La Revue Québec n°57-02 20 mai 2015
La Revue Québec n°57-02 20 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°57-02 de 20 mai 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (267 x 417) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 23 Mo

  • Dans ce numéro : explosion de l'achalandage dans le transport collectif.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
A-58 Le mercredi 20 mai 2015 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca SCOLAIRE CLINIQUE DENTAIRE DU CÉGEP Un beau sourire pour s’épanouir L e plancher de la clinique d’hygiène den - taire du Cégep de Terrebonne grouillait d’énergie, le 24 avril. Et pour cause ! La clini - MÔùhe AVIS D’APPEL D’OFFRES PUBLIC La Ville de Mascouche demande des soumissions pour : Appel d’offres numéro : MAS-2015-1867 TITRE : Fourniture et livraison de divers véhicules de marque Dodge Personne responsable : M. Michel Lavoie, directeur adjoint Service des travaux publics – Atelier mécanique mlavoie @ ville.mascouche.qc.ca. Mascouche AVIS D’APPEL D’OFFRES PUBLIC La Ville de Mascouche demande des soumissions pour : Appel d’offres numéro : MAS-2015-1875 TITRE : Collecte, transport et disposition des rebuts domestiques dangereux (R.D.D.) pour l’année 2015 avec deux (2) années d’options de renouvellement pour les années 2016 et 2017 Personne responsable : M. Michel Lavoie, directeur adjoint Service des travaux publics mlavoie @ ville.mascouche.qc.ca. que accueillait, pour la deuxième fois, les enfants d’un centre de la petite enfance (CPE) dans le but de les sensibiliser, de fa - Toutes demandes d’informations ou questions techniques devront être adressées par écrit et ce, 5 jours minimum avant l’ouverture des soumissions. Les personnes ou entreprises intéressées par cette demande de soumissions peuvent se procurer les documents en communiquant avec le service à la clientèle du Système électronique d’appel d’offres « SÉAO » au 514 856-6600 (région de Montréal) ou au 1 866 669-7326 (pour l’extérieur) ou en consultant le site web www.seao.ca en stipulant le numéro de référence MAS-2015-186 7, à compter du mercredi, le 20 mai 2015. L’obtention des documents est assujettie à la tarification établie par SÉAO. Pour être éligible à soumissionner, le soumissionnaire doit avoir en sa possession une copie du « Cahier des charges générales – Acquisition de biens - Édition JANVIER 2015 » La Ville de Mascouche ne s’engage à accepter ni la plus basse, ni aucune des soumissions reçues, ni à encourir aucun frais d’aucune sorte envers le ou les soumissionnaires. Les soumissions dans des enveloppes scellées seront reçues au bureau de la réception de l’hôtel de ville situé au 3034, chemin Sainte-Marie, Mascouche (Québec) J7K 1P1 jusqu’à 10h, vendredi, le 12 juin 2015 et seront ouvertes publiquement le même jour, soit à 10 h 05 à la salle du conseil située au 3038, chemin Sainte-Marie, Mascouche. Toutes demandes d’informations ou questions techniques devront être adressées par écrit et ce, 5 jours minimum avant l’ouverture des soumissions. Les personnes ou entreprises intéressées par cette demande de soumissions peuvent se procurer les documents en communiquant avec le service à la clientèle du Système électronique d’appel d’offres « SÉAO » au 514 856-6600 (région de Montréal) ou au 1 866 669-7326 (pour l’extérieur) ou en consultant le site web www.seao.ca en stipulant le numéro de référence MAS-2015-1875, à compter du mercredi, le 20 mai 2015. L’obtention des documents est assujettie à la tarification établie par SÉAO. Pour être éligible à soumissionner, le soumissionnaire doit avoir en sa possession une copie du « Cahier des charges générales – Contrat de services- Édition JANVIER 2015 ». La Ville de Mascouche ne s’engage à accepter ni la plus basse, ni aucune des soumissions reçues, ni à encourir aucun frais d’aucune sorte envers le ou les soumissionnaires. Les soumissions dans des enveloppes scellées seront reçues au bureau de la réception de l’hôtel de ville situé au 3034, chemin Sainte-Marie, Mascouche (Québec) J7K 1P1 jusqu’à 10h, jeudi, le 4 juin 2015 et seront ouvertes publiquement le même jour, soit à 10h05 à la salle du conseil située au 3038, chemin Sainte-Marie, Mascouche. çon ludique, à une bonne santé buccoden - taire. Cette fois-ci, c’était au tour d’une trentaine d’enfants de La Pirouline de Terre - bonne de participer. L’anxiété a rapidement cédé la place à une énorme satisfaction pour ces en - fants qui, pour la majorité, rendaient vi - site au dentiste pour la première fois. Ils débarquaient, tout sourire, des chaises de la clinique en remettant leurs lunet - tes colorées à leur hygiéniste, qui leur offrait un bel autocollant en échange. Les hygiénistes sont, en réalité, des étudiants en voie de compléter leurs techniques d’hygiène dentaire. L’activi - té s’inscrivait dans leur stage, effectué à la troisième année dans cette clinique spécialement aménagée pour eux. Al - liant la théorie avec le développement de qualités techniques et humaines, la formation offerte par le Cégep prépare les étudiants à rejoindre le marché du travail, et ce, plus que convenablement, comme l’affirme Simon Gauthier, coor - donnateur de la clinique et enseignant Justine, Iles et Allyson ne peuvent cacher leur sourire à la suite de leur passage à la clini - que dentaire du Cégep de Terrebonne. Les voi - ci ici en compagnie des étudiantes Myriam Laroche-Caouette et Alexie Doyon. en techniques d’hygiène dentaire. L’activité du 24 avril avait lieu dans le cadre d’une entente entre le Cégep et les CPE de la région, le Centre local de développement économique des Mou - lins et la Fondation du Cégep à Terre - bonne. Offerte gratuitement, elle per - mettait aux enfants d’avoir un premier contact avec la santé de leurs dents par l’entremise d’un rendez-vous complet et d’ateliers éducatifs. L’avantage d’un tel événement, comme le mentionne M. Gauthier, c’est de faire d’une pierre deux coups : « Les étudiants peuvent travailler avec une clientèle différente, et avec laquelle ils auront une approche différente, pendant que les enfants bénéficient de soins dentaires gratuits et en apprennent da - vantage sur leur santé buccodentaire, tout en s’amusant. » Il importe de rappe - ler que la clinique, ouverte de jour, offre des services à l’ensemble de la popula - tion. Texte : Béatrice Viens Côté Pression Dirigée/Énergie Dynamique Le pouvoir d’autoguérison du corps La Pression dirigée est une technique précise, sans douleur et très efficace qui donne au corps la poussée dont il a besoin pour replacer les systèmes nerveux, musculaire, osseux ou glandulaires responsables des maladies et des douleurs. Stress, fatigue, migraine, maux de dos, sciatique, fibromyalgie, dépression, etc. TDA/H, urine au lit, sommeil... Reçu d’assurance disponible Clinique de soins corporels Julie Boulay, Thérapeute en Pression Dirigée et Énergie Dynamique Membre de l’Association des Naturothérapeutes du Québec Terrebonne 450 477-0303
SCOLAIRE Deuxième prix pour le Collège Saint-Sacrement À l’occasion de la 45e édition de la Marche monde qui se tenait le 8 mai à Montréal, Oxfam-Québec es t fière de souligner l’originalité, le dynamisme et l’esprit de coopération du Collège Saint-Sacrement de Terrebonne. Inscrits au Concours d’outils d’animation fabriqués à partir de matériaux récupérés, les élèves ont su capter l’attention du jury grâce à l’impact significatif du message pour le respect de l’envi ronnement véhiculé par leur outil d’animation, appelé « Bouteilles et pot de fleurs ». Chaque année, à l’occasion de la Marche monde, ce concours permet aux jeunes d’exprimer leur solidarité en mettant de l’avant leurs i dées créatives et écologiques. À travers leurs outils d’animation, les jeunes témoignent de leurs préoccu pations et leur engagement. Ils choisissent une thématique qui les touche comme la justice alimentaire, le d roit des enfants, la consommation responsable, l’éducation pour tous ou tout autre enjeu qui les préoccupe. Brandissant fièrement ses outils, le Collège Saint-Sacrement a contribué à donner à la Marche monde d’Oxfam-Québec les couleurs de son engagement. (PC/Photo : Nicolas Montibert, Oxfam-Québec) Terrebonne RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 1001 afin d’autoriser le groupe d’usage « Hébergement (HE) » dans la zone 8660-64 (URBANOVA phase 1). AVIS PUBLIC est donné par la soussignée, assistant-greffier de la Ville de Terrebonne, que suite à l’assemblée publique de consultation, tenue le 11 mai 2015, le conseil a adopté le second projet de règlement numéro 1001-246 ayant pour objet de modifier le règlement de zonage numéro 1001. Ce second projet de règlement numéro 1001-246 contient des dispositions qui peuvent faire l’objet d’une demande de la part des personnes intéressées de la zone visée et de toute zone contiguë à celle-ci afin qu’un règlement qui les contient soit soumis à leur approbation conformément à la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités. Une telle demande vise à ce que le règlement contenant ces dispositions soit soumis à l’approbation des personnes habiles à voter de la zone à laquelle il s’applique, ainsi que de celles de toute zone contiguë d’où provient une telle demande valide. Objet du second projet de règlement Les dispositions du second projet de règlement numéro 1001-246 qui peuvent faire l’objet d’une demande sont les suivantes : Autoriser le groupe d’usage « Hébergement (HE) » dans la zone 8660-64, soit les usages hôtel, auberge, gîte du passant, centre d’accueil et habitation à loyer modique. Une copie du second projet peut être obtenue, sans frais, par toute personne qui en fait la demande, au bureau du greffier, au 775, rue Saint-Jean-Baptiste, à Terrebonne, durant les heures normales d’ouverture des bureaux. Zone concernée et zones contiguës La zone concernée est la zone 8660-64 et les zones contiguës sont les zones 8660-15, 8660-95 et 8860-91. Ces zones sont montrées au plan joint. Conditions de validité d’une demande Pour être valide, toute demande doit : indiquer clairement la disposition qui en fait l’objet et la zone d’où elle provient ; être reçue au bureau de la municipalité au plus tard le jeudi 28 mai 2015 à 16h30 ; être signée par au moins 12 personnes intéressées de la zone d’où elle provient ou par au moins la majorité d’entre elles si le nombre de personnes intéressées dans la zone n’excède pas 21. Personnes intéressées Est une personne intéressée, toute personne qui n’est frappée d’aucune incapacité de voter et qui remplit l’une des conditions suivantes :. ts !] Ii nirṛ.ṇ..ṃ..., w, ‘21 -. m ike Le mercredi 20 mai 2015 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-59 AUX PERSONNES INTÉRESSÉES AYANT LE DROIT DE SIGNER UNE DEMANDE D’APPROBATION RÉFÉRENDAIRE R È G L E M E N T NUMÉRO 1001-246 être domiciliée dans la zone d’où provient la demande depuis le 11 mai 2015 et, depuis 6 mois au Québec ; OU être, depuis au moins 12 mois, le 11 mai 2015, le propriétaire d’un immeuble ou l’occupant d’un établissement d’entreprise, au sens de la Loi sur la fiscalité municipale (chapitre F-2.1), situé dans le secteur d’où provient la demande ET l’inscription est conditionnelle à la réception par la municipalité d’un écrit par le propriétaire ou l’occupant demandant cette inscription. Condition supplémentaire particulière aux personnes physiques, à remplir le 11 mai 2015 : être majeur et de citoyenneté canadienne et ne pas être en curatelle. Conditions supplémentaires aux coproprié - taires indivis d’un immeuble et aux cooccupants, à remplir le 11 mai 2015 : être copropriétaire indivis d’un immeuble ou cooccupant d’un établissement d’entreprise dans la zone d’où peut provenir une demande depuis au moins 12 mois ; être désigné, au moyen d’une procuration signée par la majorité des personnes qui sont copropriétaires ou cooccupants depuis au moins 12 mois comme celui qui a le droit de signer la demande en leur nom et d’être inscrit sur la liste référendaire, le cas échéant. La procuration doit avoir été produite ou être produite avec la demande. Condition supplémentaire d’exercice du droit de signer une demande par une personne morale : toute personne morale doit désigner, par résolution, parmi ses membres, administrateurs ou employés, une personne physique qui, le 11 mai 2015 est majeure et de citoyenneté canadienne et qui n’est pas en curatelle. La résolution, ainsi transmise, est considérée comme une demande d’inscription à la liste référendaire. Sauf dans le cas d’une personne désignée à titre de représentant d’une personne morale, nul ne peut être considéré comme personne intéressée à plus d’un titre, conformément à l’article 531 de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités. AVIS PUBLIC Zone visée Zones contiguës 8660-64 8660-15 8660-95 8860-91 QUE les renseignements permettant de déterminer quelles sont les personnes intéressées ayant le droit de signer une demande peuvent être obtenus au bureau du Greffier. Absence de demandes Les dispositions du second projet qui n’auront fait l’objet d’aucune demande valide pourront être incluses dans un règlement qui n’aura pas à être approuvé par les personnes habiles à voter. Consultation du projet Le second projet peut être consulté au bureau du Greffier, durant les heures normales d’ouverture des bureaux. Donné à Terrebonne, ce 20 e jour du mois de mai 2015. L’assistant-greffier, Judith Viens, LL.L., MBA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 1La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 2-3La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 4-5La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 6-7La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 8-9La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 10-11La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 12-13La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 14-15La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 16-17La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 18-19La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 20-21La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 22-23La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 24-25La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 26-27La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 28-29La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 30-31La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 32-33La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 34-35La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 36-37La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 38-39La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 40-41La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 42-43La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 44-45La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 46-47La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 48-49La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 50-51La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 52-53La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 54-55La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 56-57La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 58-59La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 60-61La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 62-63La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 64-65La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 66-67La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 68-69La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 70-71La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 72-73La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 74-75La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 76-77La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 78-79La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 80-81La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 82-83La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 84-85La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 86-87La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 88-89La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 90-91La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 92-93La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 94-95La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 96-97La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 98-99La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 100-101La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 102-103La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 104