La Revue de la Science n°4 fév/mar/avr 2016
La Revue de la Science n°4 fév/mar/avr 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°4 de fév/mar/avr 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 22,7 Mo

  • Dans ce numéro : jusqu'où ira l'homme bionique ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
c’est positif ! Science magazine
La revue de la SCIENCE Edité par Entreprendre (Lafont presse) 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt www.lafontpresse.fr Accueil  : 01 46 10 21 21 - Fax  : 01 46 10 21 22 Directeur de la publication et de la rédaction  : Robert Lafont - robert.lafont@lafontpresse.fr Secrétaire générale des rédactions  : Isabelle Jouanneau - Tél.  : 01 46 10 21 21 Isabelle.jouanneau@lafontpresse.fr Rédaction  : Valérie Loctin et les rédactions de Lafont presse ADMINISTRATION Directeur comptable  : Didier Delignou didier.delignou@lafontpresse.fr Comptables  : Mélanie Dubuget - Tél.  : 01 46 10 21 28 melanie.dubuget@lafontpresse.fr Diana Pereira - Tél.  : 01 46 10 21 03 diana.pereira@lafontpresse.fr PUBLICITÉ & PARTENARIATS Directeur  : Éric Roquebert - Tél.  : 01 46 10 21 06 eric.roquebert@lafontpresse.fr FABRICATION Maquette  : Jessica Hubner Impression  : Léonce Deprez DIFFUSION PRESSE Isabelle Jouanneau - Tél.  : 01 46 10 21 21 Isabelle.jouanneau@lafontpresse.fr Distribution  : MLP ABONNEMENTS Dominique Bokey - dominique.bokey@lafontpresse.fr La Revue de la Science sont édités par Entreprendre, S.A. au capital de 246 617.28 € - RCS NANTERRE 403 216 617 - SIRET  : 403 216 617 000 23 - NAF  : 5814Z SA - 53 rue du Chemin Vert 92100 Boulogne-Billancourt - Tél.  : 01.46.10.21.21 - Fax  : 01.46.10.21.22 Toute reproduction, même partielle, des articles et iconographies publiés dans La Revue de la Science sans l’accord écrit de la société éditrice est interdite, conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique. La rédaction ne retourne pas les documents et n’est pas responsable de la perte ou de la détérioration des textes et photos qui lui ont été adressés pour appréciation. N°de commission paritaire  : en cours - N°ISSN  : 2427-3287 - Dépôt légal à parution. Avertissement  : L’éditeur se réserve la possibilité de republier certaines enquêtes ou reportages des titres Lafont presse 80 magazines positifs A lire sur www.lafontpresse.fr Anciens n°disponibles sur www.1001mags.com Pôle Economie  : Entreprendre, Création d’entreprise magazine, Franchise & Business, Manager & Réussir, Argent & Patrimoine magazine, Placements magazine, Economie magazine, Ma petite entreprise, Spécial Argent, Business event’. Pôle Actualité  : Journal de France, Journal de France Royauté, Stars, Intimité, Succès, Célébrité magazine, Royauté magazine, Dynastie du monde, Gotha magazine. Pôle Auto  : L’essentiel de l’Auto, Automobile news, Automobile revue, Automobile revue 4x4, Spécial Crossover, Spécial Auto, Pratique Auto, Tracteur agricole, Tracteurs magazine. Pôle Sport  : Le Foot, Le Foot Gazette des Transferts, Spécial Transferts, Football St-Etienne, Le Foot Marseille magazine, Le Foot Paris magazine, Le Foot Lyon magazine, Foot magazine, Starfoot international, Penalty magazine, Le Journal du Rugby, Le Rugby magazine, Le Sport, Le Sport magazine, Sport people magazine, Footing, Féminin Footing, Courir magazine, Spécial Run, Spécial Vélo. Pôle Féminin  : Féminin Psycho, L’essentiel de la Psycho, Psycho femme, Santé femme, Santé revue, Féminin Santé, Pratique Santé, Réponse Santé, Santé revue Seniors, Senior santé, Santé médecine douce, Santé douce, Nature & santé, Beauté naturelle, Beauté femme, Objectif minceur, Santé nutrition, L’essentiel de la santé, Santé pour tous, Santé bio-nature, Santé spécial plantes, Sport Santé, Viva Yoga, Enfants bien-être, Philosophie de vie, Optimiste, Le magazine des femmes. Pôle Maison-Déco  : Maison Décoration, Maison décoration Cuisines, Maison déco travaux, Maison décoration jardin & travaux, Journal de France Déco, Nouvelle Déco, L’essentiel de la Déco, Spécial déco, Déco campagne, Intérieurs décoration, Décoration travaux, Spécial Maison, Spécial jardin, Jardin magazine spécial, Jardiner, Viva Jardin, Spécial Potager. Pôle Centres d’intérêts  : Spécial Chats, Spécial Chiens, Spécial Cheval, Stop Arnaques, Conseil conso, Pratique droit, Vos droits, Spécial Astro, Poker mag, Pêche magazine, Chasse magazine, Belles régions de France, Notre vie magazine, Spécial Seniors, Destination Loisirs. Pôle Cuisine  : Cuisine revue, Cuisine au jour le jour, Viva Cuisine, Spécial Cuisine, Cuisine du monde, Cuisine française magazine, Cuisiner, Le magazine du vin. Pôle Découverte  : Science magazine, La revue de la science, L’essentiel de la Science, Intelligence magazine, Cerveau & conscience, Question de philosophie, Philosophie pratique, Spécial Philosophie, Spécial Info, Spécial Actualité, L’événement magazine, France News, Numéro Spécial, Spécial Céline, La vie des Français, Le magazine des livres, Le magazine des arts. Entreprendre, groupe de presse coté à la bourse d’Alternext Paris (code ALENR) www.lafontpresse.fr Sommaire 4 Actualités/Brèves Agir contre le réchauffement climatique... Le premier détecteur efficace de drones grand public Un Français choisi par la NASA pour simuler un an sur Mars Une planète habitable ? Un robot blessé réapprend à marcher Changement climatique  : l’avenir de l’Humanité dépend de celui de l’océan 100 000 ans plus vieux que l’Homme de Tautavel Un bouclier magnétique pour les futurs vols spatiaux Une avancée dans la compréhension des origines du language 12 Dossier/L’homme bionique Quand la fiction devient réalité 34 Dossier/Cerveau, mémoire, sommeil Des découvertes stupéfiantes 46 Dossier/Cerveau, mémoire Les chercheurs se mettent à table 52 Dossier/Les grands singes Nos plus proches parents 65 Actualités/Brèves Réussite de la première mission de l’avion spacial européen Impact à grande échelle des pesticides dans les jardins privés Tous les ruminants européens ont disparu il y a 24,5 millions d’années Vitres intelligentes  : elles se teintent au cours de la journée et accumulent de l’énergie Le premier robot européen pour la micro-chirurgie laser des cordes vocales Secrets de construction dans les cathédrales 52 Dossier  : Les grands singes 36 DOssiEr science magazine n°46 Les grands singes, nos pLus proches parents Les grands singes, nos plus proches parents 52 La revue de la Science 65 Prochain Les grands singes, nos pLus proches parents Jean-Michel Krief 34 DOssiEr 20 INTELLIGENCE MAGAZINE 04 L’être connecté Dossier  : L’homme bionique Quand la fiction devient réalité 37 Les grands singes - chimpanzés, gorilles et orangs-outans - sont nos plus proches parents, mais que connaissons-nous vraiment d’eux ? Guidés par les scientifiques, qui partagent leur travail sur le terrain, partons à la découverte de la vie des grands singes au sein de la forêt tropicale avec l’exposition « Sur la piste des grands singes », conçue par le Muséum national d’Histoire naturelle. Les menaces qui pèsent sur eux sont nombreuses  : dégradation de l’habitat, chasse, trafic, maladies… tous sont en danger d’extinction mais il est possible et urgent d’agir. 53 La revue de la Science 32 ActuAlités Breves Actualités/Brèves science magazine n°46 science magazine n°46 impact à grande échelle des pesticides dans les jardins privés Des chercheurs du Centre des sciences de la Les chercheurs ont évalué les effets à grande limitant les ressources disponibles pour les conservation (Muséum national d’Histoire échelle des pratiques de jardinage sur deux papillons et les bourdons. Ces résultats, de dimension nationale, montrent pour la première naturelle/CNRS/UPMC) et de l’Observatoire groupes importants d’insectes floricoles, les Départemental de la Biodiversité Urbaine de papillons de jour et les bourdons, à partir des fois que les comportements individuels, dans un Seine-Saint-Denis démontrent pour la première fois les effets de l’emploi de pesticides toire de la Biodiversité des Jardins. Leurs ana- même dans un paysage urbain. données collectées dans le cadre de l’Observa- cadre privé, ont un impact sur la biodiversité, par les particuliers en France. lyses montrent que papillons et bourdons sont moins abondants En milieu urbain, les jardins privés représentent dans les jardins traités avec des une ressource importante en termes de nourriture insecticides, ce qui était attendu, et d’abri pour les espèces animales. Pourtant, mais aussi dans ceux traités par l’impact des pratiques de jardinage sur ces espèces, en particulier l’utilisation de pesticides, insectes sont plus abondants des herbicides. A l’inverse, ces est très difficile à évaluer à grande échelle du lorsque les jardiniers utilisent de la bouillie bordelaise, fait, d’une part de l’absence de mesures standardisées et d’autre part de la difficulté d’accès des fongicides et des granulés à des propriétés privées. En milieu agricole, les anti-limaces. modes de culture ou d’utilisation de produits phytosanitaires ont des impacts avérés sur la Si l’impact des insecticides sur biodiversité  : il est donc probable que de tels les insectes est direct, celui des effets existent également dans les jardins privés. herbicides serait indirect, en tous les ruminants européens ont disparu il y a 24,5 millions d’années Une étude menée par un chercheur français De précédentes analyses réalisées par une équipe énergétique (fruits, champignons, insectes et met en évidence l’impact catastrophique d’un franco-suisse ont montré une modification importante des espèces de grands mammifères même petits mammifères). changement climatique passé sur les faunes européennes de ruminants. Un réchauffement climatique et des changements environ- a changé entre 25 et 24 millions d’années, à la tales due à un changement du couvert végétal herbivores à cette époque  : 40% de cette faune La dégradation des conditions environnemennementaux survenus à la fin de l’Oligocène suite d’une immigration asiatique massive. La et du climat, associée à la compétition avec des ont provoqué le remplacement de l’intégralité nouvelle étude de Bastien Mennecart, chercheur Pecora venus d’Asie, a sonné le glas des Tragulina en Europe. En effet, dans ces conditions de la faune de ruminants préexistante par des du Centre de recherche sur la paléobiodiversité migrants venus d’Asie. et les paléoenvironnements (CR2P - Muséum climatiques plus arides, les nouveaux ruminants national d’Histoire naturelle/CNRS/UPMC), ont supplanté les Tragulina grâce à un métabolisme plus efficace, capable d’assimiler de la La Terre a déjà subi par le passé des changements climatiques qui ont engendré des crises que l’intégralité des espèces de ruminants euro- nourriture pauvre énergétiquement. Les Tragu- montre, sur la base de cinq années de recherches, biologiques. L’une d’entre elles s’est produite péens a été renouvelée à ce moment. lina ne comptent aujourd’hui que 10 espèces il y a environ 24,5 millions d’années, à la fin de localisées en zone équatoriale, les chevrotains. l’Oligocène. Ce réchauffement (une augmentation de 2 à 4 °C des eaux océaniques de l’Atlantiennent au groupe des Pecora ; ils possèdent À l’heure actuelle, la Terre connaît un réchauf- Ainsi, la majorité des ruminants actuels appartique Nord), associé à la naissance des Alpes, quatre poches stomacales facilitant l’ingestion fement climatique dont les conséquences restent a provoqué une aridification et l’apparition de d’aliments riches en fibres et peu énergétiques. pour le moment mal connues. La connaissance la saisonnalité en Europe ; l’établissement de Les Tragulina, qui étaient largement majoritaires des changements climatiques antérieurs et de savanes contraste avec les environnements préexistants, sans saison et dominés par des forêts. réduction ou absence d’une des quatre poches une aide précieuse pour interroger notre futur. au cours de l’Oligocène, se distinguent par une leurs conséquences sur la biodiversité apporte stomacales et par un régime alimentaire plus 64 La revue de la Science Science magazine n°48 DOSSIER À LA UNE 12 La revue de la Science 36Dossier  : Cerveau, Dossier mémoire, sommeil... Cerveau, mémoire, Sommeil... La revue de la SCIENCE N°4 - Trimestriel - Février/Mars/Avril 2016 DOSSIER À LA UNE le 19 Avril 2016 12 « La vérité est toujours plus surprenante que la fiction, parce que la fiction doit coller à ce qui est possible, alors que la vérité, elle, n’y est pas obligée. » (Mark Twain) Sommes-nous en train de devenir des « cyborgs » ? La question peut sembler farfelue, mais tout dépend de l’angle sous lequel on la traite. Si un cyborg est un homme dont les capacités ont été augmentées par les progrès technologiques, alors une bonne partie de l’humanité peut-être définie ainsi. Selon certains chercheurs, nous sommes déjà entrés dans l’ère des cyborgs et des êtres connectés, avec la multiplication des appareils électroniques dans notre quotidien, qui envahissent nos vies jusqu’à devenir indispensables, sans parler du développement des recherches en matière d’intelligence artificielle. Intelligence magazine s’est penché sur cette question d’actualité et ses incidences sur l’avenir de l’Homme et de la planète. Cerveau, mémoire, sommeil... des découvertes stupéfiantes ! science magazine n°46 46 34 La revue de la Science Dossier  : Les chercheurs se mettent à table 48 DOssiEr cerveau, mémoire...Les chercheurs se mettent à taBLe INTELLIGENCE MAGAZINE 21 Cerveau, mémoire, Sommeil... Dossier 37 Réparer le cerveau abîmé grâce à une greffe de neurones, restaurer la mémoire grâce à la thérapie génique... telles sont les prouesses accomplies dernièrement à titre expérimental et qui donnent de formidables espoirs pour l’homme. Les chercheurs en neurosciences tentent aussi de décrypter les interactions cerveau-sommeil-mémoire et ont fait des découvertes inattendues sur notre capacité de souvenir. Du nombre naît la complexité Les quelque 100 milliards de neurones du cerveau humain communiquent via les synapses au nombre de 1015. La grande majorité de ces communications s’effectuent grâce à des substances chimiques (excepté pour les synapses électriques) appelées neuromédiateurs ou neuromodulateurs. Une fois libérés, ceux-ci se fixent sur des récepteurs pour stimuler, inhiber ou moduler l’activité du neurone post-synaptique. 35 Science magazine n°48 La revue de la Science Cerveau, mémoire... les chercheurs se mettent « à table » 46 La revue de la Science Brèves ActuAlités Vitres intelligentes  : elles se teintent au cours de la journée et accumulent de l’énergie Une fenêtre intelligente qui peut s’assombrir source d’énergie externe. Afin de pouvoir offrir câbles électriques. Lorsque le circuit est ouvert, ou s’éclaircir sans nécessiter une source d’alimentation externe pour fonctionner et qui est dant et ayant cette propriété sans recours à une oxygène qui va réagir avec le bleu de Prusse, des fenêtre conçues comme un produit indépen- la batterie se charge et l’électrolyte se charge en également une batterie rechargeable, c’est source d’énergie extérieure, l’idée est d’inclure lui donnant sa teinte bleue. Pour lui redonner l’idée développée par une équipe de chercheurs de Singapour. capturer et stocker de l’énergie dans une batterie. de décharger la batterie. la source d’énergie en permettant à la fenêtre de une couleur incolore, on ferme le circuit afin Cette fenêtre intelligente peut adopter une teinte Cette fenêtre intelligente contient un électrolyte liquide placé entre deux plaques de verre quantité de lumière entrant dans les bâtiments Cette technologie innovante permet de régler la bleue permettant de diminuer la pénétration de la lumière de moitié en journée, et de reprendre recouvertes d’oxyde d’indium-étain. L’une des durant la journée, ce qui promet d’importantes à tout moment un teinte claire et transparente. feuilles est revêtue d’une couche supplémentaire économies sur les coûts de climatisation et d’un pigment appelé bleu de Prusse et l’autre d’éclairage. (Source ADIT) Si des vitres qui se teintent au cours de leur est reliée à une mince bande de papier d’aluminium. Les deux plaques sont reliées par vie existent déjà, elles nécessitent toutes une des le premier robot européen pour la micro-chirurgie laser des cordes vocales Un nouveau défi microtechnique au service de Besançon, développe un robot dédié à la outre, les dispositifs conçus dans le cadre de de la santé est relevé par des scientifiques chirurgie assistée des cordes vocales. Ce nouveau dispositif consiste en un endoscope flexible systèmes robotiques chirurgicaux. Ainsi, l’ins- ce projet pourront être utilisés dans d’autres qui ont conçu un robot endoscopique pour la chirurgie des cordes vocales, premier prototype européen du genre. d’amener la source laser à l’intérieur du pa- la conception d’un endoscope pour la micro- qui permet de visualiser les cordes vocales et titut FEMTO-ST et le CHRU travaillent déjà à tient, à 20 mm de sa cible. Véritable défi microtechnique, l’endoscope proposé embarque chirurgie laser du tube digestif. La chirurgie des cordes vocales concerne les lésions cancéreuses, essentiellement liées au tabac des éclairages en lumière froide, deux caméras (3 000 nouveaux cas par an) mais aussi, de plus miniatures pour assurer une vision en 3D, un en plus souvent, des lésions bénignes chez les laser chirurgical doublé d’un laser qui fait office de pointeur pour le chirurgien, et enfin, le personnes qui sollicitent beaucoup leur voix. Elle nécessite, afin de garantir la préservation micro robot de 1 cm 3 qui va, grâce aux images de la voix du patient, une précision de l’ordre fournies par les caméras, guider ces lasers le de 50 à 100 micromètres (environ le diamètre long de la trajectoire de référence dessinée par d’un cheveu). Or, à l’heure actuelle, la chirurgie le chirurgien directement dans l’image à l’aide utilise un laser dont la source est située à 40 centimètres de la bouche du patient, ce qui limite sa fluorescence, des filtres aideront à déterminer d’une tablette tactile. Grâce à une technique de maniabilité et la précision du geste. Par ailleurs, s’il existe une zone cancéreuse au niveau de la le chirurgien opère à travers un microscope, et lésion et augmenteront la précision du geste. le tissu à traiter doit donc être dans le champ Avec ce nouveau procédé, le chirurgien devrait de visée, ce qui implique une position très inconfortable pour le patient, source de douleurs de micromètres. obtenir une précision de l’ordre d’une centaine cervicales post-opératoires. Après de nombreuses étapes techniques de recherche et de développement, des essais précli- Pour pallier ces inconvénients, un projet européen porté par l’Institut italien des technologies, niques ont été effectués. A terme, ce dispositif et associant entre autres l’institut FEMTO-ST médical apportera une véritable valeur ajoutée (UFC/CNRS/ENSMM/UTBM) et le CHRU à la phonochirurgie (chirurgie de la voix). En 65 La revue de la Science 33 science magazine n°46 cerveau, mémoire...Les chercheurs se mettent à taBLe DOssiEr Même si la santé se construit tout au long de la vie, les enjeux entre nutrition, santé et bienêtre deviennent encore plus importants à mesure qu’on vieillit. Les chercheurs de l’Inra se sont intéressés aux mécanismes du vieillissement sur lesquels l’alimentation peut intervenir. Aujourd’hui, un cinquième de la population a plus de 60 ans. La question n’est pas seulement de savoir si nous allons vivre longtemps, mais si nous vieillirons en bonne santé. Comment prévenir l’apparition des troubles liés à l’âge qui peuvent faire basculer la personne âgée dans la dépendance ? L’alimentation, combinée à l’activité physique, est appelée à jouer un rôle clé. Pour préserver notre capital santé, les pistes à explorer ne manquent pas  : comprendre les besoins nutritionnels spécifiques des seniors et leurs attentes organoleptiques et sensorielles, prévenir ou retarder les troubles physiologiques et cognitifs, aider les personnes fragilisées à redevenir robustes, élaborer des aliments plus adaptés… 47 La revue de la Science science magazine n°46 49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 1La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 2-3La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 4-5La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 6-7La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 8-9La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 10-11La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 12-13La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 14-15La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 16-17La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 18-19La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 20-21La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 22-23La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 24-25La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 26-27La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 28-29La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 30-31La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 32-33La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 34-35La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 36-37La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 38-39La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 40-41La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 42-43La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 44-45La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 46-47La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 48-49La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 50-51La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 52-53La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 54-55La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 56-57La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 58-59La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 60-61La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 62-63La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 64-65La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 66-67La Revue de la Science numéro 4 fév/mar/avr 2016 Page 68