La Gazette du Var n°91 1er oct 2019
La Gazette du Var n°91 1er oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°91 de 1er oct 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : François de Canson, excellents résultats pour le tourisme.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 Golfe de Saint-Tropez La Croix-Valmer Énorme affluence pour la Semaine de l’Enfance Rendez-vous annuel, les rencontres se peaufinent, les thématiques changent, la fidélisation s’opère avec les enseignants, les liens se tissent pour réaliser des activités sur le territoire du golfe de Saint-Tropez, avec les structures associatives, scolaires et les pouvoirs publics. Ainsi, le 27 septembre dans une salle des fêtes Charles Voli comble, Jean Viard, politologue, a échangé sur une question sociétale centrale  : « Quelles familles aujourd’hui «, car elles sont toutes différentes ! Pour cette 3ème édition, Karine Rocha, responsable administrative du Pôle Enfance et organisatrice, partie à la recherche de nouvelles structures, a fait évoluer la manifestation pour diversifier les échanges. Elle explique  : « En fonction des sujets, les intervenants doivent répondre au mieux tout en sensibilisant les enfants sur certains risques ou certaines dérives. Le Pôle Enfance est la seule structure du golfe proposant cette action à destination des enfants, à laquelle nous associons les familles ». THEMATIQUES INTEGREES AU PROGRAMME SCOLAIRE Cette année, les classes participantes étaient bien plus nombreuses. Meilleure date de programmation ? Plus large diffusion ? Selon Christelle Ode-Roux, directrice du CCAS, en charge de la manifestation,  : « Les sujets répondaient au programme des établissements. L’Éducation nationale demande aux professeurs d’aborder ces thèmes. La Semaine de l’enfance est un outil supplémentaire, via des associations agréées « Éducation nationale ». Jeux vidéo, réseaux sociaux, préoccupation environnementale, harcèlement étaient quelques-uns des sujets. Aujourd’hui, un événement qui se passe à l’école se retrouve à la maison, via les réseaux sociaux. Il n’y a plus de coupure. Tout est lié par la connexion Internet. La dépendance aux jeux vidéo est aussi une nouvelle difficulté rencontrée par les parents. Les garçons sont dépendants des jeux, les filles du téléphone portable avec des applications telles que SNAPCHAT ou INSTAGRAM ». Octobre 2019 - #91 LIBERTE DE PAROLE Elle ajoute  : « Les enfants sont capables de réfléchir par eux-mêmes ! Partant de cette conviction, associations, pouvoirs publics, familles et classes d’établissements scolaires élémentaires, collèges et lycées du golfe de Saint-Tropez étaient présents au Pôle Enfance. Écriture, dessin, relaxation, échange de points de vue, liberté de parole et visionnage de vidéos étaient déclinés sur les thématiques, précédemment retenues ». Les intervenants venaient de diverses associations (Jouons dans la même équipe, Enfance et partage, SEVE…) ou étaient indépendants (Claire Lucq, Stéphanie Carpentier et Katia Barbier sophrologues, Magali Solodilow diététicienne, Julien Cattaneo, ancien CPE, qui a créé son association). Chacun a expliqué aux enfants certains dangers de leur quotidien. Ainsi, 145 enfants ont été accueillis lors des deux premières journées sur les 4 consacrées exclusivement aux scolaires. Le 23 septembre, à l’ouverture à la Semaine de l’Enfance, Bernard Jobert, maire de La Croix- Valmer, constatait  : « En touchant les enfants, on sensibilise aussi les parents, c’est cela qui est intéressant » ! Claire LUCQ, sophrologue. Environ 20 élèves pour un atelier de découverte de la sophrologie d’1h20. Objectif  : verbaliser ses émotions bloquées, évacuer le négatif, respirer, relâcher. Fabien CATTANEO, intervenant pour l’association « Jouons dans la même équipe », née en 2017. Plus de 350 personnes soutiennent l’association (Le Silo, Kaporal…) dont Akhenaton, du groupe marseillais IAM, qui en est le parrain.
29 Saison estivale Jérôme Navarro  : « Le très bel touristique été de Toulon » Pour cette saison 2019, les excellents chiffres de fréquentation touristique confirment les résultats des grandes villes de la région, notamment Marseille et Nice. Toulon a également enregistré une belle performance. De l’aveu même de Jérôme Navarro, maire adjoint en charge de l’événementiel et président du Téléphérique de Toulon  : « La saison estivale a été très bonne à Toulon. Même si nous avons connu un mois de juillet, plutôt classique dans les résultats, juin, août et septembre ont enregistré d’excellents chiffres de la fréquentation. Août a même été, de ce point de vue, un mois extraordinaire. Ainsi, à l’occasion du 15 août et du spectacle de la Patrouille de France, on a compté plus de 80 000 personnes et le second feu d’artifice du 27 août a également fait le plein de spectateurs, dans la lignée des chiffres enregistrés pour le 15 août ! La plage du Mourillon était noire de monde ! Le feu d’artifice a été unanimement reconnu comme exceptionnel ». POLITIQUE CULTURELLE GRATUITE Au niveau de la fréquentation l’adjoint au maire note encore  : « Les hôteliers enregistre des taux de remplissage de 90%. Je note que ces chiffres sont accentués par les investissements réalisés par la Ville, ces IGESA L’Escale Louvois pense déjà à vos réveillons de fin d’année ! Bien connu des toulonnais du temps du Cercle des Officiers Mariniers qui dépendait à l’époque du groupement de soutien de la base défense de Toulon (GSBDD), l’Escale Louvois est gérée, depuis mars 2014, par l’IGESA (Institution de Gestion Sociales des Armées), créée par la loi du 2 juillet 1966. Patrick Campana, le directeur, est aux commandes des Escales Louvois et Mirabeau. Il explique sa fonction  : « Sous une même entité juridique, l’IGESA a pour mission de gérer les établissements sociaux et médico-sociaux du ministère de la Défense. L’IGESA exerce également des activités à caractère social qui lui sont confiées par le ministère (crèches, haltes-garderies, lycée La Colette, colonies, hôtels et centres de vacances). C’est dans cet esprit que l’IGESA anime l’Escale Louvois et propose à ses nombreux clients un programme toujours plus riche en animations ». SUCCES COMMERCIAL L’exploitation affiche depuis 6 années une belle performance en termes de fréquentation et bénéficie d’une affection particulière des Toulonnais. Patrick Campana explique ce succès  : « Nos clients sont des fidèles et n’hésitent pas à revenir très souvent. Beaucoup ont connu l’établissement quand ils étaient plus jeunes, venus avec leurs parents pour des événements familiaux. Cela explique notre popularité grandissante. Fin 2020, l’Escale Louvois va entrer dans une phase de grands travaux tant au niveau de la rénovation derniers mois. L’infrastructure hôtelière s’est, également, renforcée par des investissements pour mieux accueillir la clientèle. Mais, la hausse de la fréquentation correspond également à ce que propose la ville durant la saison estivale  : les animations, les spectacles, les concerts, les expositions, la visite de la Rade, le Téléphérique du Faron, la qualité des restaurants. La politique touristique de la ville joue un effet d’entraînement, d’autant que ce nous proposons est gratuit, notamment toute l’offre culturelle municipale. On peut se divertir à Toulon pour un coût raisonnable ». LES EXCELLENTS CHIFFRES DU TELEPHERIQUE En ce qui concerne le Téléphérique de Toulon, le président de la REDIF fait un constat similaire  : « Cet été, la fréquentation globale du Téléphérique est excellente. En juillet et août, nous avons comptabilisé 37 000 passagers, équivalent aux chiffres de 2018. En revanche, 2019 est bien meilleure que 2017 qui était notre record en termes de fréquentation globale sur l’année. Dans le détail, nous enregistrons une hausse de 14% en 2019 par rapport à 2017. Pourtant cet été, nous avons été gêné par l’effet canicule. Malgré la canicule, nous réalisons nos meilleurs chiffres avec 15 000 passagers en juillet et 22 000 en août, qui est le meilleur mois depuis janvier. Notre précédent record en août était de 20 000 passagers. Ce record va nous obliger à revoir notre fonctionnement, avec la mise en place d’un système d’attente dynamique. Nous continuons fortement à investir pour le bien-être de la clientèle. des 100 chambres que pour la modernisation de nos restaurants ». Résultat, l’établissement affiche un réel dynamisme et le met au profit de sa fidèle clientèle défense, la mission essentielle étant de proposer des séjours agréables et des activités souhaitées. Ainsi, le 15 septembre dernier, l’établissement a proposé un déjeuner dansant avec le duo Olivier Nathalie, et le 27 septembre, il a organisé une soirée discothèque avec le DJ Casimir. UN PROGRAMME VARIE Le 29 septembre, déjeuner dansant avec l’accordéon de Jean Parra, Le 13 octobre, déjeuner dansant créole avec le groupe Zoukamine, Le 20 octobre, nouveau déjeuner dansant avec Olivier et Nathalie, Tourisme En moyenne, nous avons compté 780 passagers pour une journée d’exploitation contre 680 en 2018, soit une hausse de 13% ». SUCCES DE VIVEMENT DIMANCHE Pour expliquer ces excellents résultats, Jérôme Navarro s’appuie sur l’offre de billetterie  : « Ce succès est dû également à la carte PASS, le combiné bus-navette maritime du Réseau Mistral. On a compté 5 500 cartes PASS au guichet du téléphérique contre 4 800 l’an dernier, soit une hausse de 14, 8% et plus 49% par rapport à 2017 (3 700). Visiblement, le combiné bus-navette maritime a séduit la clientèle touristique et internationale. On fait le même constat pour le billet jumelé avec le Mémorial du Faron avec une hausse de 76% cette année par rapport à 2018. La réhabilitation du musée et la communication autour du 75ème anniversaire de la Libération ont signé la montée en puissance du Mémorial. Enfin, en termes d’animations, Vivement Dimanche a remporté un réel succès, malgré la canicule, avec 2 000 visiteurs. Cette journée est plébiscitée par les famille et les animations ont séduit un large public et les enfants étaient enthousiastes ». Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR Le 31 octobre, déjeuner Halloween au sein des restaurants, En novembre, la partie est déjà lancée avec les soirées discothèque, la soirée spéciale de l’avant-réveillon, dès le 29 novembre, En décembre, les grands réveillons proposés au bar et au restaurant « Le Patio », avec le DJ Jean-Luc et le grand orchestre « Les Coureurs d’Océans », En janvier, la soirée spéciale l’après-réveillon parce qu’on n’est pas fatigué ! Pour connaître le programme mensuel restauration et réserver à l’accueil pour des menus spéciaux, mariages et banquets  : 04.22.43.74.00. escalelouvois@igesa.fr Octobre 2019 - #91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :