La Revue Québec n°60-21bis 16 oct 2019
La Revue Québec n°60-21bis 16 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-21bis de 16 oct 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 24,0 Mo

  • Dans ce numéro : 15 candidats se font la lutte dans Terrebonne et Montcalm.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
A-6 Le mercredi 16 octobre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ler LAMBERT &'ACTUALITÉ Le tribunal ordonne à Terrebonne de payer Luc Papillon La Ville de Terrebonne devra finalement payer à son ancien directeur général Luc Papillon la totalité des 350 000 $ prévus à l’entente qui a mis fin à son lien d’emploi en 2017. Dans un jugement rendu le 3 octobre, le juge Claude Auclair de la Cour supérieure ordonne le versement des sommes prévues à l’entente adoptée par l’ancien conseil municipal lors d’une séance houleuse en juin 2017. Celle-ci prévoyait le retrait de M. Papillon de ses fonctions et le versement de deux ans de salaire, soit près de 350 000 $. En octobre 2018, le nouveau conseil pticiens ptométristes PRENDRE RENDEZ-VOUS EN LIGNE WWW.mesyeux.ca 50% de rabais SUR VOS TRAITEMENTS D’ÉPILATION PERMANENTE à la lumière pulsée 40% TRAITEMENTS Valide jusqu’au 31 octobre 2019 450 824-3334 1725, chemin Gascon, Terrebonne soinsjuvenat.com VÉNUS LEGACY Réduction de la cellulite Réduction des rides Raffermissement de la peau VIA Vere municipal, présidé par Marc-André Plante, avait résolu unanimement de suspendre le versement de ces sommes, à la suite de la divulgation des affidavits non caviardés dans le cadre de l’enquête Médiator de l’Unité permanente anticorruption (UPAC). M. Papillon s’est opposé à cette décision et le juge Auclair lui a donné raison dans son jugement rendu à quelques jours de l’ouverture du procès de l’ex-directeur général, qui est notamment accusé de corruption et d’abus de confiance. « La Ville ne peut refaire l’histoire et reprendre les reproches qu’elle a déjà soupesés. L’accusation de Papillon était prévisible, puisqu’on prévoit le remboursement en cas de condamnation », écrit Me Auclair dans son jugement. Il a donc condamné Terrebonne « à payer au demandeur tous les versements de salaire prévus à l’entente/transaction », plus les intérêts. Il restait quelque 100 000 $ à verser à M. Papillon lorsque l’entente a été suspendue. Le maire réagit Le maire Marc-André Plante a réagi au jugement. « Nous avons défendu un point de vue qui était selon nous valable, mais imilleemmi'mikialMk Luc Papillon touchera la totalité des 350 000 $ prévus dans l’entente conclue avec la Ville de Terrebonne en 2017. (Photo  : archives) Santé et services sociaux le juge a pris en compte un ensemble d’éléments de droit et de jurisprudence. Nous respectons le jugement », a-t-il témoigné à La Revue. SI le maire ne croit pas faire appel de la décision, il promet de tout mettre en œuvre pour récupérer l’argent des Terrebonniens advenant une condamnation de M. Papillon au terme du procès. « Rien ne peut garantir que les sommes seront toujours disponibles, mais c’est clair que nous allons faire toutes les représentations nécessaires pour obtenir un remboursement », conclut M. Plante. Séance publique d’information Le conseil d’administration du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière tiendra sa séance publique annuelle d’information  : Le lundi 4 novembre 2019 À la suite de la séance régulière du conseil d’administration débutant à 18 h Au siège social de l’établissement 260, rue Lavaltrie Sud à Joliette Salle  : Auditorium Le CISSS y présentera les faits saillants de l’année 2018-2019. Bienvenue à tous. Un service d’interprétariat pourra être offert aux personnes qui en feront la demande au plus tard le 28 octobre 2019, en composant le 450 759-8222, poste 2268. Ceedre narrrà ai ale Jiflokel mffléa.Le Ci C2 Quebec rii n it4134/,'rex EN 601'613 « SURPLUS de 300 MONTURES en magasin ! Collections griffées incluses. Galeries de Terrebonne (Terrebonne) - 450.471.1668
ACTUALITÉ VOUS AIDEZ UN AÎNÉ ? Il y a du soutien à portée de main Répit, groupes d'entraide, aide à domicile... découvrez les services disponibles près de chez vous. INFO-AIDANT 1 855 852-7784 ÉCOUTE-INFORMATION-RÉFÉRENCES LAPPUI.ORG L'APPU\LANAUDIÈRE Le mercredi 16 octobre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-7 Une pierre de plus dans la Croisée urbaine Le 7 octobre s’est déroulée l’inauguration du gymnase et du parc de l’école des Pionniers, dans le secteur de la Croisée urbaine à Terrebonne. Ces nouvelles installations municipales, réalisées en partenariat avec la Commission scolaire des Affluents et qui serviront autant aux écoliers qu’aux citoyens, représentent un investissement de près de 10 M$. Pénélope Clermont redaction@larevue.qc.ca Pour aménager le gymnase de l’école, la Ville de Terrebonne est sortie des sentiers battus, a vanté le maire Marc-André Plante, avec un grand espace entièrement vitré qui offre une luminosité peu commune aux écoliers comme aux citoyens. Quant parc municipal, il combine espaces verts, aires de repos et de jeu, et constitue à lui seul un investissement de 2,5 M$. On y retrouve notamment des modules destinés aux tout-petits âgés de 2 à 5 ans ainsi que des installations pour les plus grands de 6 à 12 ans  : espace de musique, tableaux à dessin, jeux de marelle et de serpents et échelles. Des démarches qui se sont étirées Les pourparlers en vue de l’inauguration de cette école et de ses installations ayant débuté en 2010, le président de la Commission scolaire des Affluents, Thomas Duzyk, a tenu à revenir sur les longues démarches que la construction d’une école requiert, mais surtout sur les impondérables qui ont eu un impact sur la réalisation de celle-ci en particulier, dont le fait qu’on ait vu passer quatre gouvernements, sept ministres de l’éducation, trois maires, trois directeurs généraux, et autant de présidents et de directeurs généraux de commission scolaire depuis 2010. « La croissance de la clientèle a aussi été plus forte que prévu, ce qui nous a contraints, pendant les travaux, à demander un agrandissement. C’était la première fois que ça arrivait », a-t-il témoigné, tout en se disant heureux de la collaboration que la CSDA a entretenue avec la Ville de Terrebonne. M. Plante en a profité pour souligner qu’en 18 mois, son administration a su faire avancer des dossiers qui traînaient depuis de nombreuses années. « Cette école en est un bel exemple, mais on en a aussi une autre à venir (sur le boulevard des Plateaux) qui a été autorisée en 2012. Nous aurons retranché un an dans les délais de livraison », a-t-il ajouté. Rappelons que ce projet a été financé ANTIROUILLE VOUS VOULEZ PROTÉGER VOTRE INVESTISSEMENT DE LA BONNE FAÇON  : À UN COÛT MINIME MEILLEURE VALEUR DE REVENTE Le traitement antirouille à l’huile et à la graisse est sans aucun doute la meilleure façon de protéger votre voiture ou camion contre les rigueurs de notre climat. Le traitement est effectué en deux étapes  : Pour le DESSOUS DU VÉHICULE, une graisse est appliquée à la grandeur afin de protéger le châssis, le plancher, les fausses ailes ainsi que tout ce qui se trouve dessous. Cette graisse ne coule pas et ne sèche pas. De loin supérieure à l’huile pour le dessous. ANTIROUILLE ET Pour la CARROSSERIE ainsi que toutes les parties fermées, nous utilisons de l’huile afin d’atteindre tous les plis et les endroits les plus inaccessibles. CE TRAITEMENT EST BON POUR DEUX ANS Nous utilisons que des produits neufs inodores SPÉCIALEMENT CONÇUS pour le traitement antirouille de votre véhicule neuf ou usagé. TRAVAIL PROPRE ET BIEN FAIT ! Prenez rendez-vous dès maintenant 450 478-2249 10,200, boul. LAURIER, Terrebonne (SECTEUR LA PLAINE) WWW.RADIATEURLAPLAINE.COM Dignitaires et écoliers se sont réunis le temps d’une photo officielle. (Photo  : Pénélope Clermont) en partie par le Programme de mise en valeur intégrée (PMVI) d’Hydro-Québec, qui y a investi 490 599 $. La société d’État POLIR LES PROCHES AIDANTS D'AÎNÉS a contribué à cette initiative dans la foulée de la construction du poste du secteur Lachenaie mis en service en 2013. La Famille Lucie et André Chagnon



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 1La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 2-3La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 4-5La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 6-7La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 8-9La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 10-11La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 12-13La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 14-15La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 16-17La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 18-19La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 20-21La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 22-23La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 24-25La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 26-27La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 28-29La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 30-31La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 32-33La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 34-35La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 36-37La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 38-39La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 40-41La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 42-43La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 44-45La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 46-47La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 48-49La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 50-51La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 52-53La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 54-55La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 56