La Revue Québec n°60-11 24 jui 2019
La Revue Québec n°60-11 24 jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-11 de 24 jui 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 16 Mo

  • Dans ce numéro : chez nous pour sa santé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
A-16 Le mercredi 24 juillet 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca SCOLAIRE Les finissants de l’Impact récompensés L’école secondaire l’Impact de Mascouche tenait récemment son gala de fin d’année au Pavillon du Grand- Coteau. Plusieurs prix ont été remis pour les efforts scolaires et en stage des élèves inscrits aux programmes Formation préparatoire au travail (FPT) et Formation à un métier semi-spécialisé (FMS). Certains employeurs qui ont donné une expérience de stage aux futurs travailleurs étaient d’ailleurs attendus pour la soirée. Par ailleurs, des élèves qui se sont particulièrement démarqués ont mis la main sur les prestigieux prix du Commissaire, de la Ville de Mascouche et de Desjardins. Les finissants du parcours FPT ont aussi reçu un « Visa destination emploi », qui est en quelque sorte un portfolio de présentation de l’élève pour aider ce dernier dans sa recherche d’emploi. Les finissants du programme FMS ont aussi été invités à monter sur scène (notre photo) pour recevoir le certificat de réussite de l’école, un avant-goût du certificat décerné par le ministère qu’ils ont reçu dans les semaines suivantes. (Texte et photo  : Jean-Marc Gilbert) Deux Terrebonniens au Parlement écolier Lydia Elie et Gaël Laurin au Parlement écolier, en 3 mai. (Photo  : courtoisie) Lydia Elie et Gaël Laurin ont vécu, au mois de mai, une expérience parlementaire dont ils se souviendront toute leur vie. Sophie Ginoux Pénélope Clermont redaction@larevue.qc.ca Avis public Régie des alcools, des courses et des jeux AVIS DE DEMANDES RELATIVES À UN PERMIS OU À UNE LICENCE Toute personne, société ou association au sens du Code civil peut, dans les 30 jours de la publication du présent avis, s’opposer à une demande relative au permis ci-après mentionné en transmettant à la Régie des alcools, des courses et des jeux un écrit assermenté qui fait état de ses motifs, ou intervenir en faveur de la demande, s’il y a eu opposition, dans les 45 jours de la publication du présent avis. Cette opposition ou intervention doit être accompagnée d’une preuve attestant de son envoi au demandeur ou à son procureur, par courrier recommandé ou certifié ou par signification à la personne, et être adressée à la Régie des alcools, des courses et des jeux, 1, rue Notre-Dame Est, bureau 9.01, Montréal (Québec) H2Y 1B6. NOM ET ADRESSE DU DEMANDEUR LA BINE RESTO INC. 2733, chemin Sainte-Marie Mascouche (Québec) J7K 1N2 Demande  : 1023007 9399-6742 Québec Inc. 1247, chemin Saint-Henri Mascouche (Québec) J7K 2N2 Demande  : 1023256 NATURE DE LA DEMANDE Un restaurant pour vende incluant la terrasse avec autorisation de spectacle sans nudité au 1er étage. Cession d’un permis de bar incluant terrasse. ENDROIT D’EXPLOITATION LA BINE RESTO 2966, chemin Sainte-Marie Mascouche (Québec) J7K 1N7 Dossier  : 10037804 L’AMBIANCE DU FOYER 2859, chemin Sainte-Marie Mascouche (Québec) J7K 3B8 Dossier  : 244806 Chaque année, 175 élèves de 6 e année venus d’un peu partout au Québec participent au Parlement écolier, ce qui leur permet de s’immerger dans le quotidien des députés et de comprendre les rouages de notre état démocratique. Il existe des initiatives du même genre au secondaire, au cégep et à l’université, mais qu’en ressort-il pour des jeunes de 12 ans ? C’est ce que Lydia et Gaël, qui habitent à Terrebonne et fréquentaient jusqu’aux vacances l’Académie François-Labelle de Repentigny, ont eu la chance de vivre en mai. La vie parlementaire L’aventure de Gaël a débuté avec la soumission d’un projet de loi par sa classe. Puis, il a été choisi par ses camarades pour les représenter à Québec. « Je ne me serais jamais pardonné de manquer ma chance de vivre cette expérience », avouet-il. Et quelle expérience ! Accueilli au Parlement avec ses pairs par Maryse Gaudreault, vice-présidente de l’Assemblée nationale, Gaël, tout comme Lydia, a été assermenté comme député, puis a participé à des débats et travaux parlementaires dans les chambres bleue et rouge de l’institution. Tout comme leurs aînés, les jeunes se sont positionnés pour ou contre trois projets de loi portant sur le suremballage alimentaire, les activités parascolaires et la méditation à l’école. « Tout était si impressionnant sur place ! Je n’osais même pas boire le verre d’eau qu’on avait posé sur mon pupitre, car il avait l’air d’un diamant ! » se rappelle le garçon. Sa consœur a aussi été très impressionnée par la beauté des lieux. Est-ce que cette expérience a fait germer en eux le désir de devenir politiciens ? « Non, je ne crois pas que ce soit fait pour moi, mais c’était très stimulant et je vais m’en souvenir longtemps ! » indique Gaël. Pour sa part, Lydia conclut sur une note plus hésitante  : « J’aimais bien débattre sur des sujets, mais ça prend beaucoup de temps. »
LA SECTION DES SPORTS Le Le mercredi 24 24 juillet 2019 - - 57 60 e e année. n oo 11 10 Ouvert 7 jours www.optionvr.com Le « Ray-ssembleur » jamais oublié Une cinquantaine de karatékas qui ont connu le Shihan Raynald Lamarre à un moment de leur vie ont organisé une séance de karaté en plein air, le 16 juillet à l’Îledes-Moulins, trois ans jour pour jour après que ce Terrebonnien spécialiste du karaté et du kickboxing soit décédé subitement d’un malaise cardiaque à l’âge de 56 ans. Ceinture noire cinquième dan, Raynald Lamarre a ouvert une école de karaté en 1980 sur la rue Beaubien, à Montréal. Il était un grand ami d’Alain Bonnamie, qui en plus d’être son partenaire de karaté et de kickboxing, était comme un frère pour lui. C’est M. Bonnamie et la veuve de Raynald Lamarre, Manon Lavoie, qui ont organisé l’événement. L’an passé, 90 personnes s’étaient rassemblées à la mémoire de M. Lamarre sur le mont Royal. « C’était L’É QU IP E GROUPE SUTTON SYNERGIE INC. quelqu’un de tellement généreux de sa personne ! Il avait toujours du temps pour tout le monde. On l’appelait le « Ray-ssembleur » », se souvient Mme Lavoie. Un texte de Jean-Marc Gilbert Suite en page A-19 VENTE – SERVICE – PIÈCES – ACCESSOIRES * Détails en magasin 705, rue Dubois, St-Eustache (voie de service de la 640) 1-877 974-7720



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :