La Gazette du Var n°76 1er mar 2019
La Gazette du Var n°76 1er mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°76 de 1er mar 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 10,5 Mo

  • Dans ce numéro : de Mayol à Pipady, Toulon se réinvente.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 Métropole Le Pradet Hervé Stassinos, maire  : « Associer les citoyens à la gestion municipale » Pour la deuxième année consécutive, la ville du Pradet invite ses administrés à prendre part au développement de leur commune, grâce au Budget Participatif. Pour Hervé Stassinos, le maire de la commune, le programme mené en 2018 a connu une belle réussite. Mars 2019 - #76 Pour l’élu, « c’est toujours un plaisir de faire participer les habitants aux décisions de la commune. C’est une démarche que la ville a été la première à mettre en œuvre dans la région. C’est du concret et pour réaliser ces opérations, nous n’avons pas besoin de Grand Débat ! C’est aussi une démarche participative qui montre que les citoyens sont capables de s’approprier, malgré la complexité des dossiers puisque les citoyens participent également au montage administratif des dossiers, en apprenant les règles des procédures publiques. En effet, les porteurs des dossiers sont associés à toutes les étapes administratives ». En effet, le Budget Participatif fait partie intégrante de la « Smart City «, en tant que volet citoyen. Il permet d’associer les citoyens à la gestion municipale et de s’appuyer sur la créativité de tous. 5 PROJETS RETENUS EN 2018 Le premier magistrat rappelle l’historique de l’initiative  : « La ville a initié un concept innovant puisque la commune a été la première dans le Var à proposer un tel dispositif à l’attention de ses administrés. L’an dernier, la municipalité avait réservé une somme de 150 000 € pour la réalisation de ce budget participatif. Au total, les habitants nous ont soumis 40 projets dont 5 ont été retenus. Ces projets sont en cours de réalisation. Ils concernent, par exemple, la rénovation de la fontaine de la place Flamenq et du jardin d’enfants dans le parc Cravéro ou le déploiement de panneaux photovoltaïques sur le toit des bâtiments communaux. Pour ce dernier projet, nous allons consacrer une somme de 75 000 € , c’est à dire la moitié du budget participatif. Nous allons également réaliser la rénovation du mini-tennis au Tennis Club. Enfin, nous allons créer un parcours sportif « en mode virile «, le parc Street Workout pour tous. L’an passé, 200 habitants se sont impliqués dans la consultation et, face au succès rencontré par le dispositif, nous avons décidé de le reconduire en 2019, avec la même somme. Le Budget Participatif est relancé à partir du 1er mars ». Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR Devenez acteur de votre quotidien ! Budget Participatif 2019 el)%" îlormlie e eD COMMENT ÇA MARCHE ? La deuxième édition du Budget Participatif prendra fin le 1er juin 2019. Tous les Pradétans qui le souhaitent ont la possibilité d’adresser leurs propositions sur la plateforme dédiée  : www.budgetparticipatif.le-pradet.fr Les services municipaux vérifieront l’adéquation des projets à l’initiative municipale puis étudieront leur faisabilité technique, juridique et financière. Enfin, les projets retenus seront soumis au vote des Pradétans qui détermineront ceux qui leur apparaissent comme s’inscrivant le mieux dans une démarche citoyenne du budget participatif, dans la limite des 150 000 € . Les idées retenues devront respecter un critère décisif, à savoir ne pas nécessiter de frais de fonctionnement supplémentaires, supérieurs à ceux que sont l’entretien ou le maintien en état de marche. Déposez Deposei vos projets jusqu'au jusqu’au 1ler juin sur www.le-pradet.fr winisie-pradelir
Hyères Une osmose parfaite entre le 54 éme RA et l’amicale des anciens Début février, la 41ème assemblée générale de l’amicale des Anciens des 54 et 405èmes régiments d’artillerie s’est tenue au Quartier Vassoigne. Avec 86 adhérents sur 172 présents ou représentés, le président Yves Boyer a présenté le rapport moral, évoquant l’activité soutenue de l’association et soulignant l’importance des contacts et des échanges avec les chefs de services, les présidents de catégorie et les commandants d’unités du régiment. ACTIVITE SOUTENUE POUR LE 54ème RA Représentant Jean-Pierre Giran, le maire, Francis Roux a réitéré le soutien de la municipalité. Il a remercié l’armée d’être présente sur le territoire indiquant que la ville continuera à apporter son soutien aux soldats et aux actions de l’amicale (soutien aux personnels en OPEX, devoir de mémoire, prise en charge des cadets de la défense). De son côté, le colonel Jausions, commandant le 54ème RA, a détaillé les futures missions du régiment (B6 Guyane, B4 Liban, B3 Guyane et B1 Polynésie). « C’est un rythme soutenu, avec beaucoup de missions « Sentinelle », sans oublier la passation de commandement de la B5 et la montée en puissance de la réserve. La B5 part en mission avec les personnels d’active ». Le chef de corps a confirmé son soutien à l’amicale qu’il considère comme la 9ème batterie du régiment (soutien moral, transmission des traditions et élément incontournable entre les municipalités et le régiment). RENFORCEMENT DU PARTENARIAT AVEC LA VILLE Yves Boyer a repris  : « Je remercie le chef de corps pour avoir permis la réunion du Conseil d’administration, preuve de l’osmose entre l’amicale et le régiment. L’amicale est très présente lors des remises de fourragères aux jeunes recrues, des passations de commandement de batterie, pour les félicitations aux promus, ou récompensés, soit au quartier, soit dans les communes jumelées. Mon objectif est de renforcer le partenariat avec la municipalité, en particulier avec Jean-Pierre Giran, le maire, Francis Roux et avec l’ensemble des élus. La ville participe, notamment, au financement du cadeau de fin d’année, destiné aux militaires en OPEX. Cette Métropole 23 Mouvement des Arts Rendez-vous artistique au forum du Casino Côté artistique, le Mouvement des Arts, présidé par Colette Degenne, prépare son grand salon qui se déroule du 14 au 17 mars au forum du Casino. 65 exposants seront au rendez-vous du grand salon de printemps organisé, chaque année, par l’équipe de Colette Degenne. Au programme, des peintres, des sculpteurs, des photographes, bref toute la palette artistique réunie en un seul lieu ! L’inauguration est programmée le 15 mars à 18 heures, en présence des élus hyèrois, notamment Jean-Pierre Giran, le maire, et François Carrassan, adjoint à la culture. opération, aidée et préparée par le bureau du régiment, mise en place par l’amicale et grâce à la volonté du chef de corps, est de plus en plus appréciée. Nous avons reçu de nombreux remerciements et témoignages d’amitié de celles et ceux qui sont éloignés de leurs familles pendant les fêtes de fin d’année ». En plusieurs occasions, les présidents Boyer et Hubscher ont assuré la fonction de maître de cérémonie, lors des cérémonies du 14 juillet, de la Libération de la ville et de la Toussaint. Et, l’amicale a contribué au succès de l’exposition, marquant le centenaire de la Grande Guerre, présentée par l’Amiral Prudhomme. CELLULE DE SOUTIEN La cellule de soutien avec Serge Durieux et Marie-Rose Chabeuf a été présente aux côtés des plus anciens hospitalisés, des veuves et des camarades dans la douleur. Toutes et tous ont apprécié le cadeau de fin d’année qui leur a été remis. Cela concerne 10 adhérents de plus de 90 ans et 20 veuves. Yves Boyer a conclu  : « Nos traditionnels cocktails de printemps et d’automne et la Sainte-Barbe, célébrés à la résidence de la Médaille militaire, ont complété nos rassemblements amicaux. Je remercie ceux qui participent régulièrement, environ une soixantaine, aux manifestations de maintien des traditions ou de cohésion. Pour SOUTIEN À THIERRY ORTEGA Côté humanitaire, le Mouvement des Arts va tendre la main à l’association « Un fauteuil à la mer «, dirigée par Thierry Ortega. « Nous avons décidé de soutenir « Un fauteuil à la mer «, car les objectifs de cette association nous paraissent très nobles », confie l’artiste Colette Degenne. En effet, l’association de Thierry Ortega œuvre en direction des personnes à mobilité réduite, sur 2019, le cocktail de printemps, en d’avril, est supprimé. La journée champêtre et le méchoui dans les jardins du cercle se dérouleront le 15 juin, les portes-ouvertes du régiment, le 22 et 23 juin et nous maintenons le cocktail d’automne en octobre et le repas de la Sainte-Barbe, le 4 décembre ». le site de l’hôpital Renée Sabran à Giens. Ainsi, ses bénévoles proposent à ces personnes hospitalisées de profiter des sports nautiques et d’accéder à la mer, à partir d’une plage aménagée. Pour apporter son aide à l’association, le Mouvement des Arts va organiser une tombola le 19 mai prochain, à l’occasion de l’inauguration de la saison 2019 d’« Un fauteuil à la mer «. Mars 2019 - #76



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :