La Gazette du Var n°83 1er jun 2019
La Gazette du Var n°83 1er jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°83 de 1er jun 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : Laurent Falaize veut réveiller l'UPV.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Métropole Juin 2019 - #83 Le Pradet Amour, liberté, environnement et culture… Inspirée par les couleurs du Pop-art et l’Art urbain, Lucie Lith crée des pochoirs qu’elle mêle à du texte pour raconter une histoire que le spectateur percevra selon sa propre sensibilité. À voir à la Galerie Cravéro. Originaire du Sud-Est de la France, Lucie Lith a travaillé de nombreuses années dans le marketing opérationnel à Paris, puis a dirigé une PME familiale avant de décider de se consacrer à la peinture en 2015. Animée par un goût prononcé pour l’imaginaire et la narration depuis son plus jeune âge, elle a d’abord développé sa sensibilité et sa créativité à travers l’écriture de poèmes et de plusieurs romans, avant de découvrir le collage en 2008. Puis très vite, elle a évolué vers la peinture. QUETE DE L’IDEAL « Peinture acrylique en bombe, stylo ou pinceau, mais aussi parfois collage et résine se mélangent dans ses œuvres sur châssis entoilés ou panneaux de bois. La résine est parfois utilisée pour donner de la profondeur et provoquer des effets « miroir « par endroit. Mais, pour elle, l’essentiel demeure le message », décrypte Bénédicte Le Moigne, conseillère municipale en charge du volet culturel. L’élue ajoute  : « La quête d’un idéal est omniprésent. Chaque œuvre découle du désir d’interpeller l’autre, de laisser libre cours à l’imagination et de réinventer la réalité, afin de questionner sur le monde dans lequel nous vivons, mais également d’en rappeler les valeurs essentielles telles que l’amour, l’espoir ou encore la liberté. En parallèle à son travail pictural et mix media, Lucie Lith a développé une collaboration avec son mari photographe Audren D. Sur la base de clichés d’Audren, elle modifie et incorpore des éléments grâce aux logiciels informatiques. Détournant la réalité, elle poursuit son ambition de raconter une histoire et d’apporter un peu de poésie à des lieux que chacun peut traverser un jour ». IMAGINAIRE À la Galerie Cravéro, l’artiste présente l’exposition « Nous sommes faits de mots «, faisant référence à l’imaginaire et aux histoires de vie de chacun. Les œuvres, ❑ 0 salon de l'écomobilité 15816 JUIN 2019 Le Pradet— Parc Cravéro Oc =, O parfois accompagnées d’un texte encadré, ont l’ambition d’interpeller le spectateur sur des thèmes actuels qui le concerne  : l’amour, la liberté, l’environnement, la culture… Elles sont constituées de plusieurs couches de pochoirs créés par l’artiste. Le texte et les lettres font partie intégrante de l’œuvre, allant jusqu’à composer le décor et les personnages eux-mêmes. Ils sont faits de mots… « L’œuvre phare de l’exposition, « Liberté », représente une Marianne composée exclusivement des lettres du mot liberté qui s’entremêlent et se confondent pour laisser apparaître le personnage. Le message sous-jacent est que nous sommes tous faits de mots, nous les portons en nous, à l’image de cette Marianne à l’allure déstructurée, et qui affiche pourtant fièrement l’une de ses valeurs phare, la liberté », commente Bénédicte Le Moigne. Ce travail sera présenté dans la salle en pierre de la Galerie Cravéro jusqu’au 28 juin, aux horaires habituels de la Galerie. Pour plus d’informations  : www.lucielith.com ANIMATIONS L & ESSAIS GRATUITS VILLE DU PRADET TOULON PROVENCE) i (MÉDITERRANÉE
I MEI IRE PIECE DE La Ville de Carqueiranne présente RÉSERVATIONS EN MAIRIE DÉS LE 11 JUIN RÉSERVATIONS TÉLÉPHONIQUES DÈS LE 14 JUIN AUX DM LACROIX LOO I 111 MA BELLE.'01111filLE » Mn nen. ; vE réan RIE LIME SYLVAIN Én » nJoerar artmu MUR] bé,. 04 94 01 40 26/04 94 01 40 46 rOULOPi Métropole Carqueiranne Robert Masson, maire  : « Imaginons ensemble notre Cœur de Ville » ! Afin d’avoir une vision globale des aménagements à imaginer, la ville a fait appel à un cabinet d’urbaniste, l’Atelier Randupson. Celui-ci a défini des axes majeurs de réflexion, qui sont soumis à l’avis des acteurs et habitants de la commune jusqu’au 21 juin 2019. Dans ce cadre plusieurs temps forts sont prévus dont une grande réunion débat, ouverte à tous le jeudi 13 juin à 18h, à la salle des fêtes. Un premier bilan des échanges est prévu lors du Conseil municipal fin juin. VISION RENOUVELEE DU CENTRE-VILLE Pour le premier magistrat de la cité balnéaire  : « Il est primordial de préserver, valoriser et protéger notre formidable patrimoine ! Évitons le tout béton et le tout bitume. Préparons ensemble l’avenir. Comme je l’avais annoncé aux carqueirannais, je souhaite qu’ils puissent être associés à la réflexion sur le devenir de notre centre-ville historique. Nous devons inventer de nouveaux espaces de vies, dynamiques et connectés, tout en veillant à préserver « le bien vivre à Carqueiranne « qui nous est particulièrement cher. C’est pourquoi tous sont conviés à imaginer ensemble notre Cœur de Ville, à pied, en vélo ou en voiture, pour les petits comme les grands ». Pour l’équipe municipale, cet avenir urbain passe par une vision renouvelée du centre-ville, avec une démarche de construction participative. Ainsi, jusqu’au 21 juin, l’occasion est donnée aux habitants de participer à cette démarche inclusive. La période de réflexion et d’échanges qui s’ouvre doit permettre de bâtir une nouvelle Ambition pour le Cœur de Ville de Carqueiranne. Pour Robert Masson  : « L’avis de tous les Carqueirannais est important ». AMENAGEMENTS DE LIEUX SYMBOLIQUES Comme le rappelle le maire  : « Ambition Cœur de Ville Carqueiranne s’inscrit dans une démarche PROVENCE N4É71TERRAMÉE LE VEPARTEMENIlle 17 de construction participative avec les acteurs et habitants de la commune. L’ambition est de bâtir une réflexion pour les aménagements du Cœur de Ville, en étant acteurs de notre avenir. Nous sommes tous concernés par notre Cœur de Ville ». Par exemple, des esquisses d’aménagements dans des lieux symboliques du Cœur de Ville ont été réalisées. Ainsi, le projet pourrait se traduire par un nouveau souffle pour la place de la République, en aménageant un cœur de ville attractif multi-services et multi-générations. Même constat pour le parking Rébufat, qui est, actuellement, un espace de stationnement plus ou moins organisé mais qui offre de nombreuses opportunités d’aménagement. Idem pour le secteur de la Trélette qui pourrait permettre la création de logements, au profit des jeunes, des actifs et des seniors avec 200 logements environ et une résidence seniors de 80 places. Photo Ville de Carqueiranne PLUS D’INFOS www.carqueiranne.fr rubrique « Avancer Ensemble » Exposition en Mairie Juin 2019 - #83



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :