La Revue Québec n°56-26 12 nov 2014
La Revue Québec n°56-26 12 nov 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56-26 de 12 nov 2014

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (267 x 419) mm

  • Nombre de pages : 90

  • Taille du fichier PDF : 24,5 Mo

  • Dans ce numéro : aéroport de Mascouche... le projet meurt au feuilleton.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
B-2 Le mercredi 12 novembre 2014 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca VISITEZ NOTRE SITE WEB www.subarurepentigny.com SUBARU Repentigny 575, rue Notre-Dame, 450 585-9950 514 891-9950
CULTUREL Le mercredi 12 novembre 2014 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca B-3 Mathieu Bellemare et ses « Chants des marais et des morts » T out était orchestré pour la parution du disque-livre « Chants des marais et des morts » de Mathieu Bellemare le 8 novembre à la chapelle du Collège Saint-Sacrement. Plus de 100 personnes ont assisté au dévoi - lement particulier. Le lauréat de MusiQuali - té 2014 dans les catégories Auteur-composi - teur-interprète et Coup de cœur a profité de l’occasion pour exposer également une grande partie des illustrations contenues dans son disque-livre. Liant la chanson, la musique théâtrale, le conte et l’illustration, l’album de dix chansons et le livre d’illustrations per - mettent une « écoute visuelle » hors de l’ordinaire. Nous transportant au plus profond de ses souvenirs, l’œuvre de Mathieu Bellemare se veut complète. « Ce sont des histoires au-delà du réel, des souvenirs d’enfant au regard vierge. Je raconte donc ces souvenirs avec beaucoup de symbolique et parfois à double sens, comme dans la pièce « L’Orphelin » où l’on réalise à la toute fin que la mère n’a pas abandonné son en - fant, mais l’a porté aux portes de l’or - phelinat. Sans prétention, je veux dire qu’on juge souvent trop vite sans avoir toutes les pièces du puzzle », a-t-il expli - qué. Mathieu Bellemare et son ensemble. (Photo  : Gilles Fontaine) Mathieu Bellemare lors du mini-concert au lance - ment de son disque-livre « Chants des marais et des morts ». (Photo  : Gilles Fontaine) Spectacle et film Pendant la soirée, dans une ambiance bien à propos, l’artiste a offert des piè - ces à l’auditoire, dont « La maison qui fait peur », chanson qu’il a interprétée lors des finales du concours MusiQualité 2014, et « Fanny et Sous les géraniums ». Le spectacle était bien loin d’être terminé, car l’auteur-compositeurinterprète-conteur-illustrateur a fait état de toute sa créativité en présentant un court film des illustrations de trois au - tres pièces de son disque-livre  : « L’Or - phelin », « L’Escargot » et « Orléanne ». La production de ce disque-livre aura nécessité plus de trois ans de travail et de création. « C’est certain que lorsque j’écrivais la musique, j’avais des images en tête comme une musique de film. Je les voyais défiler, mais c’est vraiment en les dessinant que l’ambiance et la forme se sont précisées. Cependant, la musique a imposé le rythme aux illus - trations. Il devait y avoir cohérence et je me suis trouvé à devoir faire plus d’illus - trations que je pensais », dévoile le prin - cipal intéressé. « Maintenant que mon disque-livre est sorti, je veux le faire rayonner et l’offrir. Pour ceux et celles qui voudront faire partie de l’expérience, j’espère les toucher et ravi - ver quelque chose en eux », a-t-il ajouté. Pour découvrir les histoires vécues de nos enfances perdues, on peut se pro - curer l’œuvre disque-livre « Chants des marais et des morts » chez Archambault, dans les librairies participantes et sur le site officiel de l’artiste au www.mathieubellemare.com. De plus, plusieurs dates de spectacle sont pré - vues et annoncées, tant sur le site offi - ciel que sur la page Facebook « Mathieu Bellemare – Musique ». Texte  : Gilles Fontaine SUITE DE LA PAGE B-1 Voyage musical sous le soleil Dans ce spectacle qui tourne un peu partout au Québec depuis maintenant deux ans, le chanteur a réuni toutes ses passions  : la musique francophone, la danse et l’ambiance électrisante des rythmes latins, à l’image de ses deux al - bums, « Danza » et « Danza 2 ». L’artiste propose en effet de vieilles chansons francophones adaptées à la sauce la - tine, dont « Quand je vois tes yeux », « Comme d’habitude » et « Pour un flirt ». « Ce sont de vieilles chansons que j’écoutais quand j’étais petit qui m’ont toujours porté. J’ai décidé de les unir à ma passion pour la musique latine avec l’intention d’entraîner les gens là-de - dans », explique le principal intéressé. Cela semble fonctionner  : « Un specta - teur l’autre fois m’a remercié des deux heures à Cuba que je lui avais offert. Dans ce temps-là, je me dis  : « mission accomplie » ! », renchérit-il avec fierté. Résultat entraînant S’il peut être étonnant d’entendre les succès de Dany Brillant, Claude Fran - çois et Michel Delpech en sol cubain, les arrangements proposés par Domini - que Hudson et ses musiciens semblent couler de source, et le résultat est fran - chement entraînant. Lorsqu’on lui demande s’il s’agit d’une tâche facile que de combiner les musi - ques francophones et latines, il ré - pond avec le sourire  : « C’est un proces - sus intéressant. Comme je travaille avec des musiciens cubains, qui ne sont pas nés ici, ces derniers ne connaissent pas les chansons que je leur propose. Il est donc très facile pour eux d’apporter leur culture et leur style. Je les joue simplement à la guitare et les différents instruments embarquent dans la fête. Le réalisateur s’assure ensuite de con - server un côté « pop » aux chansons, ce qui est très important pour moi. » Coup de foudre latin C’est en travaillant sur un bateau de croisière pendant un an dans les Caraï - bes que la passion de la musique latine a envahi le musicien-chanteur. « Ça a été le coup de foudre pour ces peuples qui semblent toujours s’amuser. Ils décro - chent du boulot et des difficultés qu’ils rencontrent en se rassemblant le soir pour danser et faire la fête. Quand ils dansent, on les voit revivre », relate-t-il. Cette découverte, jumelée à son inté - rêt pour les cultures latines et surtout leur situation géographique – « Je dis souvent que je suis né au mauvais en - droit, je n’aime pas le froid », soutient-il – a ainsi donné lieu aux deux albums « Danza » et au spectacle du même nom. Ayant trouvé son créneau, l’artiste a déjà hâte au moment où le troisième al - bum verra le jour. « Ce n’est pas pour bientôt parce que je souhaite laisser vi -vre le deuxième. Mais il est certain qu’il y aura un « Danza 3 ». J’ai trop de plaisir à faire ça et les gens embarquent. Ça fait tellement du bien de leur donner un peu de soleil », conclut-il. Le 22 novembre, Dominique Hudson compte bien faire briller le soleil dans la salle du Moulinet. (Photo  : courtoisie) Pour prendre part à la fête cubaine que proposeront Dominique Hudson et ses musiciens, le 22 novembre à 20 h à la salle du Moulinet, réservez vos billets par téléphone au 450 492-4777 ou sur le site du TVT au www.theatreduvieuxterrebonne.com.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 1La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 2-3La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 4-5La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 6-7La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 8-9La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 10-11La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 12-13La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 14-15La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 16-17La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 18-19La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 20-21La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 22-23La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 24-25La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 26-27La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 28-29La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 30-31La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 32-33La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 34-35La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 36-37La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 38-39La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 40-41La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 42-43La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 44-45La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 46-47La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 48-49La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 50-51La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 52-53La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 54-55La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 56-57La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 58-59La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 60-61La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 62-63La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 64-65La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 66-67La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 68-69La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 70-71La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 72-73La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 74-75La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 76-77La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 78-79La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 80-81La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 82-83La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 84-85La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 86-87La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 88-89La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 90