La Revue Québec n°55-17 11 sep 2013
La Revue Québec n°55-17 11 sep 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°55-17 de 11 sep 2013

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (356 x 534) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 53,2 Mo

  • Dans ce numéro : ç Mascouche, on y danse...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
B-6 Le mercredi 11 septembre 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca CULTUREL Un grand « show » pour une grande inauguration ! C’est au rythme des talents d’ici que la Ville de Terrebonne procédera à l’inaugu - ration du parc Saint-Sacrement, le samedi 28 septembre entre 13 h et 17h. À l’image de l’espace multifonctionnel que le site est ap - pelé à devenir, la Municipalité vous réserve alors une kyrielle de surprises pour tous les goûts et toutes les générations. Véronick Talbot redaction@larevue.qc.ca Pour l’occasion, la Ville de Terrebonne a effectivement préparé une belle fête avec en vedette les prestations de l’auteur-compositeur-interprète David Jalbert et du Terrebonnien Simon Lacas, gagnant du concours « L’Étoile montante Ford » des dernières FrancoFolies. Par ailleurs, le groupe de percussionnistes Zuruba sera responsable de commencer la journée. Entre les deux prestations musicales, les citoyens pourront assister à une démonstration professionnelle de « skateboard » sous la musique d’un DJ, ou encore admirer l’exposition « Votre été à Terrebonne » regroupant les œu -vres des participants du concours de photo de cet été. Enfin, les personnages « glamour » et humoristiques des Miss Kitsh animeront la nouvelle place pub - lique, et du maquillage pour enfants, des jeux gonflables et des hot dogs gratuits compléteront le programme haut en couleur de la journée. « Nous voulions une fête dynamique, urbaine et moderne pour illustrer la di - versité et la polyvalence de cette nou - velle place publique. Chacun des nou - veaux aménagements, soit l’am - phithéâtre, la fontaine, le skate plaza, la terrasse, et l’allée d’exposition, sera mis en valeur lors de cette fête conçue pour toutes les générations. Nous espérons que nos concitoyens seront nombreux à venir fêter avec nous et découvrir ce nouvel espace multifonctionnel qui deviendra assurément un endroit phare dans la municipalité », d’inviter le maire Jean-Marc Robitaille. Rappelons que les travaux du parc Saint-Sacrement, entamés au prin - temps, représentent un investissement de 3,3 M$. Une seconde phase d’amé - nagement du parc est prévue pour l’an prochain. Pour plus d’information, visitez le www.ville.terrebonne.qc.ca. Le Terrebonnien Simon Lacas enflammera le parc Saint-Sacrement lors de son inauguration le 28 septembre. Sur scène, le groupe de percussionnistes Zuruba vous donnera envie de danser. JAZZ BALLET POINTE HIP-HOP TAP La BOUTIQUE de DANSE, de patinage artistique, de gymnastique et d’accessoires Le Mascouchois David Jalbert promet de faire plaisir aux petits et grands qui seront de la fête. Découvrez un environnement plein service ! 5500, rue Rodrigue, Terrebonne 450 968-0596
e 24 septembre 1973, le ministère des Affaires sociales du Québec donnait le feu vert à l’implantation d’un CLSC dans notre région. Sept longues années s’écoulent entre la proposition initiale du projet et l’inauguration de l’édifice du boulevard des Seigneurs. Le comité promoteur (1972-1974) Le 31 décembre 1971, un incendie détruit complètement l’Hôpital St- Louis, à Terrebonne. On constate rapi - dement l’insuffisance de ressources médicales sur le territoire et l’absence d’infrastructures adéquates en santé, et ce, dans un contexte de très forte croissance démographique. Le 17 août 1972, un groupe de ci - toyens se rencontre afin d’évaluer la situation. Le gouvernement Bourassa venait d’adopter sa nouvelle « Loi sur la santé et les services sociaux », qui amenait un nouveau type d’établisse - ment, les CLSC, acronyme de Centre local des services communautaires. Bien que la communauté souhaitait la reconstruction d’un nouvel hôpital, on opta pour la mise en œuvre d’un CLSC, qui dispenserait une gamme de services médicaux. Lors de la seconde rencontre, en septembre 1972, Huguette Lévesque- Lamoureux propose le nom « Lama - ter » pour identifier le territoire du CLSC ; un nom provenant de LA pour Lachenaie, MA pour Mascouche et TER pour Terrebonne. Quelques mois plus tard, des citoyens de La Plaine s’ajoutent au comité. Les préparatifs nécessitent des rencontres hebdoma - daires, lesquels aboutissent le 23 oc - tobre, avec une rencontre de 200 per - sonnes visant à analyser les besoins du milieu. Il s’ensuit un rapport résul - tant en une requête au ministre Claude Castonguay, afin d’obtenir un CLSC. La réponse positive arrive le 24 sep - tembre 1973. Elle est suivie d’un bud - get d’implantation qui permit, en fé - vrier 1974, l’embauche des quatre premiers permanents. Le comité pro - visoire est constitué de gens solides : présidé par Jean-Marc Fontaine, Car - melle Ouellette-Labelle, Louise Four - tané-Bordonado, Huguette Lévesque- Lamoureux, Alain Gariépy, Henri Vézi - na et Gérard Harvey, assisté de plu - sieurs bénévoles. Cette belle équipe mit en place, au cours de l’année 1974, un plan d’action étalant les besoins du milieu, puis un rapport d’activité déposé le 4 décembre 1974. Le conseil provisoire (1975-1976) L’année 1975 est consacrée à la mise en œuvre du projet. Un premier bureau s’ouvre au 1235, rue Saint-Louis. L’ob - tention de la charte, en mai, amène à la présidence Alain Gariépy. Toujours en mai arrive le premier directeur général, Mathieu Lafrance. Puis, suivent le recru - tement du personnel et la mise sur pied progressive des services. Déjà en dé - cembre, on emménage dans de nou - veaux locaux dans le centre commercial voisin, rue Moody et Saint-Louis. Le CLSC Jour de fête, le 8 mars 1976, on as - siste à l’ouverture officielle. Le CLSC of - fre ses premiers services à la population (cours prénataux, dépannage social). Le 23 mai suivant, jour d’élection, 944 ci - toyens choisissent les cinq dirigeants pour siéger au conseil d’administration. Jean-Marc Fontaine assure la prési - dence (et ce, pendant plusieurs années), Georges Doré (vice-président), Carmelle Labelle (secrétaire), Huguette Lamou - reux et Jean-Claude Gauthier (adminis - trateurs). Pour leur part, Henri Vézina et Le mercredi 11 septembre 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca B-7 Le CLSC Lamater : une histoire qui débute il y a 40 ans ! L ASSURANCE AUTO CHOISIR LE PRO CONCOURS GAGNE TA JETTA ! Demande une soumission d’assurance auto ou habitation et tu pourrais gagner l’une des 2 Jetta 2014 en location pour deux ans. Détails et règlements disponibles sur PROMUTUEL.CA. L’édifice du CLSC Lamater à ses premiers jours. (Photo : Fonds Aimé-Despatis, Société d’histoire de la région de Terrebonne). Laurio Rodrigue sont nommés adminis - trateurs par le gouvernement du Qué - bec, auxquels s’ajoutent trois représen - tants du personnel : le Dr Jean-Marie Lambert, Suzanne Villamizar et Ray - mond Lapree. La tâche du premier con - seil d’administration est lourde, les ser - vices du CLSC sont populaires, mais il reste encore à démystifier auprès du public tous les services qu’il dispense, sans compter que plusieurs projets sont sur les planches ; la région connaît une croissance démographique très forte et les services sociaux sont encore peu présents. Dès juillet 1976, le CLSC se dote d’un service de première ligne d’urgence. D’autres programmes se structurent, notamment l’organisation communau - taire, le service social, puis les soins à domicile à compter de janvier 1977. En moins d’un an, le personnel passe de 23 à 34 employés, nécessitant l’expan - sion des locaux existants. Il était temps de songer à un édifice permanent. Après un an de pourparlers avec les Af - faires sociales à Québec, le mois de septembre 1978 annonce l’autorisation de procéder à la mise en chantier des futurs locaux du CLSC. Le choix se porte sur un terrain dans le quartier de la Seigneurie, dans Saint- Louis-de-Terrebonne, comme on disait à l’époque. Au fil des discussions, le CLSC se trouve un partenaire majeur. La Municipalité de Saint-Louis-de-Ter - rebonne se cherche des locaux pour y loger son hôtel de ville ; celle-ci logera au sous-sol de l’édifice et deviendra en quelque sorte le maître d’œuvre du chantier. Le 21 juin 1979, le CLSC Lamater dispense ses premiers services dans le nouvel établissement du 1317, bou - levard des Seigneurs. L’édifice loge alors plus d’une soixantaine d’em - ployés. La cérémonie inaugurale eut lieu le 8 octobre suivant en compa - gnie de quelque 270 invités. On en profita pour obtenir la bénédiction de Mgr Charles Valois, puis dévoiler une plaque commémorative, suivi d’une levée des drapeaux, de discours de circonstance, d’un vin d’honneur et d’un buffet. Au fil des ans, les services du CLSC vont s’accroître, puis donner nais - sance à d’autres services ou institu - tions. Le manque de locaux amènera les dirigeants à louer d’autres locaux, mais le siège social répond encore aux besoins de la population mouli - noise. *** Source : Fonds Aimé-Despatis, Société d’histoire de la région de Terrebonne JOLIETTE | TERREBONNE 450 755-5555 1 888 755-5512



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 1La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 2-3La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 4-5La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 6-7La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 8-9La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 10-11La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 12-13La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 14-15La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 16-17La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 18-19La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 20-21La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 22-23La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 24-25La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 26-27La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 28-29La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 30-31La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 32-33La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 34-35La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 36-37La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 38-39La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 40-41La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 42-43La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 44-45La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 46-47La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 48-49La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 50-51La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 52-53La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 54-55La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 56-57La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 58-59La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 60-61La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 62-63La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 64-65La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 66-67La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 68-69La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 70-71La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 72-73La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 74-75La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 76-77La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 78-79La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 80-81La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 82-83La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 84-85La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 86-87La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 88-89La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 90-91La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 92-93La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 94-95La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 96-97La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 98-99La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 100-101La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 102-103La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 104-105La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 106-107La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 108-109La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 110-111La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 112-113La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 114-115La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 116-117La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 118-119La Revue Québec numéro 55-17 11 sep 2013 Page 120