La Gazette du Var n°86 15 jui 2019
La Gazette du Var n°86 15 jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°86 de 15 jui 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 13,3 Mo

  • Dans ce numéro : île de Porquerolles, la garde régionale forestière en action.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 Méditerranée Porte des Maures Juillet 2019 - #86 Cuers TERR’ADORA, une résidence résolument contemporaine Le 12 juillet, Grand Sud Développement a procédé à la pose de la première pierre de la résidence TERR’ADORA, privilégiant une conception architecturale contemporaine tout en respectant les codes du bâti traditionnel de Provence. À 20 minutes de Toulon, à 5 minutes du centre du village, dans un environnement tranquille, le programme permet de bénéficier de la dynamique économique de la Métropole, et d’un cadre de vie préservé. UN QUARTIER AGREABLE À VIVRE Il est idéalement situé dans le quartier résidentiel du Pas Redon, dans un bel environnement naturel et verdoyant au pied du massif des Maures. « Il permet de bénéficier de nombreux avantages tels que des supermarchés et des commerces de proximité, d’infrastructures scolaires, sportives et culturelles, d’un accès autoroutier à 2 minutes, de restaurants, crèches, et du marché ee TER_R/-ADOR-P tous les vendredis matin. Enfin, l’école primaire Jean Moulin est à 500 mètres », présente Jean- Baptiste Aubry, directeur de programmes - Grand Sud Développement. Il ajoute  : « Constitué de villas et de petites résidences, le quartier est agréable à vivre. Desservi par la RD 97 et à une minute de l’autoroute A57, le Quartier du Pas Redon offre une situation privilégiée pour rallier rapidement Toulon ou Nice ». À Cuers, Grand Sud Développement a réalisé, en 2015, une importante opération d’aménagement, dénommée « Les Plans du Redon «, dans le cadre d’un PAE (Plan d’Aménagement d’Ensemble). Cette opération a permis de mettre sur le marché POSE DE LA PREMIÈRE PIERRE 12 JUILLET 2019 104 lots de terrains à bâtir privés, des macrolots permettant la réalisation de 176 logements collectifs en accession à la propriété par divers promoteurs, 95 logements locatifs par la Société Logis Familial Varois et 26 maisons en accession à la propriété en PSLA, « Le Hameau des Vignes «. ENTRE VILLE ET CAMPAGNE PROVENCALE TERR’ADORA, respecte les codes du bâti traditionnel de Provence. Les façades claires du petit ensemble résidentiel sont agrémentées d’un camaïeu de beige et brun, dessinant un élégant contraste visuel. « Pour profiter de la lumière naturelle tout en se préservant du soleil ardant de l’été, la résidence est orientée d’Est en Ouest. Un jardin d’agrément habille les abords de la résidence d’un paysage méditerranéen, planté de chênes verts, oliviers et figuiers. La résidence compte 54 appartements, EN PRESENCE DE  : Martine RIQUELME 1ère adjointe déléguée à la Politique d’Accès aux Logements Sociaux, aux Commerces et à l’Artisanat Michel BONNUS Président du Conseil d’Administration de Var Habitat Conseiller Départemental du Var Canton Toulon 2 Adjoint au Maire de Toulon Conseiller Communautaire Jean-Baptiste AUBRY Directeur de Programmes - Grand Sud Développement dont 15 appartements commercialisés dans le cadre du dispositif de location-accession, allant du T2 au T4, avec jardin ou terrasses et 39 appartements commercialisés en locatif conventionné. Chaque appartement bénéficie d’un parking double en sous-sol, ainsi que d’un local deux roues. Des stationnements visiteurs extérieurs sont également prévus. Les logements du programme sont construits en brique et béton, de manière à respecter le niveau de performance thermique RT 2012, et la résidence sera labellisée NF Habitat HQE », commente le directeur de programmes. Photos Nicolas TUDORT GRAND SUD DEVELOPPEMENT, ACTEUR DE PROXIMITE Créé en 2011, Grand Sud Développement est un opérateur immobilier local regroupant des activités de promotion immobilière, d’aménagement et de lotissement. La société GSD bénéficie de l’assise financière, de l’expertise, et de la connaissance du territoire que lui apportent ses deux actionnaires, F.D.I. Groupe et Procivis Nord issus de groupes, dont l’existence plus que centenaire, s’inscrit avec sérieux dans une continuité fiable et durable. Acteur de proximité, bénéficiant d’un fort ancrage régional, Grand Sud Développement répond aux besoins en logements de la région, participe à son activité économique (travail en collaboration avec des entreprises de maîtrise d’œuvre et fournisseurs locaux).
Méditerranée Porte des Maures 31 Pierrefeu-du-Var Un Centre Technique Municipal, en mémoire à Charles Reinero Le Centre Technique Municipal, avec sa large ombrière photovoltaïque, a été inauguré, et baptisé du nom de Charles Reinero, un enfant du pays. Désormais baptisé « Centre Technique Municipal Charles Reinero », le bâtiment a été inauguré non sans une certaine émotion en présence de la famille, avant la traditionnelle visite des lieux, le dévoilement de la plaque, et les discours officiels. Patrick Martinelli, le maire, n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction  : (…) « Chacun mesure le saut qualitatif qui est réalisé avec ce nouvel équipement. (...) Je profite de l’occasion qui nous est offerte pour vous remercier et vous féliciter  : agents de terrain, chefs de pôles, et n’oublions pas les agents du secrétariat, véritables bras armés de notre directeur des services techniques, Eric Lottieau. Il est toujours bon de souligner le travail entrepris par professionnalisme, mais aussi par amour du village où l’on vit, travail effectué pour son village et ses administrés » (...). Le premier magistrat a poursuivi  : « Grâce à UN ENFANT DU PAYS Le Centre Technique Municipal porte désormais le nom de Charles REINERO, ancien élu de 2008 à 2012. Bien connu des pierrefeucains, Charles est né le 1er septembre 1946 à Pierrefeudu-Var. Il a évolué tant au niveau familial que professionnel dans la commune, où il a servi dans le corps des sapeurspompiers au cours d’une carrière professionnelle, riche de 39 ans d’expérience, dont 34 passées en qualité de chef de centre. Connu et reconnu de ses pairs, il a été à de nombreuses reprises récompensé pour son travail. ELOGE DU MAIRE Patrick Martinelli a fait l’éloge posthume de Charles Reinero  : « Nous avons souhaité dénommer le Centre Technique Municipal Charles Reinero. Notre collègue Charles, nous a quitté il y a presque 7 ans, mais son souvenir est toujours aussi présent, surtout dans ce lieu proche de la caserne. Charles nous a ces travaux, nos agents techniques bénéficient de locaux adaptés, propres et correctement équipés. Je remercie toutes les entreprises ayant participé à ce bel équipement ainsi que tous les partenaires. Je veux aussi rappeler que certains travaux ont été réalisés en interne. À ce bâtiment est venu s’ajouter les 1 380m2 de cette ombrière. Cet équipement est venu compléter l’aménagement de notre CTM en venant couvrir notre parc auto, le protégeant ainsi des intempéries, par le biais d’un bail emphytéotique avec la société Soleil du sud pour une durée de 30 ans (…). Un investissement utile pour nos accompagné de 2008 à 2012 et termina en qualité d’adjoint au CCAS. Sa personnalité et son charisme ont toujours fait de lui un leader dans ce qu’il entreprenait. Donner le nom de Charles cela nous permet de nous remémorer l’homme et l’exemple qu’il était et la soif de transmettre à tous dans tout ce qu’il entreprenait. Donner le nom de Charles, c’est remettre l’humain au centre des procurations du quotidien car la mise en place d’infrastructure telle que celle-là, reste un moyen pour améliorer les conditions de travail du personnel, la condition d’œuvrer et d’évoluer dans un esprit de solidarité, de respect de l’autre et d’écoute de l’autre. Tout cela caractérisait bien ce qu’était Charles  : Travailleur infatigable, et fidèle défenseur du service public. Il restera un exemple pour nous tous. Donner le nom de Charles, nous fait penser qu’il aura toujours en vue cette caserne qui était sa deuxième maison, et où il n’a pas compté ses heures ». équipements puisqu’en plus de les préserver, cette ombrière montre à chacun que l’effort de protection de notre environnement commence aussi par nous, commune ». Par ailleurs, le lieutenant Stéphane Abeille, le colonel Jean Christophe Martini, et Christophe, l’un des trois enfants de Charles Reinero ont exprimé leur émotion pour cette reconnaissance municipale lors de la cérémonie qui s’est déroulée en présence de nombreux élus du conseil municipal, des différents services municipaux, des personnels des services techniques, des représentants des sapeurs-pompiers, de la gendarmerie et du monde associatif, ainsi que de l’ensemble des partenaires associés à ce projet. Texte et photos Nicolas TUDORT DOUBLE UTLISATION Terminé depuis le premier trimestre de cette année, le Centre Technique Municipal, qui jouxte le centre de secours, a une double utilisation. Cette structure regroupe plusieurs services dans un même lieu. L’objectif est de disposer d’un bâtiment unique permettant la gestion des interventions et des travaux à réaliser et qui permet de faire bénéficier aux personnels techniques (agents de terrain et personnels administratifs) de locaux fonctionnels adaptés (espace de vie, vestiaires), etc. À noter que le service de l’eau a rejoint, récemment, le CTM. Dans le prolongement des bâtiments, une ombrière d’une superficie de 1 380 m2 abrite l’ensemble du parc auto, le protégeant des intempéries. Cette structure est équipée d’une toiture photovoltaïque de 250 KW dont la production énergétique est réintroduite dans le réseau ENEDIS. Juillet 2019 - #86



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :