La Gazette du Var n°9 15 aoû 2016
La Gazette du Var n°9 15 aoû 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de 15 aoû 2016

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 9,0 Mo

  • Dans ce numéro : passions collections au Pradet.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
2 Il #9 - août 2016 ACTUALITÉS Lutte contre les incendies de forêts Une équipe d’enquêteurs pour traquer les criminels incendiaires Dès 2014, une équipe pluridisciplinaire de recherche des causes et circonstances des incendies, nommée RCCI83, a été constituée dans le Var. RCCI83 utilise des méthodes de la Lors de l’assemblée générale des CCFF d’Hyères, Pierre Thefenne, le président des CCFF d’Hyères a tenu à répondre à ceux qui se demandent pourquoi les véhicules du CCFF sont utilisés par le service des espaces verts de la ville. C’est un sujet qui le préoccupe pour des questions d’image et de sécurité. « Nous devons compter sur les 2 porteurs d’eau en permanence. En cas de sinistre, de risque exceptionnel et parfois de risque très sévère, l’importance d’avoir deux patrouilles en poste sur des points hauts, multiplie l’efficacité sur l’alerte et le quadrillage du territoire. Cela permet à la patrouille la plus proche d’intervenir plus rapidement, sur demande de REAL 2 pour vérification de fumées suspectes. Il n’est pas concevable de découvrir au moment d’utiliser le porteur d’eau, qu’il ne soit pas là, qu’il est non armé à cause d’un manque d’eau dans la cuve ou de carburant pour la moto pompe ». criminalistique moderne adaptées à la spécificité du feu de forêt. Fonctionnant par équipe de 3, elle compte une vingtaine de personnels issus de la gendarmerie (3 – 4), des sapeurs-pompiers (une dizaine), et de l’ONF (environ L’image du CCFF Pierre Thefenne ajoute  : « Nous avons à coeur d’effectuer nos missions de prévention et d’information auprès de la population et des touristes, car nous sommes des acteurs privilégiés de la commune. Nous respectons les règles, 6 personnes). RCCI83 intervient à chaque incendie de grande importance et enquête au profit de la gendarmerie ou de la police. Kévin Mazoyer, Directeur de Cabinet du Préfet, explique  : « Cette cellule est un élément fondamental pour les enquêteurs grâce à sa réactivité sur le terrain. Elle est intervenue sur l’incendie de Correns où plus de 600 hectares de forêts ont été détruits ». Le Colonel Christophe HERMANN, Commandant le groupement de gendarmerie, reprend  : « Elle apporte un plus incontestable aux enquêteurs, OPJ de la gendarmerie ou de la police, en charge de l’enquête, fournissant des éléments permettant de construire la réponse pénale, en liaison avec les procureurs de Draguignan et de Toulon ». Dominique Mirkovic, Procureur de la République Adjoint de Toulon, précise  : « En matière pénale, la peine de prison peut aller jusqu’à 15 ans s’il y a des dommages irréversibles et l’amende se monter que ce soit en matière de code de la route et celles du CCFF notamment par le port d’une tenue orange pour nous identifier. J’ai contacté à plusieurs reprises Elie di Russo, notre référent et adjoint à la jusqu’à 150 000  €  ! Des peines criminelles jugées en Cour d’Assises ». Le Colonel Eric Martin, Directeur Départemental des Services d’Incendie et de Secours, ajoute  : « il est important de connaître les risques car cela conditionne nos interventions, permettant de pré-positionner nos effectifs et de mieux organiser nos patrouilles de surveillance ». Et le commissaire Jonathan Biwand, Chef de la sûreté départementale, conclut  : « Cette cellule est une aide importante à l’enquête, car dans le domaine des incendies de forêts, les investigations sont difficiles. Il y a deux ans, nous avions réussi à identifier un incendiaire, responsable d’une dizaine de feux sur le Mont Faron qui a été condamné par la Cour d’Assises à 6 ans d’emprisonnement ». CCFF d’Hyères L’utilisation des porteurs d’eau en question Gilles Carvoyeur ville d’Hyères ainsi que la responsable du service des espaces verts, pour leur faire part de mon mécontentement. Des contacts ont été pris auprès des responsables afin qu’ils gèrent au mieux leur personnel. Certes, les véhicules sont la propriété de la municipalité. Il est normal qu’elle en attribue l’usage en fonction de ses besoins et priorités ». Pour Elie di Russo  : « Je salue l’assemblée et particulièrement Marcel Hebert, le doyen toujours présent et fidèle de l’association ». Il a apporté le soutien du député-maire et de la municipalité aux volontaires du CCFF. « Vous remplissez une mission de service public. Vous êtes des éco-citoyens et vous avez droit à toute notre reconnaissance ». Gilles Carvoyeur
À moins de cent jours de l’élection consulaire, Philippe Bartier candidat avec son équipe à la présidence de la CCI du Var, confie à La Gazette du Var ses impressions sur le contexte économique actuel. Comment abordez-vous cette élection ? Philippe Bartier  : Avec beaucoup de sérénité ! Il s’agit pour moi de présenter un rapport d’étape. Ces dernières semaines, j’ai rencontré de nombreux chefs d’entreprise, des présidents d’associations de zone économique et de parc d’activités. J’ai, à chaque fois, reçu un accueil très positif. Ma première confirmation, est qu’il manque une réelle proximité entre les acteurs de la chambre et nos ressortissants. Beaucoup de chefs d’entreprise s’interrogent sur ce que peut faire la CCI pour eux et sans réponse ils s’isolent ! Pour autant l’économie doit être collective, c’est ce que je propose et surtout ce qui nous fera croître. Le 15 septembre, journée exceptionnelle de présentation des chaudières à condensation fioul au domaine viticole de La Baratonne à La Garde, avec FIOUL 83. De 10 heures à 19 heures. Lors de ces portes ouvertes, FIOUL 83 présentera, avec des fabricants de chaudières WIESSMAN, BOSCH, WEISHAUPT, De DIETRICH et WOLF, les nouvelles chaudières à condensation. Ce sera également l’occasion de découvrir le fioul de chauffage avec Cristal Power Chauffage, un fioul de soufre plus innovant, plus écologique, plus économique. FIOUL 83, c’est l’assurance d’un service au meilleur prix. Comment faire ? PB. Il faut sortir du débat partisan dans lequel la chambre s’est enfermée. Les uns contre les autres, mais les uns avec les autres. Connaître l’entreprise c’est d’abord en piloter une en 2016. Beaucoup de chefs d’entreprise ne se contentent pas de ce saupoudrage savamment orchestré par la chambre et qui ne leur convient pas. Ils souhaiteraient des actions menées en direction de l’environnement de leur entreprise, en termes d’intégration, de visibilité, de recherches d’appuis avec le monde politique, par exemple. Que peuvent faire les hommes politiques ? PB. Le monde politique est à l’écoute des problèmes réels et des besoins du monde économique et la Chambre doit apporter l’éclairage à la croissance de nos ressortissants. Les chefs d’entreprise ont le sentiment d’être seuls alors que la CCI doit être un véri- Aujourd’hui, FIOUL 83 s’affirme comme un interlocuteur incontournable dans la distribution de produits pétroliers, avec deux activités saisonnières fortes  : le fioul chauffage et le gas-oil maritime. Mais aussi avec les granulés de bois, l’électricité et le gaz naturel. Jeudi 15 septembre 2016 de 10 heures à 19 heures Domaine de La Baratonne 1640, RD 98 à La Garde Gilles Carvoyeur table porte-parole de leurs problèmes et besoins et surtout un apporteur de solutions et non baisser les bras comme nous l’avons lu pour les commerçants. Je l’ai répété aux chefs d’entreprise  : la CCI vous appartient, c’est votre CCI ! Mais, elle a été confisquée par une poignée d’élus qui en ont fait leur succursale et non un porte-drapeau. Il y a des idées mais qui bien souvent sont loin de la proximité et loin des réalités économiques actuelles. Que proposez-vous ? ACTUALITÉS 3 Élections à la chambre de commerce et d’industrie du Var Philippe Bartier, candidat  : « Les chefs d’entreprise ont le sentiment d’être seuls » ! PB. Il faut que la CCI ne soit pas réactive mais proactive ! Depuis de nombreuses années elle a été incapable de comprendre les besoins de ce territoire d’excellence que représente le Var ! Ce n’est pas parce qu’on a une bonne idée qu’elle peut s’appliquer au territoire ! Par contre le territoire a toujours de bonnes idées. Dans quel état d’esprit sont les chefs d’entreprises ? Portes ouvertes FIOUL 83 à La Baratonne Venez découvrir les nouvelles chaudières à condensation ! PB. J’ai rencontré des gens passionnés, comme cette propriétaire d’une petite mercerie qui résiste malgré la concurrence des grandes surfaces. Il faut mettre en place les idées qui correspondent aux possibilités du territoire. En affirmant encore plus, par exemple, l’identité globale au Var. Nous avons perdu notre première place en nombre de nuitées touristiques, le Var résiste mais le Var doit redevenir le leader incontestable. Il y aura toujours du profit pour tous si on y travaille, et y travailler c’est y croire et surtout croire en ses composants économiques. Moi j’y crois et je l’ai prouvé dans toutes mes actions. Les petits plus s’additionnent à condition qu’ils ne soient pas les uns à côté des autres mais les uns avec les autres ! Propos recueillis par Gilles Carvoyeur août 2016 - #9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :