La Gazette du Var n°87 1er aoû 2019
La Gazette du Var n°87 1er aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°87 de 1er aoû 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 12 Mo

  • Dans ce numéro : Toulon, patrouille de France, un show exceptionnel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Métropole Août 2019 - #87 Hyères La Nuit des Vignades confirme son succès populaire Pour sa 31ème édition, la Nuit des Vignades, traditionnel point de départ de l’opération des Nuits Blanches, n’a pas démenti son succès, la place Clemenceau réhabilitée lui offrant un cadre épuré et moderne. Année après année, la manifestation organisée par le Syndicat des Vins Côtes de Provence, confirme sa popularité. Au détour des allées, on constate le caractère inédit de la fréquentation, en cette 31ème année. Avec un pack dégustation à 8 € , composé d’un verre et d’un carnet de dégustations, le rendezvous festif est accessible à toutes les bourses. LES VIGNADES, UNE SOIRÉE PORTEUSE Pour Nicolas Garcia, directeur du syndicat Côtes de Provence, « la Nuit des Vignades est une action promotionnelle, car la notoriété de l’événement existe déjà depuis plus de 30 ans ». Il poursuit  : « Il y a une quarantaine de producteurs qui font déguster leurs vins. Cette année, la nouveauté a été d’introduire plusieurs pôles, un pour l’appellation protégée et quatre autres qui sont des dénominations géographiques complémentaires [Pierrefeu, La Londe, Sainte-Victoire, Fréjus]. Notre-Dame des Anges est une dénomination qui est toute nouvelle ». Concrètement, cette manifestation s’adresse particulièrement aux touristes. Il s’agit d’un premier contact avec les visiteurs saisonniers Parcours des arts en fête ! Un avenir radieux pour le Parcours des arts Actuellement, 8 nouveaux locaux subissent des travaux d’aménagement et vont bientôt ouvrir, annonçant un avenir radieux pour le Parcours des arts. Lors de l’édition 2019 du « Parcours des arts en fête », le 5 juillet dernier, ce fut l’occasion d’inaugurer des travaux de requalification réalisés dans les rues. Jean-Pierre Giran, maire d’Hyères, a décrit la philosophie des chantiers  : « Il y a eu de nombreux travaux ces 4 dernières années. On a essayé de redonner des couleurs et de la qualité aux différentes voies [du Parcours des Arts], revêtues d’un tapis rouge pour l’occasion. Il est plus agréable d’aller fréquenter les boutiques d’art du quartier. Aujourd’hui, on a une quarantaine de boutiques et cela va continuer » ! Le premier magistrat était fier de ces différentes requalifications, menées au bénéfice du plus grand nombre. Ainsi, tous les profils d’usagers ont été pris en compte dans cette vaste. Whefee/IIi/IHJIMM711$11 i et d’une sensibilisation aux produits locaux qui les amènera peut-être à aller dans les caveaux. RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLE De son côté, Frédéric Ravel, directeur des vignobles éponymes à Pierrefeu et dont la production est étiquetée Château Montaud, note  : opération  : piétons, personnes à mobilité réduite, automobilistes avec les arrêts minute. « Il est important de faire connaître notre domaine ainsi que les vins de Provence et surtout de les faire reconnaître comme étant les meilleurs rosés. En période estivale, il y a des retombées au domaine mais surtout pour l’appellation ». Julien AZOULAI - Photos Pascal AZOULAI INVESTISSEMENT À ce propos, l’édile était satisfait de la semipiétonnisation de la vieille ville, ajoutant  : « Cela a véritablement changé la donne, mais je crois qu’elle l’a changée très positivement car, au-delà de l’agrément, la petite délinquance a largement diminué ». Près de 750 000 € ont été investis, compte-tenu du rôle privilégié et touristique que joue la haute ville au niveau communal. En outre, Jean-Pierre Giran a dévoilé les résultats d’une enquête d’opinion de la ville, réalisée auprès de touristes et portant sur les raisons de leur venue à Hyères  : « La vieille ville est autant citée que le littoral, et même avec un léger avantage ». QUARTIER VIVANT Pour l’élu, « les rues du Parcours des arts deviennent actives et pleines de vitalité. Je constate, en arpentant la rue de la République, que dans chaque boutique, il y a des clients potentiels ». Durant trois jours, le Parcours des arts a connu une succession d’animations, menées par les artisans d’art, à qui l’on devait cette manifestation. De plus, de multiples spectacles et concerts se sont déroulés sur la place Clemenceau, l’un des lieux majeurs de la commune en termes d’esthétique, et de fonctionnalité. Julien AZOULAI - Photos Pascal AZOULAI
La Farlède OPEN NIGHT LADIES, ou le jazz au féminin Pour la 5ème édition du festival de jazz Open Night Ladies, la commune de la Farlède a placé la barre haute en accueillant la chanteuse, pianiste et compositrice Sarah McKenzie. Le public était nombreux au rendezvous, venu écouter la musicienne et a découvert une talentueuse et souriante artiste. Son style pétillant a fait mouche devant des spectateurs conquis, qui ont pu s’offrir un moment d’échange avec l’australienne ainsi qu’un CD dédicacé ! « Le jazz à La Farlède, c’est une histoire de cœur et de partage. Pour la 5ème édition de son festival de jazz, la ville avait décidé de mettre à l’honneur les voix de femmes. Open Night Ladies nous a offert trois magnifiques soirées d’été sous les platanes de la place de la Liberté », se félicite Raymond Abrines, le maire. En ouverture, le public a apprécié un jeune groupe français, L’Épicerie du Jazz, emmené par sa chanteuse Margaux Kayser. Vallée du Gapeau 21 L’Australienne Sarah McKenzie, accompagnée de musiciens de grand talent, a offert une deuxième soirée tout simplement magique ! « Son charme, conjugué à la subtilité de ses compositions, nous a transporté dans un univers musical qui n’appartient qu’à elle. Sa voix envoûtante résonne encore sur la place », confie Pascal. Grande voix du jazz au Canada, Molly Johnson a clôt, en beauté, cette édition 2019 avec sa voix puissante et généreuse. Trois styles, trois voix qui ont conquis le public pour trois soirées de jazz au féminin. Pascal AZOULAI (texte et photos) et Ville de La Farlède Août 2019 - #87



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :