La Gazette du Var n°80 1er mai 2019
La Gazette du Var n°80 1er mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°80 de 1er mai 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 10,6 Mo

  • Dans ce numéro : Hockey subaquatique, Hyères champion de France !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 Sorties Mai 2019 - #80 Le Lavandou Un jardin éphémère et... extraordinaire ! Jusqu’au 9 juin, un jardin éphémère est installé sur le parvis de la mairie. À visiter absolument ! Pour son 3ème jardin éphémère, la municipalité et le service des espaces verts inscrivent cet événement dans la durée avec, pour chaque édition, la surprise d’un nouveau thème. Jusqu’au 9 juin sur le parvis de la mairie, c’est le retour à la ferme et à la culture dans nos campagnes. POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE À l’heure de l’inauguration en présence du maire, Gil Bernardi, de la députée Sereine Mauborgne, d’élus et de nombreuses personnes, ravies de prendre connaissance du décor 2019, Charlotte Bouvard, première adjointe et déléguée à l’environnement, est revenue sur le genèse de cet événement  : « Nous ne sommes pas peu fiers d’inscrire cette manifestation dans la durée. Nous sommes parvenus à créer une ambiance différente des précédentes éditions et à vous surprendre. Le défi était de construire un jardin mettant en valeur les poules, les galinettes en provençal. Le service des espaces verts a élaboré cet espace évoquant la ferme autour de ce majestueux poulailler. Pourquoi les poules ? Parce que c’est un animal sympathique très présent dans nos campagnes et notre imaginaire ! Et, parce que le maire a une tendresse particulière pour ce volatile » ! Voilà plusieurs années que le rôle des poules dans la politique environnementale est reconnu et la ville a donc eu à cœur de participer à cette sensibilisation. L’élue ajoutait  : « Diminution du poids de nos poubelles, autrement dit prévention des déchets, enrichissement du sol de nos jardins grâce aux déjections et le plaisir d’œufs frais, oui les poules méritent ce poulailler princier et un brin décalé. Il est mis en valeur dans ce jardin grâce à des plantations fleuries colorées, des parterres soignés. Parallèlement, l’univers de la ferme avec son puits, son tracteur, la machine à vanner le blé, les arbres fruitiers, ses champs de blé, de maïs, la vigne, le potager, le puits et en point d’orgue l’épouvantail, s’intègrent parfaitement dans cet espace. Comme pour les 2 éditions précédentes, nous réutiliserons la majeure partie des matériaux et des plantes quand le jardin sera démonté ». DEUX JARDINS DEVANT LA MAIRIE Ainsi, vingt poules de 12 races différentes s’habituent à leur nouvel environnement. Avec deux nouveautés  : un jardin vivant et un jardin évolutif. Charlotte Bouvard a expliqué  : « En 2 mois, nous allons voir mûrir le blé et le maïs, se développer la vigne, les plantes du potager et les fruits. Aurons-nous des framboises à temps ? (…). Autre nouveauté, le thème nous a inspiré tout un programme d’animations à destination des enfants ou grands enfants  : du conte de la petite poule rousse au film Chicken Run ou Little Chicken. Et, des ateliers avec des cocottes en papier et des œufs peints trouvent leur place en cette période de Pâques. Pour ainsi dire, pas une semaine sans son événement. Merci à Émile et David du service animations qui ont travaillé cette programmation. Mais, je n’oublie évidemment pas ceux qui ont conçu et réalisé, en un temps record, ce jardin  : le service espaces verts qui est rodé à cet exercice. Cette fois, ce n’est pas eux qui ont choisi le thème mais ils ont su se l’approprier et le décliner parfaitement », s’est encore félicitée Charlotte Bouvard. Et, pour la première fois, le service périscolaire a été associé avec les enfants qui ont peint les poules colorées. « Mission accomplie M. le maire, je suis sûre que vos agents sont fiers de leur création et, à mon sens, c’est légitime. Vive le 3ème jardin éphémère », a conclu, enthousiaste, l’élue ! Photos Francine MARIE DES AIDES PRECIEUSES Pour la réalisation du jardin éphémère, la ville a bénéficié d’aides précieuses  : M. Courty de Bormes a prêté le tracteur, M. Lecoanet, la machine à vanner le blé, l’entreprise Vertical Élagage, les billots de bois, M. Cornier a été présent par ses conseils et pour la paille. M. Ubeda s’inscrit dans une tradition, avec le trompe l’œil sur la façade, qui se renouvelle chaque année. M. Veillet et ses adjoints, MM. Boulkénafet, Bousquet, Mongeot, et tous les agents du service. Ils ont eu l’appui des jardiniers de Cavalière sous la houlette de M. Orsolato. Ce personnel a eu le renfort d’autres services, en premier lieu M. Bourgadel pour la partie ferronnerie, mais aussi les agents des services menuiserie, peinture roulage, festivités avec Lionel et son clark, environnement. On pourrait citer aussi les services administratifs, la police municipale car, dans une commune, chaque catégorie de personnel apporte sa pierre aux différentes réalisations. Merci aussi à Léa à la communication.
'mem 21ème Maurin des Maures Plus de 1000 au départ ! Le 14 avril à l’Espace Nature de la Brûlade de La Londe-les-Maures, l’épreuve a comblé tous les amateurs de VTT. Plus de 1000 participants ont répondu à l’invitation de l’Union Cycliste et Pédestre Londaise (UCPL) pour cette 21ème édition, malgré une météo capricieuse la semaine précédente. Le jour J, dès 7h30, chacun a pu choisir parmi les 5 parcours qui traversaient les domaines viticoles et le massif des Maures, au-dessus de la Londe-les- Maures. Au détour d’une draille ou d’un sentier, les cyclistes ont profité de beaux points de vue sur la mer et les îles d’Or. De leur côté, les familles, accompagnées par des membres de l’UCPL, ont savouré la pratique du vélo, en toute sécurité sur le parcours de 8 km. En fin de matinée, après la traditionnelle remise des prix, les participants (bénévoles, sapeurs-pompiers, membres du CCF) ainsi que François de Canson et de nombreux conseillers municipaux ont partagé un moment de convivialité. Le soir, le président Hubert Larose et le comité d’organisation ont invité les bénévoles autour d’un cocktail. Tous étaient satisfaits de la réussite de cette journée qui s’est déroulée sans incident majeur, la sécurité étant assurée par l’Union Départementale des Sapeurs- Pompiers du Var, assistée du CCFF pour les liaisons radio. Photos Gilles CARVOYEUR Sport 35 Mai 2019 - #80



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :