La Revue Des Deux Mondes n°96-16 15 aoû 1926
La Revue Des Deux Mondes n°96-16 15 aoû 1926
  • Prix facial : 6 F

  • Parution : n°96-16 de 15 aoû 1926

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : Société de la Revue des Deux Mondes

  • Format : (145 x 227) mm

  • Nombre de pages : 256

  • Taille du fichier PDF : 144 Mo

  • Dans ce numéro : veillée d'armes à Londres.

  • Prix de vente (PDF) : 2 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 116 - 117  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
116 117
830 REVUE DES DEUX MONDES. Il eut le sentiment anxieux que la position de la Grande armée ne pouvait se raffermir que par une victoire immédiate. Et, en plein hiver, dans la nuit, il avait attaqué brusquement à Eylau. S'il n'avait pas gagné la bataille, il avait, du moins, obtenu ce qu'il voua ait, c'est-à-dire son campement sur la frontière russe. Mais ce résultat lui avait coûté la moitié de son armée  : il avait laissé près de 30 000 hommes sur la neige. Première image de la retraite de 1812. Tel fut l'avertissement I Le soir d'Eylau, Bennigsen avait reculé et s'était replié sur le territoire russe, inaugurant cette tactique de retraite qui servirait un jour de leçon et de système. Napoléon avait pu se proclamer vainqueur. Cachant ou atténuant ses pertes, il s'était finalement décidé à rester encore, puisque la victoire décisive qu'il cherchait, il ne l'avait pas obtenue. Mais, en parcourant le champ de bataille, il ne s'était pas dissimulé à lui-même qu'il se heurtait à quelque chose de plus fort que les murailles de Saint-Jean (l'Acre. De ce jour, l'inquiétude était entrée dans son âme et avait troublé ses nuits (1). Tout calculé, un retour par étapes jusqu'au Rhin était un risque encore plus grand, avec, au bout, peut-être, la fin de la légende, l'évanouissement du prestige, le ricanement de ces « cafés » de Paris dont sont hantées ses lettres à Fouché. Napoléon se décida donc à lutter sur place et, plutôt que de reculer, à aller de l'avant dès que la saison le lui permettrait. Le Corse frileux s'installa dans le château de Finkenstein « oû il y avait partout de bonnes cheminées ». (2) Enfermé dans son poêle, il réfléchit, travaille, s'approfondit lui-même, comme il n'avait jamais fait jusque là (3). (1) C'est, sans doute, l'émotion persistante de Napoléon au souvenir du champ de bataille d'Eylau qui, plus tard, lui arrache ce cri, en réponse à Stanislas Zamoyski qui le supplie de rétablir la Pologne  : « Vous êtes des fous ! Vous voulez me brouiller avec la Russie. Mais on ne voit pas deux fois le visage des morts. » Cite par Walizewski, Le règne d'Alexandre J",t. II, p.38. (21 Pour cette période de la vie de Napoléon au château de Finkenstein, V. général von Dohna, Napoléon au printemps de 1807, traduit de l'allemand par Georges Drouare ; Nice, 1908, in-8. (3) Bignon, qu'il est bon de consulter, quand il s'agit des choses de la région de Pologne et qui a pris à tâche de remplir la confiance que lui a faite l'Empereuren le désignant, à Sainte-Hélène, pour écrire son histoire, Bignon est le reflet du sntiment de Napoléon, de la France et de l'Europe dans ce passage relatif
L'EMPIRE DE RECRUTEMENT. 831 Il se détermine à poursuivre coûte que coûte la campagne engagée contre la Russie. Mais, auparavant, et au cours de cet hiver qui lui est un répit haletant, il avait deux questions instantes à examiner à fond  : d'abord celle de la Grande armée, et ensuite celle de l'Allemagne. tII. SITUATION DE LA GRANDE ARMÉE. - LE PROBLÈME DU RECRUTEMENT La Grande Armée n'était déjà plus elle-même ; telle fut l'angoisse précise de ces jours sombres. Fait d'une gravité insigne  : elle manquait d'hommes. La France ne fournissait plus que des contingents réduits et elle ne pourrait en fournir indéfiniment. La conscription avait râclé les fonds de tiroir. Or, la conscription commençait à désaffectionner le pays d'un régime qui tournait à la guerre à outrance (1). Napoléon venait d'appeler la classe 1808. (Voir ses lettres désespérées à Cambacérès). La France, après quinze ans de lutte, était exsangue. C'est en ce point que la politique intérieure rejoint fatalement la politique extérieure. L'éternel vainqueur, galopant toujours de l'avant, avait attaché à sa selle le corps de la France. Mais, maintenant, elle était à bout. aux suites de la bataille d'Eylau  : « L'époque du séjour de Napoléon aux quartiers généraux d'Osterode et de Finkenstein est peut-être celle de sa vie où il montra le plus d'emprise sur lui-même, le plus de ce courage si rare dans les hommes de son caractère, celui de la résignation et de la patience. Cette circonstance d'une impérieuse nécessité qui va, pendant quatre mois, le retenir à cinq cents lieues de sa capitale, fit sentir vivement à la nation française l'incon vénient de voir son existence politique reposer sur la tête d'un monarque guerrier et à Napoléon lui-même l'instabilité d'un état de choses où le sort de tout l'Empire était lié à celui d'un seul homme. Il ne lui était pas permis d'être vaincu une seule fois. Seulement équivoque, la victoire était pour lui une défaite. L'indécision de la bataille d'Eylau avait jeté dans Paris une consternation incroyable ; l'envie se vengeait des fatigues de l'admiration ; le parti ennemi de l'Empire déguisait, sous une feinte douleur, la joie que lui causait undésastre public. Une baisse sensible s'était opérée dans les fonds. L'Empereur ne s'abusait pas sur sa situation, etc. (Mignon, Histoire de France depuis le 18 brumaire j usqu'à la paix de Tilsitt,t. VI,h. 146.) (1) « En moins d'un an, Napoléon demande trois conscriptions, et, à mesure qu'il les appelle, les résistances qui s'atténuaient se ravivent. Le personnel du recrutement, très au fait de l'oeuvre à accomplir en 1806, se fatigue en 1807, et la conscription de 1808 qu'il lève ne peut être saisie par lui qu'à la hâte, avec des négligences innombrables et des oublis injustifiés, mêlés à des complaisances voulues. » On appelle les jeunes gens de dix-huit ans, (lue Napoléon déclare « très propres à défendre l'intérieur ». Mais il ne les laisse pas s'attarder dans les dépôts  : car Lacuée écrit bientôt « qu'ils ne sont pas propres à faire la guerre si loin ». (Jean Morvan, Le soldat impérial, I, 48-50.)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 1La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 2-3La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 4-5La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 6-7La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 8-9La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 10-11La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 12-13La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 14-15La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 16-17La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 18-19La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 20-21La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 22-23La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 24-25La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 26-27La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 28-29La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 30-31La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 32-33La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 34-35La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 36-37La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 38-39La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 40-41La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 42-43La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 44-45La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 46-47La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 48-49La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 50-51La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 52-53La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 54-55La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 56-57La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 58-59La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 60-61La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 62-63La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 64-65La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 66-67La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 68-69La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 70-71La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 72-73La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 74-75La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 76-77La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 78-79La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 80-81La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 82-83La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 84-85La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 86-87La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 88-89La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 90-91La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 92-93La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 94-95La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 96-97La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 98-99La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 100-101La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 102-103La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 104-105La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 106-107La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 108-109La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 110-111La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 112-113La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 114-115La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 116-117La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 118-119La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 120-121La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 122-123La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 124-125La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 126-127La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 128-129La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 130-131La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 132-133La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 134-135La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 136-137La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 138-139La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 140-141La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 142-143La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 144-145La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 146-147La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 148-149La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 150-151La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 152-153La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 154-155La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 156-157La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 158-159La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 160-161La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 162-163La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 164-165La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 166-167La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 168-169La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 170-171La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 172-173La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 174-175La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 176-177La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 178-179La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 180-181La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 182-183La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 184-185La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 186-187La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 188-189La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 190-191La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 192-193La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 194-195La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 196-197La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 198-199La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 200-201La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 202-203La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 204-205La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 206-207La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 208-209La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 210-211La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 212-213La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 214-215La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 216-217La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 218-219La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 220-221La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 222-223La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 224-225La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 226-227La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 228-229La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 230-231La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 232-233La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 234-235La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 236-237La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 238-239La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 240-241La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 242-243La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 244-245La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 246-247La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 248-249La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 250-251La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 252-253La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 254-255La Revue Des Deux Mondes numéro 96-16 15 aoû 1926 Page 256