La Gazette du Var n°92 15 oct 2019
La Gazette du Var n°92 15 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°92 de 15 oct 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 7,7 Mo

  • Dans ce numéro : Thierry Albertini, à la Valette, le cadre de vie est un axe fort.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Marine nationale Octobre 2019 - #92 La Marine face à ses enjeux de recrutement La Marine nationale s’est dotée d’un E-CIRFA, au sein de la base navale de Toulon, pour répondre à ses problématiques de recrutement. Début septembre, le vice-amiral d’escadre Jean-Baptiste Dupuis, directeur du personnel militaire de la Marine, accompagné du capitaine de vaisseau David Samson, nouveau chef du service de recrutement de la Marine, a procédé à l’inauguration du E-CIRFA Marine. À cette occasion, le vice-amiral d’escadre a évoqué les enjeux du recrutement de la Marine et, notamment, les dispositifs innovants visant à attirer les talents nécessaires pour former les équipages de demain. « Le E-CIRFA est une structure à vocation nationale dont la mission est d’exploiter tous les moyens digitaux pour promouvoir le recrutement dans la Marine, identifier de nouveaux viviers, faire de la prospection de candidats, les informer et entretenir leur motivation avant de les orienter vers un CIRFA physique de proximité pour poursuivre le processus de recrutement », a expliqué Jean-Baptiste Dupuis. 55 CENTRES D’INFORMATION ET DE RECRUTEMENT La Marine nationale est ouverte à tous les jeunes de nationalité française. Fin 2019, elle aura recruté et formé plus de 3 500 jeunes de niveau 3e à Bac+5, âgés de 16 à 30 ans, dans plus de 50 métiers et 4 grands domaines d’emploi. Pour mener à bien cette mission, elle met en œuvre, pour l’accueil et l’orientation des futurs candidats, un réseau de 180 marins conseillers en recrutement présents dans 55 Centres d’Information et de Recrutement des Forces Armées (CIRFA), bureaux ou antennes de recrutement situés en métropole et outre-mer. Photos Marine nationale Frégate multi-missions Languedoc Un premier commandant pour l’équipage B Fin août, le vice-amiral d’escadre Jean-Philippe Rolland, amiral commandant la Force d’action navale, a fait reconnaître le capitaine de vaisseau (CV) Jean-Pierre Helluy comme premier commandant de l’équipage B de la frégate multi-missions (FREMM) Languedoc. Le Languedoc est la première FREMM, avec l’Aquitaine basée à Brest, à bénéficier, en 2019, de l’évolution au double équipage. Cette importante manœuvre RH, inédite pour des frégates de premier rang, offre aux équipages, affectés sur ces deux FREMM, davantage de visibilité sur leur activité opérationnelle. Pour les marins concernés, elle permet de mieux concilier leur vie privée et leur vie professionnelle. Sur un rythme de relève tous les 4 mois, les deux équipages A et B alternent, entre une période de « prise en charge » de la FREMM, conduisant des opérations et activités à la mer, et une période dite « en préparation » à terre, permettant la régénération de l’équipage, une préparation opérationnelle, ainsi qu’une contribution au maintien en condition opérationnelle de la frégate. Ce rythme d’activité alterné permet à ces deux FREMM d’accroître, sensiblement, leur activité opérationnelle, tout en offrant un vrai équilibre pour les marins armant ces navires. BIOGRAPHIE du CV JEAN-PIERRE HELLUY Jean-Pierre Helluy, commandant l’équipage B de la FREMM Languedoc est natif de Chevreuse (78). Il s’engage dans la Marine nationale en 1995 en intégrant l’École Navale. Spécialiste des systèmes d’armes, il s’est distingué au cours de sa carrière lors de nombreux déploiements opérationnels, notamment en Méditerranée, océan Indien et en Atlantique, dans le cadre de la lutte contre la piraterie et le terrorisme. Il a servi notamment à bord de sous-marins, du porte-avions Charles de Gaulle et de différentes frégates de 1er rang. Le CV Helluy a déjà commandé deux bâtiments de la Marine nationale, le patrouilleur Athos, basé à Bayonne, et la frégate FLF Aconit. Lors de sa dernière affectation, il assuré les fonctions d’officier programme FREMM à l’État-major de la Marine. PRESENTATION DE LA FREMM LANGUEDOC La FREMM Languedoc a été admise au service actif en 2017. Navire de combat moderne et polyvalent, il est capable de maîtriser une zone d’opération aéro-maritime (soutien aux sous-marins nucléaires, escorte et protection d’une unité précieuse type porte-avions), de frapper dans la profondeur avec le missile de croisière naval (MdCN), de faire de la lutte anti-navires, anti-sous-marine, anti-aérienne, et de venir en soutien et en appui d’opérations de projection. Avec l’hélicoptère de combat embarqué  : le Caïman Marine, la FREMM constitue une référence mondiale dans le domaine de la lutte anti-sous-marine. Basée à Toulon, d’une longueur de 142 mètres et d’une largeur de 20 mètres, elle est armée par deux équipages A et B de 109 marins chacun. La ville marraine du Languedoc est Montpellier. La Marine nationale dispose de 6 frégates multimissions (3 à Brest et 3 à Toulon). La dernière FREMM à avoir été livrée à la Marine est la FREMM Normandie, en juillet 2019. Deux futures FREMM supplémentaires, l’Alsace et la Lorraine, devront être livrées à la Marine, à l’horizon 2025.
legui 11.11111111111.111 _. - "ealained Métropole Toulon Les Halles Biltoki-Toulon ouvriront au printemps prochain Les travaux dans les anciennes Halles municipales de Toulon, situées en plein cœur du centre ancien, vont bientôt démarrer. Quelques mois de restauration qui permettront, ensuite, aux toulonnais de se réapproprier ce lieu fermé depuis 2002. « La dynamique qu’il y a à l’ouest, il faut qu’elle soit à l’est, c’est une relation naturelle », se félicite Hubert Falco. C’est en rappelant cette volonté que le maire de Toulon a présenté l’état d’avancement du projet de rénovation et de reconversion des Halles Raspail, anciennes Halles municipales. À cette occasion, Hubert Falco était accompagné de Paul Duhays, directeur du développement de la société ALTAREA COGEDIM, l’une des sociétés maîtresses d’ouvrage, et des gestionnaires et futurs animateurs des Halles, la société BILTOKI. Cette dernière est en charge, dans un premier temps, de sélectionner les futurs commerçants et artisans, puis, elle deviendra l’animatrice des lieux. CALENDRIER RESPECTE « Le calendrier est respecté », précise le premier magistrat. La société gestionnaire BILTOKI, procède actuellement à l’appel de candidatures des futurs commerçants, producteurs et artisans de bouche des Halles. Environ cent trente demandes d’informations sont enregistrées aujourd’hui, et parmi elles, c’est une centaine de dossiers qui a été déposée. À terme, les Halles auront une capacité de vingt-cinq cellules et regrouperont un écailler du port, un fromager fermier local, un charcutier, un boulanger, un primeur bio, un traiteur végétal, et bien d’autres commerçants encore. Marie-Domitille Marcouire, responsable développement/projets de la société BILTOKI, a précisé  : « Dix signatures auront lieu d’ici à la fin du mois d’octobre et les candidatures seront reçues jusqu’au mois de décembre, date de la ISEN YNCREA 135 jeunes ingénieurs, en route vers leurs horizons professionnels Le 27 septembre, les jeunes diplômés de l’ISEN YNCREA Méditerranée, leurs enseignants et les familles étaient rassemblés au Palais Neptune pour une cérémonie marquant la fin de leurs études. La promotion ISEN Méditerranée 2019 devrait voir 20% des diplômés partir travailler à l’international sur des thématiques liées aux biotechnologies, aux objets connectés, aux smart-cities, à la cybersécurité, au big-data ou encore dans les réseaux et télécoms. Les jeunes diplômés de l’ISEN sont aussi très demandés sur le marché local, la moitié choisissant un poste en région Sud. Pour la promotion 2019, le salaire moyen brut annuel s’élève, ainsi, à près de 40K € , en augmentation constante par rapport aux années précédentes. Ces ingénieurs formés à Toulon et Nîmes (formation initiale et alternance), et Marseille (alternance), sont des experts reconnus en nouvelles technologies, au profil particulièrement en adéquation avec le marché du numérique et de plus en plus recherchés. JOURNEE INTENSE EN EMOTIONS Pour ces 135 nouveaux diplômés, cette dernière journée à l’école s’est déroulée selon un programme intense en émotions, avant le grand départ dans la vie professionnelle. Dès la matinée, les jeunes diplômés sortants étaient invités à partager leur retour d’expérience avec le parrain de la promotion, l’emblématique entreprise IBM France. Ensuite, les élèves se sont rassemblés devant l’école pour la traditionnelle photo des diplômés. À l’heure du repas, l’amphithéâtre de l’ISEN, récemment rénové, était inauguré en hommage à Bernard Petitprez, l’ancien Directeur de l’école d’ingénieurs, décédé il y a un an. Enfin, à 16 heures, la cérémonie de remise des diplômes a pris place dans le Palais Neptune, avant que le parrain et d’autres personnalités ne s’adressent aux diplômés. La cérémonie s’est terminée par une fin de la commercialisation. Après plusieurs rendez-vous, qui ont pour but de déterminer si le projet de commerce répond à tous les critères requis, le comité de direction, composé des quatre fondateurs et dirigeants de BILTOKI, est en charge de la décision finale sur le choix des futurs commerçants ». CRITERES DE SELECTION Le premier critère repose sur la qualité de l’offre. En effet, une attention est donnée aux produits Wei 15E 9 de qualité et locaux. Dans une halle, il s’agit du critère « maîtres linéaires », qui correspond à la présence des produits. Le deuxième critère est le facteur humain. L’entreprise BILTOKI souhaite que le gérant du commerce soit présent dans son commerce, au moins pendant une année, afin de représenter leurs produits avant, éventuellement, d’y installer des salariés. Le troisième et dernier critère est financier. Marie-Domitille Marcouire le détaille  : « Il faut que ce soit des commerçants qui puissent suivre ce modèle qui est un peu différent ». Les délais étant à ce jour respectés, l’ouverture des Halles se fera au printemps prochain. Mais afin de donner un avant-goût des futures halles, un marché des producteurs et artisans était organisé le 21 septembre, sur la place des Halles municipales, la place Raspail. Une journée test qui laisse présager un bon accueil à la prochaine ouverture des halles. Émilie CARDINALE-BOTTERO Photo Olivier PASTOR (TPM) soirée de gala, organisée par les associations d’élèves de l’école pour célébrer la prochaine réussite professionnelle et personnelle de ces jeunes ingénieurs pleins d’avenir. LES PERSONNALITES PRESENTES Olivier CASILE, CTO Global Industry Solution Center IBM, Didier GOGUENHEIM, DG de l’ISEN Yncréa Méditerranée, Maurice ISIDORE, Président de l’ISEN Yncréa Méditerranée, Arnaud WEBER, Président Régional de l’Association des Ingénieurs ISEN, Yannick CHENEVARD, Vice-président de la Région SUD, en charge de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’apprentissage, Camille COUDE et MaevePETIT, majores de promotion. Octobre 2019 - #92



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :