La Gazette du Var n°81 15 mai 2019
La Gazette du Var n°81 15 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de 15 mai 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : les promesses de Castaner aux élus du Var.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Métropole Mai 2019 - #81 La Garde Une politique environnementale très engagée La Garde, labels Ville nature 2 libellules et Villes et villages fleuris 3 fleurs, poursuit ses engagements en matière d’environnement et de valorisation du patrimoine naturel de la commune. Le nouveau parc Elluin a été inauguré, le 27 avril, par Jean-Claude Charlois, en présence de nombreux conseillers municipaux. Avec le parc Elluin, la ville offre un nouveau lieu de quiétude et de convivialité pour toute la famille. Chacun profitera d’un sentier à l’ombre l’été ou d’un chemin ensoleillé l’hiver pour flâner, faire du sport, pique-niquer ou encore contempler la flore méditerranéenne. CONNEXION AVEC LA VOIE VERTE Connexion entre le lycée du Coudon et la voie verte de la Planquette, le parc offre une continuité verte qui permet aux piétons comme aux cyclistes de circuler sereinement. Confié au paysagiste Dominique Barberet et réalisé en concertation avec les services voirie et espace verts de la Ville, ce remarquable espace boisé de 30 000 m2 en plein cœur de La Garde est symbolisé par une magnifique allée de pins, préservée et valorisée. Les éléments uniques préexistants ont été conservés et mis en valeur  : le bassin, la fontaine du domaine de la Planquette et la Porte de l’an 2000. Dans cet esprit, le parc deviendra un lieu pour l’organisation de futures manifestations. Premier rendez-vous, le 21 juin 2019 pour la Fête de la musique ! Ainsi, l’aménagement se fond dans le décor. Le mobilier urbain est intégré au paysage, tout en courbes et motifs, comme l’explique Dominique Barberet, paysagiste-concepteur  : « L’eau de pluie a été réhabilitée en sous-sol afin que les arbres majeurs continuent de puiser les éléments nécessaires à leur développement et vont permettre de cheminer sous leur fraîche frondaison. Seule l’eau en excédent termine sa course au travers de noues paysagères d’infiltration, dont les berges sont plantées ». Il ajoute  : « La flore méditerranéenne favorise le développement des papillons et préserve les insectes utiles, trop menacés comme les abeilles. Par le choix d’essences d’arbustes bien spécifiques, les insectes trouvent refuge et de quoi s’épanouir ». À noter que le parc est accessible aux personnes à mobilité réduite. Label « Ville nature 2 libellules » Jean-Claude Charlois  : « Un engagement récompensé » Le label Ville nature 2 libellules a été décerné pour la seconde fois à la Ville de La Garde. Une récompense qui salue l’engagement de la commune en matière d’environnement et de préservation de la biodiversité. Avec comme thème central la préservation de la biodiversité, un jury composé d’acteurs institutionnels et environnementaux a récompensé les collectivités engagées de façon positive pour la biodiversité dans les documents de planification, les projets d’aménagement ou de rénovation, ainsi que dans la gestion des espaces verts et des espaces naturels. RECONNAISANCE DE LA DEMARCHE MUNICIPALE « La confirmation de cette labellisation Ville nature 2 libellules est une reconnaissance des démarches conduites au quotidien par la commune, ainsi qu’un encouragement à renforcer et à développer ses actions en faveur de la biodiversité et du développement durable, parmi lesquelles l’installation de nids d’hirondelles sur l’église et sur la salle Mussou, de cabanons pour les chouettes et les chauvessouris, de ruchers sur des parcelles communales (zone du Plan et forêt du Thouars) », se réjouit Jean-Claude Charlois, maire de La Garde. Cette action concerne aussi l’organisation d’une « Semaine des abeilles « en octobre, avec un concours photo « Abeilles et papillons «. Hélène Bill, cheville ouvrière de cette politique municipale engagée, ajoute  : « Nos actions se traduisent aussi par la mise en place d’un refuge LPO pour la protection des espèces au centre de loisirs Henri Wallon et le suivi par la LPO, dont le siège est à La Garde, des installations de protection des espèces telles le faucon Pèlerin et Monticole bleu, la Pipistrelle commune, le Molosse de Cestoni et l’Oreillard ». PROTECTION ET PRESERVATION DES ESPECES L’élue municipale poursuit  : « En outre, la ville agit en matière de protection et préservation des espèces puisque des espèces endémiques ont été replantées dans la forêt du Thouars. Nous avons également deux espèces végétales protégées (niveau 7 national) et 89 espèces d’oiseaux de retour dans l’Espace Nature départemental du Plan ». D’autres actions sont menées tout au long de l’année comme la plantation de plants sélectionnés par le Conservatoire du Parc National de Port-Cros, la réalisation de zones de vergers conservatoires partagés sur la commune, avec un projet de déploiement d’un réseau de vergers dans un objectif de conservation et de valorisation. Ainsi, cinq sites ont été priorisés par la Commission Environnement de la Ville de La Garde (Parc des Savels, Centre de loisirs Henri Wallon, forêt du Thouars, terrain du « petit pont » LE PARC EN CHIFFRES Budget  : 1 400 000 € TTC Les entreprises  : Lot 1 – VRD (paysage - arrosage)  : Groupement ID VERDE/EUROVIA Lot 2 – Éclairage - Vidéo Protection  : INEO Lot 3 - Structure métallique  : Ferronnerie CASSIEN et forage de Fontqueballe) et la mise en place d’une grainothèque à la médiathèque. Enfin, la ville a acté l’arrêt de l’utilisation de produits phytosanitaires pour l’entretien des parcs et jardins. La ville a signé le Contrat de Baie, adhéré à la charte du Parc National de Port-Cros et adopté une Zone Agricole Protégée.
Débroussaitiage'L'iagage i Abattage I te74irerIIallrIra ondeuse autoportée à éjection latérale r't CoopazureP Rider coupe frontale A partir de 1988 € l'arc Tondeuse robot Automower cOlo osé chez vous*e, - 4'K it pour un A mo re a- rion -a Forfait main d'oeuvre Peut gérer les fortes pentes db Aucun Bruit Navigation Avancée Métropole La Garde « O Fil de l’Arbre », élagage et débroussaillement Après une belle carrière chez les marins-pompiers de Toulon et Hyères, Maxime Lérat s’est reconverti dans l’entretien des parcs et jardins. Une forme de retour à la nature pour le jeune homme, originaire de Boulogne-sur-Mer, même s’il est resté sapeur-pompier volontaire à La Garde. C’est, justement, à La Garde en 2017 qu’il a créé son entreprise. Aujourd’hui, son rayon d’action s’étend sur tout le département du Var, voire dans toute la région Sud, en fonction de la demande des clients. Après une formation de six mois, il a obtenu le certificat de spécialité de taille et de soins aux arbres, spécialisation lui permettant d’intervenir pour les chantiers de grande hauteur et pour toutes les questions de débroussaillement. En effet, il existe une obligation légale dans un périmètre de 50 mètres autour de son habitation. Sa clientèle compte beaucoup de particuliers, mais aussi des collectivités. En outre, il travaille en synergie avec d’autres entreprises du paysage qui font appel à ses compétences pour certaines missions plus spécifiques. Pour le joindre  : 06 16 63 89 07 Laissez faire l'innovation A partir de 2799 € TTC Husqvarna Contourner lev obatacles avec avec braquage à 270° Aperçu de la zone de travail coupe frontal Facile à nértoyer avec position de service 15 141 Avenue de Toulon 83260 Lo Crau www.Coopazur.fr Mai 2019 - #81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :