Semaine de la PME ; c’est ainsi que naît le Reflet économique publié annuellement par l’hebdomadaire. Un nouveau parc industriel s’amorce au nord de l’autoroute 640, l’entreprise De La Fontaine étant le pionnier en 1982. Dès 1988, on commence à s’intéresser au rayonnement international de certaines de nos entreprises. Après Un brin d’histoire CLAUDE MARTEL De la SODERNMI à la MRC, en passant par la SORDEM et le CLDEM 10 ans d’existence, la SORDEM réalise que 2 000 emplois industriels ont été créés ; un commissaire adjoint fait son entrée, Claude Robichaud. La chute du dollar américain, l’imposition de la TPS, les taux d’intérêt à 13% provoquent un ralentissement des investissements au début des années 1990. Richard Marcotte, maintenant maire, ne trouve plus pertinent d’être membre de la SORDEM et en retire sa ville. Lise Brouillette lui succède comme directrice générale et apporte un virage stratégique en se concentrant sur le développement industriel de la région. Dès 1993, la Ville de Terrebonne acquiert de vastes terrains en bordure de l’autoroute 640 afin d’en faire un parc d’envergure métropolitain. En 1994, on embauche un commissaire afin de prospecter de nouveaux clients industriels sur l’île de Montréal. La stratégie agressive porte ses fruits ; d’ailleurs, en 1995, la barre des 3 000 emplois industriels est franchie. CLDEM En 1997, le gouvernement du Québec impose une nouvelle structure de développement économique au Québec  : dorénavant, chaque MRC aura un centre local de développement. C’est ainsi que naît le CLDEM. La nouvelle structure ramène obligatoirement Mascouche en son sein. Un nouveau conseil de direction reflétant davantage les acteurs de la communauté est formé. De nouveaux dossiers, dont ceux de l’économie sociale, font leur apparition. Après le départ de Lise Brouillette (2000), les dirigeants accordent leur confiance à Claude Robichaud (2001). 514 605-2703 Les débuts du parc industriel 640 en 1984, le chemin Gascon et la rue Pascal-Gagnon. (Photo  : archives La Revue) Au cours des années qui suivent, on note une augmentation des investissements qui, en moyenne, se chiffrent annuellement autour de 65 millions de dollars, bien que l’année 2011 se soit révélée exceptionnelle avec 252 millions. Outre la grande croissance de nos parcs industriels, les années qui suivent sont marquées par l’intégration des stratégies économiques. Plusieurs projets vont naître avec la communauté d’affaires, pensons aux salons de l’emploi, à la cellule de Mentorat (2008), mais aussi à l’arrimage avec le monde de l’éducation, notamment la mise en œuvre du Centre d’expertise et de formation en design industriel (CEFdi) (2011) ou INÉDI – Centre collégial de transfert de technologie du cégep (2014). La MRC 3.0 En 2018, les autorités municipales décident d’intégrer les activités du CLDEM et de Tourisme des Moulins au sein de la MRC Les Moulins afin d’améliorer la synergie et l’efficience du développement régional. Depuis, la communauté a assisté à l’inauguration du CentrOparc en remplacement de l’aéroport de Mascouche et d’Innohub La Centrale, un nouvel incubateur visant l’encadrement et l’expansion de jeunes entreprises. Après 40 ans d’efforts et d’investissements stratégiques, la MRC compte aujourd’hui près de 14 000 emplois industriels, sans oublier une vaste gamme d’emplois dans le secteur commercial et des services. L’avenir nous réserve certainement de belles surprises dans cette ère de la 4 e révolution industrielle ! _Source  : Archives La Revue. Je personnalise votre projet pour en faire 0 un coup de www.christianelavoie.com
CULTUREL Avec un 9 e album, un premier de chansons originales depuis 2012, Dany Bédar partage son bonheur avec le public. Le 1er octobre, l’auteur-compositeur-interprète de Terrebonne lançait officiellement cet album éponyme au Club Dix30 de Brossard. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca En vente depuis le 27 septembre sous l’étiquette Musicor, l’album se veut pour Dany Bédar un regard très personnel sur sa vie. Il s’agit assurément de son album le plus intime. Un album intime « Je me suis vraiment raconté pour la première fois dans cet album. Les changements qui sont survenus (notamment la naissance de son fils Kalel, aujourd’hui âgé de 4 ans) et la tranquillité de ma vie m’ont inspiré. Il y a aussi eu la tournée avec La Chicane et les gens qui assistaient aux spectacles ; ça donne un élan. Ça fait quand même cinq ans que j’y travaille. » Avec une carrière qui dure depuis 20 ans, Dany Bédar avoue n’avoir jamais été Un bonheur à partager Le 1er octobre, l’auteur-compositeurinterprète de Terrebonne Dany Bédar lançait son album éponyme au Club Dix30 de Brossard. (Photo  : Planet Music Groupe) aussi intime par prudence. « Je suis resté très privé. Peut-être un peu irrité par ce que l’on voit dans les médias. J’ai fermé cette fenêtre-là, disons. » Non pas qu’il souhaite maintenant tout dévoiler ; il ne veut que partager son bonheur. « Les gens aiment les belles histoires, ils aiment être heureux. Ils ne veulent pas que de mauvaises nouvelles, alors je partage avec eux mon bonheur et ma vision du bonheur. » Attendre les mots Dany Bédar a signé les paroles et la musique des 10 chansons en laissant les mots l’atteindre. « C’est venu tout seul, à forcer d’écrire et de composer. J’ai laissé les mots venir à moi, sans me donner de limites, sans avoir à me mettre des cônes orange autour de moi. Je me suis laissé aller. » Et ce bonheur, les gens pourront le voir et le vivre, puisque Dany Bédar a annoncé une tournée de spectacles en 2020. Pour tout savoir, il suffit de visiter le danybedar.ca. La solitude en couleurs L’auteure mascouchoise Suzanne Paré lançait récemment son premier livre, Couleurs de solitude, en compagnie d’une vingtaine d’invités à la bibliothèque Bernard-Patenaude de Mascouche. Ce recueil de nouvelles et de récits évoque parfois des situations difficiles, mais qui montrent surtout à quel point nous avons besoin les uns des autres. Tout a commencé, pour Suzanne Paré, à l’automne 1997, alors qu’un de ses textes était publié dans la revue littéraire Brèves littéraires. « Ça a été un événement marquant, explique-telle. Plus tard, plusieurs autres de mes textes ont aussi été publiés. J’ai commencé à écrire différents récits et même un roman. » L’auteure accumulait les nouvelles et les récits. « Mon ordinateur était devenu un dortoir à histoires. » Si tout était en dormance, caché quelque part, c’est la rédaction, en 2018, d’une pièce de théâtre jouée en 2019 à la FADOQ – Cercle d’or de Mascouche qui l’a motivée. « C’est le coup de foudre dont j’avais besoin pour sortir tous mes écrits qui n’avaient jamais été publiés. Lorsque j’ai revisité tous ces textes, je me suis rendu compte qu’il y avait un lien entre eux, la solitude, et ce, même s’ils avaient été écrits à différentes périodes », relate Mme Paré. Or, Couleurs de solitude, publié en autoédition, c’est 14 nouvelles et récits qui parlent des différentes couleurs de la solitude, couleur soleil ou couleur nuit. Le recueil est déjà disponible à la Librairie Lu-Lu, à Mascouche, ainsi qu’à la bibliothèque Bernard-Patenaude. (Texte et photo  : Gilles Fontaine) Keolls 9.9 PPM 91 ! ifLf AVIS DE DÉCÈS ALAIN PRUDENT (2000-2018) A Hialcoutlii Ir 29 septembre est décédé _mâle à une chute alors qu'Il ili il. 4144 SAO Uni Chelii Én équine.. 1.ergieua pattes seulemen1 M. Alain Prudent. de P-A Prudente-1.dB Akita Faeroe.. Cas clernle-res "—rein tu rent puisiez La f tecevrà les tom:Men-lm surriadl 17 octobre 211111 de 11h à 22h à F-estiwal Frissons I Sc An th Las >alpes funiraires Guay Inc.,41ascouche Ceuxt colles quir.clislrargt peuvent fere un clan au Festival Frissons. 2510. bourevasdl Mineouche,Meseoucht.17K 31'0. Une pireenine ni4sale sire pria/Intel àllr Citéinentlra l'in die riiiriilllr eq-s dont. Pour rendre l'Eornalsge à ALBI n Prudent% imitez le FiRq less-oelestoyerissoni-curn qryl el"'bea a rie rune e Le mercredi 23 octobre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca B-9 25 AU 28 OCTOBRE.11T PARC DU RAND-COTEA U MASCCbUCHE ENTrEE GRMU11, E irm.mmir en" 1D rythme V. ILANAyqlERE Detionslien Québec P,g



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 1La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 2-3La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 4-5La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 6-7La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 8-9La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 10-11La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 12-13La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 14-15La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 16-17La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 18-19La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 20-21La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 22-23La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 24-25La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 26-27La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 28-29La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 30-31La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 32-33La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 34-35La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 36-37La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 38-39La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 40-41La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 42-43La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 44-45La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 46-47La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 48-49La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 50-51La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 52-53La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 54-55La Revue Québec numéro 60-22 23 oct 2019 Page 56