La Revue Québec n°60-11 24 jui 2019
La Revue Québec n°60-11 24 jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-11 de 24 jui 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 16 Mo

  • Dans ce numéro : chez nous pour sa santé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
A-4 Le mercredi 24 juillet 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Boulevard des Seigneurs  : erreurs sur le chantier « Une problématique reliée à la géométrie » ainsi qu’une « erreur d’arpentage » décelées sur le chantier du réaménagement du boulevard des Seigneurs entre la rue de Plaisance et le boulevard de Hauteville suscitent de nombreux questionnements chez les résidents du secteur, qui craignent une hausse des coûts des travaux et des délais dans leur réalisation. Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca Des citoyens ont communiqué avec La Revue pour signaler que des structures aménagées ont dû être sitôt démolies, puis refaites. C’est notamment le cas d’une des deux bordures de l’îlot central dans la phase A des travaux (entre les rues d’Angora et de Hauteville). Cette bordure a dû être refaite sur une longueur d’environ 1 km, affirme un résident du secteur. Il s’agit là d’une problématique de conception, admet la Ville. « Nos employés ont immédiatement amorcé la correction, affirme le coordonnateur aux relations de presse Sébastien Marcil. En vue de conserver une voie de stationnement tout en maintenant une largeur suffisante pour l’entretien de la voie de circulation, notamment l’hiver, il fallait revoir certains plans. » M. Marcil ajoute qu’une erreur d’arpentage, commise dans une autre portion du chantier, a aussi nécessité la reconstruction de sections de bordures. « Cette foisci, tous les travaux ont été refaits aux frais de l’entrepreneur. » Rappelons que le contrat pour le réaménagement du boulevard a été octroyé à Eurovia Québec Construction à la suite d’un appel d’offres, pour un montant de 4 186 416,24 $ (taxes incluses). Inconvénients Les résidents du secteur se plaignent aussi de désagréments causés par ces TÉLÉPHONE 450 964-4444 INTERNET www.larevue.qc.ca COURRIEL larevue@larevue.qc.ca PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis La Ville de Terrebonne admet que certaines erreurs ont été commises sur le chantier du boulevard des Seigneurs, ce qui pourrait entraîner des coûts et des délais supplémentaires pour la réalisation des travaux. (Photo  : Jean-Pierre Gratton) travaux. « Il m’arrive de penser que c’est un contrat de déneigement que la Ville a donné à Eurovia tellement ils ont passé la gratte souvent depuis des mois sur la partie nord du boulevard. Des semaines à gratter, à passer le rouleau compresseur, à regratter pour enlever du gravier, à remettre du gravier, à regratter, à repasser le rouleau ad nauseam », nous décrit Jean-Pierre Gratton. « Depuis le début mai, je dois rincer mon auto avant de sortir afin de voir à travers les vitres, et oublions le lavage, c’est peine perdue », ajoute-t-il. On nous signale également que des canalisations auraient été « condamnées », ce qui crée des « lacs » à certains endroits lors de pluies abondantes. « Aucune canalisation n’a été condamnée, mais pour certains travaux, il a été requis de retirer les têtes de puisards. Une surveillance constante du chantier a permis d’aviser l’entrepreneur lorsque des accumulations d’eau sont survenues, et des mesures ont été déployées en conséquence », précise M. Marcil, à la Ville. Retards et coûts ? RÉDACTRICE EN CHEF Pénélope Clermont JOURNALISTES Mélanie Savage Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert JOURNALISTES PIGISTES Raymond Berthiaume Karine Audet Pierre-Luc Chenel Karyne Gaouette Sophie Ginoux Stéphane Fortier CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel La version E-PAPER est Les citoyens qui ont contacté La Revue craignent que les erreurs commises entraînent non seulement des délais dans la réalisation des travaux, mais également une hausse des coûts. Ce sera bien le cas. « Les coûts supplémentaires exacts sont en cours d’analyse », nous répond la Ville, précisant que chaque contrat prévoit une portion de 10% de sa valeur mise en réserve pour pallier des imprévus. Impossible de savoir, pour l’instant, si les coûts supplémentaires excéderont ces 10%. Pour ce qui est des délais, on parle de Les automobilistes qui empruntent l’autoroute 19 depuis Bois-des-Filion ont sans doute remarqué la présence d’une grande barge sur la rivière des Mille Îles ces dernières semaines. Celle-ci est le résultat de travaux préparatoires qui ont débuté le 17 juin sur la section projetée du projet de parachèvement de l’autoroute 19. Ils devraient prendre fin avant la période du gel. quelques jours de retard sur l’échéancier initial, qui prévoyait la livraison du chantier à la fin d’août. « Les derniers travaux de pavage sont prévus pour la première semaine de septembre », indique M. Marcil. Les travaux de revitalisation sont financés par le biais du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ). Ils visent à revitaliser cette portion du boulevard pour les 30 prochaines années. PARACHÈVEMENT DE L’AUTOROUTE 19 DIRECTEUR DES VENTES Gilles Bordonado DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy Travaux préliminaires en cours COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Audet-Davidson REFLET ÉCONOMIQUE Luc Laurin CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Pierre St-Arneault Luc Laurin Selon le ministère des Transports du Québec, ils servent à l’étude géotechnique et à la caractérisation des sols et n’entraîneront pas de restriction de navigation. Ils ne devraient pas non plus avoir d’impact sur la circulation, si ce n’est des fermetures partielles de nuit. Rappelons que l’été dernier, des travaux de forage du même type avaient eu lieu sur la portion existante de l’autoroute 19. (PC) GUIDE DES ADRESSES Julie Gordian RÉCEPTION/PETITES ANNONCES/ARCHIVES Carolle Cyr Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE/MONTAGE Compomax inc. DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 1 888 999-2272 TIRAGE  : 57 000 EXEMPLAIRES LA RE VU E, journal h ebd om ad aire, est p ublié e p ar LA RE VU E de Terrebonne inc.231, rue Ste-M arie à Ter rebonne, province de Qué bec (Cod e p ostal  : J6W 3E 4) et im prim é p ar l’imprimerie Transm ag.N os bureaux sont ouverts du lund iau vend red id e 8 h à 16h.D é p ô t lé gal à la Biblioth èque N ationale du Qué bec. Distribué gratuitement dans les m unicip alit é s de Terrebonne et Mascouche dans les dépôts de journaux de la ré gion.Tous d roits ré servés.La reproduction d es textes d’information et d’annonces p ublicitaires est interd ite à m o ins d’une autorisation é crite du directeur.Envoide publication can adienne #0556971.
Cela faisait un petit bout que je ne vous avais pas servi une macédoine. En voici une pour l’été ! Belle soirée gbordonado@larevue.qc.ca Contrairement à la majorité des gens, je n’avais pas vu Broue, première mouture. Ma soirée récente passée au TVT pour voir Broue 2 a été réussie et je recommande la pièce, qui tranche, m’at-on dit, avec la première version. Le trio formé de Benoît Brière, de Martin Drainville et de Luc Guérin est hilarant. Encore une fois, on a droit à de vigoureuses prestations physiques et à des répliques savoureuses et complices. J’aime beaucoup ces trois excellents comédiens, mais mon coup de cœur va à Martin Drainville cette année. Solidarité Touchante, l’entrevue de cette semaine avec la petite Sofiya, une jeune de 7 ans qui se refait une santé au Québec dans le cadre d’un programme développé par Séjour Santé Enfants Tchernobyl. Je me souviens d’avoir également réalisé des entrevues avec cet organisme et de jeunes Biélorusses qui voisinaient la centrale nucléaire. Ils étaient aussi accueillis ici, dans la région, pour se refaire une santé au début des années 1990. Près de 25 ans plus tard, c’est au tour de leurs enfants de nous visiter. Une belle histoire de solidarité. Gratuité ! Un autre bon coup que celui de la Coalition Avenir Québec de ne pas en appeler de la décision de la Cour supérieure de rembourser les parents pour Libre opinion GILLES BORDONADO Macédoine d’été ! les frais exigés en trop par les commissions scolaires. Cette décision s’enchaîne à celle de régulariser la situation de la taxe scolaire qui avait été gonflée artificiellement à la suite des coupes sauvages des libéraux sous Philippe Couillard et Jean Charest. La décision de la CAQ de rétablir l’équilibre entre commissions scolaires était pleine de sens. Ça n’avait carrément plus d’allure ! La taxe scolaire qui grimpe sans cesse, comme les frais exigés par les écoles. On était bien loin de la gratuité de l’instruction publique inscrite dans la loi. Les banlieues passent à la caisse Je suis au diapason des banlieusards sur la question de la nouvelle taxe de 50 $ exigée aux automobilistes. Si je paye, je veux que les usagers d’ici puissent en apprécier les avantages. Pour l’instant, on n’en a que pour le REM et la ligne bleue. Rien de notable pour nous. Dans la MRC Les Moulins, on parle d’un ajout de 5 M$ aux coffres de la CMM, qui s’ajoutent aux 50 $ déjà exigés sur notre immatriculation, à nos taxes municipales dédiées au transport en commun, à la surtaxe sur l’essence payée sur le territoire de la CMM, sans parler que ce n’est pas gratuit quand on prend l’autobus et le train. Je rappelle que nous sommes les seuls citoyens du grand Montréal à devoir payer pour rejoindre Montréal, car le pont de la 25 est payant. Ce qui me pompe l’huile, c’est qu’on paye, mais que les améliorations n’arrivent pas vite, surtout de Québec. Où sont les voies réservées promises sur la 25, la 640 et la 450 et les mesures favorisant le covoiturage ? L’été, c’est fait pour se rafraîchir Seulement aux restaurants McDonald’s de La Plaine et Mascouche. ESTER-C SISU À croquer 120 unités Saveurs variées Visitez la boutique Rachelle-Béry intégrée au 2765, boulevard La Pinière, Terrebonne 450 471-8273 Le mercredi 24 juillet 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-5 FAMILLE CRÉGHEUR (LA PINIÈRE) INC. GINETTE CORMIER NATUROTHÉRAPEUTE N.D. O ffre valide jusqu’au 7 août 2019 Sur le marché depuis 1980 pour vous offrir des produits de santé de qualité, dignes de votre confiance. EN VEDETTE  : L’ESTER-C 1 6 99$ Voir Mélanger dans de l’eau fraîche. Soutien immunitaire et énergie 1 5 99$ sélection en magasins. ESTER-C ENERGIE PLUS SISU 30 Sachets Saveurs variées 1 0% OBTENEZ DE RABAIS de fontaine ou un $ plus plus taxes GUY RUAIS NATUROPATHE N.D.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :