La Revue Québec n°57-02 20 mai 2015
La Revue Québec n°57-02 20 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°57-02 de 20 mai 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (267 x 417) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 23 Mo

  • Dans ce numéro : explosion de l'achalandage dans le transport collectif.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
A-2 Le mercredi 20 mai 2015 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca FINANCEMENT DISPONIBLE À la fine pointe du du manufacturier jusqu’à confort Climatiseur mural 62, 09$* à partir de 62, 09$*/mois Climco Climatisation & chauffage Achetez un système Mr. Slim admissible et recevez un rabais 250 $ et 6 ans sur pièces et main d’œuvre et 10 ans sur compresseur Rabais de 250 $ sur les doubles zones A9î}_821.5-9673-37 RBQ : 8215-9823-37 Les images peuvent différer. Rabais jusqu’à 250$ du manufacturier. L’offre se termine le 15 juin 2015, détails en succursale. *Certaines conditions s’appliquent voir détails en magasin. Pour un temps limité.rlirsIlfM° OUVERT AU PUBLIC OUVERT AU PUBLIC 1044, rue Nationale, Terrebonne T:450 471-8383 WWW.CLIMCO.CA Modèle FE ENERGY STAR HAUTE EFFICACIIE HIGH EFFICIENCY wa d. kehrw. MITSUBISHI ÉLECTRIQUE Admission à l’aide financière et financement disponible. MITSUBISHI ÉLECTRIQUE [IVIIVITO
C COÛTS DES SERVICES MUNICIPAUX Terrebonne s’améliore, Mascouche glisse au classement L ACTUALITÉ e Centre sur la productivité et la prospéri - té de HEC Montréal a publié dans « La Presse », le 12 mai, son 3 e Palmarès des mu - nicipalités du Québec*. Au tableau du coût moyen de ses services municipaux, la Ville de Terrebonne affiche un excellent score, se classant 4 e parmi les 10 villes de plus de 100 000 habitants. En comparaison, la Ville de Mascouche lui fait contraste en occu - pant le 16 e rang des 24 municipalités de 25 000 à 49 999 habitants. Karine Limoges presse@larevue.qc.ca Terrebonne a en effet perfectionné son score global par rapport à l’année précédente, passant du 6 e au 4 e rang des villes à la démographie similaire, ses citoyens déboursant 4,61% moins cher pour leurs services municipaux. À Mas - couche, les citoyens paient plutôt 1,81% de plus qu’ailleurs, toujours en fonction des municipalités de même taille. Toutefois, ce résultat détone avec les chiffres de 2009, alors que les servi - ces coûtaient jusqu’à près de 17% plus que dans les autres municipalités. « Les chiffres montrent qu’il y avait un travail important à faire pour remettre les finances en ordre. Depuis notre arri - vée, notre administration a changé de cap dans le processus d’attribution de contrats, pour lequel nous sommes plus sévères », a commenté le maire de Mas - couche, Guillaume Tremblay, rappelant que les données reflètent la réalité de 2013. Notant au passage que la Ville de Mascouche figure parmi celles ayant le moins de cadres, M. Tremblay stipule qu’il y a un retard à combler. « La popula - tion s’attend à des services auxquels elle a droit, et l’objectif est de bonifier l’offre de services. » Au chapitre des dépenses totales par RÉMUNÉRATION habitant, les deux villes font tout de même belle figure avec des dépenses à Terrebonne de 1 617,17 $ par habitant, ce qui lui vaut le 2 e rang, et à Mascou - che, de 1 536,11 $ par habitant, ce qui lui confère le 12 e rang. « Nous consta - tons avec enthousiasme que notre ville, qui occupait déjà un rang favorable selon les différents indicateurs de gestion, continue de progresser positivement », a réagi le maire de Terrebonne, Jean-Marc Robitaille. Selon ce dernier, les données liées aux dépenses par habitant reflètent la rigueur de son administration quant à la gestion des deniers publics. Les dépenses Sur le plan des dépenses, Terrebonne paie moins cher ses services munici - paux autant en ce qui a trait à l’adminis - tration, à la voirie, au déneigement, à la police, à la sécurité incendie, à la ges - tion de ses déchets qu’aux loisirs et à la culture. Le seul service plus coûteux qu’ailleurs s’avère celui des égouts, qui s’élève à 9 613,89 $ par kilomètre de conduites. Pour sa part, Mascouche se démar - que positivement quant aux dépenses pour l’administration, la voirie, la préven - tion des incendies, la gestion des dé - chets ainsi que les loisirs et la culture. En contrepartie, le déneigement coûte encore cher – soit 2 000 $ de plus par kilomètre par rapport aux villes équiva - lentes –, de même que son service de police et son service des égouts. Soulignons que Mascouche se pen - che actuellement sur les prochains de - vis de déneigement, le contrat arrivant à échéance en 2015. L’endettement lié au développement Chez les deux villes, le niveau d’endet - tement atteint des sommets alors que Terrebonne se classe au 10 e et dernier rang, tandis que Mascouche se perche au 22 e rang sur 26. Chacune cultive res - pectivement un endettement de 4 071 $ et de 3 173,97 $ par 100 000 $ de la ri - Performance, dévouée et qualifiée en construction Bur : 450 471-5503 Cell : 514 730-2221 www.chantalauger.com Vous voulez acheter ou vendre Appelez-moi REMAX DES MILLES- Î LES INC Chantal Auger Courtier immobilier Le mercredi 20 mai 2015 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-3 chesse foncière uniformisée (RFU). À ce propos, le maire de Terrebonne assure que cette situation témoigne des « pro - jets de développement soutenu qui ont marqué la municipalité dans les dernières années ». « La dette est directement re - liée aux investissements nécessaires à la réalisation de ces projets », a conclu le premier magistrat. Pour son homologue de Mascouche, Guillaume Tremblay, l’administration a su bien gérer les deniers publics en n’a - doptant aucun règlement d’emprunt en 2015, notamment en prévoyant le paie - ment du poste de police en 2016, et ce, afin de respecter la capacité de payer des citoyens. « N’oublions pas que nous sommes assis sur une grande richesse avec les terrains de l’aéroport, dont les bénéfices rapporteront des dizaines de millions de dollars, une marge de ma - nœuvre intéressante pour les années fu - tures », a-t-il conclu. * Notons que les données du palmarès reflètent les chiffres de l’année 2013. Salaires élevés à Mascouche, moindres à Terrebonne S i Terrebonne suit la tendance et paie maîtres employés à Terrebonne reçoi - en province, ce qui confère à Terre - tres affichent par ailleurs des conditions sa - même un peu moins ses employés, Mas - vent en moyenne 127 682,70 $, une bonne le 4 e rang à ce chapitre. lariales plus que satisfaisantes, ayant une couche, au contraire, les rétribue très bien, et ce, malgré le fait qu’elle ait un poids dé - mographique en deçà de son homologue. À somme très près de celles qu’octroient les villes équivalentes, soit 128 103,90 $. Cette donnée vaut cependant à Terre - Quand on se transporte à Mascouche, on remarque que la rémunération globale atteint un sommet au Palmarès avec une rémunération moyenne de 115 913,80 $ versus 110 402,10 $ pour le groupe. À l’opposé, ses cols bleus reçoivent Terrebonne, le salaire moyen atteint bonne le 7 e rang sur 10 municipalités de moyenne de 78 232,85 $ à comparer à un salaire moindre que le groupe de ré - 88 397,63 $ par emploi équivalent à temps 100 000 habitants et plus. Les cols 72 610 $ pour le groupe- témoin. férence, soit 65 343,58 $ par rapport à plein tandis qu’à Mascouche, le salaire bleus obtiennent pour leur part en À ce titre, la Municipalité occupe le 20 e 67 123,41 $ ailleurs. À cet égard, Mas - moyen touche les 78 232,85 $. Les cadres, professionnels et contre - moyenne une rétribution de 72 230,32 $ comparativement à 78 530,92 $ ailleurs rang sur 23 municipalités équivalentes. Ses cadres, professionnels et contremaî - couche se glisse au 10 e rang sur 23. Texte : Karine Limoges ESTIMATION GRATUITE Entrepreneur spécialisé Bardeaux d’asphalte Toiture en pente Rénovation et modification de corniche Déneigement de toiture Travail avec garantie écrite Assurance responsabilité Membre A.P.C.H. TOITURES Estimation gratuite RBQ : 8289-2142-42 Des Moulins 514 944-7135 www.toituredesmoulins.com DE RABAIS 10% Sur votre nouvelle toiture et offert à la signature de l’entente. Valide sur un minimum de 1000pi.ca Jusqu’au 15 juillet 2015 Au chapitre des dépenses totales par habitant, Terrebonne et Mascouche font belle figure, se classan t respectivement au 2 e et au 12 e rang des municipalités de leur poids respectif. ANDRÉ LEROUX POUR L’ACHAT DE VOTRE VÉHICULE NEUF ET USAGE CONTACTEZ-MOI 514 229-1263 1245, montée Masson, Masson, Terrebonne Terrebonne 450 471-4111 MAINTENANT OUVERT 2800, boul. de la Pinière 450 471-0111 lundi au samedi de 6 h à 15 h dimanche de 7 h à 15 h CLINIQUE SANTÉL. BÉDARD DES SERVICES DE HAUTE QUALITÉ. RAPIDES ET COURTOIS Prélèvements sanguin s SUR PLACE ou À DOMICILE Vaccins santé-voyage Infirmières membres de L’OIIQ Ostéopathie Médico esthétique Reçu disponible 450 326-1133 ou 514 702-2853 559, montée Masson Terrebonne J6W 2Z4 (face à la rue Ernest Mathieu) ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 1La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 2-3La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 4-5La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 6-7La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 8-9La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 10-11La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 12-13La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 14-15La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 16-17La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 18-19La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 20-21La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 22-23La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 24-25La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 26-27La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 28-29La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 30-31La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 32-33La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 34-35La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 36-37La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 38-39La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 40-41La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 42-43La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 44-45La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 46-47La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 48-49La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 50-51La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 52-53La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 54-55La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 56-57La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 58-59La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 60-61La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 62-63La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 64-65La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 66-67La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 68-69La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 70-71La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 72-73La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 74-75La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 76-77La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 78-79La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 80-81La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 82-83La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 84-85La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 86-87La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 88-89La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 90-91La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 92-93La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 94-95La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 96-97La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 98-99La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 100-101La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 102-103La Revue Québec numéro 57-02 20 mai 2015 Page 104