La Revue Québec n°60-20 2 oct 2019
La Revue Québec n°60-20 2 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-20 de 2 oct 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 42,6 Mo

  • Dans ce numéro : forte avance de Boudrias dans Terrebonne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
B-2 Le mercredi 2 octobre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca VOS SURPLUS DE FEUILLES D’AUTOMNE ? METTEZ-LES DANS DES SACS EN PAPIER ! COLLECTES SUPPLÉMENTAIRES DE FEUILLES D’AUTOMNE 9 ET 23 OCTOBRE 6 ET 20 NOVEMBRE AUCUN SAC EN PLASTIQUE NE SERA RAMASSÉ. DES ALTERNATIVES AT ES AU PLASTIQUE E : bac brun sacs en papier (les sacs ne sont pas fournis par la Ville) contenants autres que les bacs roulants (à identifier d’un « V ») conteneurs publics de la Ville déchetterie ville.mascouche.qc.ca/collectes
CULTUREL Xavier Dolan, Antoine Pilon et la Terrebonnienne Catherine Brunet étaient de passage au Cinéma Triomphe dans le secteur Lachenaie, le 24 septembre, pour une présentation spéciale de Matthias et Maxime. La Revue en a profité pour s’entretenir avec la comédienne qu’on voit évoluer dans 5 e rang (ICI Radio-Canada Télé) et, jusqu’au printemps dernier, dans Le Chalet (Vrak). Suite de la page B-1 Le parcours de l’auteur-compositeur-interprète a lui aussi énormément évolué. Désormais papa, il reconnaît qu’un nouveau chapitre de sa vie a débuté depuis. « Je ne suis pas devenu une autre personne, mais ma vie est significativement différente. Je n’étais pas père de famille, je n’étais pas en couple, je n’avais pas vécu des tas de choses », illustre celui qui avait envie de réexpliquer qui il est devenu avec Parce qu’on s’aime. « L’amour m’a transformé, poursuit-il, et c’est un point commun à tous. On est qui on est parce qu’on aime, encore plus que parce qu’on vient d’un certain endroit. » Aimer les autres, certes, mais s’aimer soi-même d’abord, croit Corneille. L’amour collectif Et l’amour collectif dans tout cela ? Gagnerait-on à s’aimer davantage comme groupe d’individus ? « La réponse est dans L’amour qui fait évoluer MATTHIAS ET MAXIME la question. Peut-être que le fait qu’individuellement, on ne s’aime pas assez finit par éclabousser le collectif. On est très exigeant envers soi-même, ce qui nous rend exigeants envers les autres », évoque le chanteur en pointant du doigt toutes les grandes questions sociales qu’on souhaiterait régler en un coup de baguette. « On veut régler les inégalités sociales, économiques et en santé. J’ai l’impression qu’on est tous un peu névrosés et qu’on court après une utopie. Commençons par les petites choses », suggère celui qui se dit de plus en plus indulgent envers l’art qu’il crée. « On est plus bienveillant envers les autres lorsqu’on fait preuve de bienveillance avec soi-même. » Écriture moins viscérale Si la création a longtemps été pour lui une forme d’appel à l’aide viscéral, la musique est aujourd’hui moins une question de vie ou de mort, affirme Corneille. « J’ai guéri pas mal depuis mon premier album, admet-il. Ça transforme l’art qu’on produit. Je parle d’amour de façon positive et non de l’amour voué à l’échec ou d’un amour tellement fragile qu’on se sent obligé de le « suridéaliser ». L’amour, c’est deux personnes qui s’aiment et qui ont des projets, et qui se sont promis de traverser la vie ensemble. Ce thème-là fait l’œuvre du dernier album. » Il faut dire qu’écrire ses chansons avec celle qu’on aime, dans son cas sa conjointe, Sofia de Medeiros, favorise cette approche plus saine et mature, pourrions-nous dire. « Je sais mieux qui je suis. Au départ, je faisais tout par instinct et intuition. Là, j’ai ajouté des expériences et des connaissances à mon bagage. Je marche moins à l’aveugle qu’avant », conclut le père de famille qui partagera cette nouvelle vie avec le public du Théâtre du Vieux-Terrebonne le 18 octobre à 20h. Le mercredi 2 octobre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca B-3 Une avant-première du film de Xavier Dolan Pénélope Clermont redaction@larevue.qc.ca Dans Matthias et Maxime, Catherine Brunet interprète le rôle d’une serveuse de bar, Lisa. (Photo  : Shayne Laverdiere) L’acteur-cinéaste et la distribution principale du film en lice pour la Palme d’or à Cannes ont effectué une tournée de plusieurs salles pour permettre au public d’assister à des avant-premières du long-métrage, alors que sa sortie officielle est prévue pour le 9 octobre. À Terrebonne, la formule était sobre, sans possibilité d’entrevue avec Dolan ni prise de photos. Catherine Brunet participait avec plaisir à l’exercice promotionnel, une première du genre pour elle. Il faut dire qu’elle le faisait avec sa gang. « Xavier est un très bon ami d’enfance. On se connaît depuis qu’on a 10 ans, on trippait sur Harry Potter ensemble ! En fait, toute la gang se connaît », relate-t-elle en précisant qu’ils se sont greffés l’un à l’autre au fil des projets qui les ont réunis. C’est d’ailleurs dans un chalet où ils étaient tous ensemble que « Xav » a eu l’idée d’un baiser entre deux amis qui allait chambouler les choses. « L’histoire d’amitié avec tout le groupe autour s’est imposée à lui ensuite. Je pense qu’il avait envie de travailler avec nous », dévoile celle que l’on a découverte dans Le Monde de Charlotte (ICI Radio-Canada Télé), en 2000. La dynamique de groupe et la complicité que ses membres entretiennent sont du reste particulièrement réussies. On en profite ici pour souligner l’appréciation des gens présents à la projection, qui ont spontanément applaudi durant le générique final. Rôle de composition Dans Matthias et Maxime, qui traite d’une remise en question après que deux amis se soient embrassés pour le bien d’un court-métrage, la comédienne incarne Lisa, une serveuse de bar. On peut parler d’un rôle de composition pour celle qu’on n’a pas l’habitude de voir ainsi à l’écran. « Xavier tenait à ce que le rôle soit loin de moi. C’était important que je crée un personnage, spécifie-t-elle. Des fois, il me disait d’une réaction  : « Ah ! c’est trop Cath ! » et on refaisait la scène. Il voulait faire une distinction avec notre gang d’amis et celle du film. » La comédienne qui, soyons honnêtes, n’est pas à l’écran pour une grande portion du film est heureuse de l’expérience qui lui aura entre autres permis d’aller à Cannes. De surcroît avec ses amis. « J’y étais allée avec Xavier quand il a été membre du jury et je m’étais dit que j’aimerais ça être là pour le travail, et de le faire avec mes amis les plus proches et mon chum, Antoine, c’est once in a life time ! Ça ne reviendra pas », conclut-elle. Dans son nouveau spectacle, l’artiste interprétera des pièces de son récent album, Parce qu’on s’aime, en plus de revisiter des chansons du passé, dont Parce qu’on vient de loin, Seul au monde et Ensemble. (Photo  : Kevin Millet) Pour assister au spectacle de Corneille Parce qu’on s’aime, présenté au Théâtre du Vieux-Terrebonne le 18 octobre à 20h, procurez-vous des billets au 450 492-4777 ou en visitant le www.theatreduvieuxterrebonne.com.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 1La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 2-3La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 4-5La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 6-7La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 8-9La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 10-11La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 12-13La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 14-15La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 16-17La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 18-19La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 20-21La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 22-23La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 24-25La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 26-27La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 28-29La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 30-31La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 32-33La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 34-35La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 36-37La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 38-39La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 40-41La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 42-43La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 44-45La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 46-47La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 48-49La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 50-51La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 52-53La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 54-55La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 56-57La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 58-59La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 60-61La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 62-63La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 64-65La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 66-67La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 68-69La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 70-71La Revue Québec numéro 60-20 2 oct 2019 Page 72