La Gazette du Var n°93 30 oct 2019
La Gazette du Var n°93 30 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°93 de 30 oct 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : les maires du Var confrontés aux cyberattaques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 Méditerranée Porte des Maures La Londe-les-Maures La PEEP ne manque pas de peps ! La PEEP enregistre une nette progression lors des dernières élections, le 11 octobre dernier. Un résultat qui confirme le dynamisme de l’association. Et, cette progression correspond, aussi, au travail de fond mené par l’équipe locale, sous la direction de Kathy Dubedout, la présidente. « Certes, la FCPE est en tête au niveau global, mais nous commençons à faire notre trou et Octobre 2019 - #93 PRODUITS LOCAUX VRAC FRUI 1,4 Lay* I Claire nous avons pris la majorité des sièges à l’école Antoine Bussone. Ce résultat est conforme à nos attentes. Au final sur l’ensemble des écoles, nous enregistrons trois sièges supplémentaires. Cette progression est aussi à mettre en lien avec la bonne participation, plus de 71%, ce qui indique PRODUITS SANS GLUTEN BIEN-ÊTRE ET BEAUTÉ e ET L ÉGUMES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES La Vie Claire OUVERT 7J/7 911 à 191130 DIMANCHE 9ri 1311 PAIN CUIT SUR PLACE PRODUITS D'ENTRETIEN ÉCOLOGIQUES o que les parents d’élèves s’impliquent dans la vie scolaire », constate, avec satisfaction, la dirigeante de la PEEP. Décryptant les résultats obtenus, elle ajoute  : « En ce qui concerne l’école Bussonne, le périmètre de recrutement des élèves court sur toute la ville, de Valcros au quartier des Bormettes, ce qui signifie que le résultat est à l’échelle de la ville et pas seulement d’un quartier ». Ces résultats sont également à mettre en lien avec l’activité soutenue de la PEEP, tout au long de l’année. Dernièrement, l’association a compté un nouveau succès avec le vide-grenier  : « 60 exposants étaient inscrits et le vide-greniers a rapporté 875 € au profit des écoles. Notre prochain événement se déroule les 2 et 3 novembre à la salle ODALYS pour le Salon du LEGO, qui avait attiré plus de 10 000 personnes l’an dernier à la salle YannPiat. À l’occasion de ce salon, la PEEP tient le stand des crêpes et des gaufres et les bénéfices sont reversés au TELETHON ». Enfin, la PEEP prépare activement un grand d'animations de produits locaux O de reterences de vrac ; r r eka. AM ! ; 1. otre mi sin bio Vous accuei e ZIles Migraniers 83250 La Londe les Maures 04 94 98 97 29 II A côté de Trybat et Cuisine du Sud Le long de la voie express après station B.P Bornes de rechargement voitures électriques Déc6ut,e4e3 tm9he nia9aain, Kie à La Lande les Maures Le Vie Clave, 1 rue du let les ro igraive 83[80 La Look Les Maures, magasin trend isé. Raisen sociale - SARL ITARAISO le SIRET  : 812 439 678 ouo.31. Ne pas jeter sur la voir piablue rendez-vous qui devrait faire date dans l’agenda des manifestation londaises  : Un après-midi dédié aux jeux de société, organisé le 11 janvier à la salle Cassin de 13h30 à 20h30, au cours du quel l’association accueillera les enfants (sur inscription au 06 35 17 41 95, limité aux 40 premiers inscrits). « C’est une première à la Londe qui devrait déboucher, dès 2021, sur un rendez-vous peutêtre intergénérationnel. Mais, pour cette date, sinon le Zénith de Toulon, il faudra réserver la salle YannPiat », lance, dans un large sourire, Kathy Dubedout. Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR
rte ! Méditerranée Porte des Maures Assainissement - Fosse septique - Bacs à graisses - Cuves à fioul Entretien, Nettoyage et Vidange - Une intervention dans les règles de l'art T P 04 94 27 53 42 - La Farlèd 1.1 -A Terefej gote » >  : _agi 1. 25 La Londe-les-Maures ranois de anson évelopper léconomie touristique dans le respect de notre environnement » Avec 31 millions de touristes accueillis sur une année, et 18,9 milliards d’ € de revenus, le poids du tourisme pour la région Sud représente 13% du PIB régional ! Le tourisme dans notre région, ce sont 143 000 emplois soit 7,5% du total des emplois de la région, non délocalisables par essence ! Au total, ce sont 300 000 personnes qui vivent de l’activité touristique en région Sud. Ce sont ces chiffres que rappelait François de Canson, maire de La Londe-les-Maures et président du Comité Régional de Tourisme (CRT), lors d’une réunion, le 10 octobre à ODALYS, tirant le bilan estival pour l’intercommunalité Méditerranée Porte des Maures (MPM), en présence de Gil Bernardi, maire du Lavandou, et des responsables des trois offices de tourisme (Véronique Neyrand pour MPM, Lucie Aléonard pour Le Lavandou et Valérie Collet pour Bormesles-Mimosas). Pour François de Canson  : « Nous portons le tourisme dans notre ADN. Mais, surtout, une culture d’accueillants historiques. 14 millions de séjours en juillet - août avec un pic le 16 août, où nous avions 2,6 M de touristes en région, chiffres qui font suite à un premier semestre excellent, celui de tous les records dans l’hôtellerie. Et, c’est une spécificité  : l’exemplarité de cette famille du tourisme en région Sud où institutionnels et professionnels travaillent, main dans la main, pour défendre notre bien commun et le faire prospérer ». CHASSER EN MEUTE Il ajoute  : « Pour l’ambition c’est une évidence, il faut développer notre économie touristique ! Mais pas à n’importe quel prix. Nous avons compris que le tourisme ne peut être considéré comme une rente naturelle de cet écrin magnifique qui nous est confié ! Le tourisme doit être pensé, travaillé et promu comme un allié de la préservation des écosystèmes économiques, sociaux et environnementaux ». Le président du CRT reprend  : « En développant cette idée de chasser en meute et en la traduisant par une gouvernance partagée, chacun a su se rassembler sous nos drapeaux communs qui nous unissent sous nos belles marques Provence, Alpes et Côte d’Azur. Tout cela nous permet d’être plus lisibles et plus efficaces dans nos actions de prospection, de promotion, et d’effacer les précédentes dispersions. Mais la stratégie n’est rien sans les moyens nécessaires pour y répondre. Au moment où bon nombre de collectivités souffrent et choisissent d’autres priorités, depuis deux ans, le budget issu de la Région s’est stabilisé, voire a progressé côté tourisme et CRT. Aujourd’hui, près de 10 millions d’ € annuels financent la seule structuration de l’offre régionale et la promotion, via les services de la Région et les actions du CRT. 10 millions auxquels s’ajoutent 5 millions fléchés à la formation, 100 millions jusqu’à la fin du mandat … Tout ceci est considérable. Et, les budgets consacrés au tourisme par la Région ne sont que la mise de départ, puisque par notre nouvelle organisation fédératrice, nous arrivons à multiplier le budget, parfois par plus de 10, lors des campagnes de communication réalisées avec Atout France et des partenaires privés comme EXPEDIA ». METIERS EN FORTE TENSION Toutefois, le tourisme reste un secteur d’emploi marqué par la saisonnalité et des métiers en forte tension. Bien que la saisonnalité de l’activité touristique se lisse au fil des années, elle reste toujours prégnante  : « Les emplois salariés dans le tourisme varient entre 82 000 en période basse (octobre/novembre) jusqu’à plus de 160 000 en période estivale, période de pointe. Cet écart est compensé par des emplois saisonniers. Cependant, dans une région où le taux de chômage des 15-24 ans est de 26%, où un jeune sur 5 n’est ni en emploi ni en formation, et où 24% des jeunes de 15 à 29 ans sont sans qualification, sur 43 000 postes ouverts, plus de 45% présentent des difficultés de recrutement ! Et, parallèlement nos métiers de l’hôtellerie restauration sont dans le TOP 10 des métiers en tension ! Un gâchis humain, et une aberration économique qui ne peuvent laisser indifférent ». C’est dans ce contexte que mi-septembre, François de Canson a rencontré Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État au tourisme. Depuis, la Région Sud est pilote pour la mise en œuvre d’une plateforme au service de l’emploi et des compétences dans le secteur du tourisme. « La Région détient la compétence formation. Elle investit déjà plus de 5 millions d’ € pour soutenir la formation professionnelle dans le tourisme. Nous allons aller encore plus loin dans cette filière stratégique. Cette dynamique a été créée et elle avance à grande vitesse, grâce à vous tous ! Les résultats sont là. Et pourtant, ce n’est plus suffisant ! Nous pourrions nous arrêter là et nous réjouir, collectivement, de nos bons chiffres, mais cela serait une erreur. Notre monde bouge et de récentes actualités nous rappellent à l’ordre. Elles nous rappellent qu’il vaut mieux anticiper que subir », insistait le président du CRT. Photos Gilles CARVOYEUR Restaurants et collectivités  : Entretien et nettoyage - Remise d'un bordereau de suivi de déchets, Attestation du suivi légal de vos graisses, suivi réglementaire de vos matières de vidanges, en conformité avec les exigences du SPANC (Service d'Assainissement Non collectif) Nettoyage et dégazage de cuves à fioul par noire entreprise agréée Agrément préfectoral  : 2010NSNO 083 0007- Agrément transport de matières dangereuses  : 83 T 2018-04 Préfecture du Var www.tcpsun.fr Octobre 2019 - #93



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :