La Gazette du Var n°93 30 oct 2019
La Gazette du Var n°93 30 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°93 de 30 oct 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : les maires du Var confrontés aux cyberattaques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Édito Pour l’interdiction du port du voile aux accompagnatrices scolaires Selon un sondage IFOP, 66% des Français se prononcent pour l’interdiction du port de signes religieux aux accompagnateurs de sorties scolaires ! Un score sans appel ! Suite à la polémique suscitée autour d’une affiche de la FCPE montrant une femme voilée lors d’une sortie scolaire, l’IFOP a réalisé pour Sud Radio, les 25 et 26 septembre, une enquête qui exprime un soutien massif des Français à une interdiction du port de signes religieux pour les accompagnatrices de sorties scolaires et un avis, plutôt mitigé, sur la campagne d’affichage de la fédération de parents d’élèves. Réalisée avant la polémique déclenchée par un élu RN au Conseil régional de Bourgogne Franche- Comté, cette étude montre qu’une large majorité de Français (66%) soutient l’idée, défendue par Jean-Michel Blanquer, d’interdire le port de signes religieux ostensibles aux accompagnateurs de sorties scolaires. Le ministre de l’Éducation a estimé « qu’il n’était pas souhaitable » que l’on porte le voile lors des sorties scolaires. Dans le détail des résultats, cette idée qui vise, essentiellement les musulmanes portant un voile, au nom du respect de préceptes religieux imposés aux femmes, est soutenue dans toutes les catégories de l’électorat, y compris par une majorité de sympathisants de gauche comme Jeudi 31 octobre CONCERT INTIMISTE  : LES BECS DU GOLFE Les 2 & 3 novembre ASALON DU MARIAGE GOLFE DE 5AlilDTRÜFEZ lee e`ey ta:*/Dimanche 3 novembre 1(VIDE-GRENIERS 4 DE L’ACAPIC L'ACAPIC 111.4 Octobre 2019 - #93 Jeudi 31 octobre Les 2 & 3 novembre facebook.com/mairie.decavalaire * L’abus d’alcool est dangereux pour la santé ceux de la France Insoumise (63%) ou du Parti socialiste (60%). C’est dans les rangs des sympathisants de LaREM (76%) et de LR (83%) que l’on trouve le plus de personnes favorables à l’évolution de la législation. L’opinion des Français sur l’affiche de la FCPE ayant fait polémique est également plutôt partagée. En effet, si une majorité de Français (55%) considère qu’elle renvoie une image de tolérance et d’inclusion à l’égard des parents d’élèves musulmans, les deux tiers d’entre eux y voient aussi une façon pour l’association de « flatter le communautarisme ». Devant les élus locaux, Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, a rappelé que depuis 2017 la France connaît une situation migratoire inédite, au regard de l’augmentation de la demande d’asile. Ainsi en 2018, plus de 120 000 demandes d’asile ont été déposées soit une augmentation de 22% par rapport à 2017. Pour lire les résultats de l’étude  : www.ifop.com/publication/les-francais-et-lapolemique-sur-laffiche-de-la-fcpe/Étude IFOP - FIDUCIAL pour Sud Radio, réalisée par un questionnaire auto-administré en ligne, du 25 au 26 septembre 2019, auprès d’un échantillon de 1 013 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Cavalaire, destination bonheur ! la gazette cul/a r a porre des maures à ià médibrprie Directeur de la publication Gilles Carvoyeur redaction@presseagence.fr Editorialiste Bernard Bertucco Van Damme Rédacteur en chef Olivier Pavie Secrétaire de rédaction Marie Bruel redactionlalonde@presseagence.fr Chef de studio Laurent Monition lographic@wanadoo.fr Consultant juridique Morgan Maginot, avocat au barreau de Toulon contact@mdmaginot-avocat.fr Retrouvez-nous sur www.lagazetteduvar.fr E Bureau de Toulon Thierry Cari Emilie Cardinale-Bottero Patrick Michel Louvois Bureau de Paris Julien Azoulai corresp. permanent Bureau de Pierrefeu Nicolas Tudort Alain Blanchot Photographe Bureau de La Londe Francine Marie - Pascal Jolliet Bureau de Cavalaire-sur-Mer Marc Defendente 06 80 61 06 84 Photographes Jean Michel Elophe Pascal Azoulai - Philippe Olivier Olivier Lalanne - Laurent Monition Régie publicitaire 06 37 37 21 21 Prix au numéro  : 1 € Éditeur et responsable de la publication - ADIM - BP 06 - 83250 La Londe-Les-Maures Dépot légal en cours - Impression La Provence - tiré à 10 000 exemplaires Vendredi 8 novembre Vendredi 8 novembre APÉRO-SCÈNE* Vendredi 15 novembre Vendredi 15 novembre:, THÉÂTRE  : LE PÈRE NOËL'EST UNE ORDURE Jeudi 28 novembre CONCERT INTIMISTE  : TRIO ESSAÏ Renseignements  : Office de Tourisme Maison de la Mer, 83 240 Cavalaire Tél.  : 04.94.01.92.10 contact@cavalairesurmer.fr Ville de Cavalaire - 2019 - Reproduction Interdite
Actualités 3 Besse-sur-Issole Claude Ponzo, maire  : « La Marianne d’Or, c’est la plus belle distinction de ma carrière » ! Fin septembre, le maire de Besse-sur-Issole, Claude Ponzo, a reçu une nouvelle distinction, la « Marianne d’Or ». Une cérémonie qui s’est déroulée devant un public très nombreux. Cette distinction marque, symboliquement, la fin des trente années de mandat du maire qui ne se représente pas aux prochaines élections municipales, au mois de mars 2020. Entouré de son épouse, Marina Ponzo, ainsi que de ses enfants, le premier magistrat s’est exprimé Claude Ponzo  : « ETRE MAIRE, C’EST AIMER LES GENS » Pour Claude Ponzo  : « La fonction de maire est très certainement la plus difficile qui soit, mais aussi la plus passionnante. Le maire, tout comme ses adjoints et conseillers municipaux est un élu de terrain. Il fait face directement aux attentes de ses concitoyens, à leurs souhaits, à leurs incertitudes, parfois leur colère, ou leur incompréhension. Le maire étant responsable de tout. Être maire, c’est aimer les gens, c’est savoir être à l’écoute, échanger et dialoguer avec tous les habitants, essayer des solutions au quotidien, pour garantir le vivre ensemble et le bien vivre. C’est à ce titre, pour avoir organisé le bien vivre à Besse, et ce à tous les âges, depuis avec une émotion non dissimulée. Il a remercié toutes celles et tous ceux qui l’entourent depuis le début de sa carrière et qui œuvrent à ses côtés pour garantir le vivre ensemble et le bien vivre, deux notions qui lui sont très chères. Claude Ponzo a également profité de ce moment pour dresser un bilan de ses plus de trente années mon élection de maire en 1989, après deux mandats de conseiller municipal, que nous avons l’honneur de recevoir, en mon nom propre et au nom de la mairie, la Marianne d’Or, symbole de la démocratie directe et des valeurs de la République, que je reçois avec une fierté non dissimulée. Car, elle récompense en ce jour, ce pourquoi je me suis engagé, auprès des administrés de la commune, sans aucune mesure depuis plus de 30 ans. Trois décennies ! Comme le temps passe ! Cela invite à l’humilité et la modestie. J’ai pour moi, au-delà de l’émotion qui m’anime, l’impérieuse nécessité de remercier ceux qui ont œuvré à mes côtés, pour faire de ces années de bien belles tranches de vie. Car, 30 ans et plus, c’est un peu une vie, mais une vie faite de partage, d’écoute et de sensibilité ponctuée par des rencontres inoubliables. Pour faire toujours mieux vivre ceux qui veulent bien vivre au sein de d’engagement dans son village natal  : « Trente ans, c’est un peu une vie », a-t-il souligné. C’est Alain Trampoglieri, secrétaire général du concours national de la Marianne d’or, qui lui a remis ce trophée, en rappelant la genèse de ce concours, initié aux côtés d’Edgar Faure et de Gaston Defferre et les valeurs qu’il récompense  : « Tout d’abord, l’initiative, ensuite, l’engagement de celui ou de celle qui le reçoit. La Marianne d’or est un signe de reconnaissance des valeurs républicaines où le respect de l’argent public est le critère le plus important ». LES PERSONNALITES PRESENTES Sereine MAUBORGNE, députée de la 4ème circonscription. Dominique LAIN, conseiller départemental du canton de Besse-sur-Issole, Claude PIANETTI, conseiller départemental, maire de Vidauban. Michel MONDANI, maire des Mayons. Thierry BONGIORNO, maire de Gonfaron, Yannick SIMON, maire de Cabasse. Catherine ALTARE, maire de Puget-ville, Alex DORIOL, directeur de la communauté d’agglomération Sud Sainte-Baume, adjoint au maire de la Ciotat, notre commune ». Le maire a tenu à remercier son épouse, Marina d’avoir tenu leur entreprise à bout de bras pendant tout ce temps et ses enfants, d’avoir supporté son engagement. Il a également remercié Martine Balzon pour l’assister avec beaucoup d’efficacité et sans faille, depuis 15 ans au Centre de Gestion du Var. Et, Alex Doriol pour son soutien indéfectible et pour la réalisation de ce dossier de concours. Le premier magistrat a ajouté  : « La Marianne d’Or est une récompense que je partage avec l’ensemble des adjoints et conseillers municipaux, des cinq équipes successives qui m’ont accompagné avec loyauté, pendant mes cinq mandats de maire. Tous se sont investis à mes côtés avec dévouement et amour pour notre village, et c’est grâce à cette belle entente, que nous avons aujourd’hui à Besse ». CREATEUR DE LIEN SOCIAL L’élu local a également insisté sur la vivacité du tissu associatif  : « Nous avons aidé à la mise en place de nombreuses manifestations, avec pour but de faire se rencontrer les anciens, les nouveaux, les jeunes et moins jeunes, en créant du lien social, de la convivialité, des échanges de savoir-faire, de l’entraide, de la solidarité, de la proximité et du respect. Je remercie les présidents et tous les bénévoles de chaque association pour leur implication dans la vie de Besse ». Bref, 30 années pendant lesquelles Claude Ponzo a humblement participé au développement de son village à travers bon nombre d’édifices communaux et infrastructures et soutenu les plus démunis et les personnes âgées isolées, En réponse, Claude Ponzo a déclaré  : « Pour ce que la Marianne d’Or véhicule, comme pour ce qu’elle représente, vous faites de moi un homme heureux, tout simplement » ! C’est par une note d’humour que le maire a terminé son intervention en précisant à ses invités  : « Ce buste n’est en or que symboliquement, au cas où celui-ci ferait l’objet de convoitise ». Propos recueillis par Émilie CARDINALE- BOTTERO Martine BALZON, directrice du Centre de Gestion du Var, Dominique REYNAUD, conciliatrice de justice du canton, Le commandant Christian TOSI des sapeurs-pompiers, Isabelle VIC, trésorière municipale, Herve BILE, principal du collège de Besse-sur-Issole, Michael REGAIN, cabinet LLC, Olivier CAVALLO, directeur régional de VEOLIA, Les gendarmes de la brigade du Luc-Gonfaron. faisant de la commune un lieu de prédilection où il fait bon vivre, à n’importe quel moment de la vie. NOMBREUSES RÉALISATIONS Pour l’éducation jeunesse  : un jardin d’enfant, une école maternelle avec cantine, une nouvelle école élémentaire avec un restaurant scolaire, un collège, une maison des jeunes pour les ados, un service périscolaire et un centre aéré pendant les vacances scolaires. Pour la vie associative  : La création de deux cours de tennis supplémentaires, avec club-house, les terrains de sport avec vestiaire et locaux dédiés au club de foot. Pour l’environnement  : Un parc photovoltaïque destiné à financer une partie de l’emprunt pour l’école élémentaire, une étude pour compenser le manque d’eau de notre lac. Pour les anciens  : Un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Pour tous  : Un cinéma à la pointe du progrès, l’extension de la perception, un bureau de poste, une nouvelle mairie avec accessibilité aux personnes handicapées, la déviation du village. Sans oublier les constructions sont en cours, avec début 2020, un établissement pour les fratries dans le cadre de la protection de l’enfance. Octobre 2019 - #93



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :