La Revue Des Deux Mondes n°95-05 1er mar 1925
La Revue Des Deux Mondes n°95-05 1er mar 1925
  • Prix facial : 4,50 F

  • Parution : n°95-05 de 1er mar 1925

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : Société de la Revue des Deux Mondes

  • Format : (145 x 227) mm

  • Nombre de pages : 260

  • Taille du fichier PDF : 150 Mo

  • Dans ce numéro : Jean Perbal, première partie.

  • Prix de vente (PDF) : 2 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 226 - 227  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
226 227
216 REVUE DES DEUX MONDES. Ces émigrés, Jean-Jacques Rousseau leur dénigrait jadis la société. Ils ne la croyaient pas menacée. Ils écoutaient Jean-Jacques d'une façon presque amusée, comme d'un roman qu'on eût offert à leur imagination, comme d'un paradoxe inoffensif et plaisant. Mais voici que le paradoxe tourne en vérité inévitable et que le roman devient la réalité. Jean-Jacques eut, dans les premiers temps de l'Émigration, des amis plus attentifs qu'autrefois et qui étaient, par le caprice des circonstances, mieux en mesure de le comprendre. En 1790, Colleville, ami de Florian, demeure quinze jours dans la petite ville de Thonon, d'où il apercevait les rochers de Meillerie, « tout exprès pour relire les lettres brûlantes que Jean-Jacques écrivit au pied des glaciers qui s'élèvent en ces lieux ». Dampmartin vante « ce génie supérieur, amant passionné de la vertu » et le cite comme l'auteur qu'il préfère, dans l'Essai de littérature auquel il est occupé. Au mois de septembre 1791, Messey, qui passe par Motiers-Travers, y cherche et visite « l'ancienne demeure de Rousseau ». Un savant de l'endroit lui fait cette remarque, dont l'ingéniosité le surprend : « Vous commencez à éprouver les effets de sa doctrine ». Marcillac s'est embarqué sur le Léman pour contempler, du lac, les rochers de Meillerie, que, de Thonon, regarde Colleville ; et il a pris avec lui la Nouvelle Héloise. L'abbé Lambert salue, en Suisse, le pays de Rousseau. Or, dit M. Fernand Baldensperger, la clientèle de Jean- Jacques fut, de son temps, recrutée surtout parmi « les mécontents et les ambitieux de la bourgeoisie, les aigris de la petite noblesse, les excités ou les sentimentaux » ; cette clientèle s'étend désormais à toute sorte d'autres personnes qui se méfiaient de lui jadis et que leur condition nouvelle lui rend amies. Mme de Bohm, fille du marquis de Girardin, n'avait seulement pas lu Rousseau naguère : elle le lit et l'entend, comme elle ne l'aurait pas entendu à l'époque où elle ignorait toute rêverie de solitude. Mme du 11ontet, que la vie de société enchantait, écrit maintenant : « L'usage du monde est une tyrannie et, il faut l'avouer, habituellement de bon ton, mais qui exclut toute originalité ; la conversation a son uniformité comme la mode. » Elle vient de s'en apercevoir ; peut-être vient-elle de lire Rousseau. Et Chateaubriand : « Liberté primitive, je te retrouve enfin 1 Je passe comme cet oiseau qui vole devant moi, qui se dirige au hasard, n'est embarrassé que du choix des ombrages... Est-ce sur le front de l'homme de la société, on sur le mien, qu'est gravé le sceau immortel de notre origine ? Courez vous enfermer dans vos cités, allez vous soumettre à vos petites lois... Moi, j'irai errant dans mes
REVUE LITT1RAIRE. 211 solitudes ; pas un seul battement de mon coeur ne sera comprimé, pas une seule de mes pensées ne sera enchaînée ; je serai libre comme la nature. » Ces lignes datent du voyage en Amérique. Chateaubriand, qui cherche la « liberté primitive », se transforme en un « sauvage » et, une dizaine d'années plus tard, au retour de son émigration, s'amusera d'être encore un sauvage : ainsi l'appellera Pauline de Beaumont. Comme lui, avec moins de génie, avec moins de facilité spirituelle, d'autres émigrés se montrèrent curieux d'une liberté qui sans doute n'était pas leur vrai désir, mais leur inévitable condition qu'ils s'efforçaient d'orner de quelque philosophie. « On voit souvent, dans l'émigration, dit un personnage de l'Émigré, roman de Senac de Meilhan, l'homme rendu en quelque sorte à son état primitif. » M. Fernand Baldensperger cite aussi un passage des Lettres westphaliennes, où l'auteur, le chevalier de Romance, raconte l'attrait qu'a pour lui « l'état paisible e tprimitif de l'homme sauvage et libre, qui a dû n'être d'abord qu'un promeneur isolé, un silencieux contemplateur; vous sentez couler et pénétrer dans toute votre substance un baume qui tout à la fois enflamme et rafraîchit. L'homme susceptible de penser donne un nouvel essor à ses méditations. » La notion de l'homme primitif à laquelle on se fie alors est la plus aventureuse du monde. Cet homme primitif, on l'invente à plaisir; on lui prête le goût de la promenade et une habitude contemplative. On essaye de lui ressembler; et l'on se figure aisément qu'on lui ressemble. On oublie seulement que ce jeune sauvage, et très hypothétique, avait au moins ce caractère : aucun souvenir d'une vie la plus civilisée, analogue à celle que menaient récemment les émigrés, ne lui rendait sa liberté ni nouvelle, ni étonnante. Nos émigrés peuvent jouer à la sauvagerie ; mais il faut bien que, dans leurs moments de sincérité ou de clairvoyance, ils se sentent tout le contraire de vrais sauvages : aussitôt, la civilisation, qu'ils ont feint de dénigrer pour se passer d'elle avec moins de peine, leur manque. La subtile comédie que donne à lui-même un Chateaubriand ne l'empêche pas d'appartenir à la classe qu'il nomme celle des malheureux. Les émigrés ont été, selon le mot de M. Fernand Baldensperger, des « explorateurs malgré eux ». Les Français, jusqu'alors, ne connaissaient pas beaucoup l'univers ni seulement l'Europe. Ils la croyaient, l'Europe, assez française, une province qui aurait reçu de Paris le ton, la mode, l'esprit, le goût, de manière à nous imiter, quitte à ne le pas faire sans faute. Ce n'est pas du tout ce qu'ils eurent



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 1La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 2-3La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 4-5La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 6-7La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 8-9La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 10-11La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 12-13La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 14-15La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 16-17La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 18-19La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 20-21La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 22-23La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 24-25La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 26-27La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 28-29La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 30-31La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 32-33La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 34-35La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 36-37La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 38-39La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 40-41La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 42-43La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 44-45La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 46-47La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 48-49La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 50-51La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 52-53La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 54-55La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 56-57La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 58-59La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 60-61La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 62-63La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 64-65La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 66-67La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 68-69La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 70-71La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 72-73La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 74-75La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 76-77La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 78-79La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 80-81La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 82-83La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 84-85La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 86-87La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 88-89La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 90-91La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 92-93La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 94-95La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 96-97La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 98-99La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 100-101La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 102-103La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 104-105La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 106-107La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 108-109La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 110-111La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 112-113La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 114-115La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 116-117La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 118-119La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 120-121La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 122-123La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 124-125La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 126-127La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 128-129La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 130-131La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 132-133La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 134-135La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 136-137La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 138-139La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 140-141La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 142-143La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 144-145La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 146-147La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 148-149La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 150-151La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 152-153La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 154-155La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 156-157La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 158-159La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 160-161La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 162-163La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 164-165La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 166-167La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 168-169La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 170-171La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 172-173La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 174-175La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 176-177La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 178-179La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 180-181La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 182-183La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 184-185La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 186-187La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 188-189La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 190-191La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 192-193La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 194-195La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 196-197La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 198-199La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 200-201La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 202-203La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 204-205La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 206-207La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 208-209La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 210-211La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 212-213La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 214-215La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 216-217La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 218-219La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 220-221La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 222-223La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 224-225La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 226-227La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 228-229La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 230-231La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 232-233La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 234-235La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 236-237La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 238-239La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 240-241La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 242-243La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 244-245La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 246-247La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 248-249La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 250-251La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 252-253La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 254-255La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 256-257La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 258-259La Revue Des Deux Mondes numéro 95-05 1er mar 1925 Page 260