La Revue Québec n°55-18 18 sep 2013
La Revue Québec n°55-18 18 sep 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°55-18 de 18 sep 2013

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (356 x 534) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 39,9 Mo

  • Dans ce numéro : chartre des valeurs québécoises... le débat se transporte dans Les Moulins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
B-2 Le mercredi 18 septembre 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca
David Jalbert lance le bal P CULTUREL UN CAFÉ, UNE CHANSON our le lancement de sa troisième saison, l’atelier Un café, une chanson a offert une agréable surprise au soir du 11 septem - bre. Nul autre que David Jalbert s’est prêté au jeu d’une répétition devant public, offrant quelques chansons inédites au passage. Pénélope Clermont journaliste@larevue.qc.ca Prouvant la popularité de l’atelier, qui devient dès cette année Les Mercredis un café, une chanson, puisque les sa - medis soirs ne figureront plus dans la programmation, le deuxième étage de la Brûlerie de la rivière affichait complet au moment du lancement. Une quarantaine de personnes a ainsi eu droit à une pres - tation pour le moins intime du chanteur de Mascouche David Jalbert. Mais avant d’en arriver à ce moment, voyons ce que réserve cette année le projet initié par Josée Goulet. Les vacances ont été de courte durée pour les artistes associés aux Mercredis un café, une chanson, après des presta - tions notamment au Symposium de l’AAAVT et lors de la Fête au Clair de En plus d’offrir des titres inédits, David Jalbert a bien fait rire le public avec des anecdotes familiales et des chansons grivoises. (Photo : Pénélope Clermont) SUITE DE LA PAGE B-1 Lune (en première partie des Cowboys Fringants), mais c’est tout de même avec une énergie renouvelée qu’ils se - ront du rendez-vous tous les mercredis à 19 h 30, à partir de ce soir, le 18 sep - tembre. Les artistes au rendez-vous Parmi ces derniers, on en reconnaîtra des habitués comme Fil, Olivier La - marre, Pascal Leblanc et Simon Lacas, mais aussi de nouveaux venus. À cet ef - fet, la soirée du 5 février promet d’être spéciale avec la présence de trois jeu - nes comédiennes-chanteuses, soit Caro - lyne Mailhot, Gabrielle Roy Lemay et Sa - rah Laflamme, qui feront la lecture publi - que d’un théâtre musical qu’elles ont créé à partir des œuvres de Clémence DesRochers. Du côté des expositions, la saison prend forme avec les œuvres vibrantes de Jordi, qui seront remplacées en octo - bre par celles des artistes de l’AAAVT. Les mêmes tableaux qu’ils ont réalisés lors de leur séjour en Normandie. Le vernissage aura lieu le 6 octobre de 14 h à 17h. Paul Desmarais, Damie, Ca - roline Dion et bien plus poursuivront le bal. Enfin, du 17 au 23 mars, le Festival de la francophonie Le Mot reprendra du service. Comme l’an dernier, Un café, une chanson y proposera 10 heures de chansons francophones originales dans le cadre du 10 à 10 : 10 heures, 10 artis - tes. Une soirée de poésie sera aussi présentée. Cinglant, un brin intelligent et empli d’honnêteté « J’ai toujours été un gros fan d’hu - mour, j’avais une collection de DVD, j’étais passionné, fasciné, obsédé – et j’ai eu le goût d’essayer cette idée lou - foque pour régler ça dans ma tête, re - late le principal intéressé. Je me suis mis à écrire pour faire un « show » et j’ai été pris à l’École nationale de l’hu - mour. » Wagner ne nie aucunement ses influences américaines, dont les « stand-up » comiques dans le style « rough et agressif » de Bill Hicks et George Carlin. « Cinglant », réglé au quart de tour, explore les thèmes de larelation de couple, de la misogynie, de l’homophobie, de notre rapport avec les personnes handicapées et de la religion. Par exemple, se considérant comme athée, Guillaume Wagner se moque allègrement du discours enragé de ses pairs qui « blast » les religieux. « Nous avons besoin des catholiques qui donnent de la soupe aux sans-abri ! » lance-t-il. Laissant peu de place à l’improvisation, il teste habituellement du nouveau matériel durant 10 minutes dans son spectacle. Infatigable créateur Fin observateur, le jeune humoriste compose constamment de sa plume de nouveaux gags. Puisant son inspiration dans ses frustrations quotidiennes, il dé - cèle aisément le potentiel humoristique dans une source intarissable, l’être hu - main. « Il y aura toujours quelqu’un pour faire quelque chose de stupide, et je note le tout dans mon iPhone », explique-t-il. Il teste devant l’auditoire son nouveau matériel régulièrement. « Je suis un humoriste avant tout, je dois m’exprimer, je m’emmerde à ne pas penser, alors j’exerce ce muscle men - tal », résume-t-il. Pour ce qui est des blagues aux dépens de personnalités connues – telle celle à l’endroit de Marie-Élaine Thibert qui a fait les manchettes –, Guillaume Wagner avoue qu’il ne s’agit pas de son « genre » d’humour. « Cette blague n’était même pas préméditée, c’était de la fausse improvisation, je faisais semblant de faire un gag méchant. Plusieurs n’ont pas compris le concept qui passait mieux du temps de Rock et Belles Or -eilles et des Cyniques. Contenu social sans vulgarité Direct. Cru. Cinglant. Guillaume Wagner reste intelligent dans ses propos, croit-il. « Je suis honnête et j’offre mon point de vue personnel. J’essaie d’être original, d’avoir un contenu social sans que ce soit gratuit ou vulgaire. Et c’est pourquoi j’attire un public assez varié. » Dans la vie de tous les jours, il se décrit cependant comme plutôt réservé et ti - mide. « Sur scène, notre personnalité s’amplifie par 10, poursuit-il, je ne vais pas crier après le monde dans la rue. La scène est un exutoire. J’observe, je capte, et je rejette le tout sur scène. » Selon lui, l’humour sert à caricaturer – et même à user d’un brin de démagogie. Le mercredi 18 septembre 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca B-3 Une partie des artistes de la troisième programmation d’Un café, une chanson en compagnie de Josée G oulet, directrice artistique, de David Jalbert, de Mathieu Traversy, député de Terrebonne, et de Lise Larivière, propriétaire de la Brûlerie de la rivière. (Ph oto : Pénélope Clermont) David Jalbert sur la scène du café Revenant tout juste d’une tournée dans l’est du Québec et fier d’une nomi- nation au prochain Gala de l’ADISQ, Da - vid Jalbert a donné une prestation musi - cale lors du lancement. Reconnu pour sa générosité, l’auteur-compositeur-inter - prète devait offrir 45 minutes et en a fi - nalement donné pour plus d’une heure. Au menu : des interprétations inédites tantôt touchantes, tantôt humoristiques, des anecdotes savoureuses sur sa fa - mille, des imitations et, bien sûr, des chansons qui ont fait sa renommée. Contrairement à d’habitude, l’homme sympathique y est même allé de quel - ques reprises. Vraiment un bon mo - ment. Encensé pour son humour cru, direct et brutale - ment honnête, Guillaume Wagner se présente comme un fin observateur et amplifie ses frustra - tions quotidiennes. (Photo : Georges Fok) L’humoriste Guillaume Wagner foulera les planches du Théâtre du Vieux-Terrebonne le 4 octobre à 20 h pour partager son humour décapant avec son spectacle « Cinglant ». Pour se procurer des billets, on compose le 450 492-4777 ou on visite le www.theatreduvieuxterrebonne.com.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 1La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 2-3La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 4-5La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 6-7La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 8-9La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 10-11La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 12-13La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 14-15La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 16-17La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 18-19La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 20-21La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 22-23La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 24-25La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 26-27La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 28-29La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 30-31La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 32-33La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 34-35La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 36-37La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 38-39La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 40-41La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 42-43La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 44-45La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 46-47La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 48-49La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 50-51La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 52-53La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 54-55La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 56-57La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 58-59La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 60-61La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 62-63La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 64-65La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 66-67La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 68-69La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 70-71La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 72-73La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 74-75La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 76-77La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 78-79La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 80-81La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 82-83La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 84-85La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 86-87La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 88-89La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 90-91La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 92-93La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 94-95La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 96-97La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 98-99La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 100-101La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 102-103La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 104