La Gazette du Var n°98 1er jan 2020
La Gazette du Var n°98 1er jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°98 de 1er jan 2020

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 16,6 Mo

  • Dans ce numéro : BC Transports, la réussite d'une saga familiale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Édito Le Gouvernement, incapable d’anticiper les flux de demandeurs d’asile ! En matière d’immigration et de sécurité publique, le secrétaire d’État Laurent Nunez n’a pas convaincu les Sénateurs ! Alors que le Gouvernement a annoncé le paiement aux policiers de près de 3,5 millions d’heures supplémentaires et, 20 décisions « pour améliorer notre politique d’immigration, d’asile et d’intégration ». Mais pour François-Noël Buffet, rapporteur pour avis  : « Le Gouvernement reste incapable d’anticiper correctement les flux de demandeurs d’asile en hausse constante, et la programmation budgétaire n’est toujours pas sincère ». Malgré un renforcement significatif des moyens de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), l’ambition des principales mesures annoncées est limitée par l’absence de moyens sur les autres volets de la politique d’asile et d’immigration  : pas de création en 2020 de nouvelles places d’hébergement, manque de postes en préfecture pour l’accueil des demandeurs d’asile, pas de financement suffisant des retours forcés pour les étrangers en situation irrégulière. Prenant acte de la poursuite, par le Gouvernement, du plan de recrutement de 10 000 policiers et gendarmes d’ici la fin du quinquennat, Henri Leroy, rapporteur pour avis, a déploré « l’insuffisance des crédits alloués à l’entretien des équipements des forces de sécurité. Réduire la part des crédits de Janvier 2020 - #98 fonctionnement et d’investissement, c’est assumer de ne pas doter nos forces des moyens suffisants pour agir efficacement pour la protection de nos concitoyens ». Concernant la sécurité civile, Catherine Troendlé, rapporteur pour avis, a souligné « la stagnation des crédits et l’incertitude quant à la continuité des moyens aériens de la sécurité civile à court et moyen terme ». Elle a appelé le ministre à défendre l’élaboration d’une nouvelle directive européenne relative à l’engagement citoyen afin de préserver le modèle français de sécurité civile, basé sur l’engagement des sapeurs-pompiers volontaires. Évoquant la lutte contre les dérives sectaires, le sénateur du Var Pierre-Yves Collombat, rapporteur pour avis, a dénoncé « la fusion annoncée de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) au sein du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR) qui relève du ministère de l’intérieur, ce qui pourrait mettre en péril l’action de l’État dans ce domaine ». En définitive pour Philippe Bas, président de la commission  : « L’audition du secrétaire d’État n’a pas permis de lever un certain nombre de doutes sur la réalité des moyens humains et financiers débloqués pour concrétiser les annonces gouvernementales ». ACSPMG la gazette du/c r pure dus maures à h= medirerranee Directeur de la publication Gilles Carvoyeur redaction@presseagence.fr Editorialiste Bernard Bertucco Van Damme Rédacteur en chef Olivier Pavie Secrétaire de rédaction Marie Bruel redactionlalonde@presseagence.fr Chef de studio Laurent Monition lographic@wanadoo.fr Consultant juridique Morgan Maginot, avocat au barreau de Toulon contact@mdmaginot-avocat.fr Bureau Métropole TPM Thierry Cari - Greg Vuylsteker Emilie Cardinale-Bottero Patrick Michel Louvois Bureau de Paris Julien Azoulai corresp. permanent Bureau Méditerranée Porte des Maures Nicolas Tudort Alain Blanchot Photographe Francine Marie - Pascal Jolliet Bureau Golfe de Saint-Tropez Marc Defendente 06 80 61 06 84 Photographes Jean Michel Elophe Pascal Azoulai - Philippe Olivier Olivier Lalanne - Laurent Monition Régie publicitaire 06 37 37 21 21 Prix au numéro  : 1 € Éditeur et responsable de la publication - ADIM - BP 06 - 83250 La Londe-Les-Maures Dépot légal en cours - Impression La Provence - tiré à 10 000 exemplaires Retrouvez-nous sur www.lagazetteduvar.fr
Actualités 3 BC Transports fête ses 30 ans Du transport de tulipes à l’imposante société B to C et B to B Spécialisée d’abord dans le déménagement, la société, fondée en 1955 par André Brenguier, le grand père de la famille, s’est développée dans un environnement familial depuis 30 ans. En 1989, Alain Brenguier, qui a succédé à son père en 1980, a racheté la société de transport de fleurs Closon. Société bénéficiant d’une forte notoriété dans le marché horticole varois, les deux hommes vont allier leurs compétences et leurs initiales. De cette alliance est né BC Transports, dont le signe distinctif une tulipe dans le logo, fait honneur à cette précieuse collaboration. 350 SALARIES ET 320 CARTES GRISES À ses débuts, les Transports Brenguier démarrent leur activité avec un seul camion. Aujourd’hui BC Transport, c’est 350 salariés, 320 cartes grises, 50 000 m² d’entrepôts, près de 10 millions de kilomètres parcourus par an, 15 000 articles préparés et expédiés par jour à plus de 1 500 clients ! Mais ce développement ne s’est pas réalisé avec l’effort d’un seul homme car, depuis son origine, BC Transports est une histoire de famille. Au début des années 2000, Alain Brenguier père a passé le relais à ses trois enfants. Depuis 20 ans, Alain Brenguier fils préside la société, épaulé par son père qui gère les actifs du groupe. Sa tante Nathalie pilote l’activité garde-meubles et déménagement, tandis que ses 2 frères, Julien, l’aîné, dirige l’activité de livraison de meubles et d’électroménager à domicile et Christophe, le cadet, le transport régional de marchandises. Tous veulent continuer à développer et à diversifier les activités du groupe dans un esprit d’équipe comme celui insufflé par l’amour du rugby d’Alain Brenguier père qui, pendant ses loisirs, dirige le Rugby Club d’Hyères-La Crau- Carqueiranne. S’ADAPTER AUX DEMANDES DES CLIENTS L’entreprise a donc 30 ans d’existence cette année. Alors qu’en est-il de son adaptation au 21ème siècle et aux nouvelles technologies ? En 2010, Alain Brenguier fils, représentant de la 3ème génération, a enclenché un grand développement. Son premier objectif est de devenir « une entreprise connectée au 21ème siècle, en s’adaptant au marché, en innovant en matière de services tout en gardant ce qui fait l’essence de la PME ». « L’enjeu était de s’adapter aux demandes des clients pour rester concurrentielle. Nous avons donc investi dans l’électronique embarquée qui permet de géolocaliser les camions en temps réel, de suivre les courbes de températures dans les camions et d’avoir un suivi des livraisons avec une remontée photo des bons de livraisons, émargés de façon instantanée. BC Transports offre la même traçabilité à ses clients que les leaders mondiaux du transport. Dans le cadre du transport de produits pharmaceutiques, l’entreprise s’est dotée d’un capital humain qualifié et des équipements nécessaires pour assurer à ses clients un haut niveau de prise en charge des médicaments compte tenu de leur importance et de leur délicatesse ». La société assure la prise en charge des lots depuis toute plateforme logistique et la livraison des colis directement aux grossistes, hôpitaux, cliniques, particuliers et officines dans les délais convenus, à l’aide de véhicules adaptés (température dirigée, encombrement adapté). Et, la plateforme en ligne permet de suivre, en temps réel, l’état d’acheminement de l’envoi. COMME UNE GRANDE ENTREPRISE BC Transports reste une PME mais elle ne s’interdit pas de se comporter comme une grande entreprise, en misant sur la réactivité. « Nous faisons preuve en permanence de réactivité, de flexibilité, tout en étant à l’écoute du client et des besoins qu’il exprime. De la livraison du petit colis aux camions complets tout est possible ». À partir de ce constat, l’entreprise a décliné une organisation originale mais efficace. Ainsi, une activité de Distribution Dédiée a été développée au début des années 2010, pour le compte de grossistes dans l’agroalimentaire dont le transport n’était pas le cœur de métier et qui souhaitaient se soustraire des problématiques humaines et matériels liées à la distribution de leurs marchandises chez leurs clients. Pour répondre à leurs attentes, Alain Brenguier a proposé des solutions clés en mains avec récupération de la flotte de véhicules et des chauffeurs. La flotte et les chauffeurs restant aux couleurs du grossiste, les clients finaux ne sont pas perturbés par cette organisation. Autre marché nécessitant une offre sur mesure  : la viticulture. Sur ce segment, BC Transports assure le stockage des bouteilles (dans un espace à température contrôlée), la livraison aux professionnels ou particuliers dans toute la France, d’une bouteille à plusieurs centaines de cartons. EN PHASE AVEC LE 21EME SIECLE Pour être en phase avec le 21ème siècle, BC Transports a développé des services connexes, comme l’archivage, en proposant à des clients spécifiques (banques, hôpitaux, professions libérales, PME, …), une solution mixte  : l’archivage numérique de leurs documents via un logiciel de Gestion Électronique de Documents (outil de GED développé sur la même base que l’outil utilisé par le leader mondial des solutions d’impression) couplé à la récupération et le stockage physique de leurs archives dans une zone dédiée et sécurisée dans les entrepôts de BC Transports (avec possibilité de mise à disposition des archives papier sous 24h). Autrefois basée sur le déménagement et le transport de fleurs, BC Transports intervient sur l’ensemble de la supply chain. « Proximité, disponibilité et fiabilité sont les maîtres-mots de la société qui, jour, après jours recherche les solutions les mieux adaptées aux besoins de ses clients et leur apporte des services sur-mesure ». Depuis 2010, BC Transports exerce ses huit activités dans la zone artisanale et commerciale de Gavary, à La Crau  : transport de marchandises, transport de produits pharmaceutiques, livraison et le montage à domicile, garde-meubles et déménagement, stockage et logistique, archivage physique et électronique, logistique pour les domaines viticoles et distribution dédiée. « S’adapter au marché, prendre le virage de la modernité, innover en matière de services tout en gardant ce qui fait l’essence de sa société familiale », telle est la stratégie performante que suit Alain Brenguier, permettant de faire prospérer BC Transports. Quels seront les futurs projets de cette entreprise en plein évolution ? L’avenir ne manquera pas de nous le faire savoir. Photos  : Jean-Michel ELOPHE BC TRANSPORTS, UN EXPERT EN B TO C Au-delà des activités dernièrement développées, BC Transports intervient toujours dans ses métiers historiques, orientés B to B  : Le transport de marchandises en lots complets ou partiels pour le compte de clients régionaux ou nationaux dont la SICA marché aux fleurs d’Hyères, partenaire historique du groupe, La logistique en proposant une offre Pick & Pack aux sites Internet marchands souhaitant externaliser leur logistique (stockage, préparation de commandes, expéditions), car depuis peu, BC Transports s’est positionné dans le service de livraison de meubles (cuisine, salon, chambre, dressing...) et d’électroménager à destination des professionnels mais aussi des particuliers. Les livraisons peuvent être simples (livraison sans déballage) ou à domicile avec déballage et jusqu’à la mise en service des appareils électroménagers et hi-fi, le montage des meubles (montés ou en kit) et la possibilité de récupérer l’ancien, quel qu’en soit le volume. C’est le fameux B toC, « business to consumer. Les livraisons sont effectuées par du personnel compétent, sensible aux produits fragiles à haute valeur ajoutée, au mobilier précieux et aux objets d’art. Janvier 2020 - #98



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :