La Revue Québec n°60-21bis 16 oct 2019
La Revue Québec n°60-21bis 16 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-21bis de 16 oct 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 24,0 Mo

  • Dans ce numéro : 15 candidats se font la lutte dans Terrebonne et Montcalm.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
QUE SONT-ILS DEVENUS ? Tria iathlète te pour le plaisir L e Terrebonnien Ra p ha ë lM a ssé -Viau estun sp or tifn aturel.Cycliste su r rou te à un ha u tn ivea u com p é titiflorsqu’ilétaitp lus jeu ne,l’homme aujourd’hu iâgé de 27 ans etdiplôm é univer sitaire en gé nie mécanique estmainten a n tun triathlète.S’iln e fait du sp or tque par pur plaisir,ilcon tin ue de livrer des performa n ces im pr essionnantes. J ea n -Marc Gilb ert media@ larevue.qc.ca bonne-Montréalà vélo pour se ren dre a u travail. « C’est30 km pou ralleret30 km pour Ce n’est pa s la prem ière fois que l’on vou s reven ir.Donc,je fais qu a n d même 60 km de parle des prou esses sportives de Ra pha ël vé lo tou s les jours », affirme l’athlète en en - M a ssé -Viau.En 2010,ilavaitcon clu sa sa ison trevue. de vé lo su r rou te au 2 e rang du cla ssemen t Sa plus récente performa n ce rem on te a u cumulatifjuniorparmitou s les cyclistes de 7 septem bre, alors qu’il participa it à la provin ce. l’épreu ve dem i-lon gu e distance du Triathlon La même année,ilavait pris la 4 e position Esprit Montréal,c’est-à-dire 1,9 km de nata - au cha m pionnat ca n a dien.Malgré ces bon s tion, 90 k m de vé lo et 21,1 k m de course, résulta ts,le jeu ne homme a dû pren dre un des dista n ces qu’ilaffectionne particu lière - pa s de recu lpourse con cen trersurses étu - ment.Ila complété le parcours tou t ju ste des universitaires. sou s la barre des 4:42:00,terminant ainsiau Ilcon tinuait tou tefois de s’en traînerpour 22 e rang sur273 participa n ts et 3 e da n s sa le plaisir,surtou t du rant l’été,et a commen - ca tégorie d’âge (25-29 ans).Tou jours frais et cé petità petità s’in téresserau triathlon.De- dispo,ila enfourché de nouveau son vélo pu is 2013,ilparticipe à deu x ou trois triathlon s pa rannée,dont le Trimemphré Polar da n t 20 km pourle dé ficorporatif.Ila été le quelques heu res plu s tard pourpé da lerpen - de M a gog et le Triathlon EspritMontréal,ra - cycliste le plus rapide,aida n t son é quipe à con te Ra pha ël M a ssé -Viau.En performa n t grim persurla 2 e marche du podium. da n s ces épreu ves,ilest parven u à deu x re - prises à se cla sser pourle Cha m pionnat du monde de triathlon, mais n’a pu y pren dre partpourdiverses raisons. LE SPO RT DANS SA ROUTINE Ilfautdire que le sportfaitpartie de la rou - tine quotidienne du Terrebonnien.Cha que jour,sa u fl’hiver,ilparcourtla distance Terre - À À QUAND LA LONGUE DISTANCE ? Un objectifà lon g terme de M.M a ssé -Viau serait de com pléterun triathlon lon gu e dis - ta n ce, soit 3,8 k m de n a ta tion, 180 k m de vé lo et 42,2 km de course. « Je crois avoirles ca pa cité s physiques pour le faire m a inte - nant,mais je ne veu x pa s brû ler d’étapes. Mon bu t ne serait pa s seu lem en t de la fin ir, mais a u ssi d’être à l’aise tou t a u lon g de l’épreu ve et de ne pa s a voirbesoin d’un mois LA COLLECTE DES POMPIERS DONNEZ DU SANG. DONNEZ LA VIE. Ra p ha ë lM a ssé -Viau con tin ue d’en cha în er de belles performa n ces même sile sp or testsu r tou tu n loisir dans sa vie plutôtqu’u ne ob liga tion.(Photo  : cour toisie) pour m’en rem ettre », explique-t-il. Sou ha i- ton s-lu ila meilleu re des cha n ces da n s ce projet ! Vendredi 18 octobre 13 h à 19 h Caserne 2929, rue Dupras MâgéNEche 4SUPPLÉM ENT LE TU MAG SUPPLÉM ENT LE TU MAG 3
VO TRE SAN TÉ CHRONIQUES IM PLA NTO LO GIE DENTA IRE La confiance en soi ! (su ite) L orsque les d en ts son t en - levé es, m è re N a tu re a s - su me qu’iln’y a p lus de be - soin de con ser ver la structure osseu se qui su p p or te les dents.(Ap rè s tout,ils’agitd e la fonction prin cipale de vo - tre maxillaire in férieu r !) Cette structu r e va d on c se d é té r i- or er pr ogr essivement, ainsi que le maxillaire su p é rieur.À un telpointque les prothè ses ne tien d ron t p lus en place, peu importe la quantité d’adhésifu tilisée. Ce processu s est a ccé léré sitou - tes les den ts son tabsentes,mais se produ it é ga lem en t lorsque quelques den ts seu lem en t son t m a n - qu a n tes.Sirien n’est fait,la struc - tu re osseu se pourra se détériorer. Pen da n t des siècles, l’homme a ten té de trou veru n rem pla cem en t aux dents manquantes. Aujour - d’hui,les techn ologies de pointe nous permetten t d’atteindre cet idé al.L’im plantden taire estle rem - pla cem en t le plus naturel des den ts manquantes. Les implants permetten t de retrou verla même facilité de m astica tion que les den ts n a tu relles. Vous pourrez don c dé gu ster des pla ts dont vou s vou s pa ssiez avant. PROFESSIONNELLES PUBLICITAIRES rji Centre d'implantologie dentaire des Moulins Dr François Bourdeau Chirurgien-dentiste généraliste Vou s serez en con fiance en pu - blic, ca r vos den ts ne risque - ron t plu s de se dé placersu bite - ment. Vou s retrou verez ce qu’ily a de plu s près de l’aspect naturel et de la fonctionnalité de vos den ts naturelles. Vous pourrez vou s dé barra sser des in convénien ts reliés aux prothè ses (adhésifs, inconfort, etc.). Vos gen cives ne seron t plu s irrité es ou dou lou reu ses à ca u se de vos prothè ses. Les implants dentaires con tribu en t à ralen tir con sidé rablement la perte de m a sse osseu se, ca r ceu x-ci « imiten t » les racines des den ts naturelles.Plusieurs porteurs d’im plants es - timent égalem en t que leu r élo - cu tion s’est a m é liorée à la suite de la pose d’im plants. La pose d’im pla n ts est m a inte - nantcon sidé rée comme la procé - du re prin cipa le au rem placement des den ts manquantes. Ilest aujourd’hu ireconnu que les im plants dentaires a m é lioren t la qu a lité de vie et la santé de ceux et celles quion t choisi cette op - tion. La lefiereffet en implantologie et estliérzque dentaire 2694, chemin Ste-Marie, bureau 101, Mascouche 450 474-0666 www.drfrancoisbourdeau.com NA TURO PA THIE Petites bactéries, grande défense ! L a ren tré e bien en tamée,la sa ison des rhu mes,grippes etga stros estévidemmente le a u ssicommencée. Vraicauchemardes pa ren ts, les infection s à répétition, qui s’en cha înent les unes après les autres tou t en con ta m inant cha que ha bita n t de la maison, ren den t la saison froide dé s - agréable. Cepen dant,ilexiste des solu - tion s pour pré ven ir ces dé s - agréments.De plus en plus connue,la pertinence de consom - mer des probiotiques en supplé - ments de façon qu otidienne a été prou vée. À l’Éco- Bou tique Un Monde à vie,nous adhéron s à l’adage « va u tmieu x préve - nirque gu é rir ». Parmi les n om - breu x choix en bou tique,n ous re - commandons un excellen t produ it pourvos en fants.Il s’agit de n otre nouveau chou - Ibèd ç èli Éco-Boutique Un Monde à Vie =rÀZD Dr. Formulated pRoBicrics Organc KK-1:er cauriwrrnE b.141P5 FR Charlène Bourgon, Naturopathe chou, le com plexe biologique de probiotiques pour en fants Dr. Formulated de la compa - gnie Garden oflife.Ce produ ità tou t pourlu i:cinq milliards de bacté ries proven a n t de 14 sou - ches adaptées aux enfants,de la vita m ine D ainsique de la vita m ineC,afin de ren forcer le systè me im munita ire.Ilse pré - sen te sou s forme de comprimés à croquer trè s bon s a u goût,en plus de conten ir de l’hu ile de canneberges ajou té e spé cifiquem en t a fin de préve - nir la carie den - taire. Iln e contien t a u - cu ne trace de pro - du its laitiers, de glu ten, de soya, ni d’agents de con - serva tion etde co - lorants chimiques. Les en fants seron t ainsibien proté - gé s a vec seu le - ment une capsule pa rjour. Venez nous ren - con trer,profiterde son prix d’in tro - duction a fin d’ain - sivivre un hiveren sa n té ! mondeavie.ca 450 474-5078 1075 160 Montée Masson, Mascouche (QC) (QC) J7K 2M1 (intersection Chemin Ste-Marie) J7K 3B5 6SUPPLÉM ENT LE TU MAG SUPPLÉM ENT LE TU MAG 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 1La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 2-3La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 4-5La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 6-7La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 8-9La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 10-11La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 12-13La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 14-15La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 16-17La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 18-19La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 20-21La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 22-23La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 24-25La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 26-27La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 28-29La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 30-31La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 32-33La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 34-35La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 36-37La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 38-39La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 40-41La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 42-43La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 44-45La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 46-47La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 48-49La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 50-51La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 52-53La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 54-55La Revue Québec numéro 60-21bis 16 oct 2019 Page 56