La Gazette du Var n°76 1er mar 2019
La Gazette du Var n°76 1er mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°76 de 1er mar 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 10,5 Mo

  • Dans ce numéro : de Mayol à Pipady, Toulon se réinvente.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 Méditerranée Porte des Maures La Londe-les-Maures Mars 2019 - #76 Gérard Aubert  : « Le quartier des Bormettes va se refaire une beauté » Depuis son accession, il y a onze ans à la tête de la commune, l’équipe municipale, sous la conduite dynamique de François de Canson, le maire, a fait de l’amélioration du cadre de vie l’une des priorités de son action. Le point avec Gérard Aubert, 2ème adjoint au maire en charge de l’urbanisme, des travaux, de l’environnement, de l’accessibilité et des Etablissements Recevant du Public. EFFACEMENT DES LIGNES AERIENNES Ainsi, dans le quartier des Bormettes, la ville a programmé de nombreux travaux de rénovation. « À partir du 4 mars, d’importants travaux de réfection vont débuter pour une durée d’environ deux mois. Pour mémoire, les travaux, déjà réalisés, ont permis d’enfouir les lignes EDF et de traiter la place Françoise Belot ainsi que les abords du théâtre. Néanmoins, l’état des revêtements de chaussée s’est dégradé, au cours des dernières années, et les intempéries successives ont accentué un phénomène de vieillissement des enrobés », explique Gérard Aubert. L’adjoint en charge des travaux ajoute  : « Le programme de l’opération concerne l’effacement des lignes aériennes disgracieuses et la suppression de nombreux supports bois et béton. Mais également la création d’un réseau dédié à la fibre optique avec adduction à chaque propriété, la mise en place de caniveaux à grille aux intersections avec le boulevard Schneider. Nous avons également programmé la réfection des revêtements de trottoir, les reprises de bordures et caniveaux, des ouvrages de voirie, le revêtement de voirie et le sablage de la place principale ». « Je sais pouvoir compter sur votre patience et votre compréhension pour que ces chantiers, visant à l’amélioration de vos rues et au confort de tous, automobilistes comme piétons, se passent dans les meilleures conditions », conclut François de Canson, en s’adressant aux habitants du quartier. Photos Gilles CARVOYEUR -\Gala des commerçants Bientôt un label qualité pour 8 commerçants Succès incontestable pour le 5ème gala des commerçants, organisé à l’initiative de l’ACAL, l’association des commerçants et artisans londais, sous la dynamique direction de la présidente Christelle Crivellaro, avec 160 personnes inscrites ! Pour ce rendez-vous annuel, l’association avait misé sur un menu 100% londais, c’est à dire fourni exclusivement par des commerçants de la ville. « L’apéritif a été préparé par la boulangerie Fabrice, les plats et leurs accompagnements par la boucherie DL, les desserts par la pâtisserie Bealle et Lili Cake, le pain par la boulangerie Fabre et les salades par la Grosse Pomme », détaille la présidente. Elle ajoute  : « Nos invités étaient satisfaits du repas et de l’animation que nous avions mis en place, avec, notamment, un quiz musical et une animation de mentalisme ». AG LE 13 MARS AU POLE NAUTIQUE Le prochain rendez-vous est fixé le 13 mars à 19 heures 30 pour l’assemblée générale annuelle de l’association, au pôle nautique. La réunion est ouverte à l’ensemble des commerçants et artisans, même aux non-adhérents. À noter dès maintenant, le loto du 7 août. Par ailleurs, de nombreux élus étaient présents à la soirée de gala (Jean-Marie Massimo, Eric Dusfourd, Pascale Isnard) et, bien sûr, François de Canson, le maire. Le premier magistrat a renouvelé son soutien aux membres de l’ACAL  : « Je suis fier du travail accompli et notamment pour ce qui concerne l’attribution du label qualité à 8 commerçants dont nous connaîtrons les noms le 2 avril prochain. Je remercie la présidente des commerçants et les membres du bureau d’avoir organisé ce gala. La volonté de la municipalité, c’est d’être à l’écoute des artisans et des commerçants et de les aider au maximum dans la réussite de leur activité ». Gilles CARVOYEUR - Photos  : Tanguy
Méditerranée Porte des Maures 31 Bormes-les-Mimosas La transition écologique en débat À l’occasion de la seconde soirée, organisée dans le cadre du Grand Débat National, une trentaine de Borméennes et Borméens s’est réunie à la salle des fêtes pour échanger sur le thème de la transition écologique. S’il est un sujet qui suscite la discussion, c’est bien celui de l’écologie et de la protection de l’environnement. À l’occasion de la seconde soirée du Grand Débat National, les participants ont échangé, parfois avec passion, sur les questions posées par le gouvernement sur la thématique de la transition écologique. Un regret unanime toutefois, que le questionnaire soit orienté, principalement vers les particuliers. Comme pour la première soirée, et afin de permettre à la municipalité de garder une neutralité complète, c’est à Marc-René Bayle, ancien préfet, qu’a été confiée l’animation de ce débat. Au terme de près de 4 heures d’échanges et de restitution, une synthèse des propositions a été réalisée et sera adressée, à l’issue de tous les débats, au site national. FISCALITE EN DEBAT La ville de Bormes-les-Mimosas avait convié, tout au long du mois de février, ses citoyens à venir échanger dans le cadre du Grand Débat National. À l’ordre du jour de cette première rencontre, la fiscalité et les dépenses publiques. Ils étaient près de 40 Borméennes et Borméens a avoir choisi de venir confronter leurs idées, leurs opinions et faire remonter leurs solutions dans le cadre du Grand Débat National, organisé à la salle des fêtes. Un premier rendez-vous très riche au cours duquel les participants ont échangé pendant plus de trois heures sur le thème de la fiscalité et des dépenses publiques. En début de soirée, le maire, François Arizzi, a tenu à rappeler que le rôle de la municipalité, dans ce Grand Débat, est d’être facilitatrice tout en restant neutre. Pour veiller à cette neutralité, c’est à Marc-René Bayle, ancien Préfet, qu’est revenu la responsabilité d’orchestrer la soirée et de faire la synthèse des propositions recueillies à chacune des six tables. « Organiser ce grand débat est, pour moi, un acte citoyen. Ne pas l’organiser serait un acte politique », a déclaré François Arizzi. La synthèse des propositions sera adressée, à l’issue des quatre réunions, avant le 15 mars, au site national du Grand Débat. À cette synthèse, s’ajouteront les résultats des votes en ligne soumis à l’ensemble des Borméennes et Borméens. Texte et photo  : Ville de Bormes-les-Mimosas Distinction Le label « 4 fleurs » renouvelé pour Bormes-les-Mimosas ! Avec beaucoup de fierté, le maire François Arizzi, accompagné de Benoit Autenzio, coordinateur du service des Espaces Verts de la ville, a reçu le renouvellement des précieuses « 4 fleurs » que Bormes-les-Mimosas arbore, fièrement depuis 49 ans ! Une reconnaissance du travail réalisé par des générations de Borméens passionnés, élus, agents, habitants, qui place la commune à un niveau d’excellence, salué par Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat en charge du tourisme et par Martine Lesage, directrice du comité national des Villes et villages fleuris, lors de la cérémonie officielle à Paris. À cette occasion, Gilles Augias, ancien directeur des services Espaces Verts et tout jeune retraité, a reçu le prix national du jardinier ! Souffrant, celui-ci n’a pu participer à la cérémonie parisienne. François Arizzi, le premier magistrat, lui transmettra très vite cette belle reconnaissance de son investissement et de sa passion qu’il continue de mettre aux services de Bormes-les- Mimosas. Texte et photos  : Ville de Bormes-les-Mimosas Mars 2019 - #76



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :