La Gazette du Var n°95 15 nov 2019
La Gazette du Var n°95 15 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°95 de 15 nov 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 15,6 Mo

  • Dans ce numéro : massif des Maures, transition energétique, c'est signé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Vallée du Gapeau Novembre 2019 - #95 La Farlède Le marché artisanal de Noël remonte le temps ! Pour la 3ème édition (14 et 15 décembre), quel week-end de fête en perspective ! À 10 heures le samedi 14 décembre, c’est le temps de l’instant offi ciel quand le maire remet les clés de la ville aux troupes médiévales qui, symboliquement, protègent la ville durant la fête. Cette entrée en matière est suivie d’un apéritif. DEUX JOURS POUR REMONTER LE TEMPS « Durant ces deux jours, la ville voyage dans le temps. Ainsi, trois camps médiévaux présentent les aspects de la vie de cette époque  : habillement, nourriture, meubles, armements, art de la guerre et arts en général. Duels, tournoi d’archers, arbalétriers placent le spectateur dans un rôle d’acteur », s’enfl amme le président du Comité des Fêtes (COF) ! Le temps d’un instant magique, petits et grands se transformeront en chevaliers, archers voire danseurs médiévaux ! Et dans une scénographie, mariant Drakkar et Tepee, le public va revivre la rencontre historique des Vikings et des indigènes de l’île de Terre Neuve, au large du Canada. « Les visiteurs découvriront la fabuleuse histoire de l’origine du chien Terre Neuve, croisement du chien viking avec un chien de l’île. À cette occasion, l’association Terre Neuve 83, créatrice de cette scénographie, présentera une douzaine de chiens Terre Neuve et des chiens Landseer, leur cousin germain. Pour compléter l’histoire, deux troupes vikings révéleront les secrets de ces farouches guerriers du Nord, grâce à la reconstitution d’un camp et des combats. Dans le même temps, des déambulations de guerriers, chevaliers, personnages costumés musicien animeront le marché et les rues de la cité », reprend le responsable du COF. RICHESSE DE L’ARTISANAT Mais, à La Farlède, la plongée dans l’an mille n’empêche pas de vivre au 21ème siècle ! Pour les visiteurs, ce sera l’occasion de découvrir la richesse de l’artisanat. Avec plus de 70 ateliers. Les artisans vont faire partager leur passion. Souffl eur de verre, forgeron, tailleur de pierre, sculpteur sur bois, brodeuse, dentellière, potière, fabricante de vitrail, maroquinière, fabricant de jouets, artisanes bijoutières et beaucoup d’autres seront présents pour les accompagner dans la recherche du cadeau insolite, unique en cette fi n d’année. De quoi succomber avant les fêtes de Noël. « Les gourmands ne pourront pas résister aux parfums des pâtisseries, gâteaux, biscuits, beignets et crêpes. Les amoureux des animaux ne sont pas oubliés. Enfants et adultes pourront admirer et caresser les locataires de la ferme pédagogique (poneys, chevaux, chiens terre neuve et lévriers espagnols). En parcourant les stands et en rencontrant les artisans, le public découvrira leur savoir-faire », ajoute, avec gourmandise, le président. PALAIS DES MERVEILLES En partant à la découverte des artisans, e 3 édition Organisé par le comité officiel des fêtes, l'association des commerçants et artisans et la Ville de La Farlède Organis l'association le comité des commerç officiel desfètes,. et artisans et la Ville de La a arlède 06 33 71 15 42 www.lafarlede.fr 3 7115 42 rafarkée Marché Artisanal et médiéval de Noël Samedi et Dimanche de 10h à 19h Ville de La Farlède g les visiteurs vont entrer dans le palais des merveilles ! Que des tables couvertes de réalisations aussi surprenantes les unes que les autres  : enluminures, vitraux, poteries, œufs sculptés, miniatures, vannerie, broderie et tant d’autres à découvrir. Et, ils pourront même tester La Farlède 2 joure de fieeee et feetotement éc artieanafee et- artietee atefiere trotifiee mébiétrafee et Inkinge 2 jours de liesse et festoiement eavaTerie Aboyeure, 311Téneetref eonteure, 311Tueiciene,rmefiébagogique ehiene ferre Neuve.fia 5e5 et 3111ieique ou 311Toyen age Ripaiffe et bonne _pitance ur igue Dintanefte anivée bu Père Noël Entrée gratuite 14 et 15 60 échoppes artisanales et artistes 30 ateliers 5 troupes médiévales et Vikings Cavalerie Aboyeurs, Ménestrel Conteurs, Musiciens Ferme pédagogique Chiens Terre Neuve Danses et Musique du Moyen âge Ripaille et bonne pitance sur place Dimanche arrivée du Père Noël leur capacité d’artiste.Pendant cette visite, musiciens, baladins, ménestrels et personnages costumés font partager leur joie de faire la fête, de danser et chanter. Les tout-petits ne sont pas oubliés puisqu’une conteuse et des poneys seront là pour les distraire et les faire rêver. Décembre 2019
Méditerranée Porte des Maures SAGEM 132, RUE LE CORBUSIER 83130 LA GARDE 04 94 08 6318 21 Collobrières Christine Amrane  : « Il faut arrêter de travailler en silo » ! Le 14 novembre, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, a signé la charte d’engagement du Contrat de transition écologique (CTE) du massif des Maures. Cet acte officiel s’est déroulé en présence de François de Canson, président de Méditerranée Porte des Maures, maire de La Londe-les-Maures, de Vincent Morisse, président de la Communauté de Communes du Golfe de Saint-Tropez, de Jean-Luc Longour, président de Cœur du Var et de Christine Amrane, maire de Collobrières. CAISSE DE RESONANCE À LA POLITIQUE DE LA REGION François de Canson s’est félicité que le CTE rejoigne les objectifs de la politique environnementale mise en place par la Région Sud  : « L’objectif du CTE, c’est la politique que nous menons à la Région depuis l’élection de Renaud Muselier ! Avec « Une COP d’avance », le président Muselier avait vu juste. Le CTE servira de caisse de résonance à la politique que nous menons à la Région. Je pense qu’il faut aller encore plus loin. Nous n’avons pas attendu le résultat des élections européennes pour se peindre en vert. Cette politique, on l’a porte depuis des années et la Région est prête à mettre les moyens nécessaires pour financer des actions ». De son côté, Vincent Morisse ajoutait  : « C’est une excellente chose que nous soyons engagés dans cette démarche car elle permettra de valoriser notre territoire. Le CTE est un cadre qui nous permettra de travailler ensemble ». Enfin, Jean-Luc Longour a plaidé pour un changement de braquet en termes environnementaux  : « La communauté de Communes Coeur du Var a immédiatement adhéré à cette démarche. Il est temps de changer de paradigme et de panser la terre en lui apportant des solutions qui viennent du territoire. Les territoires doivent être innovants et créateurs, en participant à la transition énergétique et en développant des projets d’agriculture et d’agroforesterie. Le Plan Climat doit être créateur d’énergies renouvelables. Je crois à la capacité des territoires à mener ces actions. Christine Amrane a su nous réunir et nous rassembler ». UN TERRITOIRE À PART Pour la maire de Collobrières, « le massif des Maures est un territoire à part. En nous engageant dans ce Contrat de Transition Écologique (CTE), nous avons décidé d’arrêter de travailler en silo. Nous avons passé beaucoup d’obstacles et tenté de répondre à l’urgence climatique, en remettant de l’activité au cœur du massif. Nous avons lancé un appel à projet et 57 porteurs de projet y ont répondu. Je remercie l’État qui a montré son intérêt à notre démarche ». Emmanuelle Wargon a répondu  : « L’écologie, c’est du concret. Le CTE, c’est une démarche qui part du terrain, sans cadre prédéfini ni enveloppe avec des financements classiques. En réalité, nous demandons aux porteurs de projet ce qu’ils veulent faire et l’État le fera avec eux. C’est pourquoi, je salue cette démarche définie sur le territoire et à partir duquel on va pouvoir construire des projets économiques et écologiques. Le CTE n’est pas forcément une catastrophe ». Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR Local commercial neuf de 63 M² quartier des peireguins à cuers Image reo C3G.t « t AU CŒUR D'UN NOUVEL ENSEMBLE IMMOBILIER PROCHE DU CENTRE VILLE Novembre 2019 - #95



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :