La Gazette du Var n°81 15 mai 2019
La Gazette du Var n°81 15 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de 15 mai 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : les promesses de Castaner aux élus du Var.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 Méditerranée Porte des Maures Bormes-les-Mimosas Mai 2019 - #81 La restauration scolaire dans les collèges, un engagement fort du Département ! La qualité des repas dans les collèges varois est une priorité pour le Département. Dans le Var 32 000 élèves sont demi-pensionnaires (3/4 des collégiens) pour 4 millions de repas servis par an. Les jeunes varois sont l’un des publics privilégiés du Département et la restauration scolaire une priorité. Le Département se mobilise depuis plusieurs années pour offrir aux collégiens une restauration de qualité. Chaque jour plus de 32 000 élèves déjeunent dans leur collège. Sur les 71 collèges varois, 68 établissements élaborent eux-mêmes les repas. CHARTE QUALITE « Le Département et les collèges ont ainsi une double responsabilité. Ils doivent garantir la sécurité sanitaire des aliments et offrir un cadre agréable aux collégiens lors de la pause méridienne. Pour certains enfants le repas de midi est le seul repas équilibré de la journée. Le Département est très investi pour faire du déjeuner scolaire un moment convivial, un apprentissage nutritionnel et surtout un repas de qualité », insiste Marc Giraud, président du Département qui participe à la signature de la charte qualité le mardi 21 mai à 11 h au collège Frédéric Mistral, en présence de Valérie Rialland, conseillère départementale, présidente de la commission Collèges et Éducation, de Patricia Arnould, conseillère départementale, membre des commissions Valorisation et préservation du cadre de vie, Habitat et logement, Collèges et éducation, Solidarités et de François Arizzi, maire de Bormes-les-Mimosas, vice-président de Méditerranée Porte des Maures. D’autres signatures sont à venir dans les collèges Geneviève-De-Gaulle à Carcès, La Guicharde à Sanary-sur-Mer, Marcel Rivière à Hyères, Maurice Ravel à Toulon. RESTAURATION DE QUALITE ET CIRCUITS COURTS Le président du Département ajoute  : « Cette charte, composée avec les chefs de cuisine, les gestionnaires ainsi que les chefs d’établissement ambitionne de faire découvrir et faire apprécier aux jeunes élèves la grande richesse des terroirs varois. Avec des objectifs simples, elle clarifie la qualité attendue dans les cantines des collèges, fixant le cadre pour proposer une restauration de qualité aux scolaires. Aussi, nous visons à l’équilibre nutritionnel, à favoriser les circuits courts et l’éducation au goût qui sont une priorité. Les valeurs d’innovation, de solidarité, de respect de la santé, de justice sociale, et de respect de l’environnement sont ainsi actées dans ce document commun ». Le document inclut également la formation des agents aux bonnes pratiques de l’hygiène, au management et à la cuisine notamment. Pour fournir au quotidien une restauration de qualité, le Département développe un véritable partenariat avec les producteurs locaux avec lesquels les circuits courts, c’est à dire avec peu ou pas d’intermédiaires. Cuisiner des produits frais, de saison, issus de l’agriculture biologique et cultivés sur le territoire, tels sont les engagements des chefs de cuisine des collèges. Ainsi, au collège Frédéric-Mistral, le chef Patrick Léonard confectionne chaque jour, avec son équipe, plus de 300 repas de qualité à partir de produits frais en respectant l’équilibre alimentaire et les normes d’hygiène. Budget participatif Le 16 mai, deuxième « café budget participatif » Lancée par la municipalité, l’opération « Budget participatif » donne l’opportunité aux habitants de s’impliquer pour l’intérêt général. Les Borméens souhaitant déposer un ou plusieurs projets dans le cadre du premier budget participatif, dont le financement peut être intégralement pris en charge par le budget de la commune, étaient invités à participer au premier « café budget participatif «, le 4 mai à la salle des fêtes. Comme l’explique François Arizzi, le maire  : « Vous avez une bonne idée pour votre commune ? Le budget participatif est fait pour vous » ! Après le 4 mai, un deuxième « café budget participatif « est programmé le jeudi 16 mai de 18h30 à 20h30, à la salle des fêtes. À chaque fois, l’opération vise le même objectif, à savoir permettre aux habitants souhaitant LA RESTAURATION SCOLAIRE DANS LE VAR Près d’1M d’ € consacré par le Département chaque année pour les équipements des cuisines et le remplacement des matériels de restauration. Près de 4 millions de repas servis par an. 95% des collèges varois ont leur propre cuisine ainsi qu’un personnel dédié. 333 élèves (sur un effectif total de 427) sont demi-pensionnaires au collège Frédéric Mistral. 63% de demi-pensionnaires sont en milieu urbain, centre-ville. 3 € le prix d’un repas scolaire payé par les familles et un coût de revient pour le Département de 7 € , soit 4 € pris en charge par la collectivité. déposer un projet d’intérêt général, d’échanger, d’affiner leur choix, de trouver de l’aide et des conseils pour élaborer celui-ci. À noter que le dépôt de projets s’effectue uniquement en ligne via un formulaire simple sur le site de la ville, jusqu’au 30 mai 2019.
Méditerranée Porte des Maures Assainissement - Fosse septique - Bacs à graisses - Cuves à fioul Entretien, Nettoyage et Vidange - Une intervention dans les règles de I. c]r T P 04 94 27 53 42 - La Fariède 29 Le Lavandou Réouverture pour la saison estivale du pont du Batailler La circulation de l’avenue est rétablie jusqu’au 30 septembre. En attendant la finition du chantier, programmée pour le 31 décembre. Marc Giraud, président du Département, et Gil Bernardi, maire du Lavandou, ont rouvert officiellement le pont du Batailler afin de rétablir la circulation pour la période estivale, en présence de Patricia Arnould, conseillère départementale du canton de la Crau et de François Arizzi, maire de Bormes-les- Mimosas. « Le Département reconstruit le pont du Batailler sur la RD 198, avenue Vincent Auriol, au Lavandou. Les travaux consistent à démolir le pont existant supportant la route départementale 198 et à construire un nouvel ouvrage de franchissement du Batailler. Ils sont réalisés en deux phases », a expliqué Marc Giraud. Lors de son intervention, le président Giraud a confirmé que les délais seraient tenus. DEUX MAIRES HEUREUX Cette continuation des travaux a ravi les deux maires concernés par le chantier, à savoir Gil Bernardi, maire du Lavandou et François Arizzi, maire de Bormes-les-Mimosas. « Grâce aux entreprises mandatées et à l’implication de tous les services concernés du Département, nous avons pu faire face à nos engagements dans le respect du souhait des deux maires. Pour le chantier actuel de ce deuxième pont, qui s’effectue en deux phases, l’aménagement reprendra le 30 septembre pour une inauguration au plus tard le 31 décembre. Ceci en comptant large puisque nous prévoyons une marge de deux semaines en cas d’éventuels intempéries », a annoncé le président Giraud. Puis se tournant vers les maires du Lavandou et de Bormes-les-Mimosas, il a ajouté  : « J’espère qu’ils sont heureux » ! Effectivement, ils le sont ! « On connaît la bonne volonté du président et nous l’en remercions », ont répondu, d’une même voix, les deux élus locaux. Ils ont également exprimé leur satisfaction quant à l’arrêt de ce vaste chantier, durant 5 mois, à l’approche de la saison estivale, car la route est très fréquentée en été entre Le Lavandou et le quartier de La Favière, situé à Bormes-les- Mimosas. DEUXIEME PHASE Respectant le planning du chantier d’élargissement, la circulation a été rétablie sur l’avenue Vincent Auriol (RD 198), jusqu’au 30 septembre date à laquelle la seconde tranche des travaux, assurée et financée pour 1 600 000 € par le Conseil Départemental, va démarrer. Ce deuxième pont, élargi, permettra un plus grand débit du ruisseau (de 8,5m à 14 m) lors de fortes précipitations. La phase 1 de l’opération a consisté à la préparation du futur ouvrage (6 pieux béton de diamètre 1000 mm + chevêtres). Elle a débuté le 4 février dernier et pris fin le 26 avril. La phase 2 débutera mi-septembre, consistant à démolir le pont existant, à construire le nouvel ouvrage et à rétablir les voiries. « Cette opération de démolition-reconstruction permettra d’augmenter la section hydraulique de l’ouvrage conformément aux préconisations du dossier « loi sur l’eau », afin de prendre en compte la crue de référence retenue dans le PPRI (93 M3/s). Ces travaux s’intègrent dans le programme de travaux déjà réalisés par le Département et les collectivités compétentes. En effet, le 7 avril 2017, le Département et les communes du Lavandou et de Bormes-les-Mimosas ont inauguré le pont de Benat, situé sur la RD 298 », a conclu Patricia Arnould. Francine MARIE (Texte et photo) Restaurants et collectivités  : Entretien et nettoyage - Remise d'un bordereau de suivi de déchets, Attestation du suivi légal de vos graisses, suivi réglementaire de vos matières de vidanges, en conformité avec les exigences du SPANC (Service d'Assainissement Non collectif) Nettoyage et dégazage de cuves à fioul par noire entreprise agréée Agrément préfectoral  : 2010NSNO 083 0007- Agrément transport de matières dangereuses  : 83 T 2018-04 Préfecture du Var www.tcpsun.fr Mai 2019 - #81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :