La Gazette du Var n°88 15 aoû 2019
La Gazette du Var n°88 15 aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°88 de 15 aoû 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 9,3 Mo

  • Dans ce numéro : le Var fête sa libération.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Édito Août 2019 - #88 Nouveaux messies, à qui profite le crime ? De nombreux observateurs (chefs d’entreprise ou hommes politiques) se sont inquiétés, avec raison, du message catastrophique et alarmiste de Greta Thunberg. Invitée par des députés à l’Assemblée nationale, la jeune suédoise a cherché à les convaincre d’intervenir sur le changement climatique, brocardant son auditoire  : « Vous n’êtes pas obligés de m’écouter, après tout je ne suis qu’une enfant » et ajoutant  : « Ou peut-être simplement, vous n’êtes pas assez matures pour dire les choses telles qu’elles sont, vous les laissez à nous, les enfants ». Des propos plus que surprenants dans la bouche d’une jeune fille de seize ans qui a arrêté sa scolarité et dont les parents révèlent qu’elle a un lourd dossier psychiatrique ! Pour ses détracteurs, l’adolescente est un pur produit marketing ! Et, ils posent la bonne question  : « Qui derrière tire les ficelles » ? En effet, certains ne sont pas dupes de la propagande véhiculée par ces nouveaux messies, qui rappellent malheureusement des heures obscures, pas si lointaines. Car, avons-nous besoin de messies pour savoir ce que nous devons faire pour être éco-responsable (expression à la mode), sachant que les intentions et démarches idéalistes qu’elle porte sont récupérées par des groupuscules. La question, sinon le scandale, est de savoir à qui profitent les propos de cette jeune fille. Pour quels intérêts ? Pour quel business ? On pense aux lobbys éoliens ou à l’industrie dite verte. En réalité, le discours servi par la jeune fille repose sur une gigantesque manipulation d’opinion, à l’échelle mondiale et des multinationales. Devant ces invectives, les députés avaientils besoin de son absolution pour, demain, réussir l’alliance LREM – Les Verts afin que Macron soit réélu dans un fauteuil. Au niveau politique, une question se pose  : YannJadot, le patron des Verts, détient-il les clés de la présidentielle de 2022 ? Car, les écologistes, les vrais ne se contenteront pas d’un coup de « Ripolin vert » de La République en Marche pour leur faire croire que celle-ci a embrassée tous les combats environnementaux, face aux menaces que les activités humaines font peser sur la planète. Bernard BERTUCCO VAN DAMME lagazetteic Cu r de la porte des maures a la mede nee Directeur de la publication Gilles Carvoyeur redaction@presseagence.fr Editorialiste Bernard Bertucco Van Damme Rédacteur en chef Olivier Pavie Secrétaire de rédaction Marie Bruel redactionlalonde@presseagence.fr Chef de studio Laurent Monition lographic@wanadoo.fr Consultant juridique Morgan Maginot, avocat au barreau de Toulon contact@mdmaginot-avocat.fr FORUM DES ASSOCIATIONS Bureau de Toulon Thierry Cari Patrick Michel Louvois Bureau de Hyères Julien Azoulai Michel Romano, corresp. à Porquerolles Nicolas Tudort Bureau de La Londe Francine Marie - Pascal Jolliet Bureau de Cavalaire-sur-Mer Marc Defendente Photographes Jean Michel Elophe Pascal Azoulai - Philippe Olivier Olivier Lalanne - Laurent Monition Régie publicitaire 06 37 37 21 21 Prix au numéro  : 1 € Éditeur et responsable de la publication - ADIM 2972 route de St Honoré - 83250 La Londe-Les-Maures Dépot légal en cours - Impression La Provence - tiré à 10 000 exemplaires Retrouvez-nous sur www.lagazetteduvar.fr Dimanche 1er septembre - Parc Cravéro - 10h/18h
et Le ! Gendarmerie d VAR debarquement de PROVENCE CJ ele LIBÉRATION PROVENCE GE 1944 - 201 elje Oü DiVailEMERT GARÉOULI EXP0541104 Rai OE LA RÉSISTANCE inemin_E a OE LA (me:viner* ENT II LORS 1:111 DÉBARQUEM Wri te fibre ODU 12 Au 30 Aue 2019 lielIEL DE VILLE MM 04 Ven""°1 72 87 08 - eterff"1e, er." 7113 Actualités 3 Commémoration des débarquements et de la Libération L’ACSPMG décroche le label du 75ème anniversaire L’ACSPMG (Association des Collectionneurs pour la Sauvegarde du Patrimoine de la Maréchaussée à la Gendarmerie), présidée par Nicolas Moulin, également conservateur des collections, a obtenu le label du 75ème anniversaire des débarquements et de la Libération, pour la déclinaison Provence, avec la présentation de l’exposition « La gendarmerie du Var et le débarquement de Provence ». 2019 marque la fin du cycle du centenaire de la Première Guerre mondiale qui s’est caractérisée par une L’année large mobilisation sur l’ensemble de l’hexagone. Dans le Var, de nombreux projets émanant des collectivités locales, d’associations patriotiques et mémorielles, d’établissements scolaires ou de simples particuliers ont été relayés par les comités académiques et départementaux du centenaire. D’ailleurs, à l’occasion du 75ème anniversaire de la Libération et du débarquement de Provence, durant tout le mois d’août les communes du Var commémorent cet événement mémoriel. LABELLISATION DES INITIATIVES MEMORIELLES « Dans la continuité de cette initiative gouvernementale, Geneviève Darrieussec, secrétaire d’État auprès de la Ministre des armées, a annoncé en début d’année, la création d’un label « 75ème anniversaire des débarquements et de la Libération », destiné à identifier les projets commémoratifs et en partenariat avec l’AGSPM mémoriels les plus remarquables du territoire, avec une importance, axée sur le rôle des armées françaises ainsi que sur celui de la Résistance héroïque des combattants des maquis et de la libération de l’ensemble du territoire national », explique Nicolas Moulin. Ainsi, dans l’ensemble du territoire, un appel à projets avait été lancé par l’ONACVG et piloté sur chaque département par le Conseil Départemental pour les anciens combattants et victimes de guerre et pour la mémoire de la Nation (CDAC). Cette instance, présidée par le préfet de chaque département et composée d’élus et d’associations, a été chargée de sélectionner les projets les plus structurants de chaque département, avec après avis, l’attribution de la labellisation 75ème anniversaire de la Libération de la France. TRAVAIL DE MEMOIRE RECONNU C’est dans ce cadre, que l’ACSPMG vient de se voir attribuer le label du 75ème anniversaire des débarquements et de la Libération, pour la déclinaison Provence. Engagée dans le devoir de mémoire depuis sa création, l’équipe de l’ACSPMG, accueille, non sans une certaine fierté, cette nouvelle distinction. À noter que l’association avait déjà décroché le label du centenaire de la Grande guerre pour la mise en place et la présentation de nombreuses expositions, de 2014 à 2018. « Présentée dans un premier temps dans un recueil, par le lieutenant-colonel François Hyvernat (ER), alors adjoint au commandant du groupement de gendarmerie du Var en 2004, l’exposition a été complétée et affinée au fil des recherches par l’équipe de l’ACSPMG et ses partenaires (Souvenir Français, anciens combattants, archives départementales, institutions) ainsi que par l’aide apportée par les retraités de la gendarmerie avec l’UNPRG et leurs familles », rappelle Nicolas Moulin. Ce dernier ajoute  : « Cette exposition, qui se veut volontairement itinérante, se compose d’une trentaine de panneaux, de mannequins et vitrines. Elle met en exergue le rôle des gendarmes du Var au cours de cette période troublée. Elle explique le rôle de la gendarmerie sous un angle, souvent méconnu du grand public. Démultipliée, cette exposition sera présentée dans de nombreuses communes du Var, au cours du mois d’août, aux côtés des partenaires associatifs institutionnels, dont le musée de la Gendarmerie de Melun, classé Musée de France, et le mémorial du Faron ». Répertoriée dans le catalogue de production de la commission du film du Var, l’ACSPMG est partenaire de l’association Provence 44 Productions qui réalise un film de reconstitution sur la libération du Var et plus particulièrement la libération des communes de La Motte, Le Muy et Draguignan par l’action conjuguée des alliés, de la résistance, entre le 15 et le 17 août 1944. Le scénario reprend des faits historiques, sous la direction de Philippe Natalini et toute son équipe. Nicolas TUDORT LE VAR, TERRE DE MEMOIRE ET DE PATRIMOINE Certes, il existe dans le Var de nombreux lieux consacrés à la Libération de la Provence. Mais parmi tous, il y en a un qui mérite une visite, à savoir le mémorial du Faron, où vous attendent Florimont Calendini, le directeur des lieux et ses collaborateurs. Ce musée propose de replonger 75 ans en arrière, dans les pages les plus sombres et héroïques de l’histoire, à l’occasion de la Libération de la Provence et de la France. Car, le mémorial est dédié à l’histoire et à la mémoire du débarquement du 15 août 1944 et de la Libération de la Provence. Il est situé dans la tour Beaumont, construite en 1845 dans le cadre du programme de défense et de surveillance de la rade, à plus de 530 mètres d’altitude. De l’endroit, le visiteur profite de l’une des plus belles vues sur la ville de Toulon et de sa rade militaire. Cet espace patrimonial fait partie des 9 hauts lieux de mémoire nationale du ministère des Armées. Avec de nombreux objets de collection, le mémorial propose une muséographie moderne et interactive. Ainsi, cet écran de plus de 17 mètres qui vous fait revivre, jour par jour, les opérations qui ont conduit à la victoire, sans oublier les nombreux espaces dédiés aux différentes thématiques. Pour la petite histoire, le musée a été inauguré deux fois ! Une première fois, le 15 août 1964 par le Général de Gaulle, qui voulait honorer le souvenir des femmes et des hommes engagés dans les opérations de débarquement de la Provence. Puis, entièrement rénové en 2017, il a été inauguré une seconde fois en mars 2017, par François Hollande, président de la République (2012 – 2017). À NOTER Le mémorial est ouvert au public tous les jours, de 10 heures à 19 heures. Renseignements  : 0494880809. TARIFS Tarifs  : 5 € (adultes) Tarif réduit  : 2 € (de 10 à 17 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, bénéficiaires CMU et RSA, carte famille nombreuse, carte CEZAM, enseignants, groupe à partir de 10 personnes, prévente Office de Tourisme). Gratuit  : Enfants de moins de 10 ans, anciens combattants et victimes de guerre, militaires, personnels défense et ONACVG, titre d’invalidité et accompagnateur, accompagnateurs scolaires (nombre sous réserve), chauffeurs groupe, guides touristiques. Août 2019 - #88



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :