La Revue Québec n°55-18 18 sep 2013
La Revue Québec n°55-18 18 sep 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°55-18 de 18 sep 2013

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (356 x 534) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 39,9 Mo

  • Dans ce numéro : chartre des valeurs québécoises... le débat se transporte dans Les Moulins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
A-2 Le mercredi 18 septembre 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca LES MEILLEURES OFFRES DE L’ANNÉE ! GRENIER SUZUKI www.greniersuzuki.com 1295, carré Masson, Terrebonne 450␣961-2886 30 septembre 2013
HAUSSE DE LA TAXE SCOLAIRE « J’invite Pauline Marois à venir faire mieux que nous » D ACTUALITÉ e passage dans la région à l’occasion du discours qu’elle a tenu devant la Cham - bre de commerce et d’industrie Les Moulins, le 12 septembre, la première ministre Pau - line Marois a accepté de livrer ses com - mentaires quant à la hausse de la taxe sco - laire qu’ont subie les contribuables de la Commission scolaire des Affluents (CSA), notamment. Commentaires qui ont fait sur - sauter le président de la CSA, Yves St-Denis. Véronick Talbot redaction@larevue.qc.ca Faut-il rappeler qu’à l’instar de plu - sieurs de ses homologues des quatre coins du Québec, le conseil des com - missaires de la CSA a voté pour une hausse de son taux de taxation pour l’année scolaire 2013-2014, lequel a été uniformisé à 0,28789 $ par 100 $ d’éva - luation sur l’ensemble de son territoire. C’est à la suite de l’adoption de la loi 25 par l’Assemblée nationale, qui est venue abolir une subvention de 25 M$ pour la CSA, que son conseil des commissaires a été « contraint » de voter en faveur de cette hausse de la taxe qui atteint, pour certains contribuables, la barre des 40% d’augmentation. « Par l’abolition de cette subvention qui était temporaire, rappelons-le, le gouver - nement souhaitait encourager les com - missions scolaires à continuer leurs ef - forts pour revoir à la baisse leurs dépen - ses administratives. Or, certaines com - missions scolaires ont décidé de refiler presque toute la facture aux contribua - bles, ce que nous jugeons déplorable, d’autant plus qu’elles devaient s’atten - dre à ce que cette mesure soit abolie. Elles savaient qu’il s’agissait d’une me - sure temporaire et elles ont eu le temps de se préparer à l’adoption de la loi 25. Je considère donc que ces commissions scolaires qui ont refilé la quasi-totalité de la facture à leurs contribuables n’ont pas bien fait leurs devoirs. Parce que certai - nes commissions scolaires ont même réussi à abaisser leur taux de taxation », a commenté la première ministre du Québec, Pauline Marois. Le lendemain, le journal « La Presse » révélait même que le gouvernement Marois envisageait de forcer les com - missions scolaires à rembourser les con - tribuables qui ont subi une « hausse de taxe salée » et de demander au Vérifica - teur général du Québec de mener une enquête sur la gestion des commissions scolaires. Documents du conseil exécu - tif à l’appui. Un défi « impossible » à relever Interloqué par les commentaires de Hypnose GRATUIT (Mentionnez cette offre jusqu’au 2 octobre 2013)• Arrêtez de fumer sans effets secondaires• Réduire l’anxiété sans médicaments• Gérer le stress rapidement 514 436-0500 www.hypnotherapiesamuelcollin.com Mme Marois et par la vision de son gou - vernement, le président de la CSA, Yves St-Denis, n’a pas tardé à monter aux barricades. « J’invite personnellement la première ministre à venir nous montrer comment nous aurions pu mieux faire notre travail. Considérant que 85% du budget de la CSA est incompressible puisqu’il représente le salaire des ensei - gnants et les coûts d’énergie fixés par le gouvernement, et avec des frais admi - nistratifs qui ne représentent que 3,5% de notre budget, je ne vois pas com - ment elle pourrait faire mieux. C’est im - possible. Ironiquement, je vous dirais que nous aurions pu couper le transport scolaire pour tous nos élèves, mais en - core là, ça n’aurait pas été suffisant pour absorber cette coupe de 25 M$. » Bref, selon le président, le conseil des commissaires n’avait d’autre choix que d’aller en ce sens, après que toute l’équipe de la CSA eut multiplié les ef - forts pour absorber les répercussions de la loi 25. « Là, on arrive juste. Avec tout le grattage qu’on a fait ici et là et avec la maigre portion qu’on a pu utiliser de no - tre surplus, portion qui nous a été limi - tée par le gouvernement, nous ne pou - vions pas faire mieux. Alors voilà : si vous voulez les clés de notre commis - sion scolaire, Mme Marois, venez les chercher ! Je vous mets au défi », a-t-il conclu. Rappelons qu’au moment de mettre sous presse, les rencontres se poursui - vaient entre le gouvernement et les commissions scolaires de la province. Denturologiste Ghislain Thibodeau Consultation GRATUITE Fabrication de prothèses dentaires• Complètes• Partielles• Sur implants• Base molle• Regarnissage• Réparations 500, boul. des Seigneurs, Terrebonne (Centre Laurence en face du poste de police) 450 964-4848 Le mercredi 18 septembre 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-3 Le président de la CSA, Yves St-Denis, a interpellé la première ministre Pauline Marois au sujet de sa posi - tion sur la hausse de la taxe scolaire imposée aux contribuables par plusieurs commissions scolaires du Québec.• Pose d’ongles (résine et poudre)• Manucure• Soin des pieds PROMOTION Obtenez votre carte fidélité 6 e soin GRATUIT (valeur maximale 45$*) Performance, dévouée et qualifiée en construction Bur : 450 471-5503 Cell : 514 730-2221 www.chantalauger.com REMAX DES MILLES- Î LES INC Caroline Brunet Technicienne diplômée en pose d’ongles et manucure 514 813-3695 Chantal Auger Courtier immobilier –Yves St-Denis Enquête préliminaire en 2014, procès prévu en 2015 Les 17 coaccusés de l’Opération Gravier, arrêtés par l’Unité permanente anticorruption (UPAC) en avril 2012, reviendront en cour seulement le 15 septembre 2014 pour le début de l’enquête préliminaire. L’ex-maire de Mascouche Richard Marcotte s’est rendu au palais de justice de Joliette pour une brève comparution, le vendredi 13 septembre. Ce jour-là, pratiquement tous les coaccusés étaient présents dans la salle des audiences, incluant l’homme d’affaires de Mascouche Normand Trudel. Les modalités de l’enquête préliminaire ont ainsi été déterminées : les témoins de la Couronne défileront durant huit semaines, ce qui permettra de décider si la preuve demeure suffisante pour citer les accusés à procès. Les coaccusés répondront alors à 47 chefs d’accusation, dont fraude, complot, abus de confiance et corruption dans les affaires municipales. Le procès ne se tiendra donc pas avant 2015. (Texte : Karine Limoges/Photo : archives La Revue)• Prélèvements sanguin s SUR PLACE ou À DOMICILE• Vaccins santé-voyage Infirmières membres de L’OIIQ• Ostéopathie• Médico esthétique Reçu disponible 450 326-1133 ou 514 702-2853 559, montée Masson Terrebonne J6W 2Z4 (face à la rue Ernest Mathieu) ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 1La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 2-3La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 4-5La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 6-7La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 8-9La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 10-11La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 12-13La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 14-15La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 16-17La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 18-19La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 20-21La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 22-23La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 24-25La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 26-27La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 28-29La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 30-31La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 32-33La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 34-35La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 36-37La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 38-39La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 40-41La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 42-43La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 44-45La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 46-47La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 48-49La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 50-51La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 52-53La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 54-55La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 56-57La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 58-59La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 60-61La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 62-63La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 64-65La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 66-67La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 68-69La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 70-71La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 72-73La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 74-75La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 76-77La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 78-79La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 80-81La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 82-83La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 84-85La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 86-87La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 88-89La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 90-91La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 92-93La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 94-95La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 96-97La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 98-99La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 100-101La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 102-103La Revue Québec numéro 55-18 18 sep 2013 Page 104