La Gazette du Var n°99 15 jan 2020
La Gazette du Var n°99 15 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°99 de 15 jan 2020

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : interivew de Claude Ponzo.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Département - Vœux 2020 Chambre de Métiers et de l’Artisanat Roland Rolfo, président  : « L’action de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat est reconnue de tous » Au terme de cette troisième année de mandat, Roland Rolfo, président de la Délégation Var de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, est fier de dire que son action est connue et reconnue de tous. Le président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Var explique  : « Elle l’est notamment grâce à l’investissement des élus et agents de la Chambre de métiers, sur le terrain aux côtés des artisans et lors d’événements que nous portons, auprès de nos partenaires. 2019 a été rythmée par des réformes, des temps forts qui nous permettent de communiquer sur notre action et notre offre de services mais aussi de vrais moments de convivialité, avec les artisans et les apprentis ». DEVELOPPER L’ACTIVITE ARTISANALE Il ajoute  : « Depuis le début de la mandature, notre préoccupation principale est d’être proche de nos artisans. Dans le cadre d’une rencontre chez l’artisan, nos agents élaborent un suivi individuel pour répondre à leurs besoins. La Chambre de métiers leur apporte du contact, de l’accompagnement et de la formation. Nous nous entourons d’experts qui ont pour mission de développer avec les chefs d’entreprise une relation de confiance. Conscients des préoccupations actuelles, l’action de la Chambre de métiers s’articule autour de trois grands enjeux de notre société  : l’économie circulaire, la transition numérique et l’emploi. En 2019, nous avons proposé une nouvelle prestation  : Déclic numérique. Ce dispositif permet d’engager les entreprises artisanales sur les voies de la dématérialisation et de la communication digitale. Nous devons soutenir et accompagner les artisans en répondant aux problématiques économiques et écologiques ». SOUTIEN DANS LES MOMENTS DIFFICILES Conscient des aléas qui ont frappé les ressortissants de la Chambre, Roland Rolfo Intempéries en Région Sud La Chambre de métiers accompagne les entreprises sinistrées Janvier 2020 - #99 poursuit  : « Cette fin d’année 2019 a également été marquée par de graves intempéries qui ont particulièrement touché notre département et de nombreuses entreprises artisanales sont sinistrées. Soucieuse de les accompagner, la Chambre de métiers et de l’artisanat de région PACA a réactivé sa cellule d’urgence pour apporter toute l’aide possible dans ces circonstances difficiles, notamment grâce à la mobilisation du Fonds National de Calamités et de Catastrophes Naturelles du réseau des CMA ». Depuis plusieurs semaines, des intempéries touchent particulièrement nos départements et un grand nombre d’entreprises artisanales sont sinistrées suite à d’importantes inondations. Afin d’accompagner au mieux les entreprises du territoire, la Région Sud apporte son aide aux entreprises artisanales impactées en débloquant un fonds exceptionnel de solidarité. Des pluies torrentielles se sont abattues sur la région Sud et particulièrement les départements du Var et des Alpes-Maritimes du 23 au 24 novembre et le 1er décembre 2019. Elles ont été particulièrement violentes et ont provoqué d’importants dégâts. Aussi, pour leur permettre de redémarrer leur activité dès que possible, la Région a mis en place une aide exceptionnelle de solidarité en faveur des entreprises impactées, sur la base du périmètre défini et pour la période concernée, RESSERRER LES LIENS AVEC LES COMMUNES Le président de la Délégation du Var dévoile son plan d’action 2020  : « Après les élections municipales, nous reprendrons nos signatures de charte. Ces rencontres permettent aux artisans varois de nous identifier et de connaître notre offre de services. Nous construisons ainsi une relation privilégiée avec les communes signataires qui elles-mêmes ont un vrai rôle de partenaire dans l’accompagnement des artisans de leur périmètre. À l’issue de ces signatures, nos collaborateurs prennent contact avec les différents chefs d’entreprise présents pour réaliser un DEAR, un Diagnostic d’Entreprise Artisanale Régionale. Gratuit et réalisé dans leurs locaux, le DEAR est un moment pour faire le point sur les difficultés mais surtout, les atouts de leurs activités, car c’est ce qui est performant dans l’entreprise qu’il faut retenir. Puis établir un plan d’actions en fonction des besoins et des attentes de l’artisan ! Ce DEAR permet à nos agents de proposer des solutions concrètes de développement  : formations commerciales, titre de maître artisan »... L’APPRENTISSAGE, VOIE DE L’EXCELLENCE Il reprend, en faisant le bilan de cette année écoulée  : « Cette année encore, l’excellence était au rendez-vous  : un jeune apprenti en cuisine du Campus de Saint-Maximin a obtenu le Titre tant convoité de Meilleur Apprenti de France ! Pour la première fois dans le Var (CFA des Arcs, du Beausset, de La Seyne et de Saint- Maximin), nous avons récompensé nos Etoiles de l’apprentissage. Cette soirée a permis de valoriser des apprentis au parcours remarquable, des maîtres d’apprentissage impliqués et des enseignants passionnés. Nous accueillons près de 6000 apprentis chaque année, dont 85% décrochent leur diplôme. C’est pour cela que tout a été mis en œuvre au sein de l’Université des Métiers pour aider les jeunes à trouver le métier de leurs rêves, s’y former et obtenir un portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Un fonds de 3 000 000 € a été alloué pour les entreprises ressortissantes de la Chambre de métiers et de l’artisanat, ou de la Chambre de commerce et d’industrie en Provence-Alpes- Côte d’Azur, afin de les aider à redémarrer dans les meilleures conditions. Les entreprises sinistrées doivent se manifester auprès de leur Chambre consulaire qui les accompagnera dans le montage du dossier et précisera le montant des aides, ainsi que les conditions d’attribution. emploi. C’est bien cela que l’on garantit à nos jeunes, un bel avenir professionnel avec un taux d’employabilité atteignant les 80%. J’encourage les chefs d’entreprise qui souhaitent se développer à accueillir des apprentis. Négliger de former un apprenti, c’est risquer de se retrouver en pénurie de main d’œuvre qualifiée et de voir disparaitre à terme nos métiers. Recruter un apprenti, c’est anticiper le développement économique de son entreprise et œuvrer au maintien du tissu artisanal. Garder le cap en 2020 ! Que désirer de plus si ce n’est poursuivre notre action sur tout le territoire varois » ! Enfin, Roland Rolfo conclut  : « Je continuerai avec les élus et les équipes de la Chambre de métiers à sillonner notre département pour rencontrer les artisans à l’occasion de signatures de chartes ou de nos différentes manifestations qui leurs sont dédiées  : la Semaine Nationale de l’Artisanat, Les Rencontres de l’environnement ou encore la Semaine Nationale de la Création Transmission d’entreprise qui permet de rencontrer les chefs d’entreprise désireux de céder leur activité dans les meilleures conditions grâce à nos agents et nos partenaires. J’aurai plaisir à accueillir lors des Journées Portes Ouvertes des CFA les futurs apprentis ainsi que les chefs d’entreprise qui sont toujours les bienvenus dans nos Campus. Ensemble, avec les collaborateurs de la Chambre, nous relèverons les défis qui nous attendent pour faire prospérer l’artisanat sur notre territoire. Ensemble avec nos nombreux partenaires, nous irons encore plus loin. Nous tisserons de nouveaux liens, de nouvelles passerelles pour faciliter et faire perdurer notre travail aux côtés des artisans. Continuons d’être mobilisés, concrets et efficaces ! C’est la clé pour réaliser de belles choses et je les remercie tous d’avance pour l’engagement et l’enthousiasme qu’ils y mettent ». Un cellule d’assistance a été mise en place par la Chambre de métiers et de l’artisanat dans les départements concernés  : Alpes de Haute-Provence  : 04 92 30 90 95 assistance04@cmar-paca.fr Var  : 04 94 61 99 29 assistance83@cmar-paca.fr Alpes-Maritimes  : 04 93 14 24 63 assistance06@cmar-paca.fr Vaucluse  : 04 90 80 65 42 economie84@cmar-paca.fr
Département – Vœux 2020 V V 11 Coordination Rurale Var et PACA Max Bauer, président  : « Des vœux sous le signe de la bienveillance » Pour Max Bauer, président de la Coordination Rurale Var et PACA et Secrétaire Général Adjoint de la Coordination Rurale  : « Déjà 2020, et avec elle la période des vœux en tous genres de nos proches, de nos institutions et de nos politiques ». Puis, il s’interroge  : « Et si l’exercice des vœux, surtout des politiques, était démodé ? Ne devraient-ils pas déroger à cette tradition ? Les constats comme les promesses n’engagent que ceux qui les font. Dois-je me soustraire à ces quelques lignes. Non ! Je ne veux pas être ringard, mais simplement vous dire avec sincérité  : bonne année à tous. Surtout à ceux qui souffrent physiquement ou moralement, avec une pensée toute particulière aux agriculteurs qui traversent des difficultés sur leur exploitation et ceux qui partent malheureusement trop tôt dans l’exercice de leur métier, laissant leurs proches dans la peine ». STOP À LA COMPROMISSION ! À l’occasion de cette tribune, le président du syndicat agricole souhaite dresser un bilan de l’année qui vient de s’écouler  : « Le bilan 2019  : Pourquoi ? Depuis 15 ans j’œuvre avec la Coordination Rurale pour contribuer à la défense de nos métiers, j’ai continué avec conviction en 2019. Certains me disent que je perds du temps et que cela ne sert à rien. Stop à la résignation ! D’autres s’emploient, plus à travailler pour leur système, qu’à servir l’intérêt d’une cause. Stop à la compromission ! 2019, c’est aussi la fierté d’avoir mené une liste, aux élections de la Chambre d’Agriculture du Var. À cette occasion, je veux dire merci à tous mes colistiers. Même, si les résultats n’ont pas été au rendez-vous. C’est sans amertume, mais avec contrariété que nous avons subi, certains comportements de personnes ou de mode d’élections qui n’ont pas été à la hauteur d’une élection professionnelle ». 50 MORTS EN 10 ANS ! Pour autant, Max Bauer ne veut pas se résigner à l’inaction  : « Début 2020 se tiendront de nouvelles échéances pour les élections à la MSA. Je souhaite un maximum d’élus CR dans Morgan Maginot  : « Donnons-nous la chance de réaliser nos projets et nos ambitions » Avocat au barreau de Toulon, consultant juridique pour le Groupe Presse Agence - La Gazette du Var, Morgan Maginot souhaite à tous « la prospérité, la joie, le bonheur, la santé mais aussi du courage face à ce début d’année au climat complexe qui je l’espère s’apaisera ». Engagé également dans la vie politique locale, il ajoute concernant la situation sociale que connaît la France depuis quelques semaines  : « Tous mes vœux vont aux personnes qui ont dû faire face à des difficultés en cette fin d’année 2019. Je pense à l’ensemble des français pour qui le contexte fut anxiogène, à ceux qui font tourner notre beau pays dans l’ombre et, parfois, dans la précarité mais aussi aux commerçants, aux étudiants et aux retraités qui ne doivent pas être oubliés. Les contestations sont audibles mais nous devons lutter pour qu’elles perdurent dans le respect des libertés individuelles. La ténacité du peuple est notable et j’encourage chacun à faire valoir ses droits. Toutefois, nous nous devons de prôner la tolérance et la nuance propres à la culture française ». FAIRE DES COMPROMIS Pour autant, il défend la réforme des retraites mise en place par le Gouvernement  : « Nous devons penser aux générations futures, au système que nous leur léguerons mais également aux valeurs qui l’accompagneront. Le Conseil National de la Résistance avait choisi nos cantons. C’est enfin une représentation de la CR avec conviction  : lors de la visite de Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, le 9 décembre 2019, suite aux inondations dans le Var, j’ai interpellé celui-ci sur les conséquences dramatiques des inondations. 50 morts en 10 ans ! Je n’attendais pas de sa part des formules ou des déclarations non suivies d’actes concrets, efficaces et rapides. De plus les terres agricoles ne sont pas des réceptacles pour lutter contre les inondations. C’est bien aux collectivités d’apporter des solutions et pas l’inverse. J’ai dénoncé certaines personnes qui ne prennent pas des mesures rapides et de bon sens, et qui préfèrent ralentir ou entraver des travaux par des procédures. Qu’elles sachent Début 2020 se tiendront de nouvelles échéances pour les élections à la MSA V V qu’elles ont une part de responsabilité sur les risques qu’elles font courir à la population ». RESPECT, ECOUTE ET BIENVEILLANCE Bref, le syndicaliste de la CR 83 et PACA veut rester optimiste, malgré toutes les vicissitudes de l’an passé  : « Les souhaits 2020  : Pourquoi pas ? Les voici  : - Continuer à suggérer des idées nouvelles, ce qui est pour moi, l’essence même de la définition du syndicalisme, véritable force de proposition. - Unir par le slogan « tous unis » de nos pères fondateurs depuis 1992. Ce qui rejoint mes nouvelles fonctions à la Coordination Rurale Nationale en tant que Secrétaire Général Adjoint, et qui m’incite à une réelle motivation et détermination dans le département ou à la région. - Croire avec confiance en un avenir meilleur et, pour cela, arrêter d’être résigné et de subir. Notre destin est entre nos mains ! Écoutez votre cœur et faites preuve de raisonnement et de discernement en vous impliquant davantage dans des associations, dans vos professions ou dans l’organisation de la vie de nos cités. Être tout simplement un bon citoyen  : Votez » ! Max Bauer conclut  : « Bonne année 2020, avec un gros capitale santé pour vous et vos proches et, en cadeau, j’offre un sourire pour illuminer votre visage et vous mettre dans une démarche plus efficiente. À la France en colère, fracturée, sous tension, je souhaite pour 2020 que nous retrouvions les valeurs de respect, d’écoute de l’autre et de bienveillance ». une retraite par répartition avec une ambition d’égalité. Nous avons fait ce choix et nous devons l’assumer de manière solidaire. Nous devons prendre en compte les évolutions de la société et redonner de l’espoir aux jeunes. Demain, face aux défis que nous devrons traverser, nous devrons retrouver notre fraternité, pour avancer dans l’optique du bien général et ce quitte à faire des compromis ». Enfin, il conclut  : « Donnons-nous la chance de réaliser nos projets et nos ambitions, prenons la jeunesse pour exemple, en l’observant nous comprendrons que le plus important, ce sont les liens humains et la solidarité nécessaires pour que personne ne soit laissé au bord du chemin. Soyons solidaires, volontaires et unis car c’est ainsi que nous serons plus forts et plus heureux. Je vous prie de croire à mes meilleurs vœux ». Janvier 2020 - #99



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :