La Revue de la Musique n°2 fév/mar 2016
La Revue de la Musique n°2 fév/mar 2016
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°2 de fév/mar 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 39 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Mozart, le génie inégalé.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 EN 1767, MOZART RETOURNE À VIENNE C’est à ce moment-là qu’il aborde, avec son deuxième opéra La Finta Semplice, un genre nouveau, l’opera buffa. Malheureusement, cet opéra s’avéra être un échec. Joseph II aurait demandé au jeune garçon s’il désirait composer un opéra. Wolfgang accepta et le directeur des théâtres impériaux, un certain Giuseppe Affligio, proposa un livret de Coltellini, adapté de Goldoni. Sous le contrôle de Léopold, et sans doute avec quelques interventions de sa part, la composition devint de plus en plus rapide. Cependant, Affligio ne tint pas ses promesses, le bruit se répandit que l’enfant n’eut pas été capable de composer cet opéra dans une langue qu’il ne maîtrisait pas, que c’était l’œuvre de son père, que l’on courait à un échec… la Finta Semplice ne sera jamais jouée à Vienne et les honoraires promis jamais versés. Le premier octobre 1768, le troisième opéra de Mozart, le singspiel Bastien et Bastienne, est créé. Peu de temps après, Mozart compose sa première Messe solennelle KV 139, qui sera couronnée d’un franc succès. Le 11 décembre 1769, le père et le fils partent pour l’Italie, pays où Mozart est attendu avec impatience. Ils passeront par Milan, Florence, Rome, Naples et Bologne. TOUTES SES REPRÉSENTATIONS SONT DES RÉUSSITES Mozart était un enfant prodige. Vladimir Jankélévitch, un philosophe et musicologue français, nous fait part de ses sentiments à l’égard de l’enfant précoce : « Le mythe de l’enfant prodige et de la précocité surnaturelle est lié à la légende : le jeune prodige ne sait pas ce qu’il fait, il ne se l’explique pas ; et il ressemble en cela à l’oiseau « virtuosissime » qui déroule dans la nuit les vocalises de sa virtuosité printanière. Juvénile ou même puérile, c’est ainsi que nous représentons l’innocente virtuosité et la science infuse, la docte ignorance du jeune virtuose ; tel fut sans doute le don de Mozart ». Stendhal distingue un génie, qui serait parvenu à la maturité dès l’enfance, et un homme, qui serait resté enfant jusqu’à son dernier souffle : « ce même homme qui, comme artiste, avait atteint le plus haut degré de développement dès l’âge le plus tendre, est toujours demeuré enfant sous tous les rapports de la vie ». En effet, il n’était tout d’abord jamais chez lui pendant ces longues années de voyage. De plus, le système éducatif mis en LA REVUE DE LA MUSIQUE IL EST INTÉRESSANT DE NOTER QUE WOLFGANG N’A JAMAIS CONNU LES DIVERTISSEMENTS NORMAUX DE SON ÂGE. place par son père ne laissait pas de place aux amusements puérils. Cela explique sans doute que Mozart, spontanément et inévitablement tourné vers son propre génie et vers ses envies personnelles, soit directement passé du stade enfantin au stade adulte. DE L’ENFANT PRODIGE AU GÉNIE Le génie de Mozart captive la postérité. L’enfant prodige n’est pas le génie, et il a fallu que celui-là existe et meure pour que s’épanouisse pleinement celui-ci. Avant d’expliquer comment le jeune Wolfgang est passé de l’enfant prodige au génie, il convient de donner une définition du « génie ». DÉFINITION DU GÉNIE En réalité, il n’existe pas de définition « exacte » du génie car le concept même du génie a été inventé par les hommes pour tenter de qualifier des êtres qui s’élevaient au–dessus des autres, grâce à leur talent ou à leur « don ». Même les génies euxmêmes se sont interrogés sur la propre origine de leur « don ». En voici un exemple avec Victor Hugo : « Mais l'homme plus qu'homme, d'où vient-il ? La suprême intelligence, qui est ici-bas le grand homme, quelle est la force qui l'évoque, l'incorpore et la réduit à la condition humaine ? Quelle est la part de la chair et du sang dans ce prodige ? Pourquoi certaines étincelles terrestres vont-elles chercher certaines molécules célestes ? Où plongent ces étincelles ? Où vont-elles ? Comment s'y prennent-elles ? Quel est ce don de l'homme de mettre le feu à l'inconnu ? Cette mine, l'infini, cette extraction, un génie, quoi de plus formidable ! D'où cela sort-il ? Pourquoi, à un moment donné, celui-ci et non celui-là ? Ici, comme partout, l'incalculable loi des affinités apparaît, et échappe. On entrevoit, mais on ne voit pas. O forgeron du gouffre, où es-tu ? ». Ainsi, une des meilleures définitions qui pourrait caractériser le génie de Mozart, d’Einstein ou encore de Léonard de Vinci est : « talent inné, disposition naturelle à certaines choses ». Ce talent est inné, et le génie est donc dans un certain sens placé sous le signe de l’inexplicable. Alain de Botton, dans Le plaisir de souffrir, nous explique son point de vue sur le sujet en affirmant : « le génie est pour les gens intelligents ce que la « folie » est pour les imbéciles, un état extrême dans lequel tout devient possible, dans lequel, miraculeusement, les règles normales ne s'appliquent plus ».
Mozart enfant LES GRANDS COMPOSITEURS Biographie n°21 LA REVUE DE LA MUSIQUE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 1La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 2-3La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 4-5La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 6-7La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 8-9La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 10-11La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 12-13La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 14-15La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 16-17La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 18-19La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 20-21La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 22-23La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 24-25La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 26-27La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 28-29La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 30-31La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 32-33La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 34-35La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 36-37La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 38-39La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 40-41La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 42-43La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 44-45La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 46-47La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 48-49La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 50-51La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 52-53La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 54-55La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 56-57La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 58-59La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 60-61La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 62-63La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 64-65La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 66-67La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 68-69La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 70-71La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 72-73La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 74-75La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 76-77La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 78-79La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 80-81La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 82-83La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 84-85La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 86-87La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 88-89La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 90-91La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 92-93La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 94-95La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 96-97La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 98-99La Revue de la Musique numéro 2 fév/mar 2016 Page 100