La Gazette du Var n°91 1er oct 2019
La Gazette du Var n°91 1er oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°91 de 1er oct 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : François de Canson, excellents résultats pour le tourisme.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 Sport Handball La création d’un club intercommunal Bormes-La Londe-Le Lavandou confrontée à quelques réticences La problématique est connue  : Le tissu associatif doit faire face à une baisse des financements publics et est confronté, en même temps, à une raréfaction des bénévoles. Pour s’en sortir, il faut rationaliser, mutualiser et créer des clubs à l’échelle intercommunale. Seulement, sur le terrain, tout n’est pas aussi simple. Certains élus, notamment, gardent un solide esprit de clocher, reportant aux calendes grecques (ou presque) la nécessaire évolution des structures administratives des clubs. Évidemment, c’est une erreur de jugement. Mais que faire contre les résistances partisanes ? Pas grand-chose, sinon attendre que le temps se passe. REGROUPEMENT À TROIS COMMUNES EN SUSPENS Dernier exemple en date, la création d’un club de handball qui regrouperait les communes de Bormes, La Londe, Le Lavandou. Le chemin est déjà parcouru à moitié puisqu’il existe déjà un club, créé en 2008 (200 licenciés en 2019) réunissant les villes de Bormes-les-Mimosas et du Lavandou. Il ne reste donc plus qu’à intégrer la ville de La Londe-les-Maures. Trop simple ! Certes, François Arizzi a donné son accord à un tel projet, voyant plutôt d’un bon œil ce regroupement. Mais, en revanche, Gil Bernardi, le maire du Lavandou, repousse sa bénédiction à l’après-mars 2020. « Mais pourquoi attendre cette date », s’interroge, avec pertinence, Eric Kessler, le président du club borméo-lavandourain. Côté La Londe-les-Maures, le maire est clair  : La ville participera au même niveau financier que les deux autres villes (soit 7 000 € par an), à condition que le club intercommunal regroupe les 3 communes. Pour montrer sa bonne volonté, le premier magistrat londais Lucienne Roques  : « Le CDOS va promouvoir les JO Paris 2024 » Octobre 2019 - #91 a débloqué une somme de 1000 € . Car, à ce projet intercommunal, il croit énormément. Pour l’élu, cela tombe sous le sens, en se référant à la maxime très connue qui veut que « l’union fait la force ». Et, comme le répète, souvent, Hubert Falco  : « Seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin ». Le président Eric Kessler est sur la même longueur d’onde  : « Le club a souhaité que la pratique du handball s’élargisse à La Londeles-Maures, en profitant du nouveau gymnase qui a été construit. Pour la prochaine saison, le club souhaite devenir intercommunal. C’est notre objectif et c’est le souhait de François de Canson, le maire, que j’ai rencontré le 18 septembre dernier. Aujourd’hui, nous avons demandé aux élus de Bormes-les-Mimosas et du Lavandou de se positionner par rapport à un tel objectif. Ceux de Bormes-les-Mimosas, dont Le 12 septembre, le CDOS 83 et les comités départementaux sportifs ont fait leur rentrée à La Valette-du-Var, en présence de Francis Roux, vice-président du Conseil départemental et de Thierry Albertini, maire de La Valette-du-Var. l’occasion de discuter des différentes opérations nationales C’était qui seront menées jusqu’aux Jeux Olympiques de Paris 2024 (Génération 2024, Terre de Jeux) et du projet de soutien aux jeunes champions varois prometteurs. Lucienne Roques, présidente du CDOS 83, a rappelé que cet événement sera l’occasion d’une grande dynamique nationale  : « Au moment des JO, le sport en général va bénéficier d’un engouement de la population mais aussi de la promotion de pratiques physiques et sportives pour tous dans un but de santé, et du développement du tourisme, apport important à l’économie ». Trois opérations essentielles seront mises en œuvre dont deux opérations nationales (délivrance de labels nationaux)  : Terre de jeux (en partenariat avec les collectivités territoriales) et Génération 2024 (écoles, collèges, lycées, universités). Et, une opération varoise, à savoir « Potentiels 83 » qui se traduit par le soutien à des jeunes sportifs prometteurs. TERRE DE JEUX La présidente a insisté sur l’opération Terre de jeux, label essentiellement destiné aux collectivités territoriales  : « Cette action vise à valoriser les activités sportives d’une collectivité jusqu’en 2024, à contribuer au rassemblement le maire, se sont positionnés favorablement. En revanche, Gil Bernardi, le maire du Lavandou, ne veut prendre aucune position avant les élections municipales » ! POSITION D’ATTENTE DE GIL BERNARDI Pour autant, la position timorée de Gil Bernardi ne doit pas empêcher le club de réfléchir à son avenir. « Avec cet objectif d’élargissement à La Londe, RÉUNION DE RENTRÉE eW 14. et à la cohésion des populations et à diffuser les valeurs véhiculées par le sport, outil d’éducation et d’inclusion ». Elle a ajouté  : « Il s’agit de développer un certain nombre d’activités (journées de promotion, valorisation des bénévoles, aides au sport scolaire, opérations sport/santé, retransmissions publiques d’épreuves sportives…) et de désigner nous prenons en compte la saturation des équipements sportifs de Bormes et du Lavandou. Si nous souhaitons continuer à donner des entraînements de qualité, il nous faut de nouveaux créneaux et le gymnase de La Londe nous le permet. Nous obtiendrons également plus de subventions avec 3 villes qu’avec deux. Et, nous augmenterons le rayonnement de notre club. D’ailleurs, depuis que nous avons annoncé nos intentions, deux sponsors londais se sont manifestés pour nous soutenir. L’histoire va dans le sens de l’intercommunalité, pas du repli sur soi. Nous ne pouvons pas attendre le résultat des élections municipales pour envisager notre avenir. Il y a des procédures administratives et préfectorales à remplir pour que le club soit opérationnel pour la saison prochaine ». Le président conclut  : « Actuellement, sur le plan sportif, 12 équipes étaient engagées en compétition et en plateaux et compte 4 sections au sein du club. Cette saison va être une année de transition. Mais nous espérons que les élus, à force de diplomatie, parviennent à convaincre Gil Bernardi, du bien fondé de notre projet ». Gilles CARVOYEUR un correspondant pour les opérations décrites, en liaison avec les services du Comité National Olympique. Un point sera fait en janvier pour les collectivités varoises labellisées ». Sur ce dossier, Thierry Albertini a confirmé l’aide des collectivités locales, notamment celle de la ville de La Valette qui bénéficie d’un partenariat actif avec le CDOS. De son côté, Francis Roux a repris  : « Depuis des années, le Conseil départemental soutient financièrement l’association qui représente l’ensemble des bénévoles impliqués dans la vie des clubs de notre département ». En ce qui concerne Génération 2024 (système éducatif en priorité), l’opération doit favoriser les pratiques sportives dans les établissements scolaires, développer les relations système éducatif/monde sportif en liaison avec les fédérations sportives scolaires. Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR
Sport Course nature des Dix Vins, un cru 2019 qui promet ! Les responsables de la Course Nature des Dix Vins étaient, ce 27 septembre, réunis en mairie de La Londe-les-Maures, pour faire un point d’étape, à moins d’un mois de la tenue de la 6ème édition, programmée le samedi 19 octobre prochain. Et d’ores et déjà, ce rendez-vous sportif s’annonce sous les meilleurs auspices ! BATTRE LE RECORD DES 1 500 PARTICIPANTS ! « Les inscriptions marchent très bien et on s’attend à battre le record de 1 500 participants, enregistré l’an passé », assurent, d’une même voix, Sandrine Montès et sa garde rapprochée, dynamique et passionnée. Une épreuve entre terre et mer très appréciée des participants, qui ont hâte de traverser les paysages somptueux et rares, exceptionnellement rendus accessibles par les 20 domaines viticoles traversés. « Les coureurs passent des collines au littoral, des vignes au bord de mer, ce qui offre une vue d’ensemble de notre territoire, de la beauté de ses paysages comme de la richesse humaine des londais qui sont, totalement, impliqués pour la réussite de cette manifestation » rappelle, avec enthousiasme, François de Canson, maire de La Londe-les-Maures. Avec plus de 400 bénévoles en charge de la préparation, du balisage, de l’accueil ou du nettoyage, et de nombreux partenaires locaux, à commencer par les viticulteurs londais, la course des Dix Vins est, en effet, à l’image de la ville  : accueillante et accessible. « Nos 4 parcours, qui vont du 5 km au marathon, permettent à tous, marcheurs, coureurs sur route, pratiquants de trails et même personnes en situation de handicap moteur, de participer », expliquent, encore, les organisatrices. ELEMENT TOURISTIQUE MOTEUR Idéalement placé avant les vacances de la Toussaint, ce rendez-vous vient conclure la saison estivale de la plus belle des manières. « La course des Dix Vins est un élément touristique moteur et s’inscrit, entièrement, dans le développement des ailes de saison que nous Rencontre nationale de pétanque Générations Mouvement La pétanque, un véritable art de vivre ! Pour sa 20e édition anniversaire, du 24 au 26 septembre, au Domaine des Océanides et de l’île d’Or d’Odalys à La Londe-les-Maures, Générations Mouvement avait concocté un programme d’exception, en présence d’Henri Lemoine, président national de Générations Mouvement, et de Michèle Girard, membre du bureau et responsable du groupe de travail de la Fédération Nationale Activité Physique. On le sait, la pétanque est un véritable art de vivre qui séduit autant les hommes que les femmes ! Sport populaire par excellence, la pétanque réunit, chaque année, en France des millions de pratiquants réguliers, joueurs du dimanche ou encore commentateurs sur les bords de terrain. Jeu d’été, la pétanque est, surtout, un moment de plaisir partagé et accessible facilement. Femmes et hommes, adultes ou encore enfants, s’adonnent à cette activité de plein air, en toute simplicité, qui favorise les relations et donne du plaisir à tous, joueurs comme spectateurs. 130 000 ADHERENTS Depuis plus de 20 ans, la pétanque occupe une promouvons au niveau du Comité Régional de Tourisme (CRT) et de la Région Sud. C’est aussi un rendez-vous écoresponsable où découverte du terroir et respect de la nature vont de paires », note, en expert, François de Canson, également président du CRT. Une course qui associe un volet sportif et un volet patrimonial, sans oublier le côté plaisir, avec des dégustations toujours très attendues à l’arrivée, à la Cave des Vignerons Londais. place très importante dans les loisirs pratiqués par les adhérents de Générations Mouvement. Chaque année, l’association organise une Rencontre nationale, aboutissement de concours organisés localement par les fédérations départementales et les unions régionales. Ainsi, une enquête réalisée par Générations Mouvement, au début de l’été, au sein de son réseau atteste de l’engouement des adhérents pour la pétanque  : plus de 130 000 adhérents, dont la moitié sont des femmes, pratiquent cette activité régulièrement et ce, dans plus de la moitié des associations (4 500) fédérées dans le Mouvement ! Pour 55 fédérations départementales et les unions régionales dont elles font partie, c’est une occasion unique 31 Cette 6ème édition, plus que jamais parrainée par Céline Géraud, la journaliste sportive fidèle à La Londe-les-Maures, se prépare activement. Une grande journée qui aura aussi du cœur puisque Les Dix Vins sont partenaires de l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en », reversant un euro par inscription. Infos et inscriptions sur les Dix Vins 2019  : http://www.lesdixvins-lalonde.com d’organiser chaque année des concours entre joueurs… dont les meilleurs se retrouvent lors de la Rencontre nationale de pétanque. 279 JOUEURS 279 joueurs, provenant de 38 Fédérations départementales et de 9 Unions régionales, étaient attendus, et composaient 93 triplettes (65 triplettes masculines et 28 féminines) qui se sont affrontées, pendant trois jours consécutifs, dans un climat de compétition amicale. Joueurs et supporters (plus d’une centaine) étaient ainsi présents autour d’un programme festif ainsi qu’une trentaine de partenaires de Générations Mouvement. Octobre 2019 - #91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :