La Revue Québec n°55-18 18 sep 2013
La Revue Québec n°55-18 18 sep 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°55-18 de 18 sep 2013

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (356 x 534) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 39,9 Mo

  • Dans ce numéro : chartre des valeurs québécoises... le débat se transporte dans Les Moulins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
A-34 Le mercredi 18 septembre 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca DES GENS DE ET D’ACTION ! La politique du cœur, pendant plus de 20 ans … O n dit que « ceux qui servent une région sont ceux qui développent sa force pro - fonde ». Et c’est exactement ce qu’ont fait les conseillers municipaux Michel Lefeb -vre et Daniel L’Espérance pendant plus de 20 ans : écouter leurs concitoyens pour mieux les servir et surtout, faire de leur ville un endroit où il fait bon vivre. Hom - mage à deux politiciens de cœur, pour qui le service du public est une raison d’être. Deux élus qui ont choisi de quitter la poli - tique municipale et qui peuvent le faire la tête haute. Véronick Talbot redaction@larevue.qc.ca Difficile de faire le bilan d’autant d’années à siéger au conseil municipal. « Il s’en est passé, des événements. Et à mes yeux, tous sont de bons souve - nirs », se plaît à dire Daniel L’Espé - rance, qui s’apprête à clore le chapitre de 23 années de carrière politique. En fait, il ne suffit que d’un regard à son endroit et à celui de Michel Lefebvre, en poste depuis 29 ans, pour compren - dre que ces années auront changé leur vie à jamais. Car si leur écoute et leur implication ont contribué à l’épanouis - sement de leur communauté, les dos - siers qu’ils ont chapeautés, les citoyens qu’ils ont appris à aimer et l’équipe qu’ils ont côtoyée les ont fait grandir tout autant. « Le poste d’élu municipal n’est pas toujours facile, puisqu’il y a des pro - blèmes plus difficiles à résoudre que d’autres, et parce qu’il n’est jamais aisé de dire non à certaines demandes des citoyens. Mais lorsque l’on agit pour l’intérêt général, et lorsque l’on s’engage à tout faire pour trouver des solutions, on peut difficilement ressen - tir des regrets. Ainsi, même si ça n’a pas toujours été l’unanimité au conseil, je retiens que c’est ce qui nous a sans cesse guidés dans nos décisions et nos actions, mes collègues et moi. Ça m’a toujours beaucoup apporté, et l’histoire a démontré que ça a égale - ment profité à notre communauté », confie pour sa part M. Lefebvre. Un chemin inattendu… Étonnement, ni Michel Lefebvre ni Daniel L’Espérance ne se destinaient à la politique municipale. Élu en novem - bre 1984 dans l’équipe de Marcel Ther - rien, à Lachenaie, M. Lefebvre s’était d’abord et avant tout fait connaître pour son implication dans le milieu sportif et communautaire. « Jamais je n’avais pensé à faire de la politique… Mais lorsque deux équipes adverses vous sollicitent, il y a lieu de se de - mander si vous pouvez vraiment être utile pour les citoyens. C’est donc d’a - bord et avant tout pour eux que j’ai relevé le défi, et c’est aussi pour eux et pour ma ville que je suis resté en poste le temps de sept mandats. » D e p u i s 1 9 9 0 La politique est également arrivée de façon inattendue dans la vie de son collègue. « Il y a une trentaine d’années, je fuyais la politique comme la peste ! de s’exclamer M. L’Espé - rance. Et considérant mon passé, qui a été parsemé d’épreuves de toutes sortes, je n’aurais même jamais pensé être utile à ma communauté. Jusqu’à ce que je constate que les gens avaient besoin de moi et voulaient me voir en politique. Là, ça a tout changé », d’enchaîner celui qui a été élu il y a 23 ans dans le secteur La Plaine. De grandes concrétisations Si MM. Lefebvre et L’Espérance ignoraient tout de la destinée qui les attendait dans l’arène municipale, ils auront néanmoins tracé la voie à de nombreux projets au cours de leur car - rière. De M. Lefebvre, les citoyens pourront se souvenir de son implica - tion marquée dans les dossiers du transport collectif, de la Régie d’aque - duc intermunicipale des Moulins, de la Régie d’assainissement des eaux Terrebonne-Mascouche, et de la fonda - tion des Chevaliers de Colombde Lachenaie. « Je garde aussi dans mon cœur le souvenir de l’inauguration du parc Charles-Bruneau ou encore ces années à siéger au conseil d’adminis - tration de l’école Bernard-Corbin. Mais ce que je conserverai toujours au plus profond de mon être, ce sont les re - merciements de mes concitoyens. » Quant à Daniel L’Espérance, on se souviendra d’un conseiller municipal impliqué au sein du Ralliement Adoles - cent Plainois, du Forum de La Plaine et de la mise en place des Complexes sportifs Terrebonne, dont il a été un pionnier. « Tout à mes yeux demeure un bon souvenir, mais je suis surtout très fier de ce qu’est devenue La Plaine aujourd’hui. De l’enfant pauvre de la MRC Les Moulins, le quartier est devenu un secteur à part entière de la ville de Terrebonne, qui poursuit son développement. » Passer le flambeau C’est donc avec le devoir du senti - ment accompli, mais avec une nostal - gie déjà bien vive, que les deux con - seillers municipaux termineront leur mandat le 3 novembre pour se consa - crer davantage à leur famille. Toutefois, comme ils sont des personnes dévouées de nature, fort est à parier que les citoyens continueront de les voir s’activer sur le terrain. « Lorsque j’étais enseignant, je disais toujours à mes élèves que la vie est comme une automobile. Il y a un grand pare-brise à l’avant alors qu’à l’arrière, il n’y a qu’un petit rétroviseur : c’est parce que c’est en avant qu’il faut re - garder. Nous avons fait de notre mieux, nous avons eu du plaisir, mais maintenant, le temps est venu de pas - ser le flambeau », de conclure M. Le - febvre. Daniel L’Espérance et Michel Lefebvre, ici accompagné de sa conjointe, Hélène Ryan, entourent le mai re Jean-Marc Robitaille. Les deux conseillers municipaux sortants, qui représentent respectivement les quartiers 2 et 4, ont d’ailleurs été honorés par l’Union des municipalités du Québec le 10 mai pour leurs années de dévouement. (Photo : Véronick Talbot) Un dernier tour de table… Quelles sont les personnes qui vous ont le plus inspirés en politique ? M.L. : Mon mentor a été Marcel Therrien, que j’admirais pour sa droiture, son intégrité et son écoute. Et avec les années, Jean-Marc Robitaille et Daniel Bélec sont aussi devenus des modèles pour leur dynamisme et leur dévoue - ment. D.L. : J’ai personnellement adoré côtoyer l’ancien député Yves Blais. Il aimait tout le monde et était très terre à terre. Mais j’admire particulièrement Jean- Marc Robitaille et Daniel Bélec pour leur sincérité et parce qu’ils aiment vrai - ment leur monde. Qu’est-ce qui a été le plus difficile pendant toutes ces années ? M.L. : Je n’ai jamais aimé dire non, mais nous ne pouvons pas accéder aux demandes de tous les citoyens… D.L. : J’ai aussi beaucoup de difficulté à dire non. C’est pourquoi ça a tou - jours été important pour mes collègues et moi de parler, de travailler ensem- ble et surtout, de faire de notre mieux. Quel a été le dossier qui vous a le plus accaparé ? M.L. : C’est difficile à dire puisqu’il y en a eu beaucoup. Mais je me souviens du dossier d’assainissement des eaux usées de Terrebonne et Mascouche, qui a pris une décennie à se conclure. Nous avions même des réunions le sa - medi ! D.L. : Je dirais que la mise sur pied des Complexes sportifs Terrebonne est une grande fierté. Lorsque j’y vois mon nom sur le tableau, ça me fait chaud au cœur. Vous souhaitez souligner l’implication d’une personne de cœur et d’action qui se dis - tingue par ses valeurs, son engagement et sa persévérance ? Qu’il s’agisse de l’un de vos proches, d’une connaissance, d’un organisme ou même d’une personnalité de la région, n’hésitez pas à nous faire parvenir vos suggestions à redaction@larevue.qc.ca. COUPE DE GRIFFES GRATUITE S PA C ANIN Hydromassage Coupe de style Toilettage Cours de toilettage Prix compétitifs Accessoires SUR RENDEZ-VOUS SANS RENDEZ-VOUS 6620, boul. Laurier, Terrebonne 514␣560-8651 560-8651
SPA BULLFROG R6L 80 » X 88 » 6 899 $ reg. : 7 899 $ 1000 $ de rabais• 3 jetpacks au choix• 6 places DE TOUT POUR VOTRE FERMETURE DE PISCINE ET SPA ! PISCINES RIVE NORD 1261, Chemin des Anglais, Terrebonne Offres valides jusqu’au 30 septembre 2013 450 492-1881 Le mercredi 18 septembre 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-35 Tout pour profiter de votre automne ! SPA PICA STEREO 82 » X 82 » X 36 » • 61 jets• 1 fontaine• 6 stations/6 places• Éclairage Deluxe 21 DEL Covana Abri pour spa automatisé• 2 pompes de 6 bhp• Ozone• Stereo 5 995 $ reg. : 6 995 $ 1000 $ de rabais Unique au monde, cet abri quatre saisons monte et descend au moyen d'un interrupteur à clé. Le Covana procure une plus grande intimité grâce à ses toiles rétractables tout en couvrant votre spa de façon sécuritaire et hermétique. Le COVANA est la solution la plus innovatrice à ce jour pour optimiser l'utilisation de votre coin détente. Venez voir notre toute nouvelle génération 3. FERMETURE CLÉ EN MAIN ! Confiez votre fermeture à un maître en la matière. piscinesrivenord.com maitrepiscinier.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 1La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 2-3La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 4-5La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 6-7La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 8-9La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 10-11La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 12-13La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 14-15La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 16-17La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 18-19La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 20-21La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 22-23La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 24-25La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 26-27La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 28-29La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 30-31La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 32-33La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 34-35La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 36-37La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 38-39La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 40-41La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 42-43La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 44-45La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 46-47La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 48-49La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 50-51La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 52-53La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 54-55La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 56-57La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 58-59La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 60-61La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 62-63La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 64-65La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 66-67La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 68-69La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 70-71La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 72-73La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 74-75La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 76-77La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 78-79La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 80-81La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 82-83La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 84-85La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 86-87La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 88-89La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 90-91La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 92-93La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 94-95La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 96-97La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 98-99La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 100-101La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 102-103La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 104