La Revue Québec n°56-26 12 nov 2014
La Revue Québec n°56-26 12 nov 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56-26 de 12 nov 2014

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (267 x 419) mm

  • Nombre de pages : 90

  • Taille du fichier PDF : 24,5 Mo

  • Dans ce numéro : aéroport de Mascouche... le projet meurt au feuilleton.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
A-36 Le mercredi 12 novembre 2014 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca DES GENS DE ET D’ACTION ! Un combat d’amour et d’espoir N é prématurément le 1er janvier 2011 après seulement 24 semaines et un jour de grossesse, Émil Robitaille ne pesait que 670 g lorsqu’il est entré dans ce monde. Même s’il était minuscule, il a dès lors pris toute la place dans la vie de ses pa - rents, Julie Jobin et Frédéric Robitaille, qui avaient rêvé de lui pendant plus d’une décennie. Depuis, rien n’a changé  : Émil est demeuré leur miracle. Et s’ils font tout pour lui, ils demandent maintenant à la po - pulation de les aider à soutenir leur petit ange. Véronick Talbot redaction@larevue.qc.ca « Lorsqu’il est né, Émil n’était pas tout à fait formé, confie sa mère avec la même émotion qui l’habitait il y a quatre ans de cela. Lors de l’accouche - ment par voie naturelle, son cerveau a été compressé, ce qui lui a causé une hémorragie cérébrale. Les saigne - ments ont finalement cessé, mais l’in - cident a laissé des cicatrices, puis des séquelles d’ordre moteur. » À bientôt quatre ans, le petit Terre - bonnien a le côté droit de son corps semi-paralysé. Il ne marche pas et ne parle pas, mais sa mère assure qu’il comprend ce qu’on lui dit. « Son cerveau emmagasine tout ce qu’on lui dit, mais avec la parole, il n’est pas capable de s’exprimer. » C’est une situation qu’elle a espoir de changer en achetant une chambre hy - perbare, reconnue pour ses bienfaits à de multiples niveaux. « Cela permettrait d’oxygéner son cerveau et de bien le nettoyer, comme on nettoie le disque dur d’un ordinateur. Ça aère les parois du cerveau et régénère les cellules les plus faibles. Les bienfaits des cham - bres hyperbares sont reconnus, non seulement pour la paralysie cérébrale, mais aussi pour l’Alzheimer, le Parkin - son, les traumatismes crâniens, la cica - trisation, le système immunitaire… C’est le pédiatre d’Émil qui nous a par - lé de ça, et tous les spécialistes qui le traitent ont abondé dans le même sens. Ils croient tous qu’une chambre hyperbare pourrait l’aider et améliorer sa situation. » D’ailleurs, elle a eu écho du cas d’un enfant qui, comme Émil, ne parlait pas et ne marchait pas. Après un traite - ment dans une chambre hyperbare à l’Île-Perrot, en revenant sur l’autoroute il s’est mis à parler à sa mère. « Elle s’est immobilisée sur le bord de la voie et a pleuré toutes les larmes de son corps », poursuit la mère d’Émil. « Tous les espoirs sont permis » Le problème, c’est qu’il en coûte en - tre 20 000 $ et 22 000 $ pour une chambre hyperbare. « Il est aussi possible d’opter pour la location. Pour un traitement de 40 jours, l’équipement se loue entre 2 500 $ et 3 500 $. Par contre, les méde - cins m’ont dit qu’il ferait mieux d’ache - ter une chambre hyperbare, puisqu’on ne connaît jamais à l’avance le nombre de traitements nécessaires. Ce serait donc plus rentable d’opter pour l’achat que pour la location. » Elle serait même prête à partager la chambre hyperbare une fois achetée, si d’autres parents en ont besoin. « C’est un service tellement peu acces - sible. Les listes d’attente sont intermi - nables, et l’équipement coûte cher. Vous savez, je me suis tellement bat - tue pour mon fils. Je l’ai espéré 11 ans avant de l’avoir, et il m’a changée. Il m’a rendu plus fonceuse. Je sais qu’a - vec une chambre hyperbare, tous les espoirs seraient permis. Alors je vais tout faire pour lui en procurer une. » « Ce n’est plus le même enfant » Les espoirs sont d’autant plus per - mis que depuis qu’Émil fréquente le Centre de réadaptation La Myriade et qu’il a des ateliers de stimulation à la garderie, son évolution a été mar - quante. « Ce n’est plus le même en - fant. Je dirais que sa situation s’est améliorée de 75%. Par exemple, avant, il ne nous écoutait pas. Il était dans sa bulle. Maintenant, par des ges - tes, il réussit à nous exprimer des de - mandes claires. » « Au départ, moi et Frédéric étions tellement heureux qu’il soit en vie. Nous n’en demandions pas plus ! Mais maintenant que nous voyons sa pro - gression, c’est impossible de ne pas entretenir d’espoir que son état s’amé - liore davantage », poursuit Mme Jobin. Pour l’aider à récolter suffisamment de fonds pour l’achat d’une chambre hyperbare, elle peut compter sur l’ap - pui du Club Optimiste de Lachenaie. « Comme nous n’avons pas de fonda - tion au nom d’Émil, les gens doivent passer par le Club Optimiste pour lui faire un don. Nous nous estimons privi - légiés que l’organisme ait ainsi accepté notre demande et décidé de nous ai - der. » Pour remercier le Club de tout ce qu’il fait pour son fils, la mère de fa - mille a d’ailleurs décidé de s’y impli - quer. « Depuis quatre ans, ma vie tourne autour d’Émil. Là, je me suis dit que ça me ferait du bien de prendre du temps pour me changer les idées et de le faire, en plus, pour aider d’autres personnes. Par exemple, je contribue - rai à préparer des paniers de Noël d’ici le temps des Fêtes. » Pour faire un don pour Émil, commu - niquez avec le Club Optimiste de La - chenaie, au 450 964-2852, ou faites un chèque au nom de l’organisme à l’at - tention du jeune Terrebonnien. Vous pouvez également joindre Julie Jobin au 438 874-0052 ou à emil01@hotmail.com Julie Jobin, Frédéric Robitaille et Émil. Lorsqu’il est né, Émil ne pesait que 670 g. Le quotidien d’un jeune combattant Encore aujourd’hui, Julie Jobin doit accompagner son fils à de nombreux rendez-vous. Il y a deux ans, elle devait aller à l’Hôpital de Montréal pour En - fants chaque semaine, mais dorénavant, elle va avec Émil deux fois par se - maine au Centre Le Bouclier. Les mardis, le jeune garçon suit parallèlement des ateliers de stimulation au Centre La Myriade, et les jeudis et vendredis, il en fait autant à la garderie. De plus, une travailleuse sociale vient le voir cha - que deux semaines, et il doit voir le pédiatre aux trois mois ainsi que le neuro - chirurgien une fois par année. Pas de doute, Émil est encore un petit garçon, mais un petit garçon qui a gravi bien plus de montagnes que de nombreux adultes et qui continue de le faire au quotidien. Vous souhaitez souligner l’implication d’une personne de cœur et d’action qui se dis - tingue par ses valeurs, son engagement et sa persévérance ? Qu’il s’agisse de l’un de vos proches, d’une connaissance, d’un organisme ou même d’une personnalité de la région, n’hésitez pas à nous faire parvenir vos suggestions à redaction@larevue.qc.ca.
Le mercredi 12 novembre 2014 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-37 « Moi, je suis là pour vous. » Je m’appelle Caroline et je suis responsable des relations avec la communauté pour le projet Oléoduc Énergie Est au Québec. Pour bâtir notre oléoduc, il faut d’abord bâtir des rapports humains sincères et transparents. C’est en plein ce que je fais, tous les jours, avec les communautés partenaires du projet. C’est vraiment important pour nous de bien comprendre comment le projet s’inscrit dans la vie des gens. Pour ça, au-delà des études passées et en cours, il faut les rencontrer, et surtout, les écouter. On a donc organisé près de 27 journées portes ouvertes partout au Québec. Chacune nous a rapprochés de nos communautés et a contribué à renforcer un projet déjà porteur de création d’emplois et d’avantages économiques. De quoi être tous vraiment fiers. Mieux s’informer sur le projet Oléoduc Énergie Est, c’est découvrir un projet d’avenir sensé et bien pensé. OleoducEnergieEst.com TransCanada est une entreprise canadienne qui, depuis plus de 60 ans, construit des pipelines et des infrastructures énergétiques sécuritaires et fiables.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 1La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 2-3La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 4-5La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 6-7La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 8-9La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 10-11La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 12-13La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 14-15La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 16-17La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 18-19La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 20-21La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 22-23La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 24-25La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 26-27La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 28-29La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 30-31La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 32-33La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 34-35La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 36-37La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 38-39La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 40-41La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 42-43La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 44-45La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 46-47La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 48-49La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 50-51La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 52-53La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 54-55La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 56-57La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 58-59La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 60-61La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 62-63La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 64-65La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 66-67La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 68-69La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 70-71La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 72-73La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 74-75La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 76-77La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 78-79La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 80-81La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 82-83La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 84-85La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 86-87La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 88-89La Revue Québec numéro 56-26 12 nov 2014 Page 90