La Revue Québec n°60-21bis 16 oct 2019
La Revue Québec n°60-21bis 16 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-21bis de 16 oct 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 24,0 Mo

  • Dans ce numéro : 15 candidats se font la lutte dans Terrebonne et Montcalm.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
B-8 Le mercredi 16 octobre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca C’était il y a 40 ans ! La communauté d’affaires et le monde municipal moulinois se dotaient d’un organisme voué au développement économique de la région. La SODERNMI, devenue SORDEM, puis CLDEM ont depuis contribué largement à faire de la MRC Les Moulins un territoire à forte vocation économique et industrielle. Cette semaine, on s’attarde sur la naissance de cette Société. ODIL redaction@larevue.qc.ca À la fin des années 1970, un constat s’impose, la Rive-Nord est en train de devenir une « banlieue-dortoir » et les villes ne font aucune promotion de leurs potentiels de développement économique. Devant ce constat négatif, les chambres de commerce de Mascouche Un brin d’histoire CLAUDE MARTEL La naissance de la Société de développement économique et du District de Terrebonne vont mettre sur pied le projet Opération Développement Industriel Lamater (ODIL) et confient à Serge De Blois le mandat de former un comité et d’organiser la mise en œuvre d’une corporation industrielle. Un premier comité de travail se réunit le 1er juin 1979. Rapidement, on se questionne sur le futur nom de l’organisme. « Lamater » est alors utilisé par le CLSC pour désigner le territoire de Lachenaie, La Plaine, Mascouche, Saint-Louis-de-Terrebonne et Terrebonne ; les cinq municipalités visées par le projet (la MRC n’existe pas encore). On propose également « des Manoirs », nom de la commission scolaire, mais il n’y d’unanimité sur aucun nom. La Revue, par le biais de la plume de sa journaliste Marie-France Despatie, propose le nom « des Moulins », faisant référence à notre histoire, mais aussi à AVIS PUBLIC D’ENTRÉE EN VIGUEUR DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1103-56 AVIS PUBLIC est donné par la soussignée que  : 1. Lors de sa séance du 3 septembre 2019, le conseil a adopté le règlement suivant  : « RÈGLEMENT NUMÉRO 1103-56 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NO 1103 AFIN DE PERMETTRE LES ENSEIGNES MOBILES POUR LES COMMERCES SITUÉS À L’INTÉRIEUR DU NOYAU VILLAGEOIS, À UNIFORMISER LES DISPOSITIONS VISANT LES LARGEURS DE TERRAINS ET LES AIRES DE STATIONNEMENT, À PERMETTRE CERTAINES EXEMPTIONS POUR DES INTERVENTIONS À L’INTÉRIEUR DES ZONES POTENTIELLEMENT EXPOSÉES AUX MOUVEMENTS DE TERRAIN, À MODIFIER LA DENSITÉ MINIMALE D’ARBRES PAR PROPRIÉTÉ DANS LES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT ET À AUTORISER LES USAGES MÉDICAUX ET DE RESTAURATION, À TITRE COMPLÉMENTAIRE, À L’INTÉRIEUR DE LA ZONE IA 519 » 2. Ce règlement a fait l’objet de certificat de conformité aux objectifs du schéma d’aménagement et aux dispositions du document complémentaire, émis par la Municipalité régionale de comté Les Moulins le 10 octobre 2019 et entrent en vigueur ce même jour. 3. Ce règlement peut être consulté au bureau du greffier, à l’hôtel de ville, 3034, chemin Sainte-Marie, à Mascouche, durant les heures de bureau et sur le site web de la Ville au www.ville.mascouche.qc.ca. Donné à Mascouche, le 16 octobre 2019. L’assistante-greffière, Me Caroline Asselin greffe@ville.mascouche.qc.ca Les premiers administrateurs de la SODERNMI lors de l’assemblée de fondation le 17 octobre 1979. (Photo  : archives La Revue) la connotation économique du symbole. Mais il faut croire que le milieu n’était pas encore prêt à s’identifier par un symbole historique. Les travaux du comité d’implantation vont bon train et parviennent à convaincre les élus municipaux d’investir massivement dans la mise en œuvre d’un tel organisme. Un budget de l’an « un » est préparé, totalisant 122 000 $ et impliquant une nouvelle taxe de 1,24 $ par habitant. Une subvention de 45 000 $ du ministère de l’Industrie et du Commerce est également acquise. Le CICDEL En septembre 1979, le monde municipal se joint au Comité d’implantation de la Corporation de développement économique de Lamater (CICDEL). La mission de l’organisme se précise  : on visera bien plus que l’implantation de grandes industries – bien qu’elle demeure importante –, on visera également les secteurs commercial, domiciliaire et touristique. La création d’emplois est au programme, parce que « de la vitalité économique et commerciale dépend le mieux-être des citoyens du territoire ». À leur réunion du 21 septembre 1979, les membres du CICDEL s’entendent sur le nom de la future corporation  : sur proposition de Pierre Corbeil, appuyé par Normand Lapointe, elle s’appellera la « Société de développement économique de la Rive-Nord des Mille-Îles », d’où son acronyme SO- DERNMI. On mandate également Serge De Blois afin de recruter un président ainsi que des membres. Naissance de la SODERNMI Le 17 octobre 1979, près de 105 personnes représentant tous les secteurs d’activités économiques sont réunies à la salle du conseil à Mascouche afin d’assister à la soirée officielle de fondation de la SODERNMI. Quatre-vingt-trois membres en règle de la nouvelle société s’attardent à voter les orientations et à élire le premier conseil d’administration. De retour en assemblée, les 18 membres du conseil d’administration procèdent, le 30 octobre, à l’élection des membres du comité exécutif. Sans surprise, on désigne le président du comité d’implantation, Robert Gibelleau, à la présidence de l’organisme. Important entrepreneur en construction, ce dernier bénéficie de la reconnaissance de tous les acteurs. À la vice-présidence, le conseiller municipal de Mascouche Raynald Leclerc et le président de la commission scolaire, Me Claude Paquette (ancien maire de Terrebonne). Le secrétaire est Jean-Yves Chartrand et le trésorier, Richard Durocher. Le mandat du comité est chargé, car il faut trouver un local pour abriter les bureaux de l’organisme qui entrera officiellement en service le 1er janvier 1980. On doit également procéder à l’embauche du personnel. La Société va rapidement porter ses fruits malgré une conjoncture économique assez difficile en ce début des années 1980. *** Source  : archives La Revue.
Terrebonne Unehistoire de vk CULTUREL Les morts se racontent encore feei 11 p:ieiL Le circuit théâtral Les morts nous sont conté…, relatant des moments inquiétants de Terrebonne, revient cette année avec une thématique encore plus mystérieuse que les précédentes  : le massacre. Prenant place pour une première fois exclusivement au Bureau seigneurial, l’activité s’adresse aux personnes âgées de 16 ans et plus. En plus d’offrir l’opportunité aux visiteurs de partir à la rencontre de fantômes qui ont marqué l’histoire de Terrebonne, le parcours les plongera dans un univers obscur et mystérieux. Simulant une visite libre au Bureau seigneurial pour un achat potentiel, les futurs propriétaires, les visiteurs, seront confrontés aux fantômes encore bien présents dans la maison. Les Raby et les Masson en ont long à raconter sur des secrets bien enfouis depuis des centaines d’années. Il est possible de se procurer des billets au coût de 20 $ pour les représentations prévues les 24, 25 et 26 octobre ainsi que le 1er novembre. Il y aura deux représentations par soir, à 19 h et à 21h. Vous pouvez vous procurer des billets en ligne au iledesmoulins.com ou au kiosque d’accueil de l’Île-des-Moulins le soir même de la représentation, si celle-ci n’est pas complète. Pour information  : 450 492-5514. (GF/Photo  : archives) 4 OCTOBRE > 2 FÉVRIER 2020 Québec Z Z TERGEL INC. NRC Les Moulins Le mercredi 16 octobre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca B-9 La Sinfonia vient charmer Terrebonne À l’occasion des Journées de la culture, la Sinfonia de Lanaudière offrait un concert gratuit à l’église Saint- Louis-de-France de Terrebonne, un concert lors duquel plus de 500 personnes sont littéralement tombées sous le charme de l’orchestre. Sous la direction du maestro Stéphane Laforest, ils étaient 22 musiciens à se produire en cet après-midi du 29 septembre. « Le concert de Terrebonne s’avérait un tour du monde en musique du fait que l’on jouait des œuvres d’auteurs originaires d’un peu partout dans le monde, d’indiquer Stéphane Laforest. Et pas nécessairement des œuvres connues. » Ce dernier croit qu’il est important de faire découvrir au public des pièces moins connues, mais tout aussi envoûtantes. Ainsi, on a pu entendre des morceaux des incontournables Mozart (Autriche), Bach, Beethoven (Allemagne), Gustav Holst (Angleterre), Vivaldi (Italie), Offenbach, Ravel (France), Tchaïkovski (Russie) et de bien d’autres. Si l’objectif de M. Laforest et de la Sinfonia de Lanaudière est de rendre la musique classique plus accessible, on peut dire que c’est mission accomplie. Notons que la Sinfonia de Lanaudière reviendra à Terrebonne en 2020, cette fois au Théâtre du Vieux-Terrebonne, avec un concert de la série classique composé de 30 à 50 musiciens. (Texte et photo  : Stéphane Fortier) PEINTRE SOLEIL Une exposition mettant en lumière les œuvres du peintre vaudou Levoy Exil communications sodect M5AiISON SOCIUÉ DE DÉVELOPPEMENT BÉLISLE KARAYIB CULTUREL DE TERREBONNE PRÉSENTÉE À LA MAISON BÉLISLE 844, rue Saint-François-Xavier, Vieux-Terrebonne lamaisonbelisle.com Présentateur des Partenaire principal Partenaire public expositions temporaires Partenaires Une exposition de En collaboration avec



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 1La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 2-3La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 4-5La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 6-7La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 8-9La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 10-11La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 12-13La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 14-15La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 16-17La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 18-19La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 20-21La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 22-23La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 24-25La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 26-27La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 28-29La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 30-31La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 32-33La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 34-35La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 36-37La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 38-39La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 40-41La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 42-43La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 44-45La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 46-47La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 48-49La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 50-51La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 52-53La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 54-55La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 56