La Gazette du Var n°95 15 nov 2019
La Gazette du Var n°95 15 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°95 de 15 nov 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 15,6 Mo

  • Dans ce numéro : massif des Maures, transition energétique, c'est signé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Métropole La Crau Max Bauer (CR 83)  : « Pour une plateforme écologique agricole » En 2008, Max Bauer défendait l’idée du traitement et de la revalorisation des produits végétaux verts (professionnels, publics et privés), grâce à la mise en place d’une plateforme écologique agricole. Une décennie plus tard, le projet est toujours d’actualité. Engagée depuis les années 2000 sur la problématique des composts de végétaux douteux ou à base de boues de stations d’épuration, l’UNIPHOR a réfléchi aux positions à adopter pour améliorer les procédés utilisés. Tout en restant dans un cadre environnemental respectueux des normes, et en privilégiant le réalisme de la pratique des techniques préconisées. Après plusieurs concertations et réunions techniques, le concept de « Plateforme écologique agricole », permettant le recyclage et la revalorisation de l’ensemble des produits verts, a vu le jour. INTEGRATION DANS LES EXPLOITATIONS AGRICOLES « Ce concept peut être intégré dans toutes les exploitations agricoles, dont la surface disponible doit être, au minimum de 1 ha 500 ares, ou sur des terrains agricoles appartenant à des collectivités locales, départementales ou régionales. L’activité pourra être principale ou complémentaire. Elle peut être modulable en Coo pazur scrIcr ›e"..00 Engrais Complet 0 d'origine naturel"ruei LeournEs, e 1111mo YIS KIM Mulaal ber lte eS +5009 20 Cm 6,45 € L‘unité Soit 4,22 € /Kg 35,50 € 2 +1 6,45 € Offre valable du 1/11 au 30/11 Novembre 2019 - #95 Solt4,226/Kg fonction des régions, des produits traités et des produits valorisés souhaités à la sortie, et prend en compte un cahier des charges et les normes fixées par l’ADEME », explique Max Bauer. Cette activité agricole, s’inscrivant dans le développement durable, peut être un complément de ressources mais aussi une solution pour les professionnels du paysage (pépiniéristes, viticulteurs, horticulteurs), voire un avenir prometteur pour les productions bio. Pour le vice-président national de la Coordination Rurale  : « Ce projet s’inscrit dans le cadre des préconisations souhaitées par le président de la République, c’est à dire parvenir, en 2020, à 23% d’utilisation d’énergie renouvelable, en réduisant la consommation d’énergie fossile de 20% ». TRAITEMENT DE 100% DES PRODUITS ENTRANTS En effet, la filière bois étant la source majeure d’énergie renouvelable, ce concept permettrait le traitement de 100% des produits entrants  : tailles de haies d’arbustes d’arbres d’alignements ou d’ombrages, tontes de gazons, Plusieurs variétés disponibles ! Mi 12 +1 35,50 € L'uni Soit 716 71 € les 3 die. deime avecC ogirJalCa Agrumes pot 141 Avenue de Toulon 83260 La Crau Tél 04.94.73 ; 66.23  : 04.94.73:66.23  : www.iardica.fr www.jardica.fr résidus de cultures agricoles, sylviculture, débroussaillements forestiers à base de résineux ou non, élimination de bois ou végétaux douteux (atteints de chancre, nématodes, fusarioses ou autres). Max Bauer précise les contours du concept  : « Il permettrait, la valorisation de 100% des produits sortants sous diverses formes  : compost végétal, exempte de toute incorporation de boues urbaines de station d’épuration, fabrication de Bois Raméal Fragmenté (BRF) qui a pour fonction la restructuration des sols et le paillage pour les travaux paysagers, biomasse avec le traitement de toute matière organique pouvant fournir de l’énergie (production de chaleur ou d’électricité). Cette production pourrait aussi générer du biogaz ou des biocarburants pour les véhicules, en visant, de plus, l’autosuffisance énergétique des plateformes ». Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR e 2 +1 12,90 € Au litre remisé  : 0,17 € Au litre 0,26 € I Les 3 sacs pour 25,80 € Photo non contractuelle
IIPmMim Métropole Carqueiranne Robert Masson « La France sera toujours le soldat de l’idéal » ! Le 11 novembre 1918 à 5 heures 15, en forêt de Compiègne dans un wagon à Rethondes, le Maréchal Foch, à la tête de la délégation alliée, a signé l’armistice sollicitée par l’Allemagne. Depuis la loi du 28 février 2012, le 11 novembre est le jour anniversaire de l’armistice de 1918 mais aussi de la commémoration annuelle de la victoire et de la paix. Robert Masson, le maire, a rappelé le bilan effroyable de ce conflit  : « Cette guerre fut à l’origine d’un gigantesque carnage  : 10 millions de morts, 7 millions d’invalides, 3 millions de veuves, 6 millions d’orphelins, des millions de victimes civiles, 1 milliard d’obus tirés sur le seul sol de France… Parmi les morts, on dénombre plus de 100 000 africains qui sont venus des colonies ». Et citant Clemenceau, le premier magistrat a conclu  : « Souvenons-nous ! N’oublions pas ! Car le souvenir de ces sacrifices nous exhorte à être dignes de ceux qui sont morts pour nous, pour que nous puissions vivre libres ! Combattante du droit, combattante de la Liberté, la France serait toujours et à jamais le soldat de l’idéal ». LES AUTRES HOMMAGES CHARLES DE GAULLE Alain Galian, maire-adjoint, délégué à l’Administration générale, à la Sécurité publique et aux Cérémonies patriotiques  : « Nous avons Cyclisme Succès pour la première course Gentlemen Sans surprise, c’est Jeannie Longo qui a fait le meilleur temps pour les féminines, tandis que Richard Virenque remettait les récompenses aux vainqueurs, en présence d’Alain Galian, maire-adjoint. Le public est venu en nombre pour le 1er Gentleman de la Ville de Carqueiranne, qui s’est disputé sous un soleil radieux. Cette première course cycliste par équipe associait deux coureurs sur un parcours de 12 km. Le long du parcours, les spectateurs ont longuement applaudi les performances de ces vaillants sportifs. Une quarantaine d’équipes mixtes (un coureur de moins de 40 ans et de plus de 40 ans) et une douzaine de participants individuels ont pris le départ. Sur ce type d’épreuve, l’objectif est tout aussi festif que la recherche de performance. Comme on pouvait s’y attendre, c’est Jeannie Longo qui l’a emporté chez les féminines, tandis que le duo Maire/Morin, venus de Nice, s’est imposé chez les hommes. « Je félicite l’Union Cycliste Carqueiranne et son président Christian de Césare pour l’organisation de ce bel événement et je remercie Richard Virenque pour sa présence à Carqueiranne. Ce nouveau rendez-vous sportif fut une belle réussite ! Bravo à tous », a conclu, avec enthousiasme, Alain Galian. rendu hommage au Général de Gaulle qui s’était éteint le 9 novembre 1970 dans sa propriété de la Boiserie à Colombey. L’homme de la Résistance a su redonner à la France sa grandeur en l’affirmant comme une force indépendante, de paix et de progrès ! La 5ème République a permis que la France, si prompt à la division, soit de nouveau gouvernable, grâce à son exceptionnelle capacité à relier les fils du passé à ceux de l’avenir ». AG DE L’UMAC Alain Galian  : « J’étais très honoré de participer à l’Assemblée Générale de l’UMAC (Union des Mutilés Anciens Combattants). Je soutiens activement ces hommes et ces femmes exemplaires qui défendent les intérêts moraux et matériels des combattants, veuves, ascendants, orphelins de guerre et bien-sûr des mutilés civils et militaires. Que leur noble cause trouve un écho toujours plus grand ». 17 RONAN POINTEAU, MORT POUR LA FRANCE Alain Galian  : « Nous avons rendu hommage au brigadier Ronan Pointeau, mort en opération au Mali, après le déclenchement d’un explosif au passage de son véhicule blindé. J’ai une immense reconnaissance pour le dévouement de nos militaires qui luttent contre le terrorisme au péril de leur vie ». Novembre 2019 - #95



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :