La Revue Québec n°60-21bis 16 oct 2019
La Revue Québec n°60-21bis 16 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-21bis de 16 oct 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 24,0 Mo

  • Dans ce numéro : 15 candidats se font la lutte dans Terrebonne et Montcalm.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
VO TRE SAN TÉ CHRONIQUES PROFESSIONNELLES PUBLICITAIRES DENTUROLOGISTES L’in flu en ce de votre en tou rage Êtes-vous de ceux et celles qui croient que deux opinions valent mieux qu’une ? Lorsqu’il s’agit de l’achat de nouvelles prothèses dentaires ou simple - ment de faire quelques ajustements sur ces dernières, il ne faut jamais se fier aux autres, et ce, pour plusieurs raisons  : 1. Il n’existe pas deux personnes qui ont une bouche identique. Cha - cune est unique, présentant ses propres formes, ses propres caractéristi - ques (exemple  : le niveau de sensibilité) et ses propres anomalies. Se comparer serait donc une grave erreur. 2. Le coût des prothèses dentaires varie selon les méthodes et les maté - riaux utilisés. Il est donc fort probable que celui qui porte une prothèse de mauvaise qualité ait plus de problèmes que celui qui porte une prothèse fabriquée avec attention et précision. Les priorités se définissent différem - ment pour chaque individu. Réfléchissez donc à ce que vous voulez vrai - ment avec vos prothèses, plutôt qu’à ce qu’en pense votre entourage. 3. La durée des prothèses constitue un facteur de con - troverse. Plusieurs person - nes portent leurs prothè - ses dentaires pendant de nombreuses années alors qu’il est recommandé de les changer tous les 5 à 7 ans. Tout est une question de choix personnel. Pourquoi attendre que les pro - blèmes sur - viennent et que votre confort et votre san - té géné - rale s’en ressen - tent ? À vous de choisir ! Afin de trouver ce qui VOUS convient, consultez Brisson den - turologistes. Les compé - tences et les judicieux con - seils de ses deux denturolo - gistes vous aide - ront à prendre des décisions éclairées. brissondenturologistes.com SERVICES P ÉRINA TA UX L ‘accompagnement affectif du bébé par le jeu Vou s vou lez a ccom p a gn er vo - tre bébé dans son dévelop - pement moteur ? Vous voulez partager des moments de plaisir et approfon d ir votre lien d’at- tachementavec lu i ? L ‘accompagnementaffectif du bé bé parle jeu de la naissa n ce à la marche, est une approche tou te nouvelle da n s la région. (Développé e pa rBrigitte Dohm en, psychologu e Belge). Par des jeu x psychom oteurs,les pa - ren ts appren dront comment jou er avec leu rbé bé selon ses com pé ten ces du moment.Ceci en luidonnant le bon m ode d’em ploi,pour son dé ve - loppem en t m oteur, sans aucune at - ten te de performance. Le bé bé doit apprivoiser la pesan - teur,pu is maitriserles mouvements de coordin ation n é cessa ires pour explo - rerles objets à sa portée etéventuelle - mentse dé placerparlu i-même.Ce qui n’est pa s tou jours facile.Cette appro - che favorise une démarche qui tien t com pte des besoin s tantd’autonomie que de dépendance du bé bé. Nathalie Gratton, praticienne en accompagnement affectif du bébé par le jeu Ilest proposé a u x pa ren ts d’a ccom - pa gn erl’en fant en lu ifaisa n t sen tirle mouvementpourqu’ilpu isse le repro - du ire à son rythme,qu a n d ilsera prêt. L’objectif premier de cet a ccom pa - gn em en t affectifest de dé velopperla sécu rité de ba se du bébé.En étant à son é cou te,les pa ren ts l’aide à sen tir qu oifaire età dé velopperu ne aisa n ce da n s ses mouvements. Le messa ge est  : *Tu ne sa is pa s encore le faire seulalors je le fa is avec toiet non à ta place*. Le bébé constru it alors son estim e de soi,en développantsa confiance en lui,en ses pa rents eten ses com pé - tences. Ateliers ind ividuels ou en petits grou pes avec moià Terrebonne Les ren con tres se fon tda n s le respect et l’écoute du bé bé.Cha que en fant a son rythm e et ceciest com plètem en t va lorisé. Cette approche rassure les pa ren ts su r le dé veloppem en t de leu r en fant en reconnais - sa n t ce qu’ilsa it faire et en apprenant comment l’a ccom pa gn er da n s ce qu’ildoitexpé rimenter. Pa ren ts et bé bé s son t da n s le plaisirlors des ate - liers ! Au plaisir de vou s a c - com pa gn er ! Crédit photo  : Audrey Aucoin avec approbation des parents Nathalie Gratton Praticienne en accompagnement affectif du bébé par le jeu Ostéopathe, accompagnante à la naissance et B.Sc ergothérapie 450-964-8285 nathaliegratton.do@gmail.com www.nathaliegratton.com FB Nathalie Gratton, ostéopathe familiale et services périnataux 6SUPPLÉM ENT LE TU MAG SUPPLÉM ENT LE TU MAG 3
VO TRE SAN TÉ CHRONIQUES NUTRITIO NNISTE Santé vou s bien ! Josette PROFESSIONNELLES PUBLICITAIRES VO Saviez-vous qu’une perte de poids sécuritaire est d’environ 10% de son poids corporel sur un an ? Plus que ça, le maintien s’avère difficile. Dans ce dernier cas, il est fort probable qu’une restriction calorique aux dépens de l’apprentissage de plus saines habitudes alimentaires a été nécessaire pour arriver à perdre tout ce poids dans un court laps de temps. Permettez-moi de vous partager quelques concepts simples pour perdre du poids  : augmenter les légumes dans l’assiette pour qu’ils en occupent la moitié, répartir votre énergie sur trois repas et des collations, manger une source de protéine à chaque repas, cuisiner plus souvent en famille ou entre amis, bouger plus au quotidien, et écouter son appétit en reconnaissant ses signaux de faim et de satiété. Apprendre à dire non aux fringales ? Facile à dire, mais comment faire ? Évitez de manger en faisant autre chose comme écouter la télévision ; mangez avant d’aller faire votre épicerie pour éviter d’acheter des aliments moins sains ; si vous gardez à la maison des croustilles, des bonbons, etc., rangez-les hors de votre vue quotidienne ; et quand vous en mangerez, servezvous une portion fixe dans une assiette et surtout, prenez plaisir à les savourer ! Je vous propose de venir me rencontrer lors de ma prochaine conférence, le 30 octobre à 13h. Vous en apprendrez plus sur la saine gestion de votre poids et les façons de bien manger au quotidien. -)HARNIAPRIX 805, montée Masson, Mascouche 450 474-8896, poste 10 Plastina, nutritionniste La routine de l’automne a repris et la tentation de suivre un régime amaigrissant pour perdre les ki - los superflus cumulés pendant l’été vous préoccupe ? Julie Doucet, pharmacienne-propriétaire, et son équipe sont les seuls responsables d’exercer la pharmacie. Ouvert 7 jours sur 7 L-V  : 9 h à 22 h S-D  : 9 h à 21 h TRE M AISO N CHRONIQUES DÉCO RA TIO N Le papier pier peint, ten d a n ce ou non ? Le papier peint, tendance ou non ? L e papier peint a été installé par - tout dans le s m aisons dans le s anné e s 90  : plafonds,murs,bordu - re s… O n « tapissait » partout ! Qu’en e st-il m ainte nant ? C om me toute chose, le papier peint a beaucoup évolué. Il se révèle très tendance actuellement, mais en pe - tites doses, soit sur un m ur, dans un caisson ou utilisé com me tête de lit dans la cham bre à coucher. Ilajoute beaucoup de chaleur à un décor s’il est bien choisi et bien installé. Le papier peint est de meilleure qualité qu’auparavant. La plupart des produits sont m aintenant non en - collés, ce qui permet dans certains cas d’enlever le papier peint à sec quand veut changer de décor. Bien entendu, il faut pour cela prendre la bonne colle. C ertains m odèles sont plus vinyliques ou encore donnent l’im - pression d’être en tissu ou même en - core en fibre na turelle. D’autres sont également com posés de m atières re - cyclées., af 1, 1"..-f Ir,.1.r..e fC.r..r. ; rie..r,. ! 1... ! ! i t"'I, 1qėe% 1,. I !'t. 1.'1,re...r ire. er.'..I:,., ee it,e.i.. 1,. 7... 1 1_... !' ! f q.2 ! ! r.r r -e.0.e, ! r. 1. 1%., w... 1.-,\9 f Ir 1 $. er,rr. I maai.,e, q., mf.. ! F 7f...r.,r.. !...t, 1. I.t, 1,'t.e 4... ?.r -I"r..t, IL, 7. 1 t ».. a, h7.- r PROFESSIONNELLES PUBLICITAIRES Line Auger, propriétaire Ils varient de largeur, allant de 20’à 27’et même à 36’, et ont en général entre 9 et 11 verges de long. Votre m ur e st a bîm é ? O ptez pour un pa pie r pe int intissé, constitué de fi - bres de polyester et de cellulose dis - posée en nappe, puis recouvert de vinyle. Son épaisseur, sa solidité et son gram m age cam oufleront ainsi les pe tite s im perfections de votre m ur. Vous voulez agrandir votre pièce ? C hoisissez une m urale. Comme il s’agit d’une im age ou d’une photo agrandie, cela donne un effet de pro - fondeur et de grandeur à la pièce. Vous pouvez même opter pour une photo qui vous tient à cœ ur si sa réso- lution est adéquate et l’installer comme murale. Fina lement, les possibilité s sont in - finies, reste à prendre le tem ps de bien choisir afin de cré e r l’am biance recherchée. N’oubliez pas que vous pouvez toujours faire appelaux services d’une décoratrice de notre bou - tique afin de vous guider vers le bon choix. POUR UN SERVICE TOUT EN COULEUR 1M - DÉCORATION PEINTURE 2785 BOUL. DE LA PINIÈRE, TERREBONNE 450-471-1156 6SUPPLÉM ENT LE TU MAG SUPPLÉM ENT LE TU MAG 7 7.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 1La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 2-3La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 4-5La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 6-7La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 8-9La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 10-11La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 12-13La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 14-15La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 16-17La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 18-19La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 20-21La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 22-23La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 24-25La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 26-27La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 28-29La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 30-31La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 32-33La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 34-35La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 36-37La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 38-39La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 40-41La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 42-43La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 44-45La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 46-47La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 48-49La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 50-51La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 52-53La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 54-55La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 56