La Gazette du Var n°94 1er nov 2019
La Gazette du Var n°94 1er nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°94 de 1er nov 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : interview d'Alain Galian.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Département Novembre 2019 - #94 Conseil maritime de façade Pierre Dartout  : « Développer les activités en mer en préservant l’environnement » À l’occasion de la réunion du Conseil maritime de façade, instance de gouvernance unique visant à assurer le développement des activités en mer Méditerranée, il a été acté de préserver l’environnement. Courant octobre, le Conseil maritime de façade s’est réuni sous la coprésidence de Pierre Dartout, préfet de la région, et du vice-amiral d’escadre Laurent Isnard, préfet maritime de la Méditerranée. « Ce Conseil vise à mieux préserver l’environnement, tout en assurant un développement durable des activités en Méditerranée. Il s’agit d’une entité unique reposant sur une gouvernance concertée et partagée donnant des règles et des outils pour les porteurs de projet et les gestionnaires afi n de mieux protéger l’environnement marin et permettre un développement durable des activités en Méditerranée », explique Laurent Isnard, préfet maritime de la Méditerranée. Au cours de sa dernière mandature, le Conseil a abouti à la Stratégie de façade maritime, signée le 4 octobre dernier par le préfet de région et le préfet maritime. Cette stratégie fi xe l’état des lieux et les objectifs permettant d’élaborer et de mettre en œuvre la politique maritime et littorale à l’échelle de la façade. Parmi ses réalisations sur le sujet stratégique du développement de l’éolien en mer, le Conseil a conduit au choix des sites des trois fermes pilotes qui verront le jour en Méditerranée. Le 18 octobre, une nouvelle mandature s’est ouverte, réunissant les représentants de l’État, des établissements publics, des collectivités territoriales, des organisations socio-professionnelles, des associations et des scientifi ques d’Occitanie, de Provence Alpes Côte d’Azur et de Corse. Elle a notamment pour mission de définir le plan d’action, issu de la stratégie de façade maritime, précédemment signé. Lors de cette séance, le Conseil a élu Raphaëlle Leguen, première adjointe au maire de La Seyne-sur-Mer, présidente de la Commission permanente et vice-présidente du Conseil maritime de façade. « Le Conseil maritime de façade et ses instances seront les lieux privilégiés des échanges visant à identifi er les options les plus pertinentes pour la façade en vue des premiers appels d’offres commerciaux pour le développement de l’éolien fl ottant en Méditerranée », se sont félicités Pierre Dartout, préfet de la région Provence Alpes Côte d’Azur et le Vice-amiral d’escadre Laurent Isnard, préfet maritime de la Méditerranée. Chambres Consulaires Fabienne Joly, présidente du Conseil économique varois Début octobre, au cours de l’assemblée générale, la présidence a été transmise pour une année à Fabienne Joly, présidente de la Chambre d’Agriculture. Les vice-présidences sont tenues par Jacques Bianchi, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, et Roland Rolfo, président de la Délégation du Var de la Chambre de métiers et de l’artisanat de région Provence-Alpes-Côte d’Azur (CMAR PACA). Alliant études et approche de terrain, les membres du CEV choisissent de se réunir sur les différents territoires plusieurs fois par an. Créée il y a 23 ans, cette structure a pour but de permettre et faciliter l’échange d’informations entre les membres* qui la composent, de rechercher l’harmonisation de leurs politiques eu égard aux secteurs socio-économiques qu’ils représentent de par la loi et de ce fait, d’être une instance de gouvernance économique, représentative des intérêts des entreprises varoises. Lors de cette séance particulière, André Carava, sous-préfet de l’arrondissement de Brignoles, représentant le préfet du Var, et Didier Bremond, maire de Brignoles et président de l’agglomération, étaient présents. * Membres fondateurs et partenaires du CEV  : Etat, Conseil Départemental, MTPM, Compagnies Consulaires, UPV, U2P, Fédération des exploitants agricoles, Union des Professions Libérales. Ce Conseil vise à mieux préserver l’environnement, tout en assurant un développement durable des activités en Méditerranée.
Saint-Jean-du-Var LA Valette-du-Var Se11.11 1:1s. VIINCI eu ? AUTOROUTES Las Moulières Irfk Chitrz Red J Ban. aaE 11570 PaulineM Le Touer LUMIMIt HYÈRES> Métropole Toulon Élargissement de l’A57, des agents de liaison au plus près des riverains Dans le cadre du projet d’élargissement de l’A57 à 2x3 voies, entre Benoît Malon et Pierre Ronde, VINCI Autoroutes a mis en place un dispositif d’agents, chargés d’informer les riverains qui demeurent à proximité du futur chantier. Depuis la mi-septembre, six agents de liaison arpentent le terrain, écoutent, répondent et font remonter les questions-clés à l’équipe de la Direction d’Opérations, basée à Cuers. Ainsi, qu’ils soient particuliers ou professionnels, l’objectif est que chacun ait un interlocuteur identifié. Cet élargissement est la plus grosse opération menée par ESCOTA sur cette partie du réseau qui enregistre 110 000 passages dans les deux sens par jour ! Elle est emblématique puisqu’elle consiste à créer une 3ème voie, qui pourra être dédiée aux bus en fonction des conditions de circulation. « ESCOTA dispose d’un délai de 7 ans pour mener à bien les travaux, pour le compte de l’État dans le cadre du contrat de concession. Nous œuvrons au nom de l’État, par le biais A57 - TOULON ÉLARGISSEMENT À 2×3 VOIES LES PRINCIPAUX TRAVAUX l Création de la troisième voie dans chaque sens. l Aménagement de la bande d’arrêt d’urgence pour permettre une circulation facilitée des transports en commun. l Reconfiguration des échangeurs  : Benoît Malon, La Palasse, Le Tombadou, Les Fourches et La Bigue. l Mise en œuvre d’un important programme de protections acoustiques. l Construction de bassins de traitement des eaux. LE CALENDRIER PRÉVISIONNEL 2015 2016 Benoît Malon Décret Plan de Relance Autoroutier La Palasse 2017 2018 Études sur la section concernée Le Tombadou Enquête publique Déclaration d’Utilité Publique le 27 novembre du tribunal des expropriations, qui procède aux expropriations pour ceux qui ne souhaitent pas vendre à l’amiable. Tant que le foncier n’est pas maîtrisé, à savoir l’acquisition de 120 parcelles, VINCI n’engagera pas les travaux. Malgré tout, nous devons respecter le planning, démarche à laquelle je m’attelle », explique, avec une grande sérénité, Salvador Nunez, directeur de la Maîtrise d’Ouvrage du réseau ESCOTA. FACILITER LE DIALOGUE AVEC LES RIVERAINS Répartie par secteurs géographiques, entre Benoît Malon et Pierre Ronde, cette équipe de six personnes doit faciliter le dialogue, informer sur l’opération d’élargissement et ses modalités, à recueillir les questions auprès des 25 000 riverains impactés par le projet, puis à faire remonter les interrogations au plus tôt. Les Fourches La Bigue LES BÉNÉFICES ATTENDUS l Amélioration des conditions de circulation. l Renforcement de la sécurité pour les clients et le personnel de VINCI Autoroutes intervenant au quotidien sur cette section. l Contribution au développement et à l’attractivité du territoire. l Amélioration de l’insertion de l’ouvrage autoroutier dans son environnement. l Contribution au développement des modes de transports collectifs. 2019 2021 PROJET 2025 Pierre Ronde Lancement des appels Mise en service d’offres de la section élargie Début des travaux d’élargissement à 2×3 voies Habitants du territoire, les agents de liaison connaissent les rues qu’ils arpentent, rendant visite aux riverains du projet toutes les semaines, depuis la mi-septembre afin de faire remonter les informations et les questions à la direction d’opérations. Joignables et disponibles de 8h à 18h, ils assurent une présence sur le terrain du lundi au vendredi. En près de deux mois, ils ont déjà collecté une centaine de questions, relatives aux nuisances et au calendrier des travaux. Mais, ils se heurtent à de nombreuses portes closes, le taux de contacts réussis s’élevant à 30%. Pour autant, rien d’inquiétant à ce stade, puisque l’opération de relations publiques va se poursuivre jusqu’à la fin programmée du chantier (2025). CONTACT DIRECT AVEC LES RIVERAINS « Il s’agit d’avoir un relais au quotidien sur le terrain, au plus près des riverains. Pour ces derniers, l’objectif est d’avoir un interlocuteur de confiance à qui s’adresser directement à eux, au coin de la rue, voire chez eux. Nous réalisons ces travaux pour le territoire, pour les riverains, les usagers, c’est la finalité de notre métier. Il me semble indispensable d’aller à la rencontre de ceux chez qui nous intervenons et pour qui nous intervenons. Être à l’écoute et rester attentif, c’est souvent l’opportunité de pouvoir anticiper, intervenir et sans nul doute minimiser les impacts. Au-delà des différents outils de communication que nous mettons en place afin d’informer les riverains, je souhaitais un contact direct avec la population. Ce chantier va durer jusqu’en 2025, le contact humain est donc essentiel », conclut, optimiste, M. Nunez. Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR Photo Sarah Varlet 15 UN PROJET AMBITIEUX POUR LA METROPOLE L’élargissement A57 est un projet ambitieux pour la métropole toulonnaise. Mise en service à la fin des années 60, l’A57 constitue un maillon majeur de la traversée de l’agglomération toulonnaise, ainsi que de l’accès Est de Toulon, en provenance de Hyères via l’A570 et de Nice via l’A8. La capacité actuelle de cette infrastructure, majoritairement à 2x2 voies, comme celle de ses échangeurs est insuffisante. Dans le cadre du Plan de Relance Autoroutier, VINCI Autoroutes a été missionné par l’État pour mener les études préalables à l’obtention de la déclaration d’utilité publique (DUP), de conduire les travaux d’élargissement à 2×3 voies de l’A57, entre l’échangeur de Saint-Jean-du-Var (Benoît Malon) et Pierre Ronde. Ce projet intègre également une voie réservée, destinée à faciliter la circulation des transports collectifs, afin d’apporter de nouvelles réponses aux problématiques de circulation de la métropole toulonnaise. La bande d’arrêt d’urgence sera aménagée de manière à servir de voie réservée pour les bus, dans les deux sens de circulation, entre les échangeurs de Benoît Malon et Pierre Ronde, en cas de congestion. Ces travaux s’accompagnent de la création d’un arrêt de bus, par sens de circulation sur l’A57, qui à terme, permettra aux usagers de rejoindre un pôle d’échanges multi-modal dans le quartier de Sainte- Musse. Novembre 2019 - #94



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :