La Revue Québec n°57-02 20 mai 2015
La Revue Québec n°57-02 20 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°57-02 de 20 mai 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (267 x 417) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 23 Mo

  • Dans ce numéro : explosion de l'achalandage dans le transport collectif.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
A-46 Le mercredi 20 mai 2015 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca C COMMUNAUTAIRE] PROSPECTION DES VILLAGES PAR PUITS EAU MALI Source de vie, source de décisions D epuis sa création, Puits Eau Mali, orga - nisme non gouvernemental (ONG) de Ter - rebonne, a construit 18 puits pour des villa - ges maliens et béninois. L’accessibilité à l’eau garantit aux villageois une améliora - tion de leur qualité de vie et de leur santé, et assure par le fait même le recul de la pau -vreté, en favorisant notamment les potagers communautaires et l’implantation d’écoles. Bien que dans leur for intérieur, Nicole Meunier et Jean-Pierre Monette souhai - tent permettre à tous les villages de pro - fiter de cette source de vie, ils se doi - vent de faire des choix et de suivre un processus précis. Le couple fondateur procède ainsi à la prospection des villages en compagnie de Yacouba Mariko, leur partenaire au Mali et directeur général de la firme Les Forages Marik « Eau ». L’organisme se base sur deux critères. D’abord, le vil - lage ne doit pas posséder de forage fonctionnel. Ensuite, le nombre de villa - geois doit être supérieur à 500. La prospection débute alors que M. Mariko part à la rencontre d’un maire, le - quel lui fournit une liste des villages de la région. « Au Mali, les maires dirigent une région, un peu comme si Lanau - dière avait son propre maire », précise Mme Meunier. Cette liste permet à M. Mariko d’en apprendre davantage quant au profil des villages et de voir s’ils cor - respondent aux deux critères mention - nés précédemment. La liste en main, M. Mariko, accompagné d’un délégué de la mairie, rencontre les chefs et les sages des divers villages afin de leur expliquer le projet, tout en demeurant en commu - MAISON AL,l PROFIT DE opération enfant nication avec Mme Meunier et M. Mo - nette, à qui il fait parvenir ses observa - tions et autres informations utiles. Cela leur permet, de l’autre côté de l’océan, d’analyser les possibilités, notamment en fonction du budget disponible, et d’éventuellement donner l’approbation à M. Mariko. Une fois l’accord obtenu, M. Mariko se doit d’étudier, avec une équipe de géo - physiciens, le territoire des villages choi - sis – une étude qui coûte 600 $ par vil - lage et qui s’effectue habituellement en une journée. À l’aide de technologies GPS, l’équipe cherche des failles dans le sol et détermine deux points où on re - trouve de l’eau à proximité du village. À ce sujet, Mme Meunier avoue qu’il n’est pas toujours évident de trouver un point d’eau près des huttes, de sorte que l’état physique des femmes, qui doivent souvent marcher de longs kilomètres pour fournir de l’eau à leur famille, ne s’améliore pas forcément. Cependant, si l’effort physique demeure similairement le même, leur condition générale s’amé - liore : « Malgré les longues distances à parcourir, elles auront toujours la garan - tie de trouver un point d’eau – et celle-ci sera potable. » D’ailleurs, afin de prouver leur recon - naissance, les villageois décident d’y contribuer financièrement, même si là n’est pas du tout l’intention de Puits Eau Mali : « Les villageois ont une grande fierté, et participer au projet, autant fi - nancièrement qu’en matière de maind’œuvre, leur donne un sentiment d’ap - partenance incroyable. Ils nous donnent AIDEZNO à les aider et soleil fir- gagnez une maison de rêve ! Con lactei des maintenant vote courtier pour vous procurer voire billet au cart de 10$ DES MILLE-ÎLES inc. R1I1K ri't- i * RElé.1A}L a ! OpenlIon Enfant Soled, fwrs por4anavas dopma plus do 25 ansDES MILLE-ÎLES inc. DES MILLE-ÎLES inc. Avez-vous acheté votre billet de la maison Enfant Soleil ? Avez-vous acheté Appelez-nous, votre billet nous de la irons maison vous Enfant le porter. Soleil ? 101, montée Appelez-nous, des 838, nous montée irons vous Masson, le porter. 878, rue Saint-Isidore, Avez-vous acheté votre billet de la maison Enfant Soleil ? Pionniers, Appelez-nous, Lachenaie nous Est irons vous Mascouche le porter. Saint-Lin-Laurentides DES MILLE-ÎLES inc. 101, montée des Pionniers, Lachenaie 838, montée Masson, 878, rue Saint-Isidore, Saint-Lin- 980, boul. des Seigneurs, Terrebonne 101, montée des Est Pionniers, 838, montée Mascouche Masson, 878, rue Saint-Isidore, Laurentides Saint- 980, boul. des Seigneurs, J6W 1V1 Lachenaie J6V J6V 1H4 Est 1H4 Mascouche J7K 2L7 J7K Lin-Laurentides 2L7 J5M 2V4 Terrebonne J5M 4502V4 471-5503 101, montée des J6V Pionniers, 1H4 838, montée Masson, J7K 2L7 878, rue Saint-Isidore, 980, J5M boul. 2V4des Seigneurs, 450 439-6825 J6W 1V1 Lachenaie Est Mascouche Saint-Lin-Laurentides Terrebonne 450 582-5544 582-554450 966-9966450 966-9966 450 439-6825 450 471-5503 439-6825 J6V 1H4 J7K 2L7 J5M 2V4 J6W 1V1 450 582-5544 450 966-9966 450 439-6825 AIDEZ-NOUS 1er prix Une maison d’une valeur de 550 000 $ offerte par les Maisons Bonneville, meublée par Sears Canada et une allocation de 100 000 $ pour un terrain offerte par la Banque TD OU une somme 300 000 $ offerte par RE/MAX et Familiprix. Avez-vous acheté votre billet de la maison Enfant Soleil ? Appelez-nous, nous irons vous le porter. 450 471-5503 980, boul. des Seigneurs, Terrebonne J6W 1V1 450 471-5503 La ville de Kodialanida, qui ne possède pas de forage fonctionnel à l’heure actuelle, fait partie de s 16 villa - ges choisis pour la mission 2015-2016. ainsi une mise de fonds de 4%, mon - tant que nous conservons tout de même en cas de bris ou pour l’entretien du puits », explique Mme Meunier. Avec une moyenne de 1 500 à 3 000 litres d’eau à l’heure fournis par les puits, les besoins des populations sont plus que comblés : « Il est toujours spécial de voir à quel point les villageois se limitent malgré tout dans leur consommation. Ils Prenons le relais Terrebonne Î1e-des-Nloulins juin i F. relaispourlavie.ca 1 888 668-1013 Desjardins Caïssr de Terralsurine Cooprlrr pnur Pasrnir ont grandi dans une mentalité qui évite le gaspillage », ajoute-t-elle. Là-bas, l’eau n’est utilisée que pour le strict mini - mum. Si elle fait la joie des villageois et leur procure une meilleure qualité de vie, ils s’assurent de ne pas mettre cette richesse naturelle en péril, « un exemple à suivre pour notre propre so - ciété », conclut Mme Meunier. Texte : Béatrice Viens Côté ! 7l4171 LA RIG C#â1 MO *'_,s. - S auvons de vies. Société canadienne du cancer em A Tcrre67>llnc
C COMMUNAUTAIRE JOURNÉE SPAGHETTI DU MAIRE DE TERREBONNE Célébrer la solidarité L Michel a Journée spaghetti du maire de Terre - bonne est de retour le 23 mai, au plus grand plaisir de tous. Il y a deux ans, l’évé - nement avait permis de recueillir 32 000$, lesquels avaient été distribués également entre des organismes d’aide de la ville. Béatrice Viens Côté redaction@larevue.qc.ca L’esprit de la Journée spaghetti : don - ner à ceux qui donnent. « Nous sommes fiers d’avoir autant d’organismes de ce genre qui desservent l’ensemble du ter - ritoire. Ces organismes, qui fournissent de l’aide alimentaire et matérielle aux ci - toyens dans le besoin, font toujours preuve de créativité, d’originalité et de débrouillardise. On réalise qu’avec peu de moyens, on rend service à énormé - ment de gens. Il est donc primordial de soutenir le Comité d’aide aux Lachenois, le Service d’aide SEDAI TSS, les Œuvres de Galilée et le Comité d’aide aux Plai - nois », souligne le maire de Terrebonne, Jean-Marc Robitaille. De son côté, Michel Leroux, président du comité organisateur, ajoute que ces organismes ont besoin de la participa - tion des citoyens en tout temps : « Du - rant le temps des Fêtes, la population terrebonnienne se montre particulière - ment généreuse en offrant des denrées non périssables lors de la guignolée. Ce - pendant, bien qu’appréciée en décem - bre, cette aide ne comble les besoins. Tour du JARDIN, naitre._=.. paysagiste Votre Maître Paysagiste, un professionnel qui vous assure la qualité UN SALON DOUILLET DANS LE JARDIN Abrité par une pergola de bonne dimension, cet endroit confortable invite les baigneurs à la détente. Conçu à même la remise de jardin, votre nouveau salon maximise l’espace et in - tègre le coin rangement de façon harmonieuse et discrète. Le bois confère un style naturel qui se marie parfaitement aux tendances contemporaines de l’aménagement. De chaque côté de la pergola, des pots d’allure moderne rehaussent la beauté tout en atténuant la beauté tout en atténuant la prestance de la structure. AA4E HAU E M E Pit C d MYl E 2- YAW UNI Tél. : 450 474-4618 www.andryves.com Leroux et Jean-Marc Robitaille, en compagnie de conseillers municipaux, de collègues de la Ville et de représentants des organismes d’aide de Terrebonne, étaient fiers d’annoncer la 6 e édition de la Journée spaghetti du maire. que pour une courte période. » La Jour - née spaghetti, c’est donc une sorte de Noël d’été, un événement qui célèbre la solidarité à Terrebonne, qui prouve le sentiment communautaire qui y règne, et qui réunit les familles. Cette journée festive, en collaboration avec Mangiamo !, se déroulera le samedi 23 mai à l’école Armand-Corbeil, de 11 h à 20h. Au menu ne se retrouve pas que du spaghetti, mais aussi des activités qui plairont à toute la famille : animation, maquillage, jeux gonflables, lecture, tou - tous et musique. Spécialement cette an - née, les plus petits comme les plus grands auront l’occasion de rencontrer les pompiers, les policiers et les cols bleus, et d’admirer leur équipement et leurs camions ! Les billets sont disponi - bles à la porte et auprès des organismes concernés, au coût de 10 $ par adulte et de 5 $ par enfant âgé de 5 à 12 ans. 2015 André Fournier et Yves Charest Paysagiste Andryves enr. Le mercredi 20 mai 2015 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-47 PROMOTION 12 MOIS SANS PAIEMENTS NI INTÉRÊTS On adore faire sourire… C’est pourquoi nous offrons à tous nos nouveaux clients le blanchiment gratuit ! (une valeur de 400$) Avec tout examen complet et nettoyage, au prix de 220$ incluant radiographie panoramique. * Plans de financement Une équipe professionnelle La plus haute technologie Dentisterie générale/Cerec/Implantologie Orthodontie/Invisalign/Endodontie Maladies des gencives *Jusqu’au 30 juin 2015 Gestion des assurances Prenez rendez-vous maintenant : 450 477-7722 5821, boul. Laurier, La Plaine Centredentaireelie.ca



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 1La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 2-3La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 4-5La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 6-7La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 8-9La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 10-11La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 12-13La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 14-15La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 16-17La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 18-19La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 20-21La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 22-23La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 24-25La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 26-27La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 28-29La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 30-31La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 32-33La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 34-35La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 36-37La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 38-39La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 40-41La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 42-43La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 44-45La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 46-47La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 48-49La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 50-51La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 52-53La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 54-55La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 56-57La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 58-59La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 60-61La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 62-63La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 64-65La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 66-67La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 68-69La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 70-71La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 72-73La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 74-75La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 76-77La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 78-79La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 80-81La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 82-83La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 84-85La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 86-87La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 88-89La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 90-91La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 92-93La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 94-95La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 96-97La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 98-99La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 100-101La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 102-103La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 104