La Revue Québec n°60-19 25 sep 2019
La Revue Québec n°60-19 25 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-19 de 25 sep 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 35,6 Mo

  • Dans ce numéro : un air de stationnement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
A-2 Le mercredi 25 septembre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca MATELAS K&H MOUSSE MÉMOIRE ORTHOPÉDIQUE 3 GRANDEURS COCKATIELS BÉBÉS Nourris à la main À partir 199 99$ de POISSONS TROPICAUX 5 e GRATUIT (de même valeur ou moindre) ARTICULATIONS ARTHRITE ARTHROSE Spéciaux valides jusqu’au 13 octobre 905, boul. des Seigneurs 450 961-4999 SOULAGER VOTRE ANIMAL AMÉLIORER SON CONFORT DE VIE INGRÉDIENTS NATURELS  : GLUCOSAMINE, COLLAGÈNE, GRIFFES DU DIABLE, OMÉGA-3, ANTIOXYDANTS ET CURCUMA HOKAMIX AMÉLIORE LA DÉGÉNÉRATION DU CARTILAGE… MAINTENANT DISPONIBLE ICI AIDE À NEUTRALISER LES MAUVAISES ODEURS NOURRITURE RONGEURS CHANDAILS/LAINAGES 1 5% DE RABAIS POTEAUX À GRIFFER PLUSIEURS MODÈLES ET FORMATS De 15% à 20% DE RABAIS LITS POUR CHIENS PLUS DE 60 MODÈLES 20% DE RABAIS Carte-point informatisée SAC PETIT FORMAT CHATS 1KG À 1.8KG CHIENS 1.1KG À 3.18KG 4 $ DE RABAIS NOURRITURE POUR CHATS ET CHIENS 5 JOURS SEULEMENT du 26 au 30 septembre Carte-fidélité informatisée NOURRITURE SÈCHE POUR CHATS ET CHIENS SAC MOYEN FORMAT SAC GRAND FORMAT CHATS 2KG À 3.2KG CHIENS 4.5KG À 8.17KG 6 $ DE RABAIS GRANDES RACES 15 KG 38 99$ CHATS 4.99KG À 10KG CHIENS 9.75KG À 18KG 8 $ DE RABAIS NON APPLICABLE SUR LES ARTICLES DÉJÀ EN PROMOTION. DÉTAILS EN MAGASIN + CADEAU SURPRISE UNE PENSÉE POUR VOUS OBTENEZ PLUS DE POINTS = $$$ INFUSION CHIEN 10 KG 49 99$ PLUSIEURS FORMULES SACS DE TRANSPORT POUR CHATS ET CHIENS PLUS DE 60 MODÈLES -20 - NOURRITURE - SUBSTRATS - ACCESSOIRES - ÉCLAIRAGE 20% DE RABAIS% DE RABAIS 20% DE RABAIS
Un automobiliste attend à l’arrêt d’une artère routière achalandée de Terrebonne. Le succès de Lisa LeBlanc s’échappe de son véhicule  : « Peut-être que demain ça ira mieux, mais aujourd’hui, ma vie c’est de la maaaarde ! » Il n’est sans doute pas le seul à se dire la même chose en ce mardi matin ensoleillé, mais bien congestionné. Les bouchons de circulation sont causés par beaucoup, beaucoup d’automobilistes. Selon les données 2018 d’une carte interactive du ministère des Transports du Québec, chaque jour, 89 000 véhicules en moyenne circulent sur l’autoroute 25, à l’angle du boulevard des Mille Îles. À l’intersection de la rue Grande-Allée, ils sont 70 000 véhicules, puis 56 000 près de la sortie du chemin Sainte-Marie, à Mascouche. Sur l’autoroute 640, près de l’autoroute 25, on en compte quelque 76 000 en moyenne chaque jour. Selon une étude de la firme WSP dévoilée en avril 2018, une augmentation de 8% du volume d’automobiles a entraîné une hausse de 46% des retards liés à la congestion routière sur la couronne nord, de 2014 à 2017. Si rien n’est fait, le phénomène ne fera qu’empirer d’ici 2021. Changements d’habitudes Chacun à leur façon, des Moulinois ont déjà entrepris des actions pour se sortir de la congestion routière, comme changer de quart de travail. « J’ai décidé de travailler de nuit pour ne plus être prise dans la circulation. Je travaille au centreville de Montréal et je peux me stationner à la porte sans payer des frais de parcomètre. Je ne retournerais pas en arrière ! » a répondu Jacqueline Stockli dans un sondage maison que La Revue a lancé sur Facebook. DOSSIER DE LA SEMAINE Quant à Mélanie Dion, elle a carrément opté pour un autre emploi  : « Mascouche- Laval prenait 1 h 15 le matin et le soir, et cela, en été et non en hiver ! Je suis maintenant à Terrebonne et tellement plus heureuse de ne plus avoir à endurer ce calvaire qui empoisonnait ma vie ! » Ne souhaitant pas tous changer d’horaire ou d’emploi, ils sont plusieurs à réclamer davantage de voies routières, dont Mathieu Laliberté  : « C’est simple, lâchez d’écœurer les automobilistes avec toutes les pistes cyclables et voies réservées et faites de la place pour les véhicules aussi. » De son côté, Patrick Pellegrino se fait plus nuancé  : « [Il faut] offrir un véritable service de transport en commun. Même si j’adore la voiture, ajouter des voies ne fera que repousser le problème de quelque temps, expose-t-il. On a le train, mais ce n’est pas attrayant  : pas de fréquence et un trajet d’une durée interminable. La ligne orange est surpeuplée. Sans compter que de se rendre au stationnement incitatif de la gare de Terrebonne implique soit le trafic [des autoroutes] ou augmenter le flot de circulation dans des quartiers résidentiels. » D’autres misent en effet sur des moyens de transport alternatifs, comme la famille d’Alain Pouliot. « Nous avons vendu notre deuxième véhicule. Je reste à Mascouche et je travaille à Laval. Ma conjointe travaille proche de la maison. Nous avons décidé de marcher, de faire du vélo et du covoiturage et nous avons quatre enfants. Cela est possible. […] En vélo, Mascouche-Laval c’est 1h. Idem en voiture solo. Reste à avoir une piste cyclable sécuritaire cependant », indique le père de famille en y allant d’une pensée philosophique  : « N’oubliez pas que vous n’êtes pas pris dans le trafic, vous êtes le trafic. » Le développement remis en question « La clef de tout réside dans la démographie, évoque Marie-France Despatie, toujours dans le cadre du même sondage. Si les routes sont déjà bouchonnées, comment accepter qu’on ajoute multiplex, condos de 18 étages et développements domiciliaires de 80 résidences en plus ? Vraiment, le problème doit être urgemment réglé à la source. » Plusieurs commentaires des internautes remettent en question les décisions des élus municipaux de Terrebonne et de Mascouche. « Ce n’est pas à la mode de parler de développement à cause des problèmes de circulation », a reconnu le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, lors d’une entrevue offerte pour le Reflet économique qui paraîtra plus tard cet automne. « Les citoyens nous disent d’arrêter de faire du développement parce qu’on crée de la congestion routière, mais si on ne développe pas, ce sont les villes [plus au nord] qui le feront et les routes seront quand même congestionnées », a renchéri le maire de Terrebonne, Marc-André Plante, à la même occasion. Une étude réalisée par la Ville de Mascouche confirme que près d’un usager sur quatre qui emprunte le chemin Sainte-Marie à l’heure de pointe provient de Terrebonne, du secteur La Plaine ou de Saint-Lin–Laurentides. Les deux premiers magistrats pointent du doigt un retard d’investissements sur Le mercredi 25 septembre 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-3 Et ce n’est même pas encore l’hiver… Pénélope Clermont redaction@larevue.qc.ca Il n’est pas rare de remarquer une file de véhicules souhaitant rejoindre l’autoroute 25 sud depuis le boulevard des Seigneurs le matin. (Photo  : Pénélope Clermont) SALLE DE MONTRE 3318, rue Jacob Jordan, Terrebonne Québec Canada J6X 4J6 Ornemental Rampe Verre trempé Cèdre rouge Mailles Lattes Tél  : 450968-1000 www.cloturesfrontenac.com la couronne nord, particulièrement dans Les Moulins, où l’économie bat son plein. « D’est en ouest, pendant plus d’une décennie, les investissements routiers ont été inexistants et aujourd’hui, on en voit les impacts, mentionne M. Plante. Nos citoyens qui se plaignent du développement sur nos territoires devraient plutôt venir nous appuyer pour faire pression sur le gouvernement du Québec afin que [des actions soient prises]. » Soulignons que le ministère des Transports n’avait pu fournir à La Revue une liste des investissements routiers réalisés au cours des 20 dernières années dans Lanaudière au moment d’écrire ces lignes. 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca Notaire, LL.L. D.D.N GILLES RENAUD 5171, boul. Laurier, bureau 202 Terrebonne (Québec) J7M 1W2 ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 Tél  : 450 477-8658 450 968-1440 Fax  : 450 968-1755 grenaud@notarius.net



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 1La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 2-3La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 4-5La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 6-7La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 8-9La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 10-11La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 12-13La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 14-15La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 16-17La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 18-19La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 20-21La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 22-23La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 24-25La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 26-27La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 28-29La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 30-31La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 32-33La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 34-35La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 36-37La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 38-39La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 40-41La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 42-43La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 44-45La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 46-47La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 48-49La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 50-51La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 52-53La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 54-55La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 56-57La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 58-59La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 60-61La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 62-63La Revue Québec numéro 60-19 25 sep 2019 Page 64